Pour la première fois, des scientifiques parviennent à faire communiquer des neurones artificiels et biologiques par Internet

De Dan Auteur - Posté le 9 mars 2020 à 11h18 dans Science

Depuis plusieurs années les scientifiques ont pour projet de créer artificiellement des neurones afin de reproduire le fonctionnement du cerveau humain à l'aide de l'intelligence artificielle. En parallèle, ils souhaitent pouvoir connecter les fonctions cérébrales humaines aux machines. Dernièrement, une équipe de chercheurs est parvenue à faire communiquer des neurones biologiques et artificiels via Internet. Une prouesse inédite qui montre que les interfaces cerveau-ordinateur, les réseaux de neurones artificiels et les technologies de mémoire avancées peuvent fonctionner ensemble et ouvre de nouvelles perspectives dans la recherche en intelligence neuronale et artificielle.

Comme l'explique l'étude publiée dans la revue Nature Scientific Reports et menée par une équipe de scientifiques de l'université de Southampton, un réseau de neurones hybrides a été créé dans lequel des neurones biologiques et artificiels situés dans différentes parties du monde ont pu communiquer en passant par Internet à l'aide d'un hub de synapses artificielles.

Concrètement, l'équipe scientifique italienne de l'université de Padoue a cultivé des neurones de rats dans un laboratoire. De leur côté, les chercheurs de l'Université de Zurich ont créé des neurones artificiels sur des puces de silicium et ces neurones artificiels et cérébraux ont pu être connectés via des memristors, des synapses nanoélectroniques développées par l'université de Southampton.

Les chercheurs situés au Royaume-Uni ont pu capter des impulsions électriques envoyées sur Internet à partir des neurones cultivés en Italie qui ont été ensuite envoyées aux neurones artificiels de Zurich. Un processus où les neurones artificiels et biologiques peuvent communiquer dans les deux sens et en temps réel.

Ce projet inédit ouvre des perspectives prometteuses dans le domaine médical pour restaurer les fonctions altérées chez les personnes souffrant de la maladie de Parkinson, d'épilepsie ou d'AVC, comme l'explique Stefano Vassanelli, professeur en sciences biomédicales à l'Université de Padoue qui a participé à l'étude. On peut imaginer l'intégration de neurones en silicium qui auront la fonction de neuroprothèse. L'équipe devrait faire prochainement la démonstration de cette technologie sur un animal vivant. 

Une erreur ?

Mots-Clés : biologiquesartificielsneuronescommunicationinternetcerveau

Source(s) : sciencesetavenir.frclubic.com

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (4)

Par jeanLucasec, il y a 3 mois :

Je suis ravi

Répondre à ce commentaire

Par Ploutche, il y a 3 mois :

Altered Carbon.

Répondre à ce commentaire

Par Exacrion, il y a 3 mois :

les DMMORPG à la Overlord ou Sword Art online ne sont donc pas si loin que ça

Répondre à ce commentaire

Par Anarion, il y a 3 mois :

Cool on va pouvoir se connecter directement à internet depuis son cerveau

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 2 semaines

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 3 semaines

Test Samsung Galaxy Fold, le premier smartphone pliable du constructeur : fiche technique, prix et date de sortie

Samsung Galaxy Fold

Il y a 4 mois