Rechercher Annuler

Counter-Strike : la situation aux Etats-Unis est tellement mauvaise que le FBI doit intervenir

De GomeWars Auteur - Posté le 2 avril 2021 à 11h03 dans Jeux vidéo

En août 2019, six joueurs pro de Counter-Strike : Global Offensive étaient arrêtés en Australie pour avoir truqué des matchs officiels. Une situation insolite dans le monde de l'esport qui a déclenché un grand ménage de printemps au sein des différentes structures. Mais le problème est tellement mauvais aux Etats-Unis que le FBI se doit d'intervenir. 

comme le FBI entre dans la danse

L'ESIC pour Esports Integrity Commission (Commission d'intégrité des sports électroniques en français) est la commission en charge de promouvoir et d'aider l'intégrité sportive au sein de l'esport. Face à la corruption à tous les niveaux de l'esport sur Counter-Strike : Global Offensive, l'ESIC a été appelée à enquêter sur les triches sous toutes leurs formes. Et comme l'a fait remarquer Ian Smith, son commissaire, au cours d'une interview récente, une enquête est en cours concernant "un groupe petit, mais significatif, de joueurs ayant truqué des matchs durant un long moment au sein de la MDL nord-américaine". 

La MDL ou Mountain Dew League est une ligue compétitive dans laquelle évoluent des équipes professionnelles de CS:GO. C'est notamment l'ESIC qui s'était occupée d'enquêter sur les matchs truqués Australiens. La commission a donc fait appel au FBI, le service de renseignement intérieur qui officie également en tant que principal service fédéral de police judiciaire, pour mettre les choses au clair dans les ligues nord-américaines.

"C'est ce que j'appellerais un trucage classique de matchs - ce sont des joueurs qui sont soudoyés par des syndicats de parieurs extérieurs afin de truquer des matchs, plutôt que des joueurs qui le font de leur propre chef, par opportunisme, et cela dure depuis plus longtemps, c'est beaucoup plus organisé. Encore une fois, nous travaillons dans une certaine mesure avec les forces de l'ordre et le FBI, qui ne dispose que depuis peu d'une unité d'enquête sur les paris sportifs au sein du FBI. Ils sont bons, mais inexpérimentés, parce que les paris sportifs n'ont jamais été une grande affaire en Amérique jusqu'à récemment, donc tout le monde est en train de trouver ses marques dans ce domaine."

Bien que récent, l'esport s'est rapidement démocratisé, notamment grâce aux compétitions esportives majeures. League of Legends, Counter-Strike, Dota 2, Rainbow Six: Siege, des grands noms de l'esport qui ont convaincu les organismes de paris de les considérer comme de véritables poules aux œufs d'or. L'argent attirant la corruption, le monde de l'esport n'a pas mis longtemps à voir ses premiers scandales apparaître au grand jour. En Australie, truquer un match est considéré comme un crime. Les charges qui en découlent devraient être annoncées dans les semaines à venir explique Smith. 

Aux Etats-Unis, le pari esportif est encore jeune, et surtout peu réglementé. Les Etats doivent encore faire passer leurs réglementations individuelles, une organisation légèrement plus compliquée que si la réglementation était réalisée à l'échelle nationale, comme ça peut l'être en France par exemple. Quoiqu'il en soit, les paris esportifs et les matchs truqués ont attiré l'attention des services de renseignement fédéraux. Les tricheurs devraient donc ralentir la cadence pour ne pas attirer l'œil sur eux. 

Une erreur ?

Source(s) : Kotaku

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Mots-Clés : Counter-Strikeglobal offensiveCS:GOFBIESICesportparitrichetrucage

Commentaires (1)

Par Billy, il y a 1 semaine :

Ils vont faire quelques exemples pour commencer je pense

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.