Coup de gueule envers l’académisme par un fan de Tolkien

De Gaetan Auteur - Posté le 18 juillet 2017 à 14h46 dans Insolite
687réactions !
16 commentaires

Alors que je faisais des recherches sur l’un de mes auteurs préférés (J.R.R. Tolkien) dans le but d’écrire un article à son sujet sur le présent site, je suis tombé sur un article qui, pour parler de manière imagée (et non grossière), m’a mis la rate au court bouillon. Cet article, intitulé "Why J.R.R. Tolkien was denied the Nobel Prize in 1961", publié sur le site www.tolkienlibrary.com, nous apprend que Tolkien avait été nommé, avec une cinquantaine d’auteurs, pour la plus prestigieuse récompense du monde littéraire, et que cette œuvre lui avait été refusée parce que, selon les mots de l’Académicien Anders Österling, Le Seigneur des Anneaux "n’est en aucun cas de la grande littérature". Cette sentence, lancée sans argumentation, me laisse dans la plus profonde perplexité. Aussi, ai-je décidé, de répondre à ce cher Académicien, bien qu’il n’y ait aucune chance qu’il lise un jour cette réponse, qui ressemble, à s’y méprendre, à une lettre mise dans une bouteille jetée dans cette gigantesque mer qu’est le web. 

tolkien

Je suis bien évidemment conscient que le fait de gagner – ou non – le Prix Nobel de Littérature n’est absolument pas un gage de qualité chez l’écrivain. Les écrivains lauréats ont été récompensés selon un vote purement subjectif, et toute subjectivité, même groupée, est nécessairement soumise à la probabilité de l’erreur. De nombreux auteurs mériteraient d’avoir le prix Nobel de Littérature : Haruki Murakami, Philip Roth, Milan Kundera, pour ne citer qu’eux. Tandis que d’autres, dont je ne donnerai pas les noms, l’ont eu sans que je n’y vois le moindre mérite. 

Une Grande Littérature ?  

Le fait que Tolkien n’ait pas eu le prix Nobel de Littérature n’est donc pas si grave que ça. Bien que je sois intimement persuadé qu’il l’aurait plus mérité que le Serbe Ivo Andric, qui l’a gagné à sa place, je suis à la fois conscient que c’est ma propre subjectivité qui me pousse à faire une telle allégation. De la même manière que ce fut la subjectivité des membres de l’Académie Nobel, qui ont fait triompher Andric. Attention : j’ai personnellement beaucoup de respect pour Andric. Il est, à mes yeux, l’un des plus grands écrivains serbes, et la lecture de ses œuvres, est particulièrement édifiante pour qui s’intéresse à l’Histoire. Cependant, ce qui me fait rougir de colère, c’est qu’un académicien se permette de dire que Le Seigneur des Anneaux n’est pas de la grande littérature.

tolkien

Tout d’abord, cette sentence injuste part du postulat qu’il y aurait une grande Littérature et une petite Littérature. Le terme de "Littérature", tel que nous l’utilisons depuis le XVIIème siècle (une œuvre littéraire est une œuvre qui comporte une dimension esthétique), est suffisamment exclusif pour ne pas y ajouter une classification supplémentaire entre grande et petite Littérature. Une œuvre a une dimension esthétique ou n’en a pas. Point final. 

Si, en plus d’exclure des œuvres de ce grand sac qu’est la Littérature, nous devons en plus nous embarrasser d’une classification aussi injuste qu’elle est subjective, nous ne sommes pas sortis du sable. Afin de vous prouver la difficulté (et la futilité) d’une telle entreprise, je vous propose un petit argument par l’absurde. J’imagine qu’Albert Camus, grand écrivain français du XXème siècle, voit son œuvre entrer dans la case de la Grande Littérature. Peu se risqueraient à dire le contraire. En tout cas pas moi. Mais comment considérerions-nous Victor Hugo ? La dimension esthétique chez Victor Hugo est bien plus grande, bien plus imposante, que dans l’oeuvre de tous les auteurs ayant jamais reçu un Prix Nobel de Littérature confondus. Si Camus, c’est de la Grande Littérature, mettons-nous Hugo dans le même sac, ou devrions-nous lui en trouver un autre ? Difficile, hein ? 

Donc, ce rajout de classification arbitraire est une perte de temps. Je préfère mille fois lire et relire Le Seigneur des Anneaux que de me lancer dans ce genre de considérations injustes. 

Un ouvrage d'une rare richesse 

Ensuite, je suis plutôt étonné du fait que l’académicien qui fait l’objet de mes foudres n’ait pas vu la dimension esthétique du Seigneur des Anneaux… Bien qu’utilisant un langage compréhensible autant par les enfants que par les adultes, Le Seigneur des Anneaux est d’une richesse poétique, thématique et culturelle qui semble infinie. Ce qui m’étonne le plus, par ailleurs, c’est que Monsieur Österling, avant d’être académicien, est Suédois. Il me paraît surprenant qu’un intellectuel de sa trempe n’ait pas vu, dans Le Seigneur des Anneaux, les innombrables références à la littérature médiévale anglo-saxonne et scandinave. Cette histoire d’Anneau maudit ne lui a-t-il pas rappelé le cycle des Nibelungen ? L’Histoire de Bilbo le Hobbit, pourtant rappelée dans le prologue, ne lui a-t-il pas fait penser à Beowulf ? Le personnage de Gandalf ne lui est-il pas apparu comme un parfait et savant mélange entre Merlin l’Enchanteur et le dieu viking Odin ? Aragorn et son épée ne lui ont-ils pas semblé inspirés du légendaire Roi Arthur de Bretagne et de son épée Excalibur ? Frodon ne lui a-t-il pas rappelé la figure du Christ ? L’apparition récurrente des runes du vieux futhark n’était-elle pas pour lui une preuve supplémentaire du profond savoir et de l’influence évidence qu’ont exercé sur lui les civilisations scandinaves, dont l’actuelle Suède est l’une des héritières ? Je pourrais continuer ad vitam aeternam, en mentionnant par exemple l’étrange similitude entre le Pont de Khazad-Dûm et le pont de Bifrost de la Mythologie Viking, ou encore le fait que Midgard (le monde des Hommes dans les légendes nordiques) signifie ni plus ni moins que Terre du Milieu, mais je vais m’arrêter ici. 

sda

Car, Monsieur Österling, l’oeuvre de Tolkien est à la fois d’un très haut niveau intellectuel, mais également bercée par une esthétique moderne, nourrie par une érudition des littératures médiévales. 

Malheureusement, vous êtes mort en 1981, et Tolkien est décédé en 1973. Inutile donc, d’attendre un erratum de votre part. 

Je saisis cependant cette opportunité pour faire part de mon étonnement. Malgré le fait que l’oeuvre de Tolkien ait acquis, au fur et à mesure que le temps a passé, et que les mentalités se sont ouvertes, une certaine reconnaissance universitaire. Nul auteur de Fantasy, de Science-Fiction, de romans de jeunesse, ou de romans graphiques n’a cette prestigieuse récompense. Il faut croire que la littérature d’évasion fasse verdir de peur les académiciens, de Suède comme d’ailleurs, puisque le prix Goncourt et le prix Renaudot en France n’en ont pas plus récompensé. Peut-être bien que le grand auteur britannique Neil Gaiman avait raison, quand dans son essai Pourquoi notre futur dépend des bibliothèques, de la lecture et de l’imagination : "les seules personnes qui dénoncent l’évasion sont les geôliers". Les académiciens, en méprisant la littérature d’imagination, d’évasion, emprisonnent la littérature, dont ils disent être les défenseurs.

Une erreur ?

Mots-Clés : coup de gueuleacadémismeTolkien

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (16)

Par jeanLucasec, il y a 3 ans :

Dans l'ensemble plutôt très d'accord avec toi !

Répondre à ce commentaire

Par Jäger, il y a 3 ans :

Bravo à l'auteur, l'article est une perle rare sur Hitek qui a perdu de son acuité intellectuelle depuis des lustres ! Merci à toi !

Répondre à ce commentaire

Par Rutjan666, il y a 3 ans :

C'est sûr que Anders Österling ne pourra jamais lire cette plaidoirie... puisqu'il est mort le 13 décembre 1981...

Répondre à ce commentaire

Par Rutjan666, il y a 3 ans (en réponse à Rutjan666):

Très belle analyse en tout cas!

Répondre à ce commentaire

Par Therou, il y a 3 ans (en réponse à Rutjan666):

Comme le signale l'article

Répondre à ce commentaire

Par Zazash, il y a 3 ans :

Je pense simplement que cet académicien ne souhaite pas avouer que pour lui tout ce qui attrait au fantastique et à l'imaginaire n'est pas digne de la "grande littérature" heureusement que peu d'entre eux ne pensent comme lui car sinon nous aurions un avenir bien pauvre et le renouveau n'existerait plus.

Répondre à ce commentaire

Par gnome, il y a 3 ans :

en même temps, 1961....

même dans les années 1990+, la fantasy était décrite comme une sous littérature. Je trouve ça déjà bien qu'il est été en lice pour le prix nobel à cette époque.

Répondre à ce commentaire

Par Gaetan, il y a 3 ans (en réponse à gnome):

Tolkien a été proposé par son ami C.S. Lewis, lui aussi auteur de fantasy. Mais le problème reste le même qu'en 1961 : la fantasy est toujours considérée comme une sous-littérature, malgré son aspect très bankable.

Répondre à ce commentaire

Par Ichigo501, il y a 3 ans :

DONNER UN COOKIE A CET HOMME!!!!!! vive Tolkien

Répondre à ce commentaire

Par Jamjam, il y a 3 ans :

L'article est bien rédigé mais je vois pas l'intérêt de revenir sur l'opinion de ce gars qui vivait dans son temps et qui parait très réac aujourd'hui.
En revanche, la conclusion est très juste et je pense que ce sujet était plutôt un prétexte pour en venir à ce point souligné en fin d'article.

Répondre à ce commentaire

Par Ma'k, il y a 3 ans :

Il faudrait aussi voir la chose dans ce qu'elle était pour son époque. On le sait, Tolkien a posé les bases de ce qui est devenu la fantasy telle qu'on la connaît. Cela veut dire qu'à l'époque où Tolkien voyait ses oeuvres éditées, la fantasy n'était pas un style répandu autant que maintenant. Tout ça relevait des contes folkloriques.

Depuis que Tolkien a créé son univers, la chose a fait du chemin. Des gens se sont passionnés pour ces récits, pour ses peuples, certains ont étudié les documents rédigés par Tolkien concernant les langues de la Terre du Milieu, et ont poursuivi ce travail dans la même logique, faisant du Sindarin, du Quenya, et des autres langues, de vrais langages complets.

Bref, si Tokien avait vécu plus longtemps, il aurait certainement reçu un Nobel, pour récompenser ce qu'il a fait pour le genre littéraire qu'est devenu la fantasy. Après, le monsieur est décédé à 81 ans, donc bon...

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 3 ans :

Mouai, enfin LSDA ça mets 200 page à commencer, 300 pour finir, les chapitre sur l'arc Frodon sont ennuyeux à mourir pour la plupart et le style n'est pas mauvais mais pas non plus brillant.

LSDA est une oeuvre fondatrice mais, au même titre que Harry Potter, ce n'est pas une saga très bien écrite.

Répondre à ce commentaire

Par Rolf, il y a 3 ans :

Hé ben. Si on devait critiquer et tout remettre en cause de notre point de vu actuel, tout les éléments passés... nous passerions notre temps à brasser de l'air et à ne jamais avancer, stagner.

Ce qui est fait et fait, c'est plus que de l'histoire ou de l'Histoire.

Les choses ont bien changés depuis, n'a ton pas eu Bob Dylan au prix Nobel :)

Répondre à ce commentaire

Par Efteris, il y a 3 ans :

Je me souviens de ce début d'année quand notre prof nous avait demandé de citer des titres d'oeuvre littéraire pour nous tester, il a quand même hésité à mettre Conan Doyle dans le 'bon' paquet. Le même prof, le même cours, nous a parlé des blogs et des fanfictions comme de la littérature alternative. C'est vraiment sur l'étiquette que ça chipote quoi.
À côté de ça, j'ai eu un autre professeur qui a utilisé un extrait du seigneur des anneaux justement pour illustrer certaine théories de rhétorique. Mais il était beaucoup plus jeune aussi.

Répondre à ce commentaire

Par iuhgsuifdguy, il y a 3 ans :

Quel haut niveau intellectuel de la part de l'auteur de cet article ! C'est admirable !

Répondre à ce commentaire

Par Soyouz, il y a 3 ans :

"Il me paraît surprenant qu’un intellectuel de sa trempe n’ait pas vu, dans Le Seigneur des Anneaux, les innombrables références à la littérature médiévale anglo-saxonne et scandinave. "
Ca me gave ça c'est pas parcequ'il y a des références que c'est une bonne oeuvre, exemple le film Warcraft, c'est blindé de référence, y'a des clin d'oeil en veux tu en voila, et alors ? ça en fait une bonne oeuvre? nen c'est objectivement une daube et se genre de pratique qui consiste à faire du fan service n'est en aucun cas gage de qualité.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Realme X50 Pro, un smartphone 5G qui veut faire bouger le haut de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Realme X50 Pro

Il y a 4 jours

Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 2 mois

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 2 mois