Castlevania : voici notre avis après avoir regardé la série Netflix

De Marceau Auteur - Posté le 11 juillet 2017 à 17h34 dans Séries TV

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Vendredi dernier, Netflix a mis en ligne Castlevania, sa toute nouvelle série animée. Adaptée du jeu vidéo éponyme la série promettait d'adapter une licence mythique du monde vidéoludique tout en restant fidèle au jeu original et à son esthétique. On vous dit ce qu'on en a pensé.

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)

Pour créer son scénario, les showrunners de la série se sont basés sur le jeu Castlevania III: Dracula's Curse. Lisa arrive au château de Dracula et va vivre une histoire d'amour avec lui. 20 ans plus tard, accusée de sorcellerie, elle sera brûlée par l'Eglise. Dracula donne alors un an avant de déchaîner une armée des enfers pour se venger d'avoir perdu son amour. Le seul espoir est Trevor Belmont, membre d'une grande famille et chasseur de vampires, mais aussi légèrement alcoolique. 

Une esthétique gothique

Comme l'oeuvre originale, la série se dote d'une esthétique et d'une ambiance gothique. Les dessins sont fait d'une manière simple, mais non simpliste. On peut noter beaucoup de jeux sur la lumière, certains espaces sont très éclairés et d'autres très sombres. La couleur rouge vient aussi renforcer cette ambiance vampirique. Certaines scènes où Dracula joue avec les flammes permettent d'arriver à des images extrêmement belles.

On notera aussi, dans la réalisation, beaucoup de clins d'oeil au jeu d'origine, des plans larges où nous pouvons voir le personnage se balancer grâce à son fouet aux petits objets brillants pour attirer notre attention. Le doublage est excellent, les voix très graves de Trevor et de Dracula renforcent encore plus le sentiment de monde oppressant véhiculé par la série. 

Un scénario bon... mais incomplet

A quelques exceptions près, la série est très fidèle au jeu d'un point de vue scénaristique. L'adaptation est bien faite, nous n'avons pas à faire à une narration de jeu vidéo, mais à une vraie narration de série, par épisode. Les personnages sont attachants et les dialogues sont bien écrits.

On peut aussi noter que la série se dote d'un véritable propos, sur la religion notamment. L'Eglise est dépeinte comme remplie de vieillards corrompus et extrémistes. Or, là où la série aurait pu tomber dans le manichéisme, elle échappe à ce piège avec brio en incorporant plusieurs personnages venant contre-balancer ceux de l'Eglise. Au final, la série diffuse plus un message anticlérical, contre les institutions, que contre les religions en elles-mêmes. 

Un problème réside dans la durée de la série. Les épisodes dépassent à peine les 20 minutes et la premières saison n'en compte que quatre. Les personnages n'ont pas le temps d'évoluer, de faire un véritable parcours. Ce qui fait qu'en sortant de la première saison, on a plus la sensation d'avoir vu un prologue que la saison une d'une série. On y explique comment les personnages se rencontrent et comment la situation s'est installée, mais à la fin de la saison tout reste comme avant. Il n'y a pas de véritable dénouement. 

En bref

La série Castlevania promet donc de devenir une série de très bonne qualité. Si les dessinateurs et les scénaristes ne changent pas, il y a de fortes chances que la série devienne très appréciée. L'ambiance gothique assez proche du jeu (sans pour autant tomber dans le fan-service) ainsi que le doublage de très bonne qualité y sont pour beaucoup. Le seul problème est pour l'instant le fait que nous n'ayons eu droit qu'à un aperçu de ce que pourrait être la série. Un problème que Netflix saura sûrement résoudre car Castlevania a déjà été renouvelé pour une nouvelle saison qui comptera, elle, 8 épisodes soit le double de la première saison

Une erreur ?

Mots-Clés : castlevanianetflixcritique

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (10)

Par Zazash, il y a 2 ans :

First

Répondre à ce commentaire

Par Billet Sivoupli, il y a 2 ans (en réponse à Zazash):

& V0US ZAP LES SA : 1 NAVI ?
JAP AILE SA 1 PAGE 2 PUB... M0IS !

Répondre à ce commentaire

Par Wasteak, il y a 2 ans :

Les épisodes sont pas dégueu, et le style visuel est très bon (meme si certaines animations sont bof), mais par contre mon plus gros repproche ça serait le son. Mettre une musique d’ascenseur pendant les fights et baisser autant le son d'un personnage quand on ne le voit aps à l'écran, ça a presque gaché le plaisir.

Répondre à ce commentaire

Par KOM T BO, il y a 2 ans :

Mouais, personnellement je trouve qu'on s'est vraiment trop éloigné de l'ambiance mise dans Lament Of Innocence qui est probablement le Castlevania le plus abouti de la série d'un point de vue scénaristique.
D'entrée de jeu, Dracula est trop aimable... Comment ça on rentre chez lui (un château qui ne semble d'ailleurs pas si grand) et on se permet de le reprendre sur ses manières? Il s'agit plus d'une créature que d'un homme. Donc non. Il s'agit aussi de Mathias Cronqvist, un homme fou de revanche sur Dieu depuis qu'il a perdu sa femme morte d'une maladie incurable.

Bref, si beaucoup adorent, personnellement je ne partage pas cet avis, on perd tout le côté tragique et démentiel faisant l'essence de la série.

Après bien entendu, si on découvre avec l'anime et qu'on est fan de mangas, d'animes et de conventions (et qu'on se fout de l'histoire réelle du clan Belmont) ...

PS: et Michiru Yamane dans tout ça ? Et Ayami Kojima ?

Belle déception pour moi, je m'attendais vraiment à quelque chose qui pourrait continuer ce qui a été fait avec Lament of Innocence.

Répondre à ce commentaire

Par guigui, il y a 2 ans (en réponse à KOM T BO):

Blablabla c'est pas le jeu recraché dans une série
Blablabla j'suis un puriste
Blablabla ouin ouin ouin en 4 épisodes on apprend rien sur la lignée belmont
Ouin ouin ouin le méchant il est pas tout comme le jeu

..........

Répondre à ce commentaire

Par nevew, il y a 2 ans :

Trop court! Sinon j'ai adoré! J'ai pas trop joué aux jeux donc j'avoue que je peux pas comparer. Mais le style de dessin est très joli, la voix de Richard artmirage love love. Bref, me gusta! Vivement la suite! C'était beaucoup beaucoup trop court

Répondre à ce commentaire

Par Ninja, il y a 2 ans :

QUOI!!!! Y'avait que 4 épisodes? Je croyais que y'aurais une suite O_o Et la saison 2 que 8 épisodes? damn

Répondre à ce commentaire

Par cosmynoob, il y a 2 ans :

Personnellement, je le trouve vraiment baclé, surtout sur la VF ou certaines voix ne sont pas synchronisée avec les lèvres (voir des fois, le dialogue qui ne correspond pas au bon personnage). On tente une esthétique gothique/gore à la Berserk avec un personnage principal risible avec des scènes de combat pas ouf du tout. Mettre en place une intrigue en 4 épisodes est d'une logique...'fin c'est que mon avis =)

Répondre à ce commentaire

Par dessfred, il y a 2 ans :

Une license incomplète? La musique originale du jeu manque cruellement à la trame sonore de cette série. Le scènes de conversations sont très nombreuses et longues.
Les créateurs de la série empruntent l'esthétique de l'animation japonaise sans en utiliser les techniques de mise en scène qui permettent à une scène lourde en textes d'être plus dynamique.
Pour la violence et le gore, ça ne me choque pas, mais j'ai toujours préféré que cet élément ne soit pas un argument pour vendre une série; je suppose que des spectateurs peu intéressés par les séries d'animation en temps normal y verront un aspect adulte. Moi je crois que la violence suggérée est souvent plus efficace.
Je croise mes doigts pour une meilleure saison 2. Les scènes de combat contre des créatures ont été le point fort de ces 4 épisodes, j'espère en voir plus.

Répondre à ce commentaire

Par kiné cabestany, il y a 2 ans :

Encore une super série Netflix. ça me rappellera les souvenirs de jeunesse sur SuperNes !

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Google Pixel 4 XL : le smartphone référence sous Android

Google Pixel 4 XL

Il y a 3 semaines

Test Xiaomi Mi 9T Pro, un smartphone haut de gamme sans concession : fiche technique, prix et date de sortie

Xiaomi Mi 9T Pro

Il y a 3 semaines

Test Asus ZenFone 6, le nouveau mobile haut de gamme avec caméra rotative : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ZenFone 6

Il y a 3 mois