Rechercher Annuler

Dahmer : accusée de racisme, la série crée une nouvelle fois la polémique

De Alix Odorico - Posté le 3 octobre 2022 à 13h56 dans Séries TV

Ciblée par la communauté LGBT ainsi que par une proche de l'une des victimes du tueur en série, la série à succès Dahmer crée une nouvelle fois la polémique, et est cette fois-ci accusée de racisme.

Des records et des déboires

Sortie il y a moins de 2 semaines, la série Netflix Dahmer basée sur la vie du tueur en série Jeffrey Dahmer (auteur de meurtres de dix-sept hommes entre 1978 et 1991) fait beaucoup parler d'elle, à tel point qu'elle provoque de nombreux remous dans la presse et sur les réseaux.

Si la série peut se targuer de rencontrer un succès mondial en très peu de temps et de se placer à la 5e place des séries les plus regardées durant leur première semaine d'exploitation, elle fait parler d'elle pour d'autres raisons plus obscures. Elle avait récemment fait face à la colère de la communauté LGBT, en raison du tag #LGBT apposé en bas de la page d'accueil de la série.

"On m'appelait toujours par le prénom de quelqu'un d'autre"

Alors que plusieurs voix s'élèvent et pointent du doigt le show, une technicienne de la série, coordinatrice de la production, a posté un message sur Twitter, et révélé avoir été  victime de racisme et avoir été "horriblement traitée" durant le tournage. Ainsi, elle aurait constamment été confondue avec l'autre seule personne de couleur noire présente sur le plateau : "Ils ont passé leur temps à m'appeler par son nom. Nous avions toutes les deux des tresses, elle avait la peau foncée et mesurait 1,55 m. Je mesure 1,70 m ! Travailler sur cette série m'a demandé tout ce que j'avais en moi, car j'ai été horriblement traitée".

La coordinatrice Kim Alsup s'est confiée au micro du Los Angeles Times suite à son Tweet :

J'ai l'impression que ça va me rappeler trop de mauvais souvenirs. Je ne veux pas avoir ce genre de syndrome post-traumatique. Rien que la bande-annonce, quand je l'ai vue, m'a traumatisée. C'est d'ailleurs pourquoi j'ai fini par écrire ce Tweet. Je ne pensais pas qu'il serait autant lu et repris... On m'appelait toujours par le prénom de quelqu'un d'autre, l'autre fille noire de la production qui ne me ressemblait pas du tout, tandis que moi, j'ai réussi à apprendre les noms de 300 figurants en arrière-plan..."

Nouvelle polémique 

Dans un tout autre sujet, une autre personne a manifesté sa colère à l'encontre de la série de Ryan Murphy. Rita Isbell, sœur de l'une des victimes du cannibale de Milwaukee, est sorti du silence en pointant du doigt la production pour ne pas considérer les proches des victimes. Pour remettre les choses dans leur contexte, plusieurs proches des victimes se succèdent à la barre dans l’épisode 8. Rita Isbell, la sœur de Errol Lindsey, victime de Jeffrey Dahmer, entre dans une colère incontrôlable et tente de s’en prendre au meurtrier.

Ainsi, elle se dit ne jamais avoir été contactée par Netflix pour requérir son sentiment sur l'affaire et sur comment elle vivait cette situation post-dramatique : “Je n’ai jamais été contactée. Je pense que Netflix aurait dû nous demander, pour savoir comment on le vivrait. Ils ne m’ont rien dit, ils se sont juste écoutés (...) J’aurais pu comprendre si une certaine somme d’argent avait été versée aux enfants des victimes. (...) S’ils avaient pu tirer profit de la série, ça n’aurait pas été si dure et inconsidéré. C’est triste qu’ils veulent juste faire de l'argent sur une tragédie. C'est de l’avarice, pure et simple.”

Pour rappel, Dahmer : Monstre - L’histoire de Jeffrey Dahmer revient sur les crimes insoutenables du “cannibale de Milwaukee”. Scindée en deux parties, la série s’intéresse d’abord aux origines du tueur en série, avant de se concentrer sur le point de vue des victimes et de leurs familles. La série est disponible depuis le 21 septembre dernier.

Une erreur ?

Mots-Clés : dahmerseriesérie TVnetflixtueur en sérieracismePolémique

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (13)

Par xmattks, il y a 2 mois :

c'est récurent chez Netflix, de ne pas prendre la peine de creuser à fond son sujet , et ne pas prendre l'avis des vraies victimes ..

Répondre à ce commentaire

Par crazyswiss, il y a 2 mois (en réponse à xmattks):

oui

Répondre à ce commentaire

Par Klaus, il y a 2 mois via l'application Hitek :

Ça va... On m'appelle "connard" au travail toute la journée, c'est pas pour ça que je vais chialer.

Répondre à ce commentaire

Par Taaj, il y a 2 mois (en réponse à Klaus):

Fils d'unijambiste ! x)

Répondre à ce commentaire

Par psychospaces, il y a 2 mois :

Elle Tweet d'abord; "..."Ils ont passé leur temps à m'appeler par son nom. Nous avions toutes les deux des tresses..."

Puis dit dans un 2nd temps; "...On m'appelait toujours par le prénom de quelqu'un d'autre, l'autre fille noire de la production qui ne me ressemblait pas du tout..."

Quitte à vouloir se victimiser pour se donner de la visiblité autant être cohérant.

Répondre à ce commentaire

Par Amanite, il y a 2 mois :

Et moi qui appelle un gosse de l'école où je bosse Néo au lieu de Noé depuis la rentrée...dans 15 ans, je vais me prendre un procès au cul aussi?

Répondre à ce commentaire

Par xenos, il y a 2 mois :

ca cherche a gratter un petit billet en plus

Répondre à ce commentaire

Par Oxymoron, il y a 2 mois :

elle a été appelée par un autre prénom ? Ho mon dieu..... Je lui envoie tout mon courage pour se remettre de ce traumatisme

Répondre à ce commentaire

Par zoxotoboxo, il y a 2 mois :

C'est quoi encore ce délire ?

Les gars de l'équipe passaient leur temps à les confondre et ça y est ça lance des accusations de racisme etc !

La personne serait dans un état de "stress post-traumatique". On croit rêver.
Si elle avait survécu a un attentat ou subi une grave agression, elle saurait ce que c'est qu'un véritable état de stress post-traumatique !

Mais dans quel putain de monde de débiles wokisés paranos ne supportant plus rien vivons-nous ?!

Si quelqu'un oublie de lui dire bonjour, elle doit probablement faire à chaque fois un séjour en HP.

Répondre à ce commentaire

Par Ajite, il y a 2 mois :

Si on l avait appelé connasse c etait pas raciste,donc elle aurait préféré

Répondre à ce commentaire

Par trashercorpse, il y a 2 mois :

“Je n’ai jamais été contactée. Je pense que Netflix aurait dû nous demander, pour savoir comment on le vivrait. Ils ne m’ont rien dit, ils se sont juste écoutés (...) J’aurais pu comprendre si une certaine somme d’argent avait été versée aux enfants des victimes. (...) S’ils avaient pu tirer profit de la série, ça n’aurait pas été si dure et inconsidéré. C’est triste qu’ils veulent juste faire de l'argent sur une tragédie. C'est de l’avarice, pure et simple.”

Elle dit que c'est rapaces avares , mais elle aurait quand même bien aimés de la thune pour les descendants ou la famille des victimes ... sans Deconner ...

Répondre à ce commentaire

Par Sigismund, il y a 2 mois :

Bel espace commentaire :

Les chevaliers blancs d'internet, spécialistes de l'indignation sélective, se sont réunis en meute pour un bon vieux lynchage en ligne.

Continuez de taper vos leçons de morale...

Répondre à ce commentaire

Par zoxotoboxo, il y a 2 mois (en réponse à Sigismund):

Et toi, continue de faire exactement la même chose que ce que tu reproches aux autres (mais dans l'autre sens).

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.