Rechercher Annuler

Japon : en 2020, ce manga culte a rapporté l'équivalent du PIB du Togo

De Tahar Sadaoui - Posté le 16 octobre 2021 à 18h05 dans Mangas/Comics

On peut dire que le succès fulgurant de plusieurs œuvres récentes telles que L'Attaque des Titans, My Hero Academia ou encore Demon Slayer témoigne de l'intérêt colossal que le public a pour ce type de médias, avec notamment le Japon et la France comme principaux moteurs de cette industrie. Et justement, parmi ces œuvres, il y en a une particulièrement qui explose tous les records.

une licence déjà culte

Le site d'information économique Toyo Keizai a rapporté que le merchandising (manga, CD, anime, etc.), comprenant également les produits alimentaires et les produits dérivés, de la franchise Demon Slayer est de l'ordre de 900 milliards de yens (soit environ 6,8 milliards d'euros).

Le manga de Koyoharu Gotouge a rapporté environ 10 milliards de yens (environ 75 millions d'euros) en 2019, et environ 44 milliards de yens (environ 332 millions d'euros) pour la seule année 2020. Les romans basés sur la série ont quant à eux rapporté environ 2,8 milliards de yens (environ 21,5 millions d'euros).

Pour l'anime Demon Slayer, le thème d'ouverture Gurenge, issu du titre de l'artiste LiSA, a rapporté environ 300 millions de yens (environ 2,3 millions d'euros) en 2019 et 500 millions de yens (environ 3,8 millions d'euros) en 2020. Les volumes Blu-ray et DVD de l'anime ont rapporté environ 800 millions de yens (environ 6 millions d'euros) en 2019 lorsque les six premiers volumes sont sortis au Japon. En 2020, après cinq volumes supplémentaires, l'anime a rapporté environ 500 millions de yens, avoisinant les 9,8 millions d'euros de recettes cumulées.

Le film Demon Slayer : le train de l'Infini est sorti en octobre 2020. Le film avait vendu un total de 28 966 806 entrées pour un total de 40 016 942 050 yens (environ 302 millions d'euros) au Japon à la date du 23 mai 2021, devenant ainsi le premier film à franchir la barre des 40 milliards de yens. Dans 45 pays à travers le monde, le film Demon Slayer avait vendu un total de 41,35 millions d'entrées, soit l'équivalent de 51, 7 milliards de yens (environ 409 millions d'euros). La version Blu-ray/DVD du film a généré plus de 10 milliards de yens (environ 76 millions d'euros) de recettes.

Le film Demon Slayer a été le film le plus rentable dans le monde en 2020. Il est désormais le deuxième film d'animation le plus rentable de tous les temps au box-office américain. Au Japon, le film d'animation s'est écoulé à plus d'un million d'exemplaires (Blu-ray/DVD) en seulement trois jours après sa sortie. Les ventes de la premaine semaine ont dépassé celles de La Reine des Neiges 2, l'ancien détenteur du record de ventes de DVD et de disques Blu-ray le plus élevées lors de sa première semaine dans la catégorie animation de l'ère Reiwa (Mai 2019). La version DVD est restée à la première place pendant cinq semaines, égalant le record de Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban (2004) et de Matrix (1999).

une croissance exponentielle

Gotouge a lancé le manga dans le magazine Weekly Shonen Jump de Shueisha en février 2016. Le manga s'est terminé en mai 2020. Shueisha a publié le 23ième et dernier volume compilé du manga en décembre 2020, dont le tirage initial était de 3,95 millions d'exemplaires.

Mais le manga n'avait un total cumulé "que" de 3 millions d'exemplaires en circulation à la fin du mois de novembre 2018. La série de mangas comptait ensuite :

  • 3,5 millions d'exemplaires en avril 2019 (lors de la première de l'anime)
  • 12 millions d'exemplaires à partir du 17ième volume en octobre 2019
  • 25 millions d'exemplaires à partir du 18ième volume en décembre 2019
  • 60 millions d'exemplaires à partir du 20ième volume en mai 2020
  • 120 millions d'exemplaires à partir du 23ième volume en décembre 2020

En février de cette année, le manga avait dépassé les 150 millions d'exemplaires en circulation.

L'anime quant à lui, a commencé en avril 2019. Il a été diffusé sur 21 chaînes de télévision au Japon, et en streaming sur 14 services. En France, c'est Wakanim et Crunchyroll qui ont acquis la licence de la série d'animation, mais récemment Netflix semble également avoir eu les droits de diffusion, puisque l'on va bientôt y voir débarquer la première saison de l'anime des studios ufotable.

Une erreur ?

Mots-Clés : mangasanimésDemon SlayerKimetsu no YaibaMugen TrainTrain de l'InfiniKoyoharu Gotougeattaque des titansMy Hero AcademiaGurengelisarecordsToyo KeizaiWakanimCrunchyrollnetflix

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (1)

Par w33b, il y a 2 mois :

J'avoue que les chiffres sont exorbitants quand même, j'espère juste qu'avec tout ça Gotouge va pouvoir se permettre de nous proposer d'autres œuvres, sans se sentir obligé de s'enfermer dans le style shonen nekketsu qui lui a donné tant de succès

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.