Devotion : le jeu massivement pris pour cible par des joueurs chinois pour se moquer du Président chinois

De GomeWars Auteur - Posté le 25 février 2019 à 12h16 dans Jeux vidéo
17réactions !
17 commentaires

À cause de sa ressemblance avec le Président chinois Xi Jinping, Winnie l'Ourson est interdit de séjour en Chine. Le plantigrade jaune imaginé par Alan Alexander Milne a également dû être censuré dans Kingdom Hearts III, dans lequel il apparaît. La Chine ne recule devant rien pour limiter les moqueries, ses joueurs aussi. La preuve sur Steam, avec la prolifération de mauvais avis, après le repérage d'un meme dans un jeu. 

Le jeu retiré des ventes en Chine

Depuis 2013, les moqueries persistent. Devenu la cible de railleries de la part des internautes à cause de sa supposée ressemblance avec Winnie l'Ourson, le Président chinois Xi Jinping a tenu à bannir l'ursidé de l'Empire du Milieu. Une aversion pour la moquerie qui peut également être retrouvée chez de nombreux joueurs chinois. Paru le 19 février dernier sur Steam, le jeu Devotion a été pris pour cible par de nombreux utilisateurs chinois. 

Tout juste sorti, Devotion a été disponible en plusieurs langues : anglais, japonais, coréen ou encore chinois. Très apprécié par le public chinois, le jeu a pu se vanter d'être l'un des jeux les plus populaires de la plateforme durant un temps. En quelques heures, le jeu profitait de 95% d'avis positifs pour plus de 4000 évaluations. Seulement, une fois un meme découvert dans le jeu, le nombre d'évaluations a plus que triplé mais les évaluations ont été négatives, abaissant la note globale à "variable" avec 40% d'avis positifs. La raison première ? L'intégration d'un meme dans le jeu sur lequel on peut lire, en chinois, "Xi Jinping, le Winnie l'ourson crétin"

Une comparaison qui n'a pas été appréciée et qui a été alimentée par la sensation de trahison ressentie par bon nombre de joueurs. Comme le rapporte Eurogamer, le jeu a profité d'un engouement national en Chine. Le jeu était massivement streamé, les créateurs de contenu l'encensaient, les critiques étaient unanimes à son sujet. Seulement, cet engouement chinois s'est rapidement envolé lorsque le meme a été découvert. Les joueurs ont alors eu l'impression d'avoir fait l'apologie d'un jeu critiquant ouvertement leur pays. 

Les remarques ont été d'autant plus vives lorsque certains joueurs, en creusant un peu, se sont rendus compte que le fondateur du studio taïwanais RedCandleGames, également lead designer sur le jeu, avait une idéologie pro-Taïwan et avait publié plusieurs posts politiques. Le studio a tout de même tenu à s'excuser pour le meme, le retirant rapidement du jeu. Néanmoins, le mal était déjà fait. Les éditeurs chinois Indievent et Winking Entertainment en ont profité pour rompre leurs contrats avec RedCandleGames, le jeu ayant par ailleurs été retiré des ventes en Chine.

"En réalisant le prototype, l'équipe a souvent utilisé de l'argot internet de façon temporaire. Cependant, à cause de problème de synchronisation, tous ces éléments temporaires n'ont pas été effacés correctement. Ceci est purement accidentel et nous n'avions pas l'intention de blesser quiconque. 

Nous sommes profondément désolés pour les désagréments causés à tout le monde et nous demandons sincèrement à nos joueurs de nous pardonner. Red Candle Games assume l'entière responsabilité de cet incident. Nous n'avons pas d'excuse pour avoir commis une telle erreur professionnelle."

Une erreur ?

Source(s) : Eurogamer Gamekult

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Mots-Clés : winnie l'oursonXi JinpingPrésident chinoisDevotionsteamChine

Commentaires (17)

Par Billy, il y a 2 ans :

C'est du beau la Chine...

Répondre à ce commentaire

Par Tetios, il y a 2 ans :

Heureusement que nous, Français, avons le droit de dire ouvertement que macron est un pauvre type.
Ha, on toque à ma porte, excusez moi je reviens...

Répondre à ce commentaire

Par UuuU, il y a 2 ans (en réponse à Tetios):

Chirac le Super Menteur dragueur de femmes, Sarkozy le nain excité, Hollande le flamby-fraise des bois, Macron le bébé Monarc élevé par deux papas?
Ca ne t'évoque rien?

Répondre à ce commentaire

Par Nadleeh, il y a 2 ans via l'application Hitek (en réponse à UuuU):

Les guignols de l’info , amen.

Répondre à ce commentaire

Par theliss, il y a 2 ans (en réponse à Tetios):

Tu nous enverras une carte postale ? ça doit être joli Mururoa en cette saison ?

Répondre à ce commentaire

Par Blake, il y a 2 ans (en réponse à Tetios):

Faut vraiment par avoir de face pour oser dire un truc pareil.. Va vivre en Chine, en Birmanie, en Biélorussie, tu verras comment c'est extrêmement amusant de vivre dans une réelle dictature.

Renseigne toi bordel, tu passeras moins pour un abruti..

Répondre à ce commentaire

Par Michel, il y a 2 ans (en réponse à Blake):

https://fr.wikipedia.org/wiki/Humour

Juste pour que tu te renseigne comme tu dit

Répondre à ce commentaire

Par Ayetèque, il y a 2 ans via l'application Hitek (en réponse à Blake):

J'habite en Chine et les chinois adorent leur président, aucun signe de dictature, gérer un pays aussi vaste est difficile mais le président se donne à fond pour rendre le pays meilleur. Chaque soir aux informations nationales, on nous dit ce que le président a fait de sa journée (conférences, déplacements, inaugurations etc etc) et je trouve ça très sain de savoir ce que fabrique la personne qui nous gouverne. La France devrait s'en inspirer. Pour les autres pays que vous avez cité, je ne peux rien dire, je n'y ai jamais mis les pieds.

Répondre à ce commentaire

Par Mononoke, il y a 2 ans (en réponse à Ayetèque):

le pays reste une dictature. En premier lieu, parce que son président est tout-puissant : le parti communiste est l'unique parti du pays. Sept dirigeants se trouvaient à sa tête, mais c'est à présent Xi-Jinping qui concentre tous les pouvoirs. À cela s'ajoute l'interdiction des rassemblements spontanés dans tout le pays.

En Chine, les dissidents sont également durement réprimés. L'an dernier, par exemple, Liu Xiaobo, lauréat du Prix Nobel de la paix, est mort en détention d'un cancer. Les avocats des droits de l'homme ont arrêté d'exercer ou sont emprisonnés. Le pays est également sous le joug d'une censure massive qui touche la presse, mais va jusqu'à s'étendre aux réseaux sociaux. Winnie l'ourson est, par exemple, prohibé, car des internautes ont moqué sa ressemblance avec le président chinois.

SOURCE FRANCE INFO

Répondre à ce commentaire

Par Ayetèque, il y a 2 ans via l'application Hitek (en réponse à Mononoke):

J'ai vu des biscuits, des peluches des chocolats Winnie l'ourson dans beaucoup de supermarchés, il y a des peluches, des figurines, des sacs à dos, des déguisements, des pyjamas winnie l'ourson dans le Disney Store à Pudong et dans les boutiques du Parc Disneyland Shanghaï. Donc dire que Winnie l'ourson est interdit en Chine est une grosse connerie relayée par la presse occidentale pour faire passer le Président Xi Jinping pour un blaireau. La première chose qu'a fait le président chinois en arrivant au pouvoir a été de supprimer (au sens propre comme au figuré) toutes les magouilles et les privilèges des personnes qui se pensaient au-dessus des lois (coucou la classe politique française) ensuite, la censure de la presse, excusez moi mais je trouve cela parfaitement normal quand on voit les mensonges et les colibets comportés par la presse occidentale. Pourquoi le pays se porte si bien et peu de personnes sont en désaccord avec la façon dont le pays est géré ? Simplement parce que le président chinois fait ce qu'il faut pour que le pays se porte bien et soit à l'abri des ordures de l'occident. Pour conclure je dirai que les rassemblements spontanés sont interdit car la population est quand même beaucoup plus grande qu'en France par exemple et que s'il y a des débordement ca serait autrement plus catastrophique qu' à Paris. Source: les chinois de Chine et moi-même.

Répondre à ce commentaire

Par Goka, il y a 2 ans :

C'est moi ou le titre est pas du tout cohérent avec l'article?

Répondre à ce commentaire

Par Gregutla, il y a 2 ans via l'application Hitek (en réponse à Goka):

Il suffisait pourtant de remplacer le "se moquer" par "s'être moquer".... xD

Répondre à ce commentaire

Par Vé-logue, il y a 2 ans :

Les chinois trouvent le jeu super
Ils découvrent un meme caché
Le jeu devient nul (c'est pourtant le même gameplay, les mêmes graphismes, etc ...)

Répondre à ce commentaire

Par Nadleeh, il y a 2 ans via l'application Hitek (en réponse à Vé-logue):

Trop réaliste finalement :p

Répondre à ce commentaire

Par Red, il y a 2 ans (en réponse à Vé-logue):

Nan nan tu comprends mal.
Les chinois aiment un jeux, le recommande, puis se rendent compte qu'il peuvent aller en prison parce qu'il plesbicitent un jeu ouvertement pro Taiwan allant contre la censure et le pouvoir actuel. Donc change leur revue pour pas avoir d'ennuis.

Répondre à ce commentaire

Par Ex, il y a 2 ans (en réponse à Vé-logue):

"Les joueurs ont alors eu l'impression d'avoir fait l'apologie d'un jeu critiquant ouvertement leur pays."

Répondre à ce commentaire

Par Virus, il y a 2 ans :

C'est un jeu taiwanais parlant d'une famille taiwanaise à Taïwan fait par un studio taiwanais bourre de référence à Taïwan et pour les taïwanais, donc réaliser qu'après coup que c'est un jeu "pro-Taïwan" ils sont pas futé les chinois

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test realme X50 Pro, un smartphone 5G qui veut faire bouger le haut de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Realme X50 Pro

Il y a 4 mois

Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 5 mois

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 5 mois