Rechercher Annuler

Disney : après la polémique, le studio prend cette grande décision pour la cause LGBT

De Lucas Mollard - Posté le 2 octobre 2022 à 11h44 dans Cinéma

Disney a été vivement critiqué pour son aphasie dans les causes LGBT+ et les luttes pour les droits humains. En avril dernier, une énorme polémique avait éclaté concernant l'entreprise, mais également tout l'état de Floride, après une loi jugée problématique proposée par le gouvernement. Aujourd'hui, la décision de se placer contre cette loi a été saluée par les associations des LGBT.

Disney vs la Floride : la polémique "Don't Say Gay"

Cela fait un moment que Disney se fait attaquer pour sa non-prise de décision politique au sujet de la défense des droits LGBT. Depuis plusieurs années, l'entreprise restait très frileuse à l'idée de mettre en avant des personnages ouvertement homosexuels, bisexuels ou trans, voire non-binaires. Que ce soit dans ses productions ou dans ses décisions politiques. En mars dernier, c'est sa filiale Pixar qui poussait un coup de gueule contre Disney. L'entreprise à la lampe avait dans une lettre ouverte accusé Disney de censure et d'homophobie concernant le film Alerte Rouge. D'autres employés de Disney sont également montés aux créneaux, avec le soutien d'une partie de la population américaine, surtout en Floride.

Pour comprendre cet embrasement contre Disney, il est nécessaire de continuer à remonter le temps. En Floride, le gouvernement a souhaité faire passer une loi nommée "Don't Say Gay". Celle-ci vise à interdire l'éducation sexuelle autour des questions LGBT à l'école publique (odentité de genre, de sexe, orientation sexuelle). Et en Floride, Disney est doublement impliqué dans l’État. D'abord par son parc Disney World, le plus grand du monde, puis par les propos de son PDG Bob Chapek : "Nous ne souhaitons pas prendre position sur des questions politiques pour ne pas instrumentaliser Disney" et enfin sur ces mêmes décisions politiques qu'elle a déjà prises : celles de financer à hauteur de 200 000 dollars sur les deux dernières années des politiciens ayant voté en faveur de cette loi. Comme pour se faire pardonner, Disney a fait don de 5 millions de dollars à l'association de défense des droits humains Human Right Campagn (HRC), dons que l'association a refusés tant que Disney ne s'engageait pas clairement.

Un dilemme cornélien pour Disney

Il faudra attendre avril pour que Bob Chapek, sous la pression des employés de Disney et de la population, se décide enfin à prendre position ouvertement contre la loi "Don't Say Gay" en signant aux côtés de 170 entreprises une tribune ouverte à charge contre le gouvernement de Floride. La loi est entrée en vigueur en Floride le 1er juillet 2022, interdisant officiellement de parler d'orientation sexuelle dans les établissements publics du territoire. Comme par vengeance envers Disney, Ron DeSantis, gouverneur de Floride a retiré le statut juridique territorial favorable à Disney World. Offert dans les années 60, il permettait au parc d'avoir une large autonomie dans sa gestion territoriale, en l'exemptant de plusieurs règlementations de l’État. L'opposition estime qu'il s'agit d'un choix dangereux pour l’État de Floride, puisqu'il revient désormais à ce dernier la tâche de s'occuper des services publics sur le territoire de Disney World, comme la gestion de l'eau ou des déchets. Un gouffre financier sans précédent, et pour Disney, et pour la Floride.

En septembre, The Human Right Campagn déclare accepter de nouveau des dons de The Walt Disney Company. Ils ont estimé que cette prise de décision risquée était suffisante pour prouver la bonne foi du géant américain. De son côté, Bob Chapek a envoyé une note interne à toute l'entreprise, s'excusant de sa lenteur à prendre une telle décision et de ses propos :

Merci à tous ceux qui m'ont contacté pour partager votre douleur, votre frustration et votre tristesse face à la réponse de l'entreprise au projet de loi "Don"t say Gay" de la Floride. Il est clair qu'il ne s'agit pas seulement d'un problème de loi de Floride, mais également d'un défi pour les droits humains fondamentaux. Vous aviez besoin de moi pour être un allié fort dans ces luttes pour l'égalité des droits, et je vous ai laissé tomber. je suis désolé.

Une erreur ?

Mots-Clés : DisneyLGBTdroits humainsDon't Say GayFloridecombatLuttepolitiqueloiHuman Right Campagn

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (21)

Par Madame Irma, il y a 2 mois :

D'un côté ils sont boycotté pour inaction et perdent de l'argent, de l'autre ils perdent de l'argent et des libertés. Le choix du public restera toujours le meilleur, même si les parcs d'attraction Disney ne sont pas vraiment rentables.

Répondre à ce commentaire

Par ylkz, il y a 2 mois :

Expliquer à l'école que les LGBT sont pas des gens qui méritent d'être détestés, insultés, frappés, qu'ils sont parfaitement intégrés à la société, je suis d'accord.

Cependant, expliquer que c'est à chaque enfant de se sentir LGBT ou non et de s'accepter comme tel sans considérer le cadre socio-culturel, religieux, familial, et le point de vue ainsi que l'autorité des parents sur ces questions là pour leurs enfants, je suis pas d'accord du tout.

Répondre à ce commentaire

Par Tonyx, il y a 2 mois via l'application Hitek (en réponse à ylkz):

Les parents n’y peuvent rien! Et on élève un enfant, on ne le modèle pas! Un enfant ne doit pas être une projection de ce que l’on veut qu’il soit! Un enfant deviendra ce qu’il doit devenir…le poids de la culture et de la religion ne devrait pas affecter sa personne! Seules les lois de nos sociétés devraient être les limites connues à ne pas franchir afin de ne pas tomber dans les excès de la délinquance, du crime etc…pour ce qui est de la personnalité, de l’orientation et le genre, cela reste de l’ordre de chaque individu! Il se construit tel qu’il doit être! Hétérosexuel, homme, femme, gay peu importe…

Répondre à ce commentaire

Par Bibalo, il y a 2 mois (en réponse à ylkz):

L'autorité des parents sur l'identité sexuelle ou religieuse ça fait partie des problèmes ...

Répondre à ce commentaire

Par travis, il y a 2 mois :

Apres,il existe des pays, surtout un, on l'on ne se prends pas la tête avec ce sujet concernant les enfants,(je dis biens les enfants!!) et pour ma part, son dirigeant a bien raison!

Répondre à ce commentaire

Par wouuuu, il y a 2 mois :

Oula, visiblement l'auteur est gauchiste et semble "oublier" certains détails de l'affaire....

""""En Floride, le gouvernement a souhaité faire passer une loi nommée "Don't Say Gay". Celle-ci vise à interdire l'éducation sexuelle autour des questions LGBT à l'école publique""""

Non, la Floride n'a pas fait cela pour interdire le sujet lgbt à l'école, mais pour interdire les dérives qui venaient avec...

Comme par exemple proposer aux enfants de se faire changer de sexe chirurgicalement en primaire sans en avertir les parents....
tout en faisant une promotion des lgbt et une dénigration de l'hétérosexualité.

Revenir vers une école dont l'objectif est d'apprendre la langue, les maths, la géo, l'histoire, les sciences...
Et en retirer une grosse partie d'idéologie socio politique.

Et c'est une très bonne chose.


Car à force d'expliquer aux petits qu'etre lgbt c'est cool et branché et etre hétéro c'est le mal, forcement cela va marquer ces enfants...


Disney s'est melée de quelque chose qui ne les concerne pas du tout....

Regardez bien l'affaire dans sa globalité

Nous avons une entreprise qui voudrait imposer et promouvoir sa vision de la sexualité à des enfants à l'école.
N'y voyez vous rien de malsain ?

Les lgbt aux usa représentent 7% de la population autant dire une petite minorité...
Mais ils font du forcing incroyable et veulent s'imposer comme les dominant et la majorité...

juste une question, les questions d'ordre sexuelles doivent elles vraiment etre abordés avec des enfants de 4 à 9 ans ?
Je veux dire, à cet age là ne peut on pas juste savoir qu'on a soit un zizi soit une zezette et pouvoir jouer avec les jouets qu'on veut sans devoir voir arriver un névrosé gauchiste qui va te parler de tes orientations sexuelles ?
Foutez la paix aux enfants, laissez les arriver à l'adolescence pour commencer à se questionner sur le sexe...

Au final, vouloir aborder des questions de sexualité avec des enfants tjs plus jeunes, n'est ce pas une façon détournée de préparer l'arrivée de la pédophilie décomplexée ?


Répondre à ce commentaire

Par Julie, il y a 2 mois (en réponse à wouuuu):

Vous avez parfaitement résumé les faits.

L école est fait pour apprendre les bases et non un terrain de jeu pour névrosés et politiciens opportunistes.

Et un enfant devrait pouvoir être épargné des questions d ordre sexuelle et profiter de son enfance insouciante.

Disney woke est loin d être un exemple.
Entre son forcing black sous couvert d intégration des minorités (car oui, pour Disney les minorités sont toutes black...)

Et sont forcing LGBT...

Pas pour rien que l entreprise est entrain de s écrouler en bourse

Répondre à ce commentaire

Par ah, il y a 2 mois (en réponse à wouuuu):

J'ai su ce qu'était un homosexuel aux alentours de mes 10 ans, j'ai pas mal tourné pour autant.
Je comprends pas qu'il faille parler de ce genre de sujets à l'école surtout en primaire.

A la rigueur faire un cours par mois d'éducation sexuelle au collège c'est déjà plus cohérent.

Répondre à ce commentaire

Par Aie, il y a 2 mois (en réponse à ah):

C’est aux parents de s’en occuper, pour ma part parler de sexualité ou de religion c’est kifkif, si on enlève la religion de l éducation pour la remplacer par l éducation sexuelle je ne suis pas d accord !
Et bonjour aux dérives qui peuvent en résulter …

Répondre à ce commentaire

Par Sigismund, il y a 2 mois (en réponse à Aie):

En Floride en 2016 un type qui préférait la religion à l'éducation est allé dans une boite de nuit LGBT et a tuer 49 personnes.

Et des gens militent pour que ce genre de massacres se reproduisent.

Répondre à ce commentaire

Par wouuuu, il y a 2 mois (en réponse à ah):

pour ma part ca remonte a pas mal d'années maintenant (41 ans), mais je devais aussi tourner aux alentours de 10/12 ans.
Et encore, j'ai juste compris qu'ils préféraient etre entre garçons... La partie sexuelle je ne l'ai apprise que bien plus tard.
De toute façon en primaire j'avais certes une "copine" , mais c'était juste des bisou et des échanges de bonbons ^^
je n'avais pas vraiment de notion de ce qu'était la sexualité et je m'en fichais royalement (vous vous rappelez... beurk les filles ^^ )

C'est à l'entrée au collège que j'ai commencé à me poser des questions, certainement en voyant des "plus grands" etre en couple et se tripoter, l'apparence des filles commençant aussi à changer, mes yeux de garçon s'y sont d'avantage intéressés.

Je suis absolument contre une éducation sexuelle en primaire et même aborder le sujet.
Je veux préserver mes enfants le plus possible et les laisser profiter de leur insouciance.
Bordel ils peuvent encore jouer sans se soucier des factures ou des femmes!!!!

Alors quand je voyais des vidéos aux usa avec des trans déguisés en je ne sais trop quoi se pointer en primaire pour parler de sexualité à des tout petits....
Non, désolé , non, pour moi, cela ne passe pas
Deja parler de sexe à des petits de 6 ans je ne l'accepte pas, mais si en plus on aborde le sexe par les extremes...
Pour la très très grosse majorité des humains, l'amour reste une affaire hétéro, un homme , une femme.
On ne débute pas l'explication sur la sexualité en parlant de transsexualité et d'hommes poissons ou de furry...
Ce serait comme vouloir passer le permis de conduire mais la premiere heure vous la passez sur une piste de formule un ...

et puis parlons juste de chiffres, dans une classe de disons 30 enfants, combien y'a t'il vraiment de futur lgbt ? Pour l'instant aux USA les quota parlent de 7%
Donc dans une classe de 30 enfants il y'a potentiellement 2 futur lgbt
Mais la sexualité ne doit pas juste leur etre destiné...
Les 28 autres, les "hétéro", on doit leurs parler d'une sexualité d'hétéro et sans leurs donner l'impression d'etre différents ou hors du coup comme cela se passe actuellement...

Les trans qui allaient dans ses écoles faisaient souvent passer un sous texte dans leur message, faisant comprendre qu'etre lgbt c'était etre cool et tendance alors qu'etre hétéro c'était naze et ringard

Non, stop!!!!

Bref, l'éducation sexuelle peut etre une bonne chose si elle est faite au bon moment (college puis lycée pour approfondir) et si elle est faite sans y ajouter de propagande lgbt
Mais pour l'heure nous n'y sommes pas

Répondre à ce commentaire

Par Darkiller, il y a 2 mois :

En clair un lavage de cerveau pour les enfants pour les transformer en des consommateurs esclaves de leurs pulsions perverse qui finira par des suicides en masse

Répondre à ce commentaire

Par Sigismund, il y a 2 mois :

Les homophobes sont de sortis

Répondre à ce commentaire

Par wouuuu, il y a 2 mois (en réponse à Sigismund):

vu tes commentaires et ta collection de pouces rouges, tu devrais peut etre te remettre en question...

Ne pas adhérer à la folie du mouvement lgbt ne veut pas dire etre homophobe...

Tu fais des amalgames dignes de l'extreme gauche

Regardes, un exemple, je suis anti vegan, cela ne veut pas dire que je suis chasseur ou anti bien etre des animaux.

Cela veut juste dire que je n'adhère pas à leur philosophie et leur façon de faire.

Pour le mouvement lgbt c'est exactement la même chose, ce mouvement ne fédère pas tout les homo lesbiennes et compagnie du monde
J'ai discuté avec pas mal de personnes gay refusant d'etre identifiés comme lgbt et ne se retrouvant pas dans ce mouvement.

De plus le sujet ici est l'implication d'une mega entreprise américaine dans le milieu scolaire (maternelle primaire)

donc si pour toi , refuser que mickey ai son mot à dire sur comment éduquer les enfants c'est etre homophobe...
Ok...

Vas consulter ;)

Répondre à ce commentaire

Par Sigismund, il y a 2 mois (en réponse à wouuuu):

Ok t'es homophobe.

Chacun de tes post est un encouragement à la discrimination et à la violence envers des gens qui ne t'ont jamais rien fait.

Maintenant tu peux trépigner, geindre et nier infantilement mais tu lis juste les termes exacte qui décrivent la haine que tu exprimes.

T'es homophobe et ça fait de toi un sac à merde.

Répondre à ce commentaire

Par wouuuu, il y a 2 mois (en réponse à Sigismund):

Oui oui choupinet gauchiste :)

tu es si limité dans tes arguments que tu te limite à régurgiter ce que ta doctrine t'a dit de répondre en cas d'attaque

Je résume en gros ce qu'un gauchiste peut sortir comme argument quand il ne sait plus quoi dire :

-t'es raciste
-t'es homophobe
-t'es intolérant
-tu votes à l'extreme droite
-t'es misogyne
-t'es du F haine
-et gniagniagnia de pleureuse gauchiste

Alors possible que je sois homophobe envers une certaine catégorie de ces gens là, sauf que je le les classe pas tous dans parasites lgbt névrosés...

Moi je fais la distinction entre un homo qui veut juste vivre une vie normale et un névrosé en manque d'attention qui fait tout pour attirer l'attention et faire chier les autres en voulant imposer des choses stupides à la grosse majorité

Pour ce qui est de trépigner et geindre, je laisse justement cela aux névrosés lgbt qui, quand ils sont à cour d'argument se mettent à hurler et pleurer (certainement ton cas derrière ton écran )

Je suis humaniste et je veux protéger nos enfants des dérives trans à tendance pédophile

bisou

Répondre à ce commentaire

Par Sigismund, il y a 2 mois (en réponse à wouuuu):

J'argumente pas face aux homophobes.
Pas besoin : plus t'écris, plus tu démontre que t'es un sac à merde homophobe.

Tout ce que tu écris c'est de la haine, de l'incitation à la discrimination, à la violence et de l'intolérance pure.

Et quand on est quelqu'un de normal on ne tolère pas l'intolérance.

Mais stp, continues d'essayer d'expliquer que t'es pas homophobe en écrivant toujours plus de saloperies haineuse.

Répondre à ce commentaire

Par wouuuu, il y a 2 mois (en réponse à Sigismund):

logique, un gauchiste n'argumente jamais, il n'en a pas les capacités, il chouine :p

Répondre à ce commentaire

Par Sigismund, il y a 2 mois (en réponse à wouuuu):

Mon gars t'écris que tu hais les gens pas hétéros parce que tu te prends pour un chevalier blanc de la bonne morale, sauveur de l'humanité, qui chasse les personnes transgenre et les "pédophiles".

Tes propres mots sont mes arguments, le sac à merde homophobe.

Répondre à ce commentaire

Par wouuuu, il y a 2 mois (en réponse à Sigismund):

ah ban écoute , si toi tu aimes et prends la défense des pédophiles.....

on dit souvent que les pédophiles ont étés des victimes elles meme avant, j'imagine donc que tu as du en encaisser pas mal de bite....

Répondre à ce commentaire

Par cenlikin, il y a 2 mois :

Je n'aime pas la politique générale de Disney.
Mais... (ce fameux "mais")
Homo c'est 5% à 10% de la population. Trans c'est 0.4% de la population. (Selon les rares études qui en parlent).
Réclamer qu'un Disney soit consacré à un personnage homo ou trans c'est une forme de militantisme un peu abusée, non?
Bientôt Disney ne feras plus d'histoire d'amour ça sera beaucoup plus simple pour eux.
Sinon? C'est à Disney d'éduquer les gosses à la tolérance ou c'est aux parents et à l'école?

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.