Rechercher Annuler

Disney au coeur d'une nouvelle polémique LGBT

De Roxane Le Gouest - Posté le 3 juin 2021 à 14h07 dans Insolite

Pendant que Disney+ célèbre le mois des Fiertés, la société mère est attaquée en justice par l'un de ses cadres de longue date pour discrimination sur l'orientation sexuelle.

Discrimination pour orientation sexuelle

Comme tous les ans en juin, Disney+ célèbre activement le mois des Fiertés, en mettant à l'honneur les créateurs et les personnages LGBTQIA+ de son entreprise, à travers une sélection de films, séries et documentaires dédiés.

Mais parallèlement à cela, Joel Hopkins, le vice-président chargé du financement de la production de ABC Signature, attaque en justice la société mère, Disney, pour discrimination sur l'orientation sexuelle. Travaillant avec la firme depuis 1994, le cadre de longue date estime avoir été victime de discrimination de la part de ses collègues et du personnel des ressources humaines. Il aurait, en effet, éprouvé des difficultés à être promu au sein de l’entreprise et à percevoir les mêmes rémunérations que les autres chefs de département.

Après avoir été directeur du financement de la production pour Buena Vista TV, Joel Hopkins a été promu vice-président chargé des finances de production pour Touchstone TV, en 2000. À peu près à la même époque, selon la plainte, "l'orientation sexuelle du plaignant en tant qu'homme gay a été connue de plusieurs personnes, dont le supérieur direct du plaignant, Jim Hedges, le directeur financier d'ABC".

La plainte déposée le 1er juin par les avocats du plaignant à la Cour supérieure de Los Angeles précise également que “lorsque son orientation sexuelle a été connue de ses supérieurs et après avoir été victime de discrimination et avoir été mis sur une voie de carrière sans issue, il s’est vu refuser à plusieurs reprises des promotions sans recours ni soulagement de la part des ressources humaines.

Par ailleurs, en avril dernier, Joel Hopkins a découvert que plusieurs promotions ont été accordées, malgré les difficultés financières de Disney, et il n'a a nouveau pas pu en bénéficier. 

Compensations financières considérables

Dans cette affaire, Hopkins demande des dommages et intérêts compensatoires, des dommages et intérêts punitifs et divers frais de justice. Notez que les dommages et intérêts financiers pourraient s'accumuler de manière considérable si le juge de l'affaire prend en considération ce que Hopkins aurait pu gagner au fil des années.

Disney tribunal argent

Disney n'a, pour l'instant, pas souhaité s'exprimer sur le sujet. Notez toutefois que ce n'est pas la première plainte que Joel Hopkins dépose contre la firme. Il avait en effet, exposé son cas auprès du Département californien de l'emploi équitable et du logement en avril dernier. La plainte a été classée le 30 avril alors que Hopkins et ses avocats ont reçu un avis de droit de poursuite de l’agence d’État.

Une erreur ?

Mots-Clés : DisneyDisney+DisneyPlusLGBTlgbtqia+joel hopkinsdiscriminationplaintejusticemois des fiertés

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (9)

Par Palpatine, il y a 2 ans :

Intéressant le timing du gars

Répondre à ce commentaire

Par Keny, il y a 2 ans :

Faut être sûr de soi pour attaquer Disney en justice quand même.. Et c'est évidemment pour espérer leur soutirer de la thune..

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 2 ans :

C'est un peu ça le dilemme du pinkwashing.

On sait tous que Disney discrimine autant que n'importe quelle entreprise mais d'un autre coté c'est tellement kiffant de voir les gens pas du tout homophobe rager de ouf devant la comm' de Mickey.

Répondre à ce commentaire

Par ???, il y a 2 ans (en réponse à Murge):

Oui enfin la ca manque cruellement de preuve quand même mdr. Littéralement le gars il a fais je porte plainte car j'ai pas eu de promotion. T'as intérêt de pouvoir prouver derrière que t'es aussi productif que les autres parce que je doute que le mec est pas était promue juste a cause de son orientation sexuel.

Répondre à ce commentaire

Par Supernaz, il y a 2 ans (en réponse à ???):

Je te trouve bien naïf quand même. Dans les années 90, ce genre de discrimination n'était pas rare du tout.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 2 ans (en réponse à ???):

T'as le droit de te mettre du coté du patron si tu le veux.

Faut juste être conscient que ceux qui dénigrent la paroles des employés se mettent aux pieds des puissants et servent leurs intérêts. (la vie des droitard en somme)

Répondre à ce commentaire

Par Abelforth, il y a 2 ans :

Vous avez entendu les enfants ? Si vous n’avez pas de promotion, portez plainte en accusant l’homophobie ça pourrait vous faire gagner une promotion avec en plus des dommages et intérêts !

Répondre à ce commentaire

Par Shivery, il y a 2 ans :

Il a juste compris comment se faire du blé aux USA. Et visiblement, il a raison. Ceci dit, peut-être a-t-il été victime, ça n'empêche qu'au final, il gagnera bien plus de frique en portant plainte qu'en étant promu

Répondre à ce commentaire

Par koko12345, il y a 2 ans :

il est nul ce gars

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.