Rechercher Annuler

Disney : pour protester contre la chronologie des médias, ce film ne sortira pas au cinéma

De Yann Sousa - Posté le 8 juin 2022 à 16h38 dans Cinéma

Mauvaise nouvelle pour les cinéphiles, Disney a décidé de bouder le grand écran. En effet, la firme a choisi de modifier son planning et de ne finalement pas diffuser son prochain film dans les salles obscures. Ou, en tout cas, pas dans les salles françaises ! Car oui, dans le reste du monde, la diffusion du film en question reste toujours prévue au cinéma. Les habitants de l'hexagone devront donc attendre sa sortie sur Disney+. 

disney durcit le ton

Disney ne souhaite plus se laisser faire ! Afin de protester contre le principe de chronologie des médias, l'entreprise a décidé de sanctionner les groupes de cinéma français en ne rendant pas accessible son prochain film sur grand écran. Pour visionner le long-métrage, les amateurs de films Disney devront donc se contenter d'une simple sortie sur Disney+. 

Le France semble la seule région concernée par ce choix. Partout ailleurs dans le monde, le film Avalonia, l'étrange voyage, qui a récemment bénéficié d'une bande-annonce de la part de Disney, sortira au cinéma. Hélène Etzi, présidente France de la marque, a tenu à expliquer cette décision. 

C'est la conséquence de la chronologie des médias telle que pratiquée en France que nous jugeons inéquitable, contraignante et inadaptée aux attentes de nos audiences. 

Pour rappel, Disney doit attendre 17 mois, après la sortie d'un film au cinéma, avant d'être en mesure de le proposer sur sa plateforme de streaming. En effet, l'hexagone apparaît comme particulièrement strict au sujet du respect de sa chronologie des médias, notamment lorsqu'on observe ce qui se fait à l'étranger en matière de droit de diffusion.

Ce film d'animation privé de sortie

Avalonia, l'étrange voyage devait sortir le 30 novembre prochain dans les salles françaises. Maintenant que nous savons qu'aucun détour n'est prévu du côté du cinéma, la sortie du film est en suspens. Le long-métrage sera effectivement diffusé sur Disney+, mais quand, nous ne le savons pas encore...

Le film Avalonia, l'étrange voyage (Strange World en VO) de Don Hall et Qui Nguyen conviera les spectateurs à participer à une aventure incroyable au cœur d'une terre inexplorée et remplie de créatures fantastiques. Ils y suivront le voyage trépidant de la famille Clade, des explorateurs partis pour la mission la plus importante de leur vie. 

Avec cet acte de protestation de la part de Disney, la marque se prive d'un gros carton sur grand écran. La sortie d'Encanto, le dernier chef-d'œuvre sorti en salles de Disney, a été couronnée de succès. Le film d'animation avait enregistré plus de 3,2 millions d'entrées en France et s'était classé à la 3e position du box-office en 2021. 

Disney a frappé un grand coup en bloquant la sortie de ce film attendu au cinéma. Mais la firme est-elle prête à appliquer cette décision au reste de ses sorties de l'année ? Si cela devrait a priori ne pas être le cas, étant donné les énormes blockbusters à venir (Avatar 2, Black Panther : Wakanda Forever) et l'importance du marché français dans l'industrie, la firme souhaiterait pouvoir faire bouger les choses et renégocier quelques points de la chronologie des médias, comme Netflix l'a fait un peu plus tôt cette année.

Une erreur ?

Mots-Clés : Disneyprotesterchronologie des médiasfilmCinemaFranceDisney PlusAvalonia, l'étrange voyage

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (32)

Par Beluga, il y a 2 mois :

Franchement, je trouve ça tout à fait normal... Le cinéma doit comprendre que le monde a changé.

Répondre à ce commentaire

Par darkburton, il y a 2 mois (en réponse à Beluga):

Connerie vive le cinéma

Répondre à ce commentaire

Par rescoffi4, il y a 2 mois (en réponse à darkburton):

ok vive le cinema mais 17mois après ?

Répondre à ce commentaire

Par Yop, il y a 2 mois (en réponse à rescoffi4):

D'autant que c'est doublement dégueulasse :
Canal + c'est 6 mois, Netflix 15 mois, et tous les autres 17.

C'est clairement déloyal

Répondre à ce commentaire

Par Surt, il y a 2 mois (en réponse à Yop):

C'est le principe de la chronologie des média, plus tu investie dans le cinéma français, plus tôt tu peux diffuser des dernières sorties.
Canal investie beaucoup depuis longtemps, ce qui lui donne la première place pour les diffusions (TV et VOD).
Netflix a pris des accords et mets en avant des créations du cinéma français, ce qui leur donne un avantage sur cette chronologie.
Disney ne marche là dedans puisque c'est un producteur, et non pas un diffuseur générique, le droit de diffuser des contenus avant tout le monde ne les intéresse pas puisqu'ils sont propriétaire des contenus qu'ils diffusent. Et pourtant la chronologie des média leur interdit de faire ce qu'ils veulent de leur propres contenus.

Il y a du pour et du contre dans ce principe de chronologie des média, l'équilibre est bien compliqué.

Répondre à ce commentaire

Par Lunar, il y a 2 mois (en réponse à Yop):

Ce n'est pas déloyal, Disney investie pas d'argent dans le cinéma Français, la ou netflix le fait (30 millions euros et 10 film français par ans d'après l'article) et Canal + c'est 600 millions d'euros en 3 ans (accord passer jusqu'à 2024)


Il serait déloyal de faire payer Canal + et Netflix la ou Disney aimerais diffuser plus vite en déboursant rien dans le cinéma Français. Si Disney veux le même avantage que Netflix, qu'il passe un accord pour, mais il faudra sortir le cheque, ce qui est tout a fait normal.

Répondre à ce commentaire

Par Angelus, il y a 2 mois (en réponse à darkburton):

Quel rapport ? Tu crois que ton film reste 17 mois au cinéma ??

Répondre à ce commentaire

Par anto, il y a 2 mois (en réponse à Beluga):

Eh gars, sans le cinéma...
ben tu n'aurais pas ta téloche mais bon !

Répondre à ce commentaire

Par Papy mougeot, il y a 2 mois (en réponse à anto):

Les séries ? Les documentaires ? Les reportages ? Les émissions ? (la pub...)

J'oublie pas quand même que ça leur permet de faire un peu de pub pour Disney+ en y intégrant un peu d'exclu. Ils auraient pas un peu de mal avec la France par hasard en même temps ?

Car dans tout le catalogue Disney, ils ont quand même pas sorti le gros film qui allait déclencher des émeutes s'ils ne passent pas en salle. Ils ont sorti un film à destination des enfants, meilleur moyen de pression sur les parents qui pourront céder et prendre un abonnement pour que leurs mouflets puissent voir ce film.

Répondre à ce commentaire

Par Love, il y a 2 mois (en réponse à anto):

Oui mais maintenant qu'on l'a nous n'avons plus besoin du cinéma ! Il faut savoir évoluer avec son temps !

Répondre à ce commentaire

Par antitroll, il y a 2 semaines (en réponse à Love):

troll

Répondre à ce commentaire

Par Machin Bidule, il y a 2 mois (en réponse à Beluga):

La loi est la loi, une entreprise de divertissement n'a pas à dicté la sienne à un pays, un point c'est tout, une raison de plus pour moi d'abhorrer Disney.

Répondre à ce commentaire

Par Love, il y a 2 mois (en réponse à Machin Bidule):

Ok mr le flic

Répondre à ce commentaire

Par anto, il y a 2 mois :

Je pense surtout que Disney ne croit pas à ce film (moi non plus vous m'direz au vu des premières images...wait&see)

Ils ne prendront pas de risque pour les futures Marvel ou encore Avatar...

Répondre à ce commentaire

Par Skinlynx, il y a 2 mois (en réponse à anto):

Tout à fait d’accord avec toi, si non ils auraient fait de même avec buzz l’éclair ou un autre gros titre. Mais la personne ne l’attend et je pense tout le monde s’en moque.

Répondre à ce commentaire

Par Lunar, il y a 2 mois (en réponse à anto):

C'est une manière de faire un coup de pub pour leur film.

Répondre à ce commentaire

Par Captain jc, il y a 2 mois (en réponse à anto):

Encanto, le dernier disney sorti en salles à fait 3,2 millions en france et était le 3 ème film le plus rentable de l'année 2021 en France.
Il a fait mieux que des mastodontes comme dune, kaamelott, presque tout les marvels et autres.
Je ne pense pas que ce film ne soit pas très attendu mais plutôt que c'est le meilleur moyen pour disney de faire pression sur le public familial pour l'inciter à prendre un abonnement disney plus.

Répondre à ce commentaire

Par Bibalo, il y a 2 mois :

Encore une fois ce sont les films d'animations qui trinquent ...

Répondre à ce commentaire

Par Reda, il y a 2 mois :

Euh , moi je ne vois la qu'un coup gagnant gagnant , si ca fonctionne , Disney ferait plier le système et aura droit diffuser plus tôt ses films, sinon pour voir les films , on devrait s abonner chez eux sur Disney+ .

Good bye netflix

Répondre à ce commentaire

Par sk4hrr, il y a 2 mois :

Hâte de lire l'article 2023 sur la hausse du piratage d'oeuvre cinématographique...

Répondre à ce commentaire

Par Terras, il y a 2 mois :

Disney, multinationale de divertissement étrangère, n'a pas à faire du chantage à un pays, même avec un film dont j'avais même pas entendu parler! (Coup de pub?) Non mais ils se prennent pour qui?

Qu'ils aillent ch***. Leurs concurrents en profiteront et eux aux moins investissent chez nous ou tente le "made in France".

Répondre à ce commentaire

Par Love, il y a 2 mois (en réponse à Terras):

Va regarder joséphine ange gardien au cinéma, et laisse nous les productions disney sur leur plateforme. Les gars vous parlez du cinéma français mais c'est nul en fait, pour 1 film bien par an, le cinéma français est déjà mort depuis longtemps

Répondre à ce commentaire

Par Jonath27, il y a 2 mois :

Ce serait vraiment probant avec la Reine des Neiges 3, mais là ce film, c'est quasi la première fois que j'en entend parler. Parfait pour un dimanche cocooning après les devoirs, ou avant!

Répondre à ce commentaire

Par Syl, il y a 2 mois :

En fait, je pense que le problème fondamental de la chronologie des médias est le droit à disposer comme bon leur semble de leur propriété intellectuelle.

Je m'explique :
Je suis une société commerciale, je développe un produit, je suis libre de choisir mes canaux de distribution, à savoir le distribuer en propre, ou passer par une plateforme (au hasard, Amazon par exemple). Je suis libre de négocier une exclusivité temporaire d'un canal vis à vis des autres, ou pas, à ma guise, selon des clauses négociées et non unilatéralement imposées.
Ce qu'on dit derrière la chronologie des médias c'est : Si tu choisis de distribuer en premier via Amazon, alors tu leur donnes l'exclusivité pendant 6 mois. Non négociable. Les ventes ne sont pas au rendez vous au bout de 3 semaines ? Ton produit sort du catalogue. Tu auras le droit à un autre distributeur 6 mois plus tard. Tu ne récupères le droit de le distribuer en propre qu'au bout de 17 mois.

Ce qu'on t'impose, c'est de renoncer à ta propriété intellectuelle de façon temporaire pendant 17 mois, pour disons 2 mois d'exploitation en salles, 1 mois sur canal puis, no man's land jusqu'à ta diffusion sur ta plateforme.
Quand tu sais que ta propriété intellectuelle est également vecteur revenus, via vente de merchandising, fait venir du monde dans tes parcs d'attraction.. ce no man's land, c'est une plaie. Et ce ne sont pas les ventes physiques de DVD (qui s'écroulent) qui vont te rendre cette visibilité.

Je n'ai pas d'autre exemple me venant en tête d'une telle dépossession, même temporaire, de tes droits à exploiter ton œuvre, sans session rémunérée.

Nb : le coup du chantage à un pays, personnellement j'y vois l'inverse. Le pays qui t'impose unilatéralement ta façon d'exploiter ta propriété intellectuelle... c'est du même niveau que d'imposer, à un niveau étatique, une censure sur une œuvre (pour quelque motif politique que ce soit).

Répondre à ce commentaire

Par Terras, il y a 2 mois (en réponse à Syl):

Non c'est du chantage.

Quand une entreprise colossale étrangère, qui a une forte emprise culturelle sur ton pays, "bloque" quelque chose et te dit "j'aime pas cette loi, abroge-là", c'est du chantage, point. Là, Disney fait de la politique pur et dur.

Après ils ne sont pas les premiers, et de la part d'une entreprise US rien d'étonnant, quand on voit que Netflix par exemple (et Disney) menaçait de "partir" des Etats conservateurs aux US pour protester contre la loi anti-avortement qui faisait son retour (bon, quand ils ont vu les impôts sur les Etat démocrate, ils ont fini par se dire que rester, c'était pas si mal), mais voilà je pourrais te parler d'ikea et autre qui font également ce genre de chantage.

Et c'est fortement inquiétant, cette puissance des multinationales à faire de plus en plus de chantage au grand jour, pour soit abroger/faire passer des lois leur permettant d'engranger des milliards et avoir encore plus de monopole, soit correspondre à leur "vision" des choses, soit les deux.

Une entreprise n'a pas à faire de procès à un gouvernement, c'est ce dernier patron du pays que je sache. Certes, dans une démocratie libérale on peut parfois se poser la question, mais tout de même.

Répondre à ce commentaire

Par Syl, il y a 2 mois (en réponse à Terras):

Du chantage, si tu veux, mais pour obtenir le droit d'utiliser ta propriété intellectuelle comme tu l'entends.

Demain, tu as l'invention du siècle et l'Etat t'impose comment la vendre ou pas, tu ne diras pas la même chose.

Répondre à ce commentaire

Par Terras, il y a 2 mois (en réponse à Syl):

Ben si. Que je sache je vis sur son territoire, avec ses lois, non?
Sinon c'est le festival si chaque entreprise peut faire ce qu'elle veut en mode "balec".

Répondre à ce commentaire

Par Syl, il y a 2 mois (en réponse à Terras):

Quand on tient ce discours en Russie ou en Chine, tout le monde s'offusque...

Voila voila.

Répondre à ce commentaire

Par Captain jc, il y a 2 mois :

Moi j'ai vraiment peur que disney finisse par retirer tout ses films des salles françaises,ce qui signerait la fin du cinéma français.
Ils suffirait que disney retire les marvels, les star wars,les films d'animation disney, les remakes et avatar,qui sont les films qui font le plus d'entrées en france et de très loin, pour que le cinéma français se retrouve en état de mort cérébral.

Répondre à ce commentaire

Par Bender, il y a 2 mois :

J'ai l'impression que personne dans les comm n'est au courant que tout comme Netflix, Disney+ fournit un « catalogue français » sur notre territoire. Ce catalogue comprend des films et des séries françaises pour lequel Disney paie le droit de diffusion tout comme ses concurrents.
Ils ont même commencé à produire des contenus originaux français comme la série « weekend family » avec Eric Judor et Daphnée côté-hallé.

Je ne sais pas les gens, renseignez-vous un minimum avant de clasher un acteur du marché gratuitement

Répondre à ce commentaire

Par redforce, il y a 2 mois :

Je comprends la position de Disney. Mais ce que je trouve hypocritique, c'est Disney + est inclus dans l'offre de Bouquet Canal + et ils auront une part du gâteau pour le visionnage du film.
Une fois de plus, les personnes ne pouvant pas se payer un abonnement à une quelque conque offre SVOD ou une place seront pénalisées sans parler de l'inexistence d'une sortie DVD/ blu-Ray

Répondre à ce commentaire

Par Love, il y a 2 mois :

Vous n'avez clairement pas compris encore que le cinéma c'est du passé? Vous croyez vraiment que dans 50 - 100 années il y en aura encore? Mdr vous rêvez les gars.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.