Rechercher Annuler

Disney : malgré les flops à répétition, Mickey est toujours le roi du box-office

De Youri Gone - Posté le 11 décembre 2023 à 17h31 dans Cinéma

Cette année, les studios Disney fêtaient leurs 100 ans. Toutefois, le géant du divertissement américain aura connu un anniversaire en demi-teinte avec des bad buzz à répétition et une série d'échecs au cinéma.

Pour Disney, c'était censé être l'année événement, ça aurait été l'année de tous les flops ou presque.

victoire sous conditions

Le bilan de l'année cinéma Disney devrait sans nul doute être une nouvelle fois très positif. Selon un rapport publié par Deadline en juillet, la firme aux grandes oreilles était déjà largement en tête en milieu d'année. Les films des Walt Disney Studios avaient au total rapporté 3,4 milliards de dollars de recettes entre le 1er janvier et le 2 juillet 2023. Mais même si ce chiffre pourrait être doublé d'ici la fin de l'année, on sera tout de même très loin des 13,2 milliards de dollars de l'année 2019.Disney movies 2023Oui, cette année 2023 aura été compliquée pour Disney. C’est d’ailleurs la première année depuis longtemps qu'aucun de ses films ne franchit la barre symbolique du milliard de dollars de recette. Mais si beaucoup semblent s'amuser à se moquer des flops à répétition, c'est oublier un peu vite la puissance de frappe du studio. Ainsi, les flops en question ne concerne souvent que les sorties américaines. Les films Disney bénéficient par la suite de sorties confortables dans le monde entier qui permettent aux différents titres de récupérer leur mise (et ce sans même parler des ventes de produits dérivés).
elemental horizontal poster

Ainsi, un film comme Elemental, qui s'était vu moquer pour son flop en première semaine, s'est non seulement avéré rentable, mais grâce à un bouche-à-oreille plus que positif, le film a fini par être un joli succès. L'autre gros dessin animé de l'année, Wish, semble connaître un destin similaire. Le film qui a fait des scores historiquement bas pour une production Disney se relève tout doucement avec les chiffres internationaux. Il faut dire que même si Wish ne semble pas profiter du même bouche-à-oreille qu'Elemental, le film devrait pouvoir profiter de l'arrivée des fêtes et des vacances scolaires.wish disney

Tableau Noir

Cependant, cette année plus que toute autre, Disney a connu des pertes plus ou moins violentes sur certains films. Le choc est d'autant plus rude que deux films Marvel se révèlent être deux gros problèmes. Ce qui est d'autant plus embêtant que, jusqu'ici, les films Marvel étaient a priori des investissements sans grand risque.

D'un côté, on a la réussite en demi-teinte de Quatumania qui, avec un budget de 200 millions de dollars, ne rapporte "que(!)" 476,1 millions de dollars (bon score, mais largement en dessous des attentes du studio), et de l'autre, on a évidemment le problématique The Marvels.the marvels horizontal posterLa deuxième aventure de Captain Marvel étant encore en salle un peu partout dans le monde, on ne peut pas encore faire de vrai bilan. Toutefois, le film qui bénéficie de 190 millions de dollars de budget (sans compter la promo) n'a pour le moment pas encore franchi la barre des 200 millions de recettes après plusieurs semaines d'exploitation. Enfin, il est important de rappeler que tout n'est pas noir non plus côté Marvel, grâce au très bon score des Gardiens de la Galaxie volume 3: 771 millions de dollars dans le monde pour un budget estimé à 170.Guardians of the galaxy volume 3 horizontal poster

Une année à part

Les Gardiens de la Galaxie Vol. 3 constituent d'ailleurs la seule vraie victoire du MCU post-Endgame. Le film profite d'un solide retour sur investissement côté box-office ainsi que d'une chaleureuse réception critique. Cependant, il ne faut pas oublier qu'il était aussi le premier film Marvel à ne pas avoir souffert soit durant son tournage ou au moment de sa sortie, des explosions de budget dues à la crise sanitaire du Covid. L'équilibre entre son budget et son succès en salle a été beaucoup plus simple à atteindre qu'un film comme Spider-Man: No Way Home qui, malgré son succès, avait vu son budget exploser et sa sortie compliquée et repoussée.spiderman no way homeÉvidemment, la victoire éclatante mais quelque peu solitaire des Gardiens de la Galaxie met tout de même en évidence un problème de plus en plus flagrant pour les studios américains en général et pour Disney en particulier. Le public semble très clairement se lasser des franchises et des recettes faciles.Hors, depuis quelques années, les studios investissent des sommes folles justement dans ces films. Résultat, quand un film comme Indiana Jones 5 coûte 300 millions de dollars (hors budget promo), le résultat à atteindre au box-office est démentiel et devient un véritable défi. Surtout que la concurrence est désormais rude et multiple.Indiana jones 5 horizontal poster

La Menace Streaming

Même si le streaming a connu lui aussi quelques menues revers cette année, il reste un sérieux problème pour le destin des films en salle. Aux États-Unis, il est parfois possible de voir le film en streaming à peine un mois après sa sortie au cinéma. Certains films comme Five Nights at Freddy's sortent simultanément en salle et en streaming. Cette concurrence impose au studio de faire une proposition capable de motiver le public à faire le déplacement. Et pour le moment, le streaming semble définitivement s'ancrer dans les habitudes du public. Un studio comme Disney se doit de prendre ce paramètre en considération (d'autant qu'avec sa plateforme Disney+, il fait partie de cette équation compliquée).

Les Gardiens de la Galaxie Volume 3, qui de l'avis général a gardé une certaine fraîcheur et a réussi à proposer du neuf, s'inscrit dans la tendance actuelle. Nous sommes de plus en plus nombreux à chercher des propositions nouvelles en salles. Le succès de Barbie chez Warner et d'Oppenheimer chez Universal en témoigne. Et même si Disney s'en tire avec les honneurs, il est à peu près certain que les prochaines années et sorties du studio auront su tirer les leçons de cette année 2023 un peu à part.disney 2024

 

Une erreur ?

Mots-Clés : DisneyMarvelles gardiens de la galaxiefrozenWishpixarbox officeCinemafilmserieepisode

Cinéphage, sérivore , passionné par tout ce qui fait et tout ceux qui font la pop culture. Je soigne ma curiosité maladive et compulsive en faisant des articles chez Hitek.

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Vidéo pouvant vous intéresser

Commentaires (6)

Par Jack Sully, il y a 3 mois :

Le seul film qui m ' intéressait chez eux cette année c’était Hanted Mansion et c’était franchement pas génial.

Répondre à ce commentaire

Par Gégéleroutier, il y a 3 mois :

Les films du MCU sont en moyenne à 250 millions de dollars, hors budget marketing de 100 millions. The Marvels a couté 325 millions en comptant le marketing et Disney a péniblement récupéré 100 millions de dollars, soit une perte actuelle de plus de 200 millions.

Des films comme Élémentaire ou la Petite Sirène ont à peine remboursé leur budget de production. Ils ont perdu respectivement 100 millions et 140 millions de marketing.

Quant à Wish avec ses 300 millions de dollars marketing inclus, Disney a récupéré dans les 50 millions en 21 jours d'exploitation mondiale.

Répondre à ce commentaire

Par Talrasha, il y a 3 mois :

Article qui "oublie" de préciser que chiffre d'affaire et rentabilité sont 2 choses différentes.
Pour qu'un film soit rentable, il faut qu'il fasse entre 2,5 et 3 fois son coût de production en résultat box office, et encore selon budget marketing ça peut être pire.
Donc non, les films ne sont pas rentables cette année.
De plus Disney+ est en perte d'abonnés.

Répondre à ce commentaire

Par lancelot, il y a 3 mois (en réponse à Talrasha):

Pour disney + ils vont baisser le nombre de films séries a venir en production car ils ont perdu beaucoup d'argent!

Répondre à ce commentaire

Par Gudrimhid, il y a 3 mois :

Bonsoir
L'article ne tient pas compte qu'il faille en moyenne 2.5 fois le coût du film pour le rembourser. Les exploitants prenant 40 a 50% dr la somme engrengée.
Donc mis a part les gardiens, les films sont juste remboursés ou accusent une perte assez impressionnante.
Avant d'écrire un article pareil, renseignez vous.

Répondre à ce commentaire

Par Gudrimhid, il y a 3 mois :

Bonsoir
L'article ne tient pas compte qu'il faille en moyenne 2.5 fois le coût du film pour le rembourser. Les exploitants prenant 40 a 50% dr la somme engrengée.
Donc mis a part les gardiens, les films sont juste remboursés ou accusent une perte assez impressionnante.
Avant d'écrire un article pareil, renseignez vous.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.