Rechercher Annuler

Guerre en Ukraine : Batman, Disney... tous ces films qui n'auront pas le droit à une sortie en Russie

De Tiphaine Elsener - Posté le 1 mars 2022 à 12h15 dans Cinéma

La Guerre en Ukraine bat son plein, et les sanctions pleuvent sur la Russie. Aujourd'hui, nous apprenons à ce sujet que différents gros studios ont annoncé annuler la sortie de leurs derniers films en Russie. Nous faisons le point sur la question.

Des sanctions à l'encontre de la russie

Les sanctions économies contre la Russie suite à l'invasion de l'Ukraine ont déjà été annoncées par l'Union européenne, et la Suisse a d'ailleurs affirmé hier sa volonté de suivre lesdites sanctions, fait qui a provoqué une vague de réactions à l'international, le pays étant connu pour sa neutralité. 

En dehors des sanctions économiques, samedi dernier, l'Académie ukrainienne du cinéma appelait à un boycott international de l'industrie cinématographique russe. Et cet appel semble avoir été entendu, notamment par Hollywood.

Des sanctions venant du monde du cinéma

Hollywood a récemment décidé d'interrompre la sortie de films en Russie, en raison de l'invasion de l'Ukraine. Warner Bros interrompt ainsi la sortie du film The Batman en Russie, quelques jours avant sa sortie en salles, Hollywood ayant décidé de mettre fin à ses projets de distribution dans le pays après l'invasion de l'Ukraine par Moscou. 

Warner Bros, Walt Disney Co et Sony Pictures ont ainsi déclaré, lundi 28 février, qu'ils allaient "mettre en pause" la sortie de leurs films en Russie. La sanction est d'autant plus lourde que chaque studio avait d'importantes sorties à venir à l'internationa. Un porte-parole de WarnerMedia explique ainsi :

À la lumière de la crise humanitaire en Ukraine, WarnerMedia met en pause la sortie de son long métrage The Batman en Russie. Nous continuerons à surveiller la situation au fur et à mesure qu'elle évolue. Nous espérons une résolution rapide et pacifique de cette tragédie.

La décision de Warner Bros a suivi de près une décision similaire de Walt Disney Co. Le studio avait en effet prévu de diffuser le film de Pixar Alerte Rouge en Russie le 10 mars, mais le projet a pour le moment été reporté.

Un porte-parole de Walt Disney déclare ainsi :

Nous prendrons des décisions commerciales futures en fonction de l'évolution de la situation. Dans l'intervalle, étant donné l'ampleur de la crise des réfugiés émergente, nous travaillons avec nos ONG partenaires pour fournir une aide urgente et d'autres formes d'assistance humanitaire aux réfugiés.

La Russie n'est pas un marché de premier plan pour Hollywood, mais le pays se classe généralement parmi les douze premiers pays au box-office mondial. Le récent succès de Sony, Spider-Man : No Way Home, qui a totalisé 1,85 milliard de dollars de ventes de billets dans le monde, a par exemple rapporté 46,7 millions de dollars rien qu'en Russie. Les studios connaissent donc les risques, mais ont décidé de les encourir. 

Par ailleurs, si vous souhaitez savoir quel don généreux Ryan Reynolds et Blake Lively ont réalisé pour les réfugiés ukrainiens, vous pouvez consulter notre précédent article sur le sujet.

Une erreur ?

Mots-Clés : russieGuerre en UkraineUkrainehollywoodwarnerDisneySonysorties filmCinemasanction

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (5)

Par Etonnamo, il y a 7 mois :

Je comprends que la Russie soit sanctionnée, mais je pense aux artistes russes et aux sportifs, dont certains ne sont pas pour cette guerre, et qui subissent tout cela de plein fouet. Quel désespoir.

Répondre à ce commentaire

Par Bobby, il y a 7 mois (en réponse à Etonnamo):

Si je me souviens bien, pendant la guerre froide, les Russes pouvaient participer à toutes les compétitions et événements. C'est donc un sacré tournant ces décisions, et comme tu dis, c'est dommage.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 7 mois :

Euh, les studios sont au courant qu'ils se font pirater leurs films et qu'il y a le streaming. Ces boomers... toujours 10 ans de retard!

Répondre à ce commentaire

Par codex, il y a 7 mois :

Le point révélateur c'est cette partie "a par exemple rapporté 46,7 millions de dollars rien qu'en Russie. Les studios connaissent donc les risques, mais ont décidé de les encourir."
Ils vont pas perdre grand chose, perso je note qu'ils ont pris la décision après les nouvelles vagues de sanctions et non avant, donc ils suivent la vague.
J'espère que quand ce sera à la Chine de se prendre ce type de sanctions après leur invasion de taiwan, que disney dégustera cher leur complaisance... ^^

Répondre à ce commentaire

Par Bobby, il y a 7 mois :

Vu que ça parle de mon pays, j'en profite pour dire que la décision de la Suisse est approuvée de très peu par la population. Autrement dit, une partie est même indignée, parlant " rejet de nos valeurs". Juste pour dire qu'à la base notre gouvernement est resté froid parce que neutre, et qu'après des manifestations et une méga pression de l'UE et des US (retenez bien ça) il a décidé de retourner sa veste d'un coup.

Alors moi je m'en cogne, vu que la politique me passe au-dessus du crâne. Mais pour dire que cette décision, comme tant d'autres (exclusion de la Russie de divers sport, compétition, concert musical etc.) marque un tournant tout de même très inquiétant en Europe et dans nos gouvernements. Personnellement, je vois pas en quoi mettre une pression de fou sur un gouvernement neutre pour qu'il "suive" la tendance, et exclure les Russes de la vie en général (sport, musique, etc.) va arrêter la guerre, et calmer Poutine, qui manifestement en a absolument rien à cirer.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.