Rechercher Annuler

Dragon Ball : l'anime est désormais interdit dans une partie de l'Espagne

De Tiphaine Elsener - Posté le 30 mars 2021 à 15h32 dans Mangas/Comics

L'anime Dragon Ball est un classique pour bon nombre d'entre nous, qui ont grandi en compagnie de Goku et de Vegeta. Il en va de même pour les espagnols, dont certains ont été vivement surpris par la dernière nouvelle concernant leur anime préféré. Une chaîne de télévision espagnole a en effet décidé d'interdire la diffusion de l'anime Dragon Ball, afin de respecter à la lettre quelques directives locales. Nous faisons le point sur le sujet

L'anime dragon ball retiré du devant de la scène

Notre histoire se déroule du côté de Valence, en Espagne. Plus tôt au cours de ce mois de mars 2021, une importante campagne de fans avait demandé à la chaîne de télévision gouvernementale À Punt Mèdia (aussi connu sous le nom de Société Anonyme de Moyens de Communication de la Communauté Valencienne), de diffuser l'anime Dragon Ball. Cette société est en effet chargée de diffuser des productions audiovisuelles de télévision et de radio dans la Communauté valencienne. La député valencienne Mónica Àlvaro avait donné de l'importance à cette demande, et avait alors demandé si "À Punt Mèdia prévoyait d'intégrer l'anime en question dans son programme futur".

Le 23 mars 2021, Mónica Àlvaro a reçu une réponse à sa question. Alfred Costa, le directeur général de À Punt Mèdia, a informé la député que la chaîne ne diffuserait pas Dragon Ball en raison du coût élevé des licences de la série, et des réglementations locales concernant l'égalité des sexes dans les programmes pour enfants. Alfred Costa, selon ses propres mots, s'appuie donc sur la législation locale qui interdit "les contenus qui encouragent la discrimination sexuelle par le biais des stéréotypes et des rôles sexistes"

La législation espagnole

Mais que dit exactement la loi invoquée par Alfred Costa ? Selon l'article 5 de la loi 6/2016 de la Generalitat Valenciana, l'institution dirigeante de la région, les chaînes de télévision doivent "adopter, par l'autorégulation, des codes de conduite visant à transmettre le principe d'égalité, en excluant les contenus sexistes, et en particulier dans les programmes pour enfants et jeunes adultes".

La Generalitat Valenciana déclare également que les médias publics se doivent de préserver "l'égalité de traitement et des chances pour les hommes et les femmes, l'utilisation d'un langage non sexiste et la garantie d'une image plurielle et non plurielle des stéréotypes des femmes et des hommes". Cette loi permet à une commission spécialisée d'intervenir afin de mettre en place des filtres garantissant le rejet des publicités et de programmes sexistes, et notamment si ceux-ci sont destinés à un jeune public.

La réaction du public espagnol

L'anime Dragon Ball avait déjà été diffusé dans la région de Valence au cours des années 1990. Suite à cette diffusion, l'anime avait acquis, comme en France, une solide réputation. Les fans de la première heure se sont d'ailleurs mobilisés en grande pompe pour que leur anime préféré ait une chance d'être de nouveau diffusé sur la chaîne valencienne. Suite à ce refus, beaucoup de fans se retrouvent dans l'incompréhension, et avancent d'ailleurs le fait que la série mette en avant, parmi tous les personnages, Bulma, sans qui la Terre et l'univers en général auraient été détruits de nombreuses fois. Les instances valenciennes et À Punt Mèdia n'ont, pour le moment, pas souhaité réagir à ces propos, et n'ont pas détaillé précisément les points jugés sexistes dans l'anime Dragon Ball

Bien que l'anime ne soit pas diffusé à la télévision par cette chaîne qui veut respecter la législation locale, ce dernier sera cependant toujours disponible pour les fans valenciens sur les médias nationaux. En attendant, si vous souhaitez vous-mêmes vous replonger dans l'univers de Dragon Ball, nous avons huit anecdotes en stock à connaître absolument concernant Vegeta. De quoi vous faire vivre un petit moment de nostalgie !

Une erreur ?

Source(s) : BoundingInToComics

Mots-Clés : animédragon ballinterditespagnechaînetelevisionloisexismesexisteBumagokuvegeta

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (12)

Par Gallonus, il y a 1 an :

Bordel bah autant interdire la TV direct, ça ira plus vite !

Répondre à ce commentaire

Par Petit Écureuil, il y a 1 an :

La télévision espagnole ne fait que se mettre à l'ordre face aux lois. Si certains épisodes de Dragon ball possèdent du sexisme ou tout autre choses de ce genre pour un animé qui est apprécié par les enfants, ba on peux pas leurs en vouloir de refuser la redifusion ! La télévision sait très bien que ce genre d'animé ferrait grimper les audiences pour les enfants et jeunes adultes. Mais la loi c'est la loi. S'ils veulent regarder la série, Bah il y à internet.

Avec internet, il n'y à pas ce problème.

Répondre à ce commentaire

Par Xze, il y a 1 an (en réponse à Petit Écureuil):

Effectivement, pirate, tu payes pas les droits d'auteurs, elle est belle ta loi :D, c'est ce que je fais au quotidien mais bon..

Répondre à ce commentaire

Par Elvipar, il y a 1 an :

J'espère imaginer que les "contenus sexistes" de dragon ball et autres séries ou film, soient expliqué aux enfants...jeunes qui se rendent comptes de ces mêmes contenus, par leur parents, car il existe un pegi aujourd'hui pour permettre à tout en chacun avec un devoir d'éthique et moral de laisser ou non son enfant regardé un programme jugé par les ou le parent inapproprié...
J'ai commencé à regarder Dragon Ball dès son arrivée en France ainsi que d'autres programme pseudo discriminatoires....Goldorak, Capitaine Flam, Albator....et cela n'a jamais fait de moi un misogyne....ni quelqu'un d'irrespectueux....

Répondre à ce commentaire

Par fritz, il y a 1 an :

Le Franquisme change de visage apparemment...

Répondre à ce commentaire

Par Rhumge, il y a 1 an (en réponse à fritz):

Dans un pays pauvre a 30% de chomage dominé politiquement par la gauchequi ne vit encore que dans l'anti-franquisme et les féministes il ne faut pas s'attendre à grand chose d'autre.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 an :

C'est une communication maligne de la part de la chaine.

Clairement, ils ont pas les moyens ou ils pensent que ce sera pas rentable d'acheter les droits mais ils choisissent d'invoquer un prétexte fallacieux comme ça ça ouvre un débat de société hors sujet et plus personne ne parle des choix de la chaine.

Ca va être rigolo de lire le nombre de tocards qui vont tombé dans le panneaux.

Répondre à ce commentaire

Par Galactical, il y a 1 an via l'application Hitek :

Mouhahaha je le redis comme dans le post de bob l'eponge dans 20 ans la communauté anti rhumophobe interdira les dessins animés où les gens eternueront... Hahaha

Répondre à ce commentaire

Par Lorken, il y a 1 an :

Il est étonnant que Hitek semble s'offusquer ou regretter l'interdiction d'un tel Anime. Au vu de la ligne éditoriale qui anime ce site Web depuis plusieurs années, l'on en fait que récolter ce que l'on sème...

Répondre à ce commentaire

Par cenlikin, il y a 1 an :

Quand on comprendra que la TV ou les jeux vidéo ne sont pas de bonnes baby-sitter on occupera les gosses avec d'autres contenus.
Et même si je les apprécies, ces animés ne sont pas créés pour les gosses.D'autre exemple? Les simpsons et south park. oui c'est rigolo, ça ressemble à des dessins animés mais ce n'est pas adapté à de jeunes enfants.
Là normalement il y a un jeune qui vas venir me dire "oui mais moi je regardais ça quand j'étais petit , ça m'a rien fais"

Tant mieux pour toi. tu ne comprenais pas ce que tu regardais. Mais tout les gosses ne sont pas simplet et certains sont affectés par ce qu'ils voient.

Répondre à ce commentaire

Par Zlandicae, il y a 1 an :

En plus c'est très con. Bulma est LE génie de la série, bien plus encore que son père... Certes caractérielle, c'est aussi clairement la plus intelligente du groupe...

Dire alors que Dragonball est sexiste... Qu'est-ce qu'il faut être con...

Répondre à ce commentaire

Par SarisResten, il y a 1 an (en réponse à Zlandicae):

Surtout quand on voit C-18 déglinguer Vegeta, qui était alors l'un des guerriers les plus puissants montrés à ce moment.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.