Rechercher Annuler

Elon Musk fait l'objet d'une enquête pour sexisme après ces déclarations

De Jordan - Posté le 16 décembre 2021 à 14h41 dans High-tech

A l'heure actuelle, avec la libération de la parole des femmes, nous découvrons de nombreux témoignages de sexisme et d'attouchements sexuels dont elles sont victimes, notamment dans le monde du travail. Il semblerait que Tesla et SpaceX, les entreprises dirigées par Elon Musk, ne fassent pas exception si l'on en croit une récente enquête qui accable ces deux firmes. Des plaintes ont été déposées et bien que le PDG ne soit pas directement incriminé, les témoignages montrent que le milliardaire encouragerait ces pratiques et qu'il aggraverait la situation en raison de son comportement.

Atmosphère sexiste chez Tesla et SpaceX encouragée par Musk

En effet, chez Tesla, plusieurs plaintes ont été déposées le mois dernier et six nouvelles viennent d'être enregistrées. Chez SpaceX, pas de plainte pour le moment, mais le site The Verge a pu récolter le témoignage de nombreuses anciennes employées dans lesquels ont apprend qu'après avoir averti leur hiérarchie, rien n'avait été fait.

Parmi ces témoignages, celui d'Ashley Kosak qui a expliqué publiquement avoir été attrapée par les fesses par l'un de ses collègues alors qu'elle était en train de laver ses couverts au sein de SpaceX. Mais cela n'est pas un acte isolé car elle raconte qu'un autre collègue masculin lui aurait touché la poitrine ou encore qu'elle recevait de nombreux messages à caractère sexuel de la part de pas mal d'autres hommes de la société. De plus, d'autres femmes comme Kosak ont été victimes de ce genre de comportement sexiste. Si Ashley Kosak a bien tenté d'avertir sa hiérarchie, notamment les ressources humaines, rien n'a été fait et pire, certains managers se seraient vengés contre celles qui ont voulu parler.

Elon Musk obsédé... par l'espace

Dans l'enquête publiée, on apprend que l'un des responsable de ce climat sexiste au sein de SpaceX ne serait autre qu'Elon Musk ainsi qu'une partie des cadres de l'entreprise.

Selon Ashley Kosak, les conditions de travail et de bien-être des employés ne serait pas la priorité du PDG qui n'a qu'une seule obsession, celle d'explorer l'espace.

Du côté de chez Tesla, la situation n'est guère meilleure. Huit plaintes ont été déposées par des femmes de l'entreprise pour harcèlement sexuel. Elles se seraient fait siffler, insulter et toucher à l'intérieur même de la société par des hommes de l'équipe. Là encore, le service RH aurait été informé de ces agissements sans qu'aucune mesure ne soit prise ou en les transférant vers d'autres bureaux.

Des tweets qui encourageraient de tels comportements

Pour les avocats des plaignantes, pas de doute possible, Elon Musk est bien en partie responsable de cette culture du sexisme au sein de ses sociétés. Le PDG sud-africain aggraverait d'ailleurs cette atmosphère avec ces tweets misogynes et moqueurs qu'il partage avec ses plus de 66 millions de followers. Par exemple, en 2019, après avoir tweeté différents noms pour les modèles Tesla, Musk a fait une blague en imaginant un nom composé de S.3.X.Y formant le mot SEXY.

S3XY pic.twitter.com/3ECtKEL2BH

March 14, 2019

Ou encore ce tweet dans lequel il déclare vouloir créer une université, la Texas Institute of Technology & Science qui, donne T.I.TS soit "seins" en anglais.

Bien que la blague puisse paraître sans danger, dès lors, les hommes de la société auraient intensifié leur comportement et leurs remarques sexistes envers leurs collègues féminines.

Une erreur ?

Mots-Clés : Elon MuskSpaceXteslaplaintesharcèlementsexismefemmeattouchement

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (18)

Par jeanLucaseco, il y a 5 mois :

Les puissants ne tombent jamais malheureusement

Répondre à ce commentaire

Par Skratsh, il y a 5 mois (en réponse à jeanLucaseco):

Sachant que Musk n'as rien à se reprocher sur ce coup là encore heureux

Répondre à ce commentaire

Par iTroll, il y a 5 mois (en réponse à Skratsh):

"Là encore, le service RH aurait été informé de ces agissements sans qu'aucune mesure ne soit prise ou en les transférant vers d'autres bureaux."

Si il était au courant et n'a rien fait... comme chez Blizzard

Répondre à ce commentaire

Par Putride, il y a 5 mois :

Surement le syndrome de la main baladeuse!

Répondre à ce commentaire

Par L'0XIDANT ETAIN MALADE MENTAL, il y a 5 mois (en réponse à Putride):

MUSK ETAiN DiT LEURRE 2 SHEET ....

Répondre à ce commentaire

Par Attani, il y a 5 mois :

Le sexisme est par définition une attitude de discrimination fondée sur le sexe. En quoi les tweets cités sont-ils un encouragement à ces discriminations?
La mysoginie est le fait de haïr ou de mépriser les femmes.
La encore, je ne vois la ni de haine ni de mépris.
Il serait bon de ne pas tomber dans le féminisme extrême et de confondre un trait d'humour sexuel avec une attaque du sexe féminin, attaque qui du reste est inadmissible.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 5 mois (en réponse à Attani):

La page wikipedia sur le sexisme a une approche un peu plus développée de la notion :

"[Le sexisme] peut également être considéré comme recouvrant des attitudes, des croyances et des comportements qui soutiennent l’inégalité entre le statut des femmes et celui des hommes."

D'ailleurs la page wiki sur le sexisme est pas aussi affriolante qu'un article au titre racoleur mais on y apprend plus.

Répondre à ce commentaire

Par CourgetteFarcie, il y a 5 mois (en réponse à Murge):

Tu cites une notion wokistanaise, la société de bon sens en a une autre.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 5 mois (en réponse à CourgetteFarcie):

Des fois j'envie les réactionnaires attardés, les mecs écrivent un mot et pouf plus besoin de réfléchir "c'est les méchant woke ouin ouin ouin" cerveau éteint.

Répondre à ce commentaire

Par CourgetteFarcie, il y a 5 mois (en réponse à Murge):

Je comprends, tu as des urticaires quand on te rappelle que la langue française tu ne la maitrises pas.
Les wokes ne sont pas méchants, ils sont simplement les idiots utiles d'une idéologie quasi religieuse.
Preuve en est ta réaction épidermique à chaque fois que tu es mis en défaut.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 5 mois (en réponse à CourgetteFarcie):

Les militant d'extrême droite qui déblatère sur les idéologie quasi-religieuse c'est comique.

Ton dogme c'est la pleurnicherie, ton psaume c'est le wokisme imaginaire, tu te prends pour un genre de chevalier blanc qui va sauver le monde des méchants woke.

Vas-y chouines et fais moi rire.

Répondre à ce commentaire

Par cfr, il y a 5 mois :

Faites gaffe les mecs maintenant , les avocats sont à l'affut des bon plans sexistes ou sexuelles à l'extorsion .Dès qu'ils trouveront un pigeon à plumer , ils iront voir la femme qui vous a fréquenté de loin ou de près pour vous soutirer de l'argent .
Maintenant il va falloir vous taire partout où vous irez .

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 5 mois (en réponse à cfr):

#ouinouin

Répondre à ce commentaire

Par Jean-Hulk Melenchon, il y a 5 mois (en réponse à cfr):

Non juste ne pas tripoter une collegue dvrait te suffire à ne pas te retrouver avec un plainte .

Répondre à ce commentaire

Par Orus, il y a 5 mois :

"Pour les avocats des plaignantes, pas de doute possible, Elon Musk est bien en partie responsable de cette culture du sexisme au sein de ses sociétés."

Tu m'étonnes, ils se font payés min. 300 balles de l'heure pour dire que leurs clientes ont raison. À ce prix-là, ils défendraient même un pédophile multirécidiviste pour le remettre en liberté. Ce qu'ils font aussi d'ailleurs.

Bref, encore une fois, des plaignantes woke en mal de notoriété accuse un "grand" pour se donner une raison de vivre. Ah, les femmes et l'argent!

Répondre à ce commentaire

Par Volendror, il y a 5 mois (en réponse à Orus):

C'est fou tu as réussi à simplifier des problèmes pourtant si complexes, impressionnant. Et puis l'emploi du terme "woke" est ici hyper pertinent, je suis vraiment admiratif.
Tu devrais faire entendre ton opinion si subversif, en écrivant un livre par exemple.

Répondre à ce commentaire

Par Framboise, il y a 5 mois (en réponse à Volendror):

Tu ne voudrais pas qu'il utilise vraiment son cerveau, quand même? C'est déjà un exploit qu'il arrive à le sortir de sa torpeur pour recracher le prêt-à-penser de l'extrême-droite...faut pas trop le brusquer, le pauvre :p

Répondre à ce commentaire

Par Tu te tais le nouveau, il y a 5 mois :

Il voulait sans doute explorer l'espace de leur corps

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.