Grâce à ce moteur EM Drive, le rêve d'aller sur Mars en 70 jours devient possible !

De Dan Auteur - Posté le 28 novembre 2016 à 10h41 dans Science

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Actuellement, le temps de trajet pour aller sur Mars est estimé à 6 mois, soit plus ou plus 180 jours. Mais d'après la NASA, il serait possible de réduire cette durée à 70 jours à l'aide d'un moteur, l'EM Drive. Sur le papier, cette propulsion n'est pas réalisable, mais la NASA et des scientifiques y croient.

Un moteur qui défie les lois newtoniennes

En effet, l'EM Drive est un moteur qui fonctionne sans carburant et peut propulser un vaisseau à des vitesses incroyables si l'on en croit le système sur le papier. Et c'est la NASA qui y croit ! Cette nouvelle technologie inédite a été présentée dans le journal de l'AIAA, l'American Institute of Aeronautics. Une publication qui a déchaîné les passions chez les scientifiques car le concept de l'EM Drive défie les lois fondamentales de la physique newtonienne.

Et c'est plus particulièrement la troisième loi élémentaire qui est défiée, celle de la conservation du mouvement. Celle-ci stipule que toute action entraîne une réaction contraire équivalente. Inventé en 1999 par Roger Shawyer, l'EM Drive est très vite apparu comme étant tout simplement un système loufoque. La communauté scientifique n'a pas hésité à se moquer de son inventeur, avant de revenir, il n'y a pas très longtemps et aussi surprenant que cela puisse paraître, comme étant un système de propulsion envisageable.

Atteindre les 724 millions de km/h

Le moteur fonctionne de la façon suivante : un courant électrique génère des ondes qui rebondissent d'une paroi à l'autre d'un conteneur fermé suivant le même principe que les micro-ondes. Et surprise ! Impossible de dire pourquoi, le moteur produit une poussée. Selon les scientifiques, l'EM Drive serait capable de propulser un vaisseau spatial à la vitesse incroyable de 724 millions de km/h et le tout, sans carburant.

La communauté scientifique n'est pas unanime

Avant de s'emballer, de nombreux scientifiques estiment que cela est trop beau pour être vrai. En effet, si le système fonctionne, cela voudrait dire que la Lune ne serait plus qu'à quatre heures de vol de la Terre. Les plus sceptiques pensent qu'une faille va prochainement être dévoilée. L'année dernière, nous apprenions que la NASA avait financé le projet VASIMIR, qui désigne une fusée à propulsion magnéto-plasmique à impulsion spécifique variable. En gros, un moteur révolutionnaire alimenté à l'aide d'un réacteur nucléaire pour chauffer du gaz argon à plusieurs millions de degrés Celsius pour obtenir un faisceau de plasma. Ce concept permettrait de boucler le voyage Terre-Mars en seulement 39 jours.

Toujours est-il qu'il est encore trop tôt pour dire si l'une de ces technologies serait en mesure de permettre à des vaisseaux d'atteindre de telles vitesses. Seul l'avenir nous le dira mais si c'est le cas, cela pourrait révolutionner la conquête spatiale et nous permettre d'atteindre des étoiles telles qu'Alpha Centauri dans des durées beaucoup plus raisonnables pour les astronautes.

Une erreur ?

Mots-Clés : NASAmoteurEM Drive70 joursTerreMarsvoyagedurée

Source(s) : sciencesetavenir.fr

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (42)

Par kikefluk, il y a 3 ans :

"Actuellement, le temps de trajet pour aller sur Mars est estimé à 6 mois, soit 90 jours."

6 mois = +/- 180 jours et non 90.

Répondre à ce commentaire

Par Foxhound, il y a 3 ans (en réponse à kikefluk):

6 x 3 c'est compliqué a faire quand même !

Répondre à ce commentaire

Par Baltringue, il y a 3 ans (en réponse à kikefluk):

90, c'est le nombre de jour ouvrés quand tu travaille dans une certaine entreprise ;)

Répondre à ce commentaire

Par Hitek, il y a 3 ans (en réponse à kikefluk):

C'est corrigé, erreur d'inattention, désolé :)
Merci pour le message en tout cas !

Répondre à ce commentaire

Par Allan, il y a 3 ans (en réponse à Hitek):

Merci pour la réactivité =) cette erreur s'appelle "être humain" mais certains par leurs commentaires presque haineux ne comprennent pas bien ce concept =(.

Répondre à ce commentaire

Par FuckGramNazi, il y a 3 ans (en réponse à kikefluk):

P0URQU0I UN TEL M0TEUR EST-IL, ET NE SE RAT JAMAIS ENVISAGEABLE ?
CAR A 7oo MILLI0NS 2 KM/H, IL FAUX 1 SA CRÉPI L0TTE P0UR LE C0NDUIRE SUR L0T0 R0UTE DU C0SM0S....

Répondre à ce commentaire

Par lionek, il y a 3 ans :

Attention, 6 mois font 180 jours (à la louche) et non 90.
Sinon, on est bien obligé un nouveau système de propulsion pour quitter la terre car à la vitesse où on l'a détruit, il faut vite qu'on trouve une nouvelle cible.

Répondre à ce commentaire

Par Foxhound, il y a 3 ans (en réponse à lionek):

L'homme est peut-être condamné a disparaître, Comme les dinosaures, sauf que eux n'avais rien demandé x')
Grâce a nous, l'homme disparaîtra, la terre ne s'en portera que mieux. Et rebelote avec de nouvelles espèces qui naîtront dans X années et qui exhumeront nos ossements en ce demandant a quoi on pouvais bien ressembler.

Répondre à ce commentaire

Par ILYS, il y a 3 ans :

724 millions de km/h c'est 70% de la vitesse de la lumière.
Pour mettre 70 jours à atteindre Mars alors qu'il lui faut 1 heure à cette vitesse, j'imagine que ça doit pas accélérer très vite. Apres c'est peut être le temps de décoller et de freiner pour atterrir.

Répondre à ce commentaire

Par Baltringue, il y a 3 ans (en réponse à ILYS):

A cette vitesse t'as intérêt à freiner...

Répondre à ce commentaire

Par Tim45, il y a 3 ans (en réponse à Baltringue):

"l'EM Drive serait capable de propulser un vaisseau spatial à la vitesse incroyable de 724 millions de km/h et le tout, sans carburant."

Sans carburant faut pas rêver. A moins que t'aies emmener de tres grosses batteries. Car oui à 724 millions de km/h il est plus difficile d'emmagasiner de l'énergie à convertir en électricité via des panneaux solaires.

Répondre à ce commentaire

Par Rourc, il y a 3 ans (en réponse à ILYS):

Personnellement ce n'est pas le freinage qui m’inquiète mais si ce moteur est réalisable. Imaginer la gueule des astronautes coller dans leurs sièges.. Comment vont t'ils faire pour que l'homme résiste a cette vitesse...

Répondre à ce commentaire

Par Fenek, il y a 3 ans (en réponse à Rourc):

Du moment que l'accélération est progressive tu peux même aller à la vitesse de la lumière si ça te botte ;).

Répondre à ce commentaire

Par Rourc, il y a 3 ans (en réponse à Fenek):

Je ne savais pas j'avoue, mais malgré tous on parle d'un moteur qui apporte un boost a quoi bon imposé cette donnée ?

Répondre à ce commentaire

Par asle, il y a 3 ans (en réponse à Rourc):

ce n'est pas la vitesse qui pose problème c'est l'accélération.
Dans une voiture, dans un train ou dans un avion tu ne ressens pas la vitesse mais l'acceleration et les freinages. ca sera pareil pour les vaisseaux spatiaux.

Répondre à ce commentaire

Par filsdecoinche, il y a 3 ans :

C'est bien beau mais tant que la prop magnetique ne pourra pas etre active avec le reservoir de kerosen on pourra pas utiliser cette technique dans le vide de l'espace :)

Répondre à ce commentaire

Par Allan, il y a 3 ans (en réponse à filsdecoinche):

Bah facile.... On d'école au kerosen, une fois le réservoir vide on se sépare du moteur et réservoir et l'emdrive fait le reste.

Répondre à ce commentaire

Par Baltringue, il y a 3 ans (en réponse à Allan):

Et pourquoi on pourrai pas décoller à l'emdrive ?

Répondre à ce commentaire

Par asle, il y a 3 ans (en réponse à Baltringue):

car la propulsion est insignifiante sur terre. Il faut une puissance phénoménal pour quitter l'attraction terreste.
Sur terre tu ne pourrais même pas propulser un vélo avec em drive.

L'em drive fait des "prouesses" ( ca reste encore a être prouvé ), que dans l'espace, la ou il n'y a pas de frottement ni de gravité.

Répondre à ce commentaire

Par Captaine J, il y a 3 ans :

heu si ce moteur atteignait 724 millions de km/h, le voyage vers mars prendrait que quelques minutes car mars, quand elle est au plus proche est à 55 millions de km...
et moins d'une heure lorsque mars est la plus distante de nous (400 millions de km)...



pour info, le record de vitesse pour un vaisseau spatial habité est actuellement détenu par Apollo 10 : 39 896 km/h soit 11 km/secondes.

Répondre à ce commentaire

Par Fenek, il y a 3 ans (en réponse à Captaine J):

Il faut prendre en compte le temps d'accélération + le temps de freinage.

Répondre à ce commentaire

Par sem, il y a 3 ans via l'application Hitek :

citez des sources svp ...

Répondre à ce commentaire

Par Bobu, il y a 3 ans (en réponse à sem):

Comme la source qui est en bas à gauche de l'article tu veux dire?

Répondre à ce commentaire

Par Sarkolas, il y a 3 ans via l'application Hitek :

moi je pense que si le.moteur nest pas gourmand en energie pour atteindre de longues distances, cest le freinage qui risque d'etre gourmand, je dis ça je dis rien, apres tout est question de savoir utiliser la gravite des astres pour s'aider...

Répondre à ce commentaire

Par Allan, il y a 3 ans (en réponse à Sarkolas):

Si on peut produire une poussée grâce à l'emdrive sûrement placé à l'arrière du vaisseau l'effet inverse peut se produire en plaçant un devant. =)

Répondre à ce commentaire

Par Sarkolas, il y a 3 ans (en réponse à Allan):

@POKERAGE, tout depend de combien de temps met un moteur emdrive a atteindre sa vitesse de croisiere... si celui ci met la moitie du trajet a l'atteindre il faudra l'autre moitie pour larreter donc dans ce cas aucun interet a l'utiliser sur un court trajet par exemple puisque des que tu atteins cette vitesse tu dois deja freiner, au total ta vitesse moyenne sera faible...

Répondre à ce commentaire

Par Baboth, il y a 3 ans :

Un homme est réellement capable de supporter 724 millions de km/h ?! Oo

Répondre à ce commentaire

Par Captaine J, il y a 3 ans (en réponse à Baboth):

il n'y a pas de gravité ;-) Donc, la vitesse ne va pas nous plaquer sur la parois ou quoique ce soit. C'est pour cela que les capsules atteignait 39 000 km sans que les astronautes ne remarque quoique ce soit.

Répondre à ce commentaire

Par Fenek, il y a 3 ans (en réponse à Baboth):

A vrai dire c'est l'accélération que le corps humain ne supporte pas. La Terre tourne sur elle même à entre 1100 et 1700 km/h, elle tourne autour du soleil à environ 108 000 km/h, qui tourne lui même autour du centre de notre galaxie à 774 000 km/h, qui voyage elle-même à grosso-modo 500 000 km/h, tout ça au sein du groupe local qui se déplace aussi à plusieurs millions de km/h.

La vitesse à bord d'un vehicule est imperceptible. Par contre si tu passe de 0 à 100 000 km/h en quelques seconde tu explose (ou tu implose c'est selon). C'est pour cela que les pilotes d'avion de chasse ont des combinaisons spéciales pour résister à la pression engendrée par les accélérations rapides.

Désolé si je donne l'impression de ramener ma science, mais le sujet est passionnant ;).

Répondre à ce commentaire

Par Baboth, il y a 3 ans (en réponse à Fenek):

Et comment ! Merci pour ces explication claires et concises, c'était parfait et ça me paraît beaucoup plus clair maintenant !

Répondre à ce commentaire

Par Lord azryell, il y a 3 ans (en réponse à Fenek):

La question est de.savoir combien de temps il faudrait pour que le vaisseau atteigne cette vitesse sans que cela touche le corps humain

Répondre à ce commentaire

Par darklee36, il y a 3 ans (en réponse à Lord azryell):

https://fr.wikipedia.org/wiki/G_(acc%C3%A9l%C3%A9ration)#Tol.C3.A9rance_du_corps_humain_selon_la_NASA

Répondre à ce commentaire

Par Fenek, il y a 3 ans (en réponse à Lord azryell):

Ca se calcule. Un être humain peut supporter sans problème 2g quelques dizaines de minutes.

Mettons une accélération de 1,5g pour que ça soit supportable dans la durée, si mes calculs sont bons il faut 13.681.027 secondes pour atteindre 724 millions de km/h avec une accélération supportable, soit ... 158 jours :D. (1,5g = environ 15 m/s²).

Je pense qu'on peut réduire le temps avec une plus forte accélération, mais autant dire qu'on a dans tous les cas pas le temps d'atteindre la vitesse max pour aller sur Mars par exemple.


Répondre à ce commentaire

Par Lord azryell, il y a 3 ans :

Mettons que ça fonctionne, je suis curieux de savoir si le corps humain supportera
Alors je sais, il y a peu, nous étions persuadé que le corps humains exploserais au delà de 100km/
...Mais la la vitesse est quand légèrement plus élevée

Répondre à ce commentaire

Par Olol, il y a 3 ans (en réponse à Lord azryell):

T'aurais dû lire le message au dessus .

Répondre à ce commentaire

Par Olol, il y a 3 ans :

Où en est la NASA de ses tests sur le Warp Drive ?

Répondre à ce commentaire

Par Fenek, il y a 3 ans (en réponse à Olol):

Bonne question. Ca résolverait en plus les problèmes d'accélération, j'en suis très curieux.

Répondre à ce commentaire

Par Jodge, il y a 3 ans :

En réalité ce moteur est tous pourrit. Il fournis une propulsion extrêmement faible. Sur terre, rien qu'avec le frottement, il ne lui ai pas possible de bougé.

Dans l'espace, c'est différent, ce presque rien s'accumule sans perte. Plus la distance est longue, plus la vitesse atteinte sera élevé.

D'un autre coté, ça évite les problème de G, vue que le corps humain a le temps de s'adapté.

Répondre à ce commentaire

Par Franck, il y a 3 ans :

4,367 Années Lumieres
x 366 Jours /An
x 24 heures / Jours
x 3 600 secondes / h
x 138 095 021 Secondes à
x 299 792 458 km/s
= 41 399 845 723 193 100 kms de distance à parcourir
à la vitesse de 724 000 000 km/h
ou 201 111 km/s
soit 855 586 469 secondes
ou 57 182 107 heures
ou 2 382 588 Jours
ou 6509,80275 Années de trajet quand même si je ne me suis pas trompé...

Répondre à ce commentaire

Par Fenek, il y a 3 ans (en réponse à Franck):

Tu t'es trompé sur la vitesse de la lumière. C'est 299 792 458 m/s, ou 299 792 km/s. Tu peux diviser le résultat par 1000, soit 6 ans et demi. A ça il faut ajouter le temps d'accélérer et de décélérer : au moins un an à ces vitesses là.

Avec les marges d'erreur, je te fais l'aller à 8 ans, ça reste très abordable pour aller chez nos voisins les plus proches ;).

Répondre à ce commentaire

Par KnarWC, il y a 3 ans :

Oulala le mytho article. Deja ça commence bien :
"l'EM Drive est un moteur qui fonctionne sans carburant et peut propulser un vaisseau à des vitesses incroyables" --> FAUX

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Samsung Galaxy Fold, le premier smartphone pliable du constructeur : fiche technique, prix et date de sortie

Samsung Galaxy Fold

Il y a 1 mois

Test Lexip Np93 ALPHA, une souris gamer française avec un joystick et des patins en céramique : fiche technique, prix et date de sortie

Lexip Np93 ALPHA

Il y a 1 mois

Test des Jabra Elite 75t, une mise à jour très réussie pour pour les écouteurs True Wireless

Jabra Elite 75t

Il y a 2 mois