L'excuse de Google qui ne tient pas la route après avoir été accusé de moins bien payer les femmes

De GomeWars Auteur - Posté le 1 juin 2017 à 11h53 dans High-tech

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Les inégalités hommes/femmes dans le domaine des entreprises sont nombreuses. Pointés du doigts par beaucoup : les salaires. Google n'échappe pas à la règle et s'est retrouvé sous les feux du département du travail américain suite à l'étude des fiches de salaire de 2015. Seulement, le géant a trouvé une drôle de manière de formuler son argumentaire. 

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)
 

Pas le temps, trop cher

À s'y méprendre, c'est de cette manière que pourrait être raccourcis les arguments avancés par Google. Après avoir épluché les fiches de salaire de la firme datant de 2015, le département du travail américain a déposé une plainte en avril dernier, affichant une inégalité salariale énorme et évoquant des inégalités hommes/femmes "extrêmes, même par rapport au reste de l'industrie". Suite à cette accusation, Google a souhaité réagir, évoquant un manque de temps et d'argent.  

1

Selon le géant américain, il lui serait impossible de fournir les documents demandés, évoquant une incapacité logistique et financière. Et pour cause, selon des estimations, parvenir à dégoter tous les papiers réclamés demanderait jusqu'à 500 heures et plus de 100 000$. Seulement, manque de bol, Alphabet, la maison-mère de Google, a brassé 90,3 milliards de dollars de chiffre d'affaire pour un résultat net de 19,5 milliards de dollars en 2016. 

Comme le relate Ian Eliasoph, avocat du département du travail américain, par le biais de The Guardian, "Google pourrait absorber ce coût aussi facilement qu'une éponge de cuisine sèche pourrait absorber une seule goutte d'eau." Si elle ne souhaite pas que des complications surviennent par la suite, la firme devra se plier aux exigences du département du travail américain ou montrer pattes blanches. Dans les deux cas, la première excuse ne tient pas la route. 

Une erreur ?

Mots-Clés : googleexcuseinégalités

Source(s) : NumeramaThe Guardian

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (27)

Par Guiguiche, il y a 3 ans :

L'excuse du chien qui aurait mangé les fiches de salaire aurait été plus crédible...

Répondre à ce commentaire

Par MrBeauf Le sodomite, il y a 3 ans (en réponse à Guiguiche):

Ce qui aurait été crédible c'est dire la vérité, que les femmes sont moins performantes, concentrées et intelligentes que les hommes. Jusqu'à aujourd'hui il y a plus de femmes qui ont sucé leurs boss pour monter dans la hiérarchie d'une boîte qu'un homme :rire:

On va me traiter de sexiste mais je dois quand même avouer que les meilleurs cafés ne m'ont quasiment été servis que par des femmes. C'est sûrement parce que les hommes avaient un vrai travail r'marque :rire:

Répondre à ce commentaire

Par Sayanji, il y a 3 ans (en réponse à MrBeauf Le sodomite):

Tu dois vraiment te faire chier dans ta vie

Répondre à ce commentaire

Par péku, il y a 3 ans (en réponse à Sayanji):

C'est ça le problème avec ces imbéciles de trolls ¯\\_(ツ)_/¯

Répondre à ce commentaire

Par sdf, il y a 3 ans (en réponse à MrBeauf Le sodomite):

J'e vais pas t'insulter, mais en tant qu'homme, je trouve que tu est très macho. Je suppose que toi tu n'autorise pas ta femme à travaillé ?

Répondre à ce commentaire

Par Oups..., il y a 3 ans (en réponse à sdf):

Nice troll.

Répondre à ce commentaire

Par Kandiski, il y a 3 ans (en réponse à MrBeauf Le sodomite):

PTN LES GARS MDRR VOUS ETES VRMT DES SHLAGS . C UN PTN DE TROLL MDRRR REGARDE JUSTE LE PSEUDO DEEEJAAAA

Répondre à ce commentaire

Par Anarion, il y a 3 ans :

Je suis totalement pour l'égalité des salaires mais c'est malheureusement impossible à appliquer en réel.
Étant donné qu'on négocie les salaires à l'entrée de la boite si une personne homme ou femme négocie mieux elle aura un meilleur salaire. Donc n'importe quelle entreprise pourra se justifier en disant que les hommes ont mieux négocié.
Donc pour qu'une égalité totale soit effectuée, il faut que l'entreprise fasse une grille stricte en fonction des compétences et de l'expérience et empêchent la négociation, et que les promotions arrivent pour tous en même temps sinon on pourrait encore accuser de favoriser les hommes.

Répondre à ce commentaire

Par Bobbite, il y a 3 ans (en réponse à Anarion):

Ce serait égal mais pas juste. Le salaire ne devrait pas dépendre, ni de l'expérience, ni du sexe, ni du diplôme mais du travail fourni et des responsabilités.

Si un employé arrive un peu plus tard, repart un peu plus tôt, travaille moins efficacement, il n'y a pas de raison qu'il soit payé autant qu'un autre juste parce qu'il a le même diplôme :/

J'adorerais voir des statistiques sur la quantité de travail fournie en fonction du sexe/origine etc (pour un même poste bien sûr) mais pratiquer un tel sondage serait vu comme raciste, machiste etc :/

Répondre à ce commentaire

Par Baguetto, il y a 3 ans (en réponse à Bobbite):

Les horaires ne devraient même pas rentrer dans l'équation. Si tu produis 110% de ce qu'on attend de toi en 3H, y'a pas de raisons que tu ne puisses pas en profiter.

Et aujourd'hui aucune boite ne le prend en compte, donc aucune boite n'a d'employés qui se défonce vraiment car ils savent qu'ils n'en retirent rien.

Bienvenue dans le monde capitaliste.

Répondre à ce commentaire

Par Baguetto, il y a 3 ans (en réponse à Bobbite):

Et c'est pas raciste ou machiste ta proposition de sondage en fonction du sexe ou origine. Juste effroyablement stupide.

Répondre à ce commentaire

Par Qui, il y a 3 ans :

En France un mec qui n'a pas le Bac une place d'ingé et fait un boulot formidable et deux fois moins bien payé qu'un ingénieur au même poste quelque soit la qualité de son travail.

Tant que ces $¨^*%µ£ de RH ne verrons rien d'autre que le diplome on n'avancera pas...

Répondre à ce commentaire

Par Ennan, il y a 3 ans (en réponse à Qui):

En même temps, négliger celui qui s'est cassé le cul à faire des études pour être diplômé, et qui a taffé toute sa vie pour avoir le bac, son école... contrairement à quelqu'un qui n'a "rien fait", et même pas donné le moindre effort pour avoir le bac (diplôme sans quoi on ne peut rien faire de nos jours...), c'est pas top top non plus...

Par exemple pour un ingé' diplômé, soit un gars qui s'est tapé 1-2 ans de prépa en se coupant du monde pour essayer d'avoir un concours dans un école et poursuivre des études fastidieuses selon les spécialités; on ne va pas le payer autant qu'un mec qui "n'a rien" pour le même travail, tout simplement par rapport à son parcours, et ce qu'il a dû faire pour en arriver là... (sans prendre compte des expériences personnelles cela dit, mais sur un même stade, ce sera la même chose)

Les diplômes ne sont pas là que "pour faire joli", on se bat pour les avoir, on valide des compétences, des connaissances etc pour lesquelles on a beaucoup travaillé. Ce bout de papier doit assuré la qualité de notre travail, autrement on se fait virer comme les autres (Sauf les fonctionnaires évidemment).

Répondre à ce commentaire

Par Sayanji, il y a 3 ans (en réponse à Ennan):

Moi je me pas trop cassé le cul à avoir mon diplôme. Tu payes 10K€ par an sur 4 ans, ils ont pas trop le choix, il te file au final même si t'es une petite chèvre

Répondre à ce commentaire

Par MrBeauf Le sodomite, il y a 3 ans (en réponse à Sayanji):

Ahahah merci le prêt à la banque ou papa et maman, heureusement que ce genre d'école est reconnue comme mauvaise ( voir même pas au CIT ). Au moins comme ça je n'aurai jamais de collègues/employés incompétents qui ont validés leurs diplôme avec de l'euro.

Répondre à ce commentaire

Par Sayanji, il y a 3 ans (en réponse à MrBeauf Le sodomite):

Si je te comprends bien, nous ne sommes compétentes qu'en fonction des diplômes que nous avons?

Répondre à ce commentaire

Par MrBeauf Le sodomite, il y a 3 ans (en réponse à Sayanji):

Non pas forcément. Tout dépend du domaine. Des filières où ce sont des compétences "humaines" ( management par exemple ) c'est plus être à l'aise avec les personnes qu'être diplômé de l'ESC qui compte. Mais des filières techniques ( ingénierie notamment ) la plupart du temps quand un mec a peu de diplômes, il sait faire plein de trucs ça c'est clair mais ne connaît rien parfaitement. J'ai JAMAIS vu un INGENIEUR en génie civil avec que bac+2 ou bac+0 par exemple, de même pour un architecte.. Tu vas pas dire à un maçon de créer un pont, au bout de 10 ans il va se casser la gueule parce qu'il y a énormément de sciences de l'ingénieur à apprendre derrière tout ça et qu'il n'y connaît rien.

C'est complètement con de payer autant un mec qui a rien fait depuis la 3ème qu'un mec qui a bac+5 juste parce qu'il a de l'expérience.

J'ai vu aussi plein "d'autodidactes" alors ça, c'est très populaire en informatique avec les cours en lignes... Mais ça rejoint un peu certaines écoles comme 42 ou epitech où je vois des étudiants sortir de là dedans qui ne savent pas m'expliquer les fondamentaux de l'algorithmique.

Mais il ne faut pas non plus généraliser, j'ai un ami qui avant d'aller à l'université faisait de l'info en autodidacte et il était très bon parce qu'il s'est donné la peine de faire de la théorie avant la pratique.

Répondre à ce commentaire

Par Sayanji, il y a 3 ans (en réponse à MrBeauf Le sodomite):

Heureusement que j'ai fait une ESC et que je manage alors ahah.
Mais sur l'ensemble je te rejoins.
Je trouve juste dommage que certains cerveaux n'aient pas accés aux écoles supérieures faute de moyen ou d'informations, et sont rangés dans des petites cases toutes leurs vies faute de diplome.

Répondre à ce commentaire

Par MrBeauf Le sodomite, il y a 3 ans (en réponse à Sayanji):

Exactement ! Là tu vois, c'est la première fois que je suis d'accord avec n hitekien ! Il y a tellement de jeunes qui ne peuvent réaliser leurs rêves alors qu'ils sont à porté tout ça par manque de moyens que ce soit problème financier ou même de soutien scolaire.

Le problème en france je pense que c'est surtout le fait qu'au lycée et même au collège le focus est plus fait sur le bac que sur ce que les élèves font après. Au lieu de sortir des "claviers révolutionnaires" le ministère devrait plus s'occuper de la vision des jeunes sur leurs avenirs et les mettre sur la voie de ce qu'il leur plait, on se retrouverait pas à débattre de pourquoi jean-michel est aussi bien payé que bernard alors qu'il a 5 ans d'études en moins.

Répondre à ce commentaire

Par Jo, il y a 3 ans (en réponse à Ennan):

"contrairement à quelqu'un qui n'a "rien fait", et même pas donné le moindre effort pour avoir le bac (diplôme sans quoi on ne peut rien faire de nos jours...), c'est pas top top non plus... "

Fucking serious ?
Tu comprends le concept d'autodidacte ?
Quand tu es autodidacte, tu dois faire doublement tes preuves, tu dois bosser deux fois plus qu'un simple diplômé.

Répondre à ce commentaire

Par hylrac, il y a 3 ans (en réponse à Qui):

honnetement, si tu es a un poste sans avoir le Bac et qu'il n'y a pas besoin des connaissances/compétences acquises en école d'ingénieurs, c'est que c'est pas un poste d'ingénieur. meme en mettant de coté ce que tu acquiers avec l'expérience, tu n'obtiens pas la rigueur nécessaire à un métier technique d'un coup de baguette magique

Répondre à ce commentaire

Par Baguetto, il y a 3 ans (en réponse à hylrac):

Sans allez jusqu'au mec desco sans bac, tu peux rencontrer des types bac+3, +4 et qui ont le titre ingénieur aux yeux du monde professionnel via leurs boites.

Et dans le milieu crois moi y'a des boulots qui nécessite pas d'être ingénieur mais qui seront considérés tout comme. Ce n'est pas aussi binaire que de dire que tu DOIS avoir le niveau ingénieur.

Tu n'as jamais rencontré de gars super intelligents et capables mais inadapté au système éducatif ? Moi si, et ils avaient largement le niveau "ingénieur"

Répondre à ce commentaire

Par Jo, il y a 3 ans (en réponse à hylrac):

"honnetement, si tu es a un poste sans avoir le Bac et qu'il n'y a pas besoin des connaissances/compétences acquises en école d'ingénieurs, c'est que c'est pas un poste d'ingénieur. meme en mettant de coté ce que tu acquiers avec l'expérience, tu n'obtiens pas la rigueur nécessaire à un métier technique d'un coup de baguette magique"

Être ingénieur ne requiert pas d'être diplômé. Et j'ai rencontré plus de gars non diplômés qui sont capables de miracles techniques que des gentils diplômés qui sont incapables d'avoir une rigueur classique ou d'une méthodologie basique.

Répondre à ce commentaire

Par Baguetto, il y a 3 ans (en réponse à Qui):

Ah parce que tu crois que y'a que les "RH" qui voit ça comme ça ?

Les RH elles cherchent, avec leurs moyens, a chopper les personnes les plus adaptés au poste qu'on leur donne a remplir. Le problème c'est qu'ils n'ont d'autres outils que le diplôme, étant complètement à la ramasse techniquement.

Mais au départ, qui les place ici ces RH ? Et dans ces conditions? Les directions. Qui elle ne veulent que du chiffre. Et pour faire du chiffre c'est le meilleur moyen actuellement.

Les clients des boites qui ont un service RH sont généralement grosses et ont de gros clients. Et ton gros client il veut quoi? Des garanties. Garanties apportés par ta boite avec son CHEZ NOUS Y'A QUE DES ZINGENIEURS REGARDEZ LEURS BO DIPLOMES.

Si t'es pas ingénieur, il te feront passé comme si, et ne t'augmenteront ni ne payeront bien, tout en évoquant l'excuse de ton diplôme.
Mais tout ça n'a qu'une finalité, faire de la marge.

Répondre à ce commentaire

Par hylrac, il y a 3 ans (en réponse à Baguetto):

c'est pour ça qu'il existe le système de promotion interne. si tu fais le taff d'un ingénieur, une boite correcte te reconnait comme tel.

Répondre à ce commentaire

Par Baguetto, il y a 3 ans (en réponse à hylrac):

Une boite correcte, c'est ça le mot clé.

Parce que, te leurre pas, la quasi-intégralité des boites choisiront le profit. La reconnaissance n'est qu'un outil pour généré du profit si il l'équilibre est maintenue.

La deuxième erreur que tu fais c'est de penser que la promotion interne se fait sur la compétence.
Tu sais, dans le monde du travail, et si tu es carriériste, le plus grand piège est de te rendre indispensable par ta compétence. C'est dans ce cas précis que tu n'évolueras pas (sauf en sortant de ton entreprise).

C'est particulièrement stupide de promouvoir quelqu'un de compétent dans son travail :
1) Ce ne sera plus le même travail, tu n'as pas de garanties de sa qualité dans son nouveau taff (notamment la pression)
2) C'est peut-être un gros investissement de le remplacer

Encore une fois, bienvenue dans le capitalisme.
(et je dis pas ça parce que j'suis un anarchiste. Juste qu'il faut être conscient des rouages parce que sinon vous vous ferez niquer)

Répondre à ce commentaire

Par Baguetto, il y a 3 ans (en réponse à Baguetto):

Pardon pour les fautes il est tard

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Samsung Galaxy Fold, le premier smartphone pliable du constructeur : fiche technique, prix et date de sortie

Samsung Galaxy Fold

Il y a 1 semaine

Test Lexip Np93 ALPHA, une souris gamer française avec un joystick et des patins en céramique : fiche technique, prix et date de sortie

Lexip Np93 ALPHA

Il y a 1 semaine

Test des Jabra Elite 75t, une mise à jour très réussie pour pour les écouteurs True Wireless

Jabra Elite 75t

Il y a 3 semaines