L'utilité secrète des boutons de "réaction" Facebook ou comment le réseau social vous espionne

De Ivy Auteur - Posté le 18 mai 2016 à 18h14 dans Insolite

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Depuis le mois de février, le célèbre bouton like de Facebook est désormais accompagné de cinq autres boutons de "réaction". Ces nouveaux petits copains, dont on peut même changer l'apparence pour les faire ressembler à des Pokémon, sont j'adore, haha, wouah, triste et grrr. Vous pouvez maintenant exprimer vos humeurs et vos réactions à certains posts de façon plus variée grâce à ses nouveaux emojis. Mais vous êtes vous demandé ce qui a poussé Facebook à vous donner ces nouveaux boutons en dehors de la demande populaire ? Pensiez-vous que c'était uniquement pour faire plaisir aux utilisateurs ? Détrompez-vous, sur Internet les clics ne sont jamais anodins et vos réactions sur les réseaux sociaux encore moins. En réalité Facebook se sert également de ses boutons pour vous ficher gentiment en se cachant derrière les smileys 

sefsefsefsef

Les réactions dessinent votre profil 

Les six boutons de Facebook ne sont ni décoratifs, ni simplement distrayants. Derrière eux se cache en réalité des algorithmes qui collectent vos données en toute discrétion, clic par clic. Le bouton j'aime permettait déjà au réseau social de connaitre les contenus qui retenaient votre attention. Maintenant, avec cinq emojis de plus, il peut enregistrer des réactions plus nuancées. 

Grâce aux icônes que vous choisissez d'afficher, vous donnez sans le savoir des informations à Facebook sur ce que vous adorez ou ce qui vous met en colère. En regroupant toutes ces données, le réseau social peut donc dresser un profil détaillé de vos goûts et votre personnalité. 

D'après Slate, Sammi Kug, le product manager de cette fonctionnalité, affirme que pour le moment l'entreprise utilise les algorithmes derrière ses boutons uniquement pour voir comment les gens s'en servent et pour proposer plus tard des contenus plus ciblés. Mais qu'est ce que cela implique ? Que fera Facebook des informations sur vous ? C'est très simple, le réseau social va s'en servir pour gagner de l'argent et vendre de la publicité très probablement.

Des clics qui se vendent

En connaissant vos préférences, Facebook va vous afficher des contenus similaires à ceux que vous "aimez" et tenter de vous proposer moins de publications qui vous déplaisent dans votre fil d'actualité. Et tout ça pour quoi ? Pour que vous cliquiez plus... Si vous voyez plus de publications qui vous plaisent vous allez forcement un moment ou un autre cliquer dessus. N'oubliez jamais que vos clics représentent de l'argent sur Internet. Cela permettra donc à Facebook de rassurer les annonceurs et marchander vos clics potentiels. Si le réseau social vous propose une publicité entre deux publications qui vous rendent heureux, vous avez plus de chance de cliquer, ou d'associer un produit à quelque chose de positif. 

sefseffse

La semaine dernière sur les ondes de la radio belge Classic 21, le commissaire Olivier Bogaert, spécialiste de la cybercriminalité a mis en garde les auditeurs contre ces boutons de Facebook. Il rappelle que les utilisateurs sont des produits pour le réseau social et qu'il faut réfléchir avant de cliquer. Vous pouvez retrouver son intervention très intéressante dans la vidéo ci-dessous. 

Une erreur ?

Mots-Clés : facebookréactionboutonPubliciteclassic 21

Source(s) : Slate

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (61)

Par Vivian, il y a 4 ans :

RÉVOLTE !!!! (voix des paysans dans Kaamelott)

Répondre à ce commentaire

Par gpadechatte, il y a 4 ans (en réponse à Vivian):

ON EN A GROS !

Répondre à ce commentaire

Par Mr Chiant., il y a 4 ans (en réponse à gpadechatte):

C'EST PAS FAUX !

Répondre à ce commentaire

Par Mary Jann, il y a 4 ans (en réponse à Vivian):

Ah non, vous m’recevez, Sir ! Mais c’que j'vous dit, tout le monde s’en tamponne. Je gueule, je gueule, j’pourrais gueuler dans le cul d’un poney, ce serait pareil !

Répondre à ce commentaire

Par Arkadiaz, il y a 4 ans (en réponse à Vivian):

SINON, C'EST LA GUERRE !

Répondre à ce commentaire

Par Platiinyum , il y a 4 ans (en réponse à Vivian):

PAYS DE GALLES INDÉPENDANT !!!!

Répondre à ce commentaire

Par Hydraks, il y a 4 ans (en réponse à Vivian):

Je m’appelle Provençal le Galois

Répondre à ce commentaire

Par Tim45, il y a 4 ans (en réponse à Vivian):

En garde ma mignonne ! Je vais vous découper le gras du cul, ça vous fera toujours ça de moins à trimballer !

Répondre à ce commentaire

Par Thaâr, il y a 4 ans (en réponse à Tim45):

C'est côtelette que vous comprenez pas ?

Répondre à ce commentaire

Par bitte molle, il y a 4 ans (en réponse à Vivian):

Je vois pas le rapport avec la Bretagne !

Répondre à ce commentaire

Par Dun, il y a 4 ans (en réponse à Vivian):

ARTHUR ???!!! Cuillièèèèèèree

Répondre à ce commentaire

Par Alligators gonna Alligate, il y a 4 ans (en réponse à Vivian):

J'ai pas compris.

Répondre à ce commentaire

Par iTroll, il y a 4 ans (en réponse à Vivian):

On en aggro ?

Répondre à ce commentaire

Par Raison, il y a 4 ans (en réponse à Vivian):

-Où as tu caché le Graal vile félon ?
-Dans ton cul !
-Tu paieras pour cet affront !

Répondre à ce commentaire

Par Un Cul qui pète..., il y a 4 ans (en réponse à Vivian):

ARTHUR!!!
Pas changer assiette pour fromage

Répondre à ce commentaire

Par light, il y a 4 ans :

ya que moi ou la fleur mauve a disparu sur facebook ?

Répondre à ce commentaire

Par Brumere, il y a 4 ans (en réponse à light):

Cette fleure mauve je ne l'ai jamais vu perso, jamais pu l'utiliser mais .. je l'ai vu sur 2-3 posts.

Répondre à ce commentaire

Par knil, il y a 4 ans (en réponse à light):

La fleur mauve c'était pour la fete des mères au USA.
La fete est fini, ils ont retirés.

Aprés, on l'aura peut etre en france pour le we du 29 mai.

Répondre à ce commentaire

Par Louk997, il y a 4 ans (en réponse à knil):

Tu veux dire pour la fête des mères partout "sauf en France". Y a pas que les USA ;)

Répondre à ce commentaire

Par Enzo, il y a 4 ans :

Si un service est gratuit, alors c'est vous le produit !

Répondre à ce commentaire

Par jm, il y a 4 ans (en réponse à Enzo):

Et le concept de l'open source ? (Je suis un peu lassé de ce genre de phrases préfaites, irreflechies, faciles)

Répondre à ce commentaire

Par Nyriane, il y a 4 ans (en réponse à jm):

C'est pas une phrase pré-faite, c'est une réalité que tout le monde connait car des gens ont passé du temps à l'expliquer. Ce n'est donc pas si irréfléchi que ça, c'est juste que là maintenant on n'a plus besoin d'écrire un pavé pour que tout le monde comprenne que si un service est gratuit, c'est que les gains se font sur le dos du client (protip: 'gains' ne veut pas forcément dire 'argent', même si dans ce cas précis c'est effectivement le cas).

Par contre, répondre en sous-entendant que l'open-source est gratuit, ça c'est irréfléchi. Je te laisse chercher pourquoi.

Répondre à ce commentaire

Par jm, il y a 4 ans (en réponse à Nyriane):

On s'est mal compris, je dis pas que c'est faux je suis même absolument d'accord, mes cours de marketing m'ont d'ailleurs prouvé que c'était complètement vrai (ce qui me dégoûte sûrement autant que toi)

En revanche je pointe du doigt cette mode de reprendre à outrance des punchlines qu'on a déjà entendu plein de fois, souvent pour faire des généralités faciles, parfois sans savoir pourquoi elles existent ni d'où elles viennent, et peut-être pour passer pour l'intello de la meute, sans jamais faire avancer le schmilblick.

En l'occurrence, à propos de l'open source (je voulais juste trouver un contre exemple), j'avais en tête Blender où le fait de le rendre libre et gratuit ne rendait aucunement l'utilisateur en produit, et que la seule fin de la gratuité était le prospère développement du soft (le gain est pour tout le monde). J'admets ne pas connaître entièrement le monde de l'open source, ni ses différent fonctionnements, mais si tu peux me dire en quoi utiliser Blender me transforme en produit ça ma'intéresse.

Répondre à ce commentaire

Par Nyriane, il y a 4 ans (en réponse à jm):

Bof non, c'est pas que ça me dégoûte, je dis juste qu'il faut être conscient de tout ce qui peut être fait avec les données qu'on rend publique. Pour ainsi dire, ce n'est pas ceux qui vendent nos informations qui me font tilter, mais ceux qui les achètent.

En ce qui concerne Blender, c'est le principe des dons. On fait un outil gratuit, personne n'est rémunéré pour le mettre à jour car la communauté se charge de le faire gratuitement, et la notoriété engendrée par la publicité gratuite générée par sa propre communauté permet de récolter des dons qui seront utilisés pour maintenir les infrastructures (site web, serveurs, etc.) qui, elles, sont à la charge de la fondation -qui est à but non lucratif, soit dit en passant.
Le rôle de produit de l'utilisateur se limite ici à la réputation qu'il génère. Le lien est donc moins évident que par une simple revente de données. Par contre, cette réputation rassure les investisseurs quand la fondation veut sortir un dvd de leurs films d'animation, et ce qui permet d'en payer le producteur qui se trouve être l'auteur originel de Blender lui-même. Après, savoir comment est utilisé cet argent... Est-il réinjecté dans la fondation ou pas ? Aucune idée.

Mais dans tous les cas, plutôt que d'un outil, il était surtout question d'un service. Maintenir une plateforme de service n'est pas gratuit, et si on ne la fait pas payer, il faut bien se faire rémunérer autrement. Un outil c'est pas la même chose, une fois créé, son coût est nul. C'est uniquement le processus de création qui est coûteux. Les licences sont là pour gagner de l'argent afin de payer les développeurs mais, pour reprendre le cas de Blender, dans le cas où on ne les as pas payés on peut se permettre de distribuer l'outil gratuitement.

Après, ma remarque sur le fait que 'open-source' était différent de 'gratuit' était surtout là pour souligner qu'on peut très bien avoir un outil open-source dont le code compilé est payant. En pratique rien ne l'interdit et dans les fait ça existe, même si c'est rare.

Répondre à ce commentaire

Par Enzo, il y a 4 ans (en réponse à jm):

Je te rassure je ne dis ça pour me faire passer pour l'intello de la meute et je sait d'où cela vient, d'une vidéo mise sur le net en juillet 2013 :) Je disait ça simplement comme ça, après ce que tu dis là n'est pas faux ;)

Répondre à ce commentaire

Par Commandant Ramius, il y a 4 ans :

et avec un adblock... il y a plus de problème... Pas de pub.
Sinon plus radicale, ne pas utiliser fessebouc... Ou moins radicale, ne pas exprimé ses émotions, agir comme un vulcain. En temps que geek, je vous propose cette expérience.
;-)

Répondre à ce commentaire

Par Darkron, il y a 4 ans (en réponse à Commandant Ramius):

Merde j'ai aimé ton commentaire, je suis foutu! :(

Répondre à ce commentaire

Par Euh..., il y a 4 ans :

"" En regroupant toutes ces données, le réseau social peut donc dresser un profil détaillé de vos goûts et votre personnalité. ""
j'aime rien ou presque.je "like" rien^^ j'ai juste changé ces tronches merdiques avec le reaction pack ^^ (GamerCat) .les pubs c'est chiant.

Répondre à ce commentaire

Par StrayPaolo, il y a 4 ans :

Perso je m'en fous. Sérieux on n'arrête pas de nous dire qu'on nous espionne, rien à battre, je mets rien de privé sur facebook.
Et puis si c'est juste pour nous faire de la pub ciblé qu'on nous espionne, qu'est-ce qu'on en a à foutre. x)

Répondre à ce commentaire

Par Seb, il y a 4 ans (en réponse à StrayPaolo):

La pub ciblée c'est la partie visible de l'iceberg ..

Répondre à ce commentaire

Par StrayPaolo, il y a 4 ans (en réponse à Seb):

Et qu'est-ce qu'il y a dans la partie immergée alors ?

Répondre à ce commentaire

Par Commandant Ramius, il y a 4 ans (en réponse à StrayPaolo):

Les illuminati et les hommes lézards qui vont leur supermarché. Ils vont choisir un corps pour l'habiter, le contrôler alors il faut tout connaître de lui ;-)

Répondre à ce commentaire

Par Xptdr, il y a 4 ans :

Faut arrêter de voir le mal partout

Répondre à ce commentaire

Par Sloopy, il y a 4 ans :

Ça s'appel du bigdata et carrefour est un des pionniers mondial. Ça fait genre 20 presque que ça existe. Ça existe partout. Et le seul moyen de s'en sortir c'est d'allez au monde des bisounours a la nage.
Tout ça pour dire que l'on s'en balance un peu c'est pas comme si tout les sites et grande surface n'utilisait pas ce genre de pratique ;)

Répondre à ce commentaire

Par dylan, il y a 4 ans :

Merci de prevenir, j eviterai de cliquez sur vos lien maintenant, pas de risque

Répondre à ce commentaire

Par Pix'el, il y a 4 ans :

C'est le début de skynet !

Répondre à ce commentaire

Par Benhxc, il y a 4 ans via l'application Hitek :

je ne like casiment jamais rien et quand ça arrive j'utilise pas les emoji

Répondre à ce commentaire

Par Popol, il y a 4 ans :

J'ai jamais vraiment compris le délire de se révolter contre ce genre de techniques..
En gros d'après l'article, les emojis permettent à Facebook de pouvoir identifier ce qu'on aime ou pas, et donc de nous proposer des trucs qui nous correspondent un peu plus, donc il est où le problème là dedans..? Je vois beaucoup de gens qui mettent en garde contre le soi disant espionnage des réseaux sociaux, mais y'a rien de privé la dedans enfin en quoi ça pose problème que Facebook dise à un vendeur de chaussures vertes que vous aimez les chaussures vertes ?
La pub permet à beaucoup de choses d'être gratuites sur internet et c'est ça qui fait que c'est un média dans lequel tout le monde peut se lancer, après c'est sur qu'il faut pas en abuser (#pop-up hitek) mais je trouve pas ça justifié d'être aussi effrayé par la pub ciblée

Répondre à ce commentaire

Par Groflanc, il y a 4 ans (en réponse à Popol):

Après, le risque c'est l'hameçonnage. Par exemple, si tu vois une promo sur les chaussures vertes et que tu en a envie, tu peux te retrouver sur un site malsain genre sur les chaussures rouges.

Mais un autre vrais risque, c'est que ton profil deviennent public pour divers raison même si il y a une politique de confidentialité. Et là, certaine personne n'hésiterons pas à utiliser ton amour pour les chaussures vertes afin d'arriver à leur fin.

Répondre à ce commentaire

Par Groflanc, il y a 4 ans :

Mais c'est quoi exactement les véritables risques? On nous rabâches que c'est le mal qu'il faut faire attention et qu'ils se nourrissent de nos cliques etc... Au final on aura juste des pubs sur des articles ou des services susceptible de nous intéressé. Osef, on vit dans les pubs aujourd'hui, temps que ce n'est pas intempestif avec un gros logo au milieu de l'écran çà me vas. Et il y a toujours adblock.

Après, il faut toujours faire attention à ce que l'on mets sur internet. J'ai toujours appris que chaque chose peut se retourner contre nous. C'est comme tourner la langue 7 fois dans sa bouche avant de parler.

Répondre à ce commentaire

Par Blob, il y a 4 ans (en réponse à Groflanc):

Il y a plusieurs problèmes avec ce genre de pratiques et les récoltes d'informations. Ce n'est pas tant le fait de recevoir des pubs ciblées qui pose problème (après tout, sur un ancien truc appelé télé, on fait un peu la même chose, c'est le fonctionnement des marchés bifaces pour parler pro/pompeux/genre je fait d'l'économie).
Le problème, c'est que toutes ces données peuvent être utilisées autrement, comme ... pour "observer" tes achats, ton alimentation, ta santé ... t'imagines l'utilisation pour les assurances ? Ou même pour les mutuelles santés : "vous ne prenez pas soin de votre corps, vous mangez de telle manière, nous vous préconisons de faire ceci. Si vous ne le faites pas, vous payerez plus cher". Ce genre de trucs. En gros, c'est un outil de contrôle supplémentaire, l'information, c'est le contrôle, et c'est également une violation de la vie privée et de la liberté des individus. Ca va jusqu'à une normalisation du corps, de l'alimentation, un contrôle sur tes choix et ta vie.
Au delà des achats, les likes facebook révèlent des choses sur nos intérêts, nos positions ... et on peut se dire que peut importe que ces données soient récoltées, avec le célèbre "j'ai rien à cacher" ou encore "qui s'intéresse à ce que je pense ?", mais imaginons ... que ... un parti politique extrême arrive au pouvoir, et qu'il soit tenté de faire taire les opposants encore plus que ce qui se fait déja, il suffit d'utiliser ces données pour savoir qui surveiller, qui mettre sur écoute, qui "faire taire" pour éviter révoltes, manifs et autres. Et le problème, c'est que énormément de gens travaillent aujourd'hui sur comment utiliser cette masse de données, ce big data au mieux, avec des algorithmes, ces données ne sont pas justes stockées, laissées là parce que "qui irait s’intéresser à mes données ?". Encore une fois, l'information, c'est le contrôle.

Et puis pour finir, la vie privée est un droit fondamental, primordial, et une condition à la liberté. Et donc il mérite d'être protégé, c'est même une nécessité.

Pfiou...

Répondre à ce commentaire

Par Yusuke, il y a 4 ans (en réponse à Blob):

Respect, tout à fais d'accord :))

Répondre à ce commentaire

Par Nyriane, il y a 4 ans (en réponse à Blob):

Ouf, enfin quelqu'un qui voit plus loin que "m'en bat les couilles qu'ils sachent que j'aime la vodka". Déjà que tu payes plus cher ton assurance auto parce que t'as pas d'expérience, si en plus l'assureur sait que tu finis dans le caniveau noyé dans ton vomi tous les jeudis soirs, ça va pas t'aider à faire baisser les tarifs.

Répondre à ce commentaire

Par qui ?, il y a 4 ans (en réponse à Blob):

Ouais enfin bon, moi je m'en fout royalement, je n'expose pas ma vie sur internet, et puis les gens ont accepté une charte, à eux de la lire si avant d'accepter si ils sont pas content :)

Répondre à ce commentaire

Par Chawet, il y a 4 ans via l'application Hitek :

Quoi Facebook nous espionne ?!!! Franchement merci ..Ouf j'ai evité ça...

Répondre à ce commentaire

Par LordB3Z, il y a 4 ans :

BIG BROTHER is watching you !

Répondre à ce commentaire

Par mordoc, il y a 4 ans :

Je ne vois pas le problème
" Facebook va vous afficher des contenus similaires à ceux que vous "aimez" et tenter de vous proposer moins de publications qui vous déplaisent"
quand je lis ça, c'est plutôt positif non ?

Répondre à ce commentaire

Par Thaar, il y a 4 ans (en réponse à mordoc):

Oui et non... Perso je vois que des pubs de foot, alors que je m'en bat les couilles de ce sous-sport.

Répondre à ce commentaire

Par mordoc, il y a 4 ans (en réponse à Thaar):

caches ton jeu fifa et football manager ;)

Répondre à ce commentaire

Par Thaar, il y a 4 ans (en réponse à mordoc):

Mais pourtant le seul Fifa que je possède est sur Xbox 360 (oui je plaide coupable, j'ai fifa 2008 ) donc je vois pas comment facebook pourrait le savoir !

Répondre à ce commentaire

Par Tikal, il y a 4 ans via l'application Hitek :

si tout le monde trollait ça ne marcherai plus !

Répondre à ce commentaire

Par sem, il y a 4 ans via l'application Hitek :

ils von nous remplacer par des ciber-men nouvelle génération qui vont avoirs tout nos goûts personnelles dans le bute de pouvoir contrôler chaque tout actes que chacun peut faire ?

Répondre à ce commentaire

Par bitte molle, il y a 4 ans :

Ils doivent être emmerdés avec moi je clique que sur l'émoticone pas content vu que j'aime rien ^^

Répondre à ce commentaire

Par bigWigglyStyle, il y a 4 ans :

Adblock baby :3

Répondre à ce commentaire

Par Maided, il y a 4 ans (en réponse à bigWigglyStyle):

Perso en plus d'Adblock (qui est utile de manière générale) j'utilise FB Purity...plus de pub ni rien et en plus il est configurable...

http://www.fbpurity.com

Répondre à ce commentaire

Par bigWigglyStyle, il y a 4 ans (en réponse à Maided):

Merci :)

Répondre à ce commentaire

Par Nerakami, il y a 4 ans :

Ca fait un peu longtemps que cette "explication" est déjà sortie sur d'autres sites de "news".
Pourquoi on doit se le reprendre dans la tronche ici pour ne rien apporter de neuf ?

Répondre à ce commentaire

Par Yon!, il y a 4 ans :

Mais en fait ça se passe pareil partout hein, Google, Bing, Facebook ... Vous êtes ciblés partout ne vous faites pas d'illusion xD

Répondre à ce commentaire

Par Akatrael, il y a 4 ans :

Les méchants FB ! Bouuuuh ! Ils font de l'argent grâce aux obus et aux clics. Ils font meme des fonctionnalités utiles pour l'utilisateur ET pour eux. Mais dans quel monde vit on ?

Alors que sur Hitek.fr les pubs pleine page et les liens vers des contenus externes d'une médiocrité navrante sont juste là pour faire joli, évidemment. C'est purement désintéressé, non ?

Troll off: Je suis heureux que la pub existe parce qu'elle me permet de lire gratuitement des contenus sur des sites comme Hitek, site que je n'aurais pas découvert sans FB

Répondre à ce commentaire

Par helloooo, il y a 4 ans :

Bah c'était carrément évident que FB fait pas ça par bonté, sortez du pays des licornes et des arc-en-ciel.

Répondre à ce commentaire

Par Meing, il y a 4 ans :

Mais faut arrêter votre délire hein, c'est pas grave de faire ca... Ca s'appelle du ciblage de clientèle, c'est une stratégie économique, dans ce cas vachement bien foutue en plus. On parle pas d'espionnage quand même.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Google Pixel 4 XL : le smartphone référence sous Android

Google Pixel 4 XL

Il y a 2 jours

Test Xiaomi Mi 9T Pro, un smartphone haut de gamme sans concession : fiche technique, prix et date de sortie

Xiaomi Mi 9T Pro

Il y a 2 jours

Test Asus ZenFone 6, le nouveau mobile haut de gamme avec caméra rotative : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ZenFone 6

Il y a 2 mois