Fortnite : des mères poussent un coup de gueule, accusant le jeu de transformer leurs enfants en véritables "trous du cul"

De GomeWars Auteur - Posté le 1 août 2018 à 12h07 dans Jeux vidéo

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Que vous soyez dans les transports, en cours, chez vous, ou sur la toile, difficile d'échapper à Fortnite. Le Battle Royale d'Epic Games est au coeur d'un véritable phénomène culturel. Toutes les tranches d'âge s'y mettent, y compris les plus jeunes, et les parents de ces jeunes joueurs semblent découvrir une nouvelle facette de la personnalité de leurs enfants. Des mères accusent Fortnite de transformer leurs enfants en "trous du cul" et prennent les mesures nécessaires pour les éloigner de ce jeu devenu viral. 

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)

un ras le bol partagé

Sur le site Mumsnet, dont le slogan est "par des parents pour des parents", des mères font part de leurs préoccupations vis à vis de Fortnite. Un topic a d'ailleurs vu le jour sur les fils de discussion, intitulé "Est-ce que Fortnite transforme aussi vos enfants en 'trous du cul' ?". L'utilisatrice du nom de SkyStastic, créatrice du topic et mère d'un garçon de 12 ans, indique que Fortnite a transformé son garçon : 

"Je viens de bannir à vie mon fils de 12 ans de Fortnite et rangé sa Xbox dans ma penderie. Généralement, il est un garçon charmant mais ce jeu le transforme en monstre. Et peu importe le nombre de fois où je crie (oui je sais) "ARRËTE DE HURLER", il continue de hurler à ses coéquipiers qu'il va frapper (dans ce contexte dans les parties génitales) Spooky Towers ou peu importe comment elles s'appellent."

La majorité des messages qui suivent vont dans le même sens que SkyStastic. Certaines femmes, qui ne sont pas mères, tiennent tout de même à faire part de leur ras le bol face à l'omniprésence de Fortnite dans les lieux comprenant beaucoup d'enfants tels que les écoles. Les témoignages défilent : 

"Mon adorable fils de 12 ans semble avoir une transplantation de personnalité quand il y joue. Je ne l'ai pas entièrement banni mais il ne peut y jouer que 2 jours par semaine. Il hurle sur ses amis quand il joue et devient incroyablement râleur quand il est l'heure d'arrêter. Je déteste ce jeu !"

Habituellement, je ne jure pas, mais ne me lancez pas sur Fortnite ! Je le déteste. Mes deux enfants en sont obsédés. L'ainé n'est pas mauvais dessus, il arrête gentillement quand demandé (bien qu'ils ne puissent jamais stopper quand vient l'heure du thé, ils disent devoir finir leur partie. Qui ne se termine pas avant que vous mourriez... Le cadet est actuellement banni de Fortnite et de la Xbox pour la raison prévisible qu'il est horrible dessus. Une attitude puante. 

Bien évidemment, chaque enfant est différent et tous ne deviennent pas d'horribles monstres dès le lancement d'une partie : 

Nope, mon fils de 10 ans peut y jouer sur son temps de jeu, arrête sans dispute et ne devient jamais agressif ou râleur pour ça. 

Mais après, il est habitué au gaming et aux limites de temps sur sa Xbox.

No. Pas du tout. Ils ont des temps de jeu limité cependant. J'ai tenté d'y jouer- Je peux pas. Mais je peux toutefois faire les danses les plus simples. 

Limiter le temps de jeu

Même si chaque enfant réagira d'une manière différente à une expérience vidéoludique, plusieurs conseils sont généralement prodigués pour gérer au mieux cette nouveauté. Certains parents ne sont pas forcément habitués au monde du jeu vidéo et ne savent pas forcément comment réagir face à l'intérêt grandissant des enfants pour ce domaine. Bien évidemment, chaque parent est libre de donner l'éducation qu'il souhaite à son enfant, là n'est pas la question. Toutefois, il est conseillé de limiter les temps de jeu et d'encadrer son exposition à des jeux recommandés. Les systèmes d'évaluation tel que PEGI sont là pour aider les consommateurs. Il est donc conseillé d'éviter d'exposer ses enfants à des jeux qui ne sont pas recommandés à leur tranche d'âge respective. 

Qui plus est, garder un oeil sur ses occupations est un bon moyen de veiller à ce que l'enfant ne soit pas exposé à du contenu choquant. Même si les consoles et plate-formes se veulent sécurisées, il arrive que des failles permettent à du contenu non souhaitable (comme les images pornographiques dans Super Mario Odyssey) de s'immiscer dans des jeux recommandés aux plus jeunes. Les temps de jeu peuvent également être un moment de partage et d'échange. S'intéresser aux centres d'intérêt de l'enfant, permet, de manière simultanée, de surveiller son exposition, et créer un dialogue. 

Une erreur ?

Mots-Clés : monstreFortniteEnfant

Source(s) : Gamebyte

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (62)

Par Bobby, il y a 1 an :

Faites comme dans le jeu ! Un bon coup de pioche et il arrête de hurler.

Répondre à ce commentaire

Par pepiin, il y a 1 an :

"Mon adorable enfant" mouais .. Directement la faute des jeux et non des parents hein.

Répondre à ce commentaire

Par Flaaflaa, il y a 1 an (en réponse à pepiin):

Sauf que, des jeux compétitifs sur des gamins, ouais, c'est le jeu qui les pousse a faire/dire n'imp.
Pareil avec Lol. A cet âge la on a pas le discernement nécessaire et on prend tout personnellement. A cet âge là on a rien a faire sur ce type de jeux.
Je suis le 1er a défendre la cause des JV, a dire que non, ils ne rendent pas violents, mais y'a tout de même des limites.
Fortnite est vendu comme un jeu fun, mais y'a absolument rien de fun dans une partie classique de fontnite, et c'est clairement pas un gameplay destiné aux enfants.
Et même sur des adultes, ça peut faire des ravages. Je jouais a Lol, mais l'aspect compétitif/tryhard me rendait toxique avec mes amis, du coup j'ai arrêté et me suis excusé auprès d'eux parce que c’était plus possible de se mettre dans ces états pour un jeu. Maintenent on fait presque plus que des arams et on s'en bat les steaks de gagner, les games sont plus rapides, quand on perd on a vachement moins l'impression d'avoir perdu son temps. Les enfants n'ont pas ce discernement, même avec une éducation correcte.

Répondre à ce commentaire

Par JanisLyonYTB, il y a 11 mois (en réponse à Flaaflaa):

Janis69300@gmail.com ferme ta gueule c pas toi qui commande j'y joue moi et c'est pas toi qui va me faire stopper et déjà apprend à écrire c pas fontnite c'est fortnite salle abruti

Répondre à ce commentaire

Par CRS de l’orthographe vs gilets jaunes analphabètes, il y a 11 mois (en réponse à JanisLyonYTB):

Je comprend ton énervement, surtout si tu viens de mourir d’une chute , mais transfert cette énergie en classe au collège dans ta « sal » ou plutôt salle de cours...

Répondre à ce commentaire

Par kangaroo, il y a 1 an :

Ce qu'elles n ont pas compris,c'est que s en était déjà avant des trous du cul...

Répondre à ce commentaire

Par Spont, il y a 1 an :

Au final dans leur plainte je vois surtout un problème d’éducation, que ce soit fortnite maintenant, ou quand ils voudront sortir plus tard je suis sûr qu'ils vont réagir de la même manière

Répondre à ce commentaire

Par Daffy, il y a 1 an (en réponse à Spont):

Oui et non: j’ai l'impression que ça vient aussi de l'aspect "compétitif". Perso, j'ai arrêté le foot en - de 13 à cause de cet esprit toxique (je jouais dans un club plutôt bien classé): des dirigeants qui te poussent toujours plus, des joueurs qui t'insultent dès que tu fais une erreur, ect...la bonne ambiance, quoi -_-'

C'est pas pour ça que telle ou telle chose est mauvaise en soi, mais faut dire ce qui est: certains terrains sont plus fertiles que d'autres pour faire germer ce genre de comportements :/

Répondre à ce commentaire

Par Youja, il y a 1 an via l'application Hitek :

Par contre pour payer les skins à 20€ la aucun problème hein les parents :)

Répondre à ce commentaire

Par TheWhiteMood, il y a 1 an (en réponse à Youja):

Bah sa dépend, tu préfère que ton gosse te prenne aller, disons 100€ pour le foutre sur un jeu, ou bien qu'il devienne un vrai cancre, insolent et irrespectueux ?

Répondre à ce commentaire

Par Diablotin08, il y a 2 mois (en réponse à TheWhiteMood):

Ben perso j'aurais le choix je préfèrerais qu'il me prenne 100euros pour son jeu et qu'il travail bien a l'école, mais généralement si on ne leur fixe AUCUNE limite comme ici (que les parents ne viennent pas dire qu'ils fixaient des limites de 1 à 2 heure de jeu par jour ou par semaine, bref), concernant TOUS les jeux avant comme après Fortnite, après ils viennent s'étonné que le gosse pique une crise parce que sur fortnite là y'a une limite de temps venant des parents ^^s Je ne vois qu'un soucis d'éduquation comme pour les maitre et leur chien, la même erreur --* Chez le chien les maitre les élèvent comme des gosses alors que normalement ils doivent être élever comme faisant partie d'une meute et pas autrement, le gosse pareil il est généralement laisser a lui même sur les jeu en général et ca j'en suis pratiquement certains pour la plupart c'est ca, et du jour au lendemain, parce que sur fortnite ca deviens des démon allez hop on le restreint, normal que le gosse se braque si il en a pas l'habitude, ce qui s'appel une éduquation chez moi hein ^^s

Pour en revenir a ce que tu demandais ben le soucis c'est qu'avec de tels gosse tu aura les 100euros en moins pour leur jeux, et vu qu'ils ont aucune limite des parents niveau temps de jeux et hop passage au devoir ben l'école ils finirons tout de même comme des cancres donc ben pour eux c'est mort avec de tels parents déjà --* lool Après je blame personne, être parent c'est pas facile, mais y'a quand même un minimum a faire pour éduquer comme il faut un enfant, merde!!!! Combien de parents achète call of duty à leur gosse de 7 ou 8ans, voir moins parfois? Nan mais faut avoir un peu plus qu'un pois chiche dans l'espace qui nous sert de crane, vraiment nan? Enfin bref --* Vive les jeux vidéos, au chiottes les gosses de moins de 16ans sur un jeu (lool) et au chiotte leur parents indignes aussi tant qu'on y est ^^x

Répondre à ce commentaire

Par Kannan, il y a 1 an :

Enfant de 10/12 ans sur Fortnite, un jeu où tu dois tuer pour survivre. Mmmmmmmmh.... il y a un petit problème il me semble...
Faites les jouer à Mario en premier ;) au lieu de râler.

Répondre à ce commentaire

Par Tonald Drump, il y a 1 an (en réponse à Kannan):

Ça se voit que t'as pas connu les Baloon Battle sur N64, c'était d'une violence... ;)

Répondre à ce commentaire

Par SlayEx, il y a 1 an (en réponse à Kannan):

et goldeneye que je faisait a 6 ans sur n64 ?

il y a tuer et savoir faire la différence entre virtuel et réel.

D'ailleurs, des sessions courtes et répétées de jeux fps font travailler la matière grise, contrairement aux jeux coulous-coulous (tetris-jeux de société dématérialisé etc)

Répondre à ce commentaire

Par Blue, il y a 1 an (en réponse à Kannan):

Je ne vois pas le problème de "tuer" des gens virtuellement . Tout le monde a déjà eu des envies de meurtre -_-

Répondre à ce commentaire

Par Saito, il y a 1 an (en réponse à Kannan):

J'ai joué à GTA SA vers mes 10 ans+- pourtant je reste quelqu'un de courtois avec de bonnes manières. C'est l'éducation qui façonne une personne... pas un jeu vidéo un peu, voir trop, violent.

Répondre à ce commentaire

Par Surt, il y a 1 an via l'application Hitek (en réponse à Kannan):

Genre à 10-12 ans tu n'avais jamais touché à GTA ou mortal combat ou autre jeux du genre ? Le fait de tuer les autres semble très sobre dans ce jeu (j'y ai pas joué mais de ce que j'ai vu c'est pas des exécutions violentes). C'est pas le fait de tuer qui refile ce côté trou du cul mais plutôt la vision de merde actuel que si tu joues à un jeu tu dois gagner... Foutez les sur Dark Souls ils vont apprendre à se calmer (ou s'étouffer de rage, dans les 2 cas c'est positif)

Répondre à ce commentaire

Par Katine, il y a 1 an (en réponse à Kannan):

Surtout a mario dans lequel tu trépanes allègrement des goomba, koopa et j'en passe ! ;)

Répondre à ce commentaire

Par Tonald Drump, il y a 1 an :

Comme d'hab, le soucis n'est pas le produit, c'est l'excès...

Répondre à ce commentaire

Par SlayEx, il y a 1 an (en réponse à Tonald Drump):

c'est ça, mais ils préfèrent prendre la voie la plus facile et sortir a tout bout de champ "le jeu ça rends violent m'voyez !"

Répondre à ce commentaire

Par Blue, il y a 1 an (en réponse à SlayEx):

Et même que c'est parcequ'il avait regardé boku no pico que Marc Dutroux est devenu un pédophile ! :)

Répondre à ce commentaire

Par TheWhiteMood, il y a 1 an (en réponse à SlayEx):

LoL m'a fait cassé exactement 8 disques durs et 3 écrans, Les autres jeux, aucun problème. Il faut bien se faire une raison, certains jeu accumulent plus de haines de d'autre.
Franchement, qui n'a jamais insulté un ennemie qui venais de le tué ?

Les jeux ne rendent pas forcement violent, mais ils le PEUVENT, voilà toute la nuance.

Répondre à ce commentaire

Par andialus, il y a 1 an :

Beaucoup de parent laisse jouer les enfants à des jeux qui ne les concerne pas, après certains chiale sur le jeu en question. C'est juste a eux de mieux gérer les jeux ce qu'il joue !

Répondre à ce commentaire

Par Ejoh, il y a 1 an :

Ah ah ah
Non non ce sont vos enfants qui sont des trous du cul et qui vous le cachent bien la plupart du temps.
J'avais 12-13 ans à l'époque de CS 1.5 et c'était déjà la même chose

Répondre à ce commentaire

Par CiWiDiJu, il y a 1 an :

Alors... Je vais poser une petite pierre à cette discussion "c'est pas la faute du jeu, mais celui des parents".

Je suis un grand joueur de jeu. J'y joue depuis que j'ai 4 ans. J'ai des enfants dont un fils de 13 ans...
J'essaye de lui montrer plein de jeu, dans plein de style. Et lui il a envie de jouer avec ses copains(et je comprends).

Manette en main et partie lancer, il devient un ... petit con.
saute sur le canapé quand il perd. passe son temps debout coller à l'écran(ben ouais on doit mieux jouer comme ça).
Hurle , insulte, s'énerve...

Et quand on lui demande de s'arrêter... ça peut devenir source d'engueulade(je lui demande d'arrêter à la fin de sa partie je connais la notion de jeu en ligne... mais en fourbasse il essaye toujours d'en relancer une ).

Je ne le vois pas sautiller dans tous les sens, engueuler, hurler comme ça quand il joue à Minecraft, Ratchet & Clank et autre Zelda BotW...

Je continuerai a faire le père relou et à l'empêcher de jouer UNIQUEMENT qu'à ce genre de jeu(Fornite/Overwatch...)

Ces jeux alimentent la frustration et l'obligation de faire mieux que les autres...
(et en plus le côté gamin me gave au plus au point... combien de gosse je croise dans la rue ou chez des amis qui s'amusent à refaire le floss... putain... On a survécu à la tektonik... pas pour souffrir sur autre chose...)

Répondre à ce commentaire

Par pepiin, il y a 1 an (en réponse à CiWiDiJu):

Dans votre cas encore une fois le problème n'est pas le jeu mais l'enfant qui ne sait pas perdre.

étrangement il se comporte bien sur des jeux solos sans compétition mais pas des jeux multi ? C'est que le problème vient de là. L’empêcher de jouer à des jeux multi ne résoudra pas le problème, car cela sera reporté sur d'autre chose (jeux de société, sport IRL etc) dès qu'il y aura une notion de vaincre quelqu'un en fait.

Je ne juge votre manière d'éduquer ou votre enfant en lui même, je ne me permettrai pas, mais forcé de constater que le problème vient de la compétition. C'est une notion compliqué à apprendre : savoir perdre.

Les jeux que vous cités et donc Fornite ne sont pas des problèmes en soit, il suffit d'accepter de perdre. Ce qui est compliqué oui

Répondre à ce commentaire

Par CiWiDiJu, il y a 1 an (en réponse à pepiin):

toujours le problème d'internet... le contexte.

Je n'ai pas dit que je lui interdirai de jouer à ce jeu(ou sous forme de punition temporaire si les résultats scolaire ne sont pas bon par exemple).

Oui, il n'aime pas perdre. Comme beaucoup de monde. Le problème est que son comportement est identique, même quand il gagne.

mon éducation: elle n'est pas parfaite, elle ne sera jamais parfaite, et en tant que parent nous faisons des erreurs et on doit apprendre de chaque bourde qu'on peut faire. MAIS pour les jeux de société/vidéo, j'ai toujours expliqué à mes enfants que:
Quand on accepte de jouer à un jeu, il faut accepter qu'on peut gagner, mais on peut perdre.

Répondre à ce commentaire

Par Alx34, il y a 1 an (en réponse à pepiin):

Savoir perdre ou pas n'est pas le pb dans le cas de FortNite. C'est un jeu où 99% des gens perdent à chaque partie (mode Battle Royal). Il est fait pour alimenter la frustration.
Je travaille dans le jeu-video depuis 20 ans. la règle d'or a toujours été de faire gagner les joueurs, qu'ils soient challengés mais qu'il réussissent. Ils ont payé un jeu 30 à 60€, il faut les satisfaire.
Avec Fortenite on est dans un F2P (jeu gratuit avec des achats en ligne). La psychologie est plus complexe. Il faut conduire les gens à faire des achats. ForteNite a choisi un model basé sur l'achat compulsif. Les achats n'améliorent pas les compétences des personnages, ni leurs armes. Ce sont des skins (des habits virtuels pour leur personnage). La boucle est là: la frustration conduit à l'achat compulsif (un peu comme parfois, lorsqu'on s'est fait engueulé par son patron, le soir on se retrouve sur amazon a acheter une connerie).
Le pb c'est que ce schéma psychologique n'est pas fait pour les enfants. D'abord il ne peuvent pas acheter comme ils veulent (pour se "venger de la vie" :) ) et ensuite parce qu'ils ne savent pas encore encaisser autant de défaite en une heure.
Fortenite n'est pas à recommander à des jeune de moins de 15 ou 16 ans...après c'est trop dur de les contraindre de toutes facons...Bon courage a toutes et tous

Répondre à ce commentaire

Par Netsuko, il y a 1 an (en réponse à CiWiDiJu):

@CiWiDiJu merci pour ce témoignage.
Mes enfants sont plus petits mais je les accompagne dans leurs découvertes du jeu vidéo, et c'est un point très important que j'espère aussi développer avec eux: Apprendre a perdre, apprendre a relativiser même si évidemment cela ne fait pas plaisir, apprendre a se dire que ce n'est qu'un simple jeux vidéo...

En tout cas merci de ce que vous avez écrit, je compte suivre la même voie que vous et il est possible que je me retrouve face aux même problèmes!

Répondre à ce commentaire

Par Naiade, il y a 1 an (en réponse à CiWiDiJu):

Suffit d'être ferme ? Mes parents n'ont jamais été ferme quant aux punitions concernant mon plus jeune frère et ma plus jeune sœur. Du coup les deux sont des petits cons par moment.
Quant une punition tombée, sur 15j de punitions, 3 était réellement appliqués à vue d’œil.

Les règles d'une maison ce n'est pas bien différent des lois dans une société humaine. Peut-importe ce qu'elles sont, elles sont là pour être respectées.

J'ai pas honte d'admettre que je suis moi-même assez mauvais joueurs. Mais quand mon père me disait gentillement de fermer ma gueule, je le faisais car j’avais un minimum conscience de ça. Mais c'est pas le cas de tout les gosses, et faut se montrer intransigeant avec ça.

Bref pour moi il n'est même pas question de jeu, de gagner ou de perdre. Il est juste question de respect de la "loi de la maison". (Bien sur c'est pas à prendre pour les cas extrême, genre obéissance absolu c'est à combattre)

Répondre à ce commentaire

Par CiWiDiJu, il y a 1 an (en réponse à Naiade):

Vous... vous m’avez jamais entendu pousser une gueulante...

Suffit d’être ferme... elle est marrante celle la ....

Répondre à ce commentaire

Par Biloo / Le Yémen, il y a 1 an (en réponse à CiWiDiJu):

Sa dépend des enfants pas des jeux. Je fais de session de 19h par fois et je suis ni violent avant pendant et après. Et non les jeux ne les transforment pas en petit con c'en est un en tant normal mais te le cache tout simplement

Répondre à ce commentaire

Par CiWiDiJu, il y a 1 an (en réponse à Biloo / Le Yémen):

19h sur 24... il reste 5h pour manger dormir, aller au toilette, prendre une douche, voir des amis, etc.

un peu beaucoup non? 19h assis sur un fauteuil? y a des personnes âgées qui font des escarres avec moins que ça :D

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 an :

C'est pas réservé aux enfants, j'ai vus des potes entre 20 et 25 ans qui sont de vrai crèmes dans la vie devenir les pires des connards sur des multijoueurs compétitifs.

Répondre à ce commentaire

Par Nielu, il y a 1 an :

Ca ne les transforme pas, ça révèle seulement leur vraie nature

Répondre à ce commentaire

Par Cocker, il y a 1 an :

"Le MOBA d'Epic Games" qui a d'ailleurs volé la vedette au BR de Riot Games

Répondre à ce commentaire

Par Proksima, il y a 1 an :

Bonjour à tous :)
Je pense qu'il ne faut pas se voiler la face. On a depuis toujours eu un débat sur les jeux et leur impacte sur la société. ET oui il y aura toujours le cas de:
les parents ne doivent pas laisser leur gamin jouer à ce jeu (et tout le probleme qui va en suivre, ton gamin qui va pas etre accepter sociablement à la cours de récré car il ne joue pas à fornite par exemple (( au même titre qu'un adulte qui n'a pas regardé la derniere série sur netflix d'une certaine maniere ;) )) )

et le cas inverse, les parents laissent jouer et...on voit ce qui se passe x)

Mais une chose est SURE, fornite est le premier jeu (même encore plus que minecraft, qui pourtant fait fort) à toucher autant les gamins, et pire même la société. On en parle partout !! Et en effet, les enfants ne réagissent pas de la même manière que sur ce genre de jeux que sur d'autres. Je pense il y a une multitudes de facteurs: free to play, cross plateform, jeu cartoon, sensation de progression, et compétitif...
D'ailleurs, pour les curieux:
https://science-et-vie.com/les-podcasts-…

Ma conclusion personnelle...plus vite ce jeu se cassera la geule, mieux ça sera x) ( et pourtant j'y joue de temps en temps!)

Répondre à ce commentaire

Par gatsou, il y a 1 an :

de mon temps on les entrainer a nous farmer des golds pendant la journée de boulot, les bonnes choses se perdent !!!

Répondre à ce commentaire

Par Thomi13, il y a 1 an :

Quelqu'un pourrait m'expliquer pourquoi j'ai la chanson "Blame Canada" du film South Park qui sonne dans ma tête en lisant cet article ?

Répondre à ce commentaire

Par Blue, il y a 1 an :

J'arrive pas a croire que des gens se fassent chier a ecrire ca .... (La pétition , pas l'article hein) Si vous n'êtes pas content de la réaction de votre fils/fille lorsqu'il/elle joue essayez de voir avec lui ce qui ne va pas au lieu de partir en guerre contre un simple jeu issu de l'imagination de développeurs ayant bossé dur pour en arriver là (essayez de coder un jeu pour voir) Tout le monde a déjà ragé sur un jeu , Fortnite n'est pas nouveau dans les jeux rageants , pour la simple et bonne raison que perdre est frustrant , et cela sur un jeu vidéo ou sur un simple jeu de société . Encore aujourd'hui, des parents et d'autres personnes accusent les jeux vidéos d'être le diable en personne (coucou Jack Thompson et GTA) et peuvent tout faire pour essayer de "protéger" leur progéniture des jeux vidéos , ce que je peux comprendre lorsque je vois mon petit frère rager sur ... Fortnite et d'autres jeux . Seulement ce que certaines personnes oublient complètement c'est que si on joue , c'est avant tout pour le plaisir et plein d'autres choses . Et le plaisir de gagner est extrêmement gratifiant, ce qui explique que tout le monde cherche a gagner , que ce soit sur un jeu vidéo ou le concours du plus beau terrier de lapin en sable . L'industrie du jeu vidéo se sert de ce principe avec une notion de progression et de récompense si on gagne un objectif précis (rester le dernier en vie) pour essayer de gagner de l'argent en fidélisant les joueurs. Et comme Fortnite est extrêmement addictif , cela crée des comportements déviants venant de personnes normales , nos chères têtes blondes étant plus exposées que nous car pas encore parfaitement développées niveau mental .
Jouer a un jeu violent ne fais pas de nous des psycopathes et jouer a un jeu qu'on adore ne fais pas de nous des accros si on se maîtrise un minimum (Si jamais vous empêchez quelqun de poursuivre la lecture d'un livre alors que cette personne est dans un passage palpitant , elle va avoir envie de vous frapper et va donc rager : c'est la même chose sur n'importe quel jeu online a la différence près que si vous mourrez , c'est comme si on faisait brûler les dernières pages contenant le dénouement de l'intrigue de votre livre ce qui vous donnera un profond sentiment de frustration et des envies de meurtre) je repondrais donc a ces chères mères anglaises de s'occuper d'autre choses et de calmer leur gamins sans emmerder le monde entier avec leurs conneries , car punir son enfant est parfaitement légal tant que vous ne le violez pas .

Répondre à ce commentaire

Par luendiagonalevitefait, il y a 1 an (en réponse à Blue):

twitter dit :
"Je n'arrive pas à croire que tu ais écrit un speech aussi long pour si peu "

Répondre à ce commentaire

Par Loktharr, il y a 1 an (en réponse à luendiagonalevitefait):

Sinon, plutôt que de parler de twitter : tl;dr

Répondre à ce commentaire

Par Elchart, il y a 1 an (en réponse à Blue):

purée de pomme de terre.... aère ton pavé si tu veux qu'on le lise...

Répondre à ce commentaire

Par Blue, il y a 1 an (en réponse à Elchart):

Désolé j'ai pas fait gaffe

Répondre à ce commentaire

Par Springtrap, il y a 3 mois (en réponse à Blue):

Mdr j'ai dû porter des mes burnes a deux mains pour lire tous le commentaire

Répondre à ce commentaire

Par Lily, il y a 1 an :

Et oui encore le grand débat ;-)

Mes parents ont eu le coup avec mon petit frère et Call of Duty... et le troisième (mais non des moindres) acteur de cette situation malsaine : le collège.

La plupart des enfants qui s'énervent ainsi devant ces jeux sont des collégiens qui n'ont souvent même pas l'âge requis pour y jouer. Mais, le souci du collège, c'est que même si tu interdis à ton enfant d'y jouer (et d'ailleurs peut-être même surtout si tu le lui interdis), il en profitera pour jouer dans ton dos chez un copain ou avec le jeu de son grand frère ou de sa grande soeur dès qu'il rentrera avant toi parce que sa prof de français est malade ou tout simplement parce que tes horaires de bureau ne correspondent pas à ses horaires de classe.

Et d'ailleurs, si même lui, au départ, voulait y résister, le sort va l'y obliger. Je ne sais pas si vous vous souvenez du collège, mais c'est plutôt la jungle et la loi du plus populaire y règne. Si tu ne rentres pas dans le moule du mec ou de la fille le/la plus cool, tu es rejeté, on se moque de toi et on peut te faire vivre un enfer (rien que les moqueries sont déjà un enfer quand on est dans cette période où on construit sa personnalité et son image sociale). Alors, tu supplies tes parents d'acheter les dernières baskets à la mode, tu emploies le jargon incompréhensible inventé dans la cour de récré, tu râles sur tes parents, sur tes profs, sur ta vie,... et tu joues aux jeux les plus en vogue. Tu fais tout comme les autres.

Le problème c'est que CoD ou Fortnite, on en parle beaucoup (je vois tellement d'articles sur Hitek là-dessus que des fois j'ai envie de tenter. Enfin des fois...:P ). Et comme il faut rentrer dans la norme, les ados y jouent. Sauf, qu'en plus d'y jouer, il ne faut pas perdre, sinon tu es considéré comme un looser, tes partenaires dans le jeu te laisse tomber ou t'insultent, c'est comme une petite mort de ta vie sociale (je reste dans l'esprit d'un ado de 12 ans, fort heureusement, j'ai passé ce cap depuis longtemps :P ) Donc, quand ta mère te dit stop et que tes partenaires en ligne te répondent "si tu pars, on ne jouera plus avec toi", tu pètes un câble. Et quand la box internet ne répond plus, le monde s'effondre...

J'ai vu quasiment des crises d'hystérie de la part de mon frère. Ca fait peur et ça fait mal (et pas qu'aux oreilles).

Clairement, je comprends ces mères. Oui, les développeurs ont travaillé dur pour créer ce jeu, mais ces mères, ça fait une dizaine d'années qu'elles travaillent dur pour élever ces enfants (après avoir mis une dizaine d'heures à les mettre au monde). Et tout ça, pour qu'ils changent durant l'adolescence fortement aidés par la pression d'Internet et de ces jeux en ligne. Pour moi, il faut seulement que la portée médiatique de ce jeu diminue afin que les enfants ne soient plus obligés de réussir dans ce genre de jeu. Mais comme la publicité et la renommée rapportent de l'argent, je pense qu'on peut oublier. Il faut serrer les dents, rester ferme devant les crises des enfants et prier pour que ça passe le plus vite possible.

Bref, oui c'est un peu la faute des jeux vidéos (surtout du marketing fait autour) mais surtout celle de la pression sociale liée à l'adolescence. Mais ne reporter pas la fautes sur les parents car pour le coup, eux, ils n'y sont pour rien et subissent tout.

Là d'un coup, je n'ai pas du tout envie d'avoir un ado... Bizarre... XD

Répondre à ce commentaire

Par Lolipop, il y a 1 an (en réponse à Lily):

Je pense que tu résonne mal ,j'ai un petit frère de 12 ans qui adooore Fortnite .Je lui ai demander pourquoi

Répondre à ce commentaire

Par Biloo / Le Yémen, il y a 1 an (en réponse à Lily):

Faux au collège je m'habiller en jaune fluo ( pas de marque je m'en foutais) ou tout en noir adidas ( j'aime bien le logo) j'était pas cool ( occupation favorite les manga et les jeux vidéo mais pas avec les gens du collège mais des personnes ivl ) et personne m'enbétait ( un avait essayé je l'avait défoncé, même les plus vieux que moi me laissait tranquille quand ils embaîtaient des gens ( peur d avoir mal)) donc tu as faux

Répondre à ce commentaire

Par Lily, il y a 1 an (en réponse à Lily):

Oups, et bien mea culpa! J'ai dû faire des cas que j'ai vu une généralité. Je racontais juste mon expérience :)

Après, si d'autres ont de meilleures expériences du collège, tant mieux. Ca me laisse présager du mieux pour l'avenir ;)

Répondre à ce commentaire

Par Atroxik, il y a 1 an via l'application Hitek :

Et c’est que Fortnite,qu’aurait elles dit s’il jouaient à LOL ,le jeux de la haine par excellence.

Répondre à ce commentaire

Par Stan, il y a 1 an :

En même temps quelle idée de jouer à Fortnite...
PUBG !

Répondre à ce commentaire

Par Lolipop, il y a 1 an :

Je suis un joueurs de Fornite ,j'ai 12 ans et personne que je connaisse dans mon entourage a "changer de personalité
.Ces mères prennent Fornite en responsables tout simplement parce que le jeu est populaire

Répondre à ce commentaire

Par Sebirt, il y a 1 an via l'application Hitek :

Bah moi étrangement mes enfants de 6 et 9 ans n’ont pas l’autorisation d’y jouer et tout ce passe bien pas de coup de gueule à faire passer

Répondre à ce commentaire

Par Oxymoron, il y a 1 an :

faut pas faire de gosses c'est plus simple pour tout le monde

Répondre à ce commentaire

Par Wazyy, il y a 1 an via l'application Hitek :

Oh tien ma mère a tout récemment puni mon petit frère;)

Répondre à ce commentaire

Par Kiunn, il y a 1 an :

ptdr faut être un gamin pour sauter sur le canapé car on a perdu




Ah, pardon.

Répondre à ce commentaire

Par Clargy, il y a 1 an :

Toujours les jeux vidéos toujours, toujours, toujours vous je m'adresse au parent qui l'iront se message si vos gosses ne respecte pas ce que vous leur dites ou si il s'abruti devant une console vous pensez pas des moment qu'il faudrait peut être refaire son éducation au lieu de trouver un autre coupable car de ce que je sache la console n'est pas arriver par magie chez vous ? Vous lui avez acheter et au lieu de posé des régler strict vous l'avez laisser s'abrutir tous sa parce qu'il joue à fornite ou à un autres et c'est que maintenant que vous vous rebellés que vous en avez marre que votre gosse joue etc c'est entièrement de votre fautes vous êtes les seule responsable de la connerie de vos gosse

Répondre à ce commentaire

Par BIbou 34, il y a 1 an :

Ce n'est pas Fortnite qui les a tranformés en "trou du cul"c'est juste qu'ils ne savent pas perdre ...Et ça n'importe quel jeu en ligne les rendra comme ça.

Répondre à ce commentaire

Par Dessel, il y a 1 an via l'application Hitek :

Mon fils a 6 ans. Il a un temps de jeux très limité. Il ne pique pas de crise quand on lui demande d'arrêter ou quand il perd. On joue avec lui, on l'éduque, on lui explique les choses. Le résultat est assez surprenant, il ne se comporte pas comme un trou du cul capricieux !! La vérité est ailleurs !! Un enfant, ça ne s'éduque pas tout seul avec un écran !

Répondre à ce commentaire

Par Roman_08012003, il y a 11 mois :

Répondre à ce commentaire

Par salvy, il y a 11 mois :


bonjour a tous
mon fils a 14 ans et joue depuis des années au jeux vidéos en ligne sans jamais avoirs eu de problème de comportement c est une crème a l école ça va bien les note suive il est très poli gentil avec tout le monde tout ça pour vous le décrire .
Mais voila ça fait un moment
il a commencer a jouer a fortnite et depuis on ne le reconnait plus il devient
de plus en plus violant insolant envers nous chose qu il na jamais fait avant
et je ne vous dit pas le vocabulaire qu il tien envers les autres joueur il senerve lance tout en l air dans sa chambre commence a tout casser devient très agressif et le pire cest quand ces l heure et qu on lui dit qu il doit areter la cest la fin du monde .
On la déjà punit plusieurs fois en lui coupant la connexion wifi mais c est pire il n arette pas de nous soûler pour que on lui remette, on tien bon mais ces vraiment pas agréable a vivre.
il ne veut plus faire aucune activer avant il jouait au foot il faisait du judo.
Bon un point positif ,c est que a l école ça va toujours bien.
Ma question est la suivante,comment faire pour que çà cesse, on lui désinstalle le jeu il le retelecharge juste après en plus il est gratuit.
Toute les idée sont les bien venue
je vous remercie d avance

Répondre à ce commentaire

Par Ravy, il y a 10 mois (en réponse à salvy):

Salvy
Il n'y a que le sevrage définitif avec interdixtuin ferme qui fobctionne. J'ai fait comme cela avec les deux miens pour ce jeu et uniquement celui là.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Google Pixel 4 XL : le smartphone référence sous Android

Google Pixel 4 XL

Il y a 2 jours

Test Xiaomi Mi 9T Pro, un smartphone haut de gamme sans concession : fiche technique, prix et date de sortie

Xiaomi Mi 9T Pro

Il y a 2 jours

Test Asus ZenFone 6, le nouveau mobile haut de gamme avec caméra rotative : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ZenFone 6

Il y a 2 mois