Rechercher Annuler

Furiosa : voici pourquoi cette séquence a nécessité 78 jours de tournage

De Aubin Bouillé - Posté le 20 avril 2024 à 15h32 dans Cinéma

Attendu le 22 mai prochain dans les salles obscures, Furiosa : une saga Mad Max fait déjà beaucoup parler de lui. Récemment, on vient d’apprendre qu’une petite séquence de 15 minutes a nécessité plus de 70 jours de tournage. On vous raconte la fabrication de cette scène dingue, qui va mettre à l'amande toute la concurrence Disney comme Netflix.

George miller et mad max

A l’origine, la saga Mad Max est une trilogie de la fin des années 1970 et du début des années 1980. Premier film de l’australien George Miller, Mad Max (1979) surprend la presse et les spectateurs. Film dystopique emmené par Mel Gibson, le long-métrage devient un classique instantané et lance la carrière à la fois du comédien, mais aussi celle de George Miller. Celui-ci reviendra d’ailleurs à deux reprises pour réaliser Mad Max 2 (1981) et Mad Max au-delà du Dôme du Tonnerre (1985).

Mad Max : Fury Road

Il faut ensuite attendre 2015 pour que la licence revienne sur le devant de la scène avec l’exceptionnel Mad Max : Fury Road. Tom Hardy remplace Mel Gibson dans la peau de Max, et le film est rapidement considéré comme le blockbuster de la décennie. Énorme succès critique et populaire Fury Road est nommé à 10 reprises aux Oscars et remporte 6 statuettes.

Furiosa : la saga mad max se poursuit

C’est donc en toute logique que presque dix ans après Fury Road, la saga Mad Max se poursuive avec un cinquième volet. Prequel à Fury Road, ce nouvel opus va se concentrer sur la jeunesse de Furiosa, le personnage incarné par Charlize Theron. Anya Taylor-Joy récupère donc le rôle dans ce Furiosa : Une saga Mad Max attendu le 22 mai prochain. George Miller est évidemment de retour à la réalisation de ce nouveau chapitre.

Furiosa

Dans une récente interview avec Total Film, Doug Mitchell, l’un des producteurs de Furiosa, a révélé qu’une séquence de 15 minutes a nécessité 78 jours de tournage. La séquence est devenue célèbre auprès de l’équipe technique et a rapidement été surnommée Stairway to Nowhere. George Miller a alors expliqué l’importance de refaire encore et encore cette scène. Une scène primordiale pour le développement du personnage de Furiosa. Voici l’explication de Anya Taylor-Joy :

George et moi avons eu de grandes conversations autour de cette longue séquence. C’est une scène qui accumule les compétences guerrières du personnage, et c'est très important pour comprendre à quel point Furiosa est ingénieuse, mais aussi à cran. C'est la plus longue séquence que nous avons tournée. Le jour où nous avons fini, tout le monde l’a surnommée "Stairway To Nowhere".

Une séquence qui rappelle à quel point c’est difficile de tourner des films comme Furiosa et Fury Road. Les conditions sont complexes, la chaleur est étouffante en plein désert, et George Miller veut toujours aller plus loin dans le sensationnel. C’est donc assez logique qu’il faille 78 jours pour tourner une séquence d’action en plein désert avec plus de 200 figurants concernés. Cette séquence d’action a déjà été teasée par le passé, et devrait être un grand moment du film.

Furiosa

En tout cas, cette déclaration prouve une fois de plus la volonté de George Miller d'aller encore plus loin. Toujours dans une approche très réaliste de l'action, le cinéaste australien préfère mettre en scène de véritables accidents, de véritables destructions, plutôt que d'user de CGI ou de fonds verts. Une méthode qui coûte chère, mais dont le rendu cinématographique est largement supérieur à la concurrence. La preuve avec Fury Road, qui avait écrasé haut la main tous les blockbusters Disney ou Netflix, qui s'entêtent dans l'utilisation des fonds verts et des CGI. Un exemple frappant avec les films du MCU, qui ne parviennent pas à se créer une véritable identité visuelle. On se donne rendez-vous le 22 mai prochain pour découvrir Furiosa.

Une erreur ?

Mots-Clés : furiosaMad Maxmad max fury roadGeorge MillerAnya Taylor-Joycharlize theron

Salut, moi c'est Aubin, mais mes amis m'appellent Binbin. Je suis un énorme fan de comics, de cinéma américain et asiatique, et surtout du genre super-héroïque. Marvel, DC et autres maisons d'édition me suivent depuis ma tendre enfance. Mon adolescence a été marquée par le cinéma de Quentin Tarantino, des frères Coen, de David Fincher ou encore de Ridley Scott. Énorme amateur de Alien et Blade Runner, la science-fiction est, encore aujourd'hui, un genre que j'apprécie particulièrement. Tout comme le cinéma d'horreur qui me procure toujours un frisson inégalé.

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (2)

Par Cinéphile94, il y a 4 semaines :

Ah ouais la dinguerie mdr

Répondre à ce commentaire

Par Dum, il y a 4 semaines :

Ah l'amande, carrément... Et pourquoi pas à la noisette ou à la noix ?

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.