Game of Thrones

La saison 8 de Game of Thrones est-elle vraiment mauvaise ?

De Gaetan Auteur - Posté le 23 mai 2019 à 16h28 dans Séries TV

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

La saison 8 de Game of Thrones vient de s'achever et force est de constater que les fans n'auront pas été tendres avec cet ultime chapitre de cette série pourtant adulée. Depuis l'épisode 3, la série est chaque semaine huée par de nombreux fans de la série. Une pétition a d'ailleurs été signée par plusieurs centaines de milliers de fans énervés, demandant un reboot de la saison 8, avec de nouveaux scénaristes. Mais la saison 8 de Game of Thrones est-elle véritablement aussi mauvaise que certaines personnes le laissent entendre ? 

Attention : cet article expose l'avis de son rédacteur, et non celui de l'ensemble de la rédaction de Hitek. Je me ferai une joie de débattre avec vous de la qualité de cette saison, dans l'espace commentaires, à condition bien évidemment que cela soit fait avec le maximum de courtoisie possible. 

Les défauts de cette saison 8 

Avant de défendre cette saison, je tiens tout d'abord à mettre en avant ce que je considère comme étant les grandes faiblesses de cette saison. A l'instar de la saison 7, la saison 8 de Game of Thrones va trop vite. Comme beaucoup d'entre vous, je reste persuadé que plusieurs épisodes supplémentaires auraient pu être utiles pour offrir une saison satisfaisante sur tous les points et pour tout le monde. Au lieu de ça, les showrunner, Weiss et Benioff, ont pris le parti, et ce malgré l'avis contraire de HBO, de clôturer la série en six épisodes. C'est certes discutable, mais c'est leur choix. Et je suis persuadé que malgré le désamour de certains fans, les deux scénaristes ont clôturé cette saison avec tout le professionnalisme qu'on leur connait. Game of Thrones représente une durée de dix ans de leur vie, je doute sérieusement qu'ils aient eu conscience d'avoir "bâclé" la fin, pour reprendre les termes de certains fans mécontents. J'en profite pour contredire une rumeur persistante : non, il est faux de dire que les deux scénaristes ont décidé de clôturer Game of Thrones pour écrire une trilogie Star Wars. Bien que les deux informations soient vraies, il n'y a aucune relation de cause à effet entre elles. J'en veux pour preuve que cela fait maintenant deux ans que nous savons que la saison 8 compterait six épisodes, et l'information faisant état d'une trilogie Star Wars par Weiss et Benioff est bien plus récente. 

Donc, oui. La saison va trop vite. Ce qui accélère cette impression, c'est que les scénaristes aient décidé d'accélérer le rythme narratif en cours de saison. Les deux premiers épisodes préparent la Bataille de Winterfell, comme le faisaient les saisons précédentes : place aux discussions stratégiques, aux dialogues intimes, à la psyché développée des personnages. A ce propos, que la Bataille de Winterfell, qui résolue la question des Marcheurs Blancs, soit terminée en un épisode, ne me choque pas outre mesure. Chaque bataille de la série a duré un épisode, que ce soit la Bataille de la Néra, la Bataille du Mur, la Bataille de Durlieu, La Bataille des Bâtards. Et d'ailleurs, comparativement aux autres Batailles, celle-ci dure bien plus longtemps : non seulement l'épisode est plus long, mais en plus la Bataille commence quasi-immédiatement. A titre de comparaison, la Bataille de la Néra a une durée de quarante-minute, la Bataille du Mur de trente-sept minutes et la Bataille des Bâtards de vingt-neuf minutes. La Bataille de Winterfell, elle, a une durée d'une heure et quart. Ce qui peut choquer, en outre, c'est cette accélération subite du récit. Alors que la Bataille de Winterfell a fait l'objet d'une préparation de deux épisodes pour un final qu'on pourrait juger (ce que je ne fais pas) de précipité, celle de King's Landing, n'a pas le même traitement. Là où les scénaristes ont mis deux épisodes à tout mettre en place pour la Bataille de Winterfell, la moitié d'un épisode suffit pour celle de King's Landing. Cela peut se justifier du point de vue de la narratologie, pour montrer l'empressement irraisonné de Daenerys Targaryen, mais cela laisse au spectateur une impression étrange. 

Cette rupture rythmique est en vérité un problème. Il est nécessaire d'avoir une bonne répartition du rythme au sein même d'une saison. Pourquoi la saison 7 de Game of Thrones a-t-elle moins fait polémique, malgré un rythme accéléré ? Parce que l'accélération s'est faite uniformément sur l'ensemble de la saison, et non pas sur la moité. Bien que j'ai apprécié la saison 8 de Game of Thrones, j'ai trouvé certaines ellipses très mal amenées. Le cas le plus probant me semble être celui de la capture par Euron Greyjoy de Missandeï. Les scénaristes, voulant surprendre le spectateur, ont pris le parti de ne pas montrer la capture de l'amie de Daenerys. Il me semble que cela a été dommageable, car le résultat n'était pas la surprise à proprement parler, mais tout un tas d'interrogations. Une surprise, c'est cool. Mais elle est gâchée dès lors où le spectateur se pose la question de sa probabilité. 

Autre défaut majeur de cette saison, le traitement du personnage de Euron Greyjoy, qui du début à la fin, aura été d'une lourdeur implacable. Il est dommage qu'un personnage finalement aussi important, ait eu un traitement aussi bâclé. Game of Thrones nous avait habitué à plus de finesse, à plus de nuance, dans le traitement de ses personnages. La figure de Euron tendait à casser l'absence de manichéisme de Game of Thrones, qui était une des raisons de son succès retentissant. 

Les qualités intrinsèques à cette saison 8

Maintenant que j'ai exposé ce qui me semblait être les gros défauts de cette saison, je vous propose une liste non exhaustive de ses points forts. Comme l'a dit le vidéaste Captain Popcorn dans une récente vidéo, un épisode de Game of Thrones ne peut être complètement mauvais, et ce pour deux raisons. La première raison que le vidéaste a évoquée, c'est l'amour que nous avons pour ces personnages, leur richesse d'écriture, leurs aventures trépidantes dont nous avons été les chanceux témoins. La seconde raison, c'est l'incroyable qualité de production des épisodes

Et cette saison 8 ne fait pas exception. La qualité de la production est d'une qualité jusqu'ici inégalée à la télévision, et peut-être même au cinéma. Les épisodes 3 et 5, respectivement appelés The Long Night et The Bells, réalisés par Miguel Sapochnik (à qui l'on devait déjà les extraordinaires batailles de Durlieu et des Bâtards), portent au paroxysme la qualité visuelle d'une bataille au Septième Art. La beauté de la photographie, la fluidité et l'audace des mouvement de caméra, le montage dynamique, tout est époustouflant. 

Autre grand atout de cette saison 8, Ramin Djawadi, que je considérais déjà comme étant l'un des plus grands compositeurs actuels, s'est surpassé. Il vous suffira d'écouter l'album de la bande originale de cette saison 8, pour vous rendre compte de la richesse mélodique de cette saison. Non content d'inclure de nouveaux thèmes musicaux, Ramin Djawadi a encore fait évoluer les anciens, comme si les musiques évoluaient en même temps que les personnages. En un mot : prodigieux. 

Et que dire du jeu d'acteur toujours exceptionnel. La série a toujours su laisser toute la place au jeu de ses acteurs talentueux. Et dans cette saison, chaque acteur a eu son moment de gloire. Peter Dinklage, l'interprète de Tyrion, brille dans chaque épisode par son charisme naturel, et ses dialogues sont déchirants. Nikolaj Coster-Waldau, qui joue Jaime, est plus émouvant que jamais, surtout dans les épisodes 2 et 5. Bon j'avoue que Tyrion et Jaime sont mes deux personnages préférés... Quand à Lena Headey, qui interprète Cersei, bien que trop peu présente à l'écran à mon goût, elle brille par son charisme terrifiant. 

Enfin, contrairement à nos confrères du Point, je tiens à saluer, pour les premiers épisodes du moins, et le début de l'épisode 4, le retour des dialogues intimes, qui avaient fait le sel des premières saisons de Game of ThronesGame of Thrones a toujours brillé par ses dialogues extrêmement bien écrits (j'avoue ne pas connaître de série avec des dialogues aussi pertinents, aussi aiguisés, si ce n'est, dans un tout autre registre, Kaamelott). Et même si les dialogues intimes de la saison 8 reste en deçà de ceux des premières saisons, j'ai été ravi d'avoir accès à nouveau à cette sphère des personnages. 

Ces défauts qui n'en sont pas

Plusieurs choix narratifs de cette huitième saison ont fait polémique, et je voudrais exprimer ici les raisons pour lesquelles je les ai trouvés satisfaisants. Il ne sera nullement question ici de critiquer l'appréciation des uns ou des autres, seulement d'offrir quelques pistes de réflexions, pouvant légitimer ou non des choix narratifs que certains ont trouvé douteux, pour ne pas dire illogiques.

La scène de sexe d'Arya et Gendry : il s'agit de la première scène de cette saison 8 à avoir fait polémique, bien que cette dernière ait fait beaucoup moins de bruit que les suivantes. Certaines personnes ont ainsi été gênées du fait qu'Arya ait une relation sexuelle. Personnellement, cette scène ne m'a nullement gêné. Arya, bien que meurtrière chevronnée vivant pour la vengeance, émet l'hypothèse qu'elle pourrait mourir très rapidement. Cette scène de sexe vient rappeler, de manière assez simple je trouve, qu'il demeure au fond d'elle une part d'humanité, part qui aura son importance dans la suite de la saison, notamment dans les épisodes 5 et 6. Certaines personnes ont été gênées du fait qu'on connaisse le personnage depuis l'enfance. Là encore, je ne vois pas ce qu'il y a véritablement de gênant. Je trouve assez logique qu'Arya ait une vie sexuelle. Cette scène trouve d'ailleurs une autre justification dans l'épisode 4, quand Gendry fait sa demande en mariage. Arya lui répond qu'elle n'est pas faite pour être une Lady vivant dans un château. Autrement dit, cette scène de sexe (où l'on ne voit soit dit en passant quasiment rien) permet d'emmener une ligne de dialogue, nous permettant de saisir qu'Arya, malgré les dizaines de morts qu'elle a laissés derrière elle, demeure la même petite fille qui, lorsque son père l'interrogeait, disait qu'elle ne serait jamais une lady. Arya n'est pas personne : elle demeure Arya Stark. 

La charge insensée des Dothraki : nombreux sont ceux qui ont vilipendé la charge des Dothraki au début de l'épisode 3, parce qu'ils la jugent insensée. Le sort des Dothraki, vite exterminés par l'Armée des Morts, tendrait à leur donner raison. Néanmoins, je voudrais nuancer ce propos. Certes, généralement, une cavalerie légère est censée attaquer les flancs de l'armée adverse. Mais je vais poser trois questions, et peut-être si un internaute s'y connait en techniques militaires, pourra-t-il me répondre. Tout d'abord, est-on certain que cette technique militaire (les cavaleries légères réservées à l'attaque des flancs de l'armée adverse) n'est pas qu'une technique militaire occidentale ? Je m'explique : si les peuples Westerosi sont inspirés des peuples d'Europe occidentale, de la France à l'Angleterre, les Dothraki sont influencés par les peuples nomades, des Huns aux Kazakhs. Dès lors où ces peuples n'ont pas d'armures lourdes, est-ce que lors de leurs guerres intestines, les cavaleries légères étaient réservées à l'attaque des flancs ? Il me semble que ces peuples n'ayant pas toujours d'infanterie, les cavaliers se rentraient dedans, tout simplement. Or si l'on considère que les Dothraki sont inspirés de ces peuples nomades et cavaliers, on peut dès lors comprendre qu'ils utilisent des techniques qui ne soient pas exactement les mêmes que les techniques martiales occidentales, non ? Deuxième question : admettons que les Dothraki auraient dû attaquer les flancs. Est-ce possible de les attaquer dès lors où, à cause de la nuit noire, ils ne voient pas l'armée adverse, et a fortiori les flancs qu'ils sont censés attaquer ? Dernière question : admettons toujours que les Dothraki auraient dû, comme toute cavalerie légère, attaquer les flancs (ce dont je ne suis pas persuadé, encore une fois), est-ce que cette technique militaire auraient fonctionné, étant donnée l'infériorité numérique des Dothraki par rapport au nombre extraordinaire de soldats dans l'armée des morts ? Pour comprendre mon interrogation, faisons un raisonnement par l'absurde. Est-ce que si nous sommes six cavaliers contre cent fantassins, avons-nous vraiment plus de chance en attaquant à trois par les côtés qu'en attaquant à six de front ? Il me semble que la charge des Dothraki n'était pas si stupide que ça. Inutile, certes, mais pas stupide. Si vous voulez vraiment chercher de la stupidité, c'est quand on voit qu'ils n'avaient même pas de verredragon sur leurs épées. (Et même sur ce dernier point on peut trouver une explication logique : les armées de Dany arrivent en épisode 1. L'Armée des morts arrivent à la fin de l'épisode 2. C'est à dire à peine deux jours plus tard.) Heureusement que Melisandre est arrivée pour les enflammer. Si une bonne âme pouvait répondre aux questions que j'ai posées, je suis sincèrement preneur. 

Arya qui tue le Roi de la Nuit : j'ai déjà dédié à cette question un article, que je vous invite à lire, en cliquant ici. Je vais cependant vous faire un petit résumé de ce que j'ai pensé de cette fameuse scène. Tout d'abord, le fait que la série ait autant tablé sur les prophéties entourant Jon Snow pour que finalement ce soit Arya qui tue le Roi de la Nuit ne m'a pas profondément déçu. En effet, les prophéties ne sont jamais une science exacte dans Game of Thrones, et ce pour plusieurs raisons. Déjà, Melisandre (qui est l'auteure de nombreuses prophéties) se trompe assez régulièrement. Ce fut le cas, notamment, avec Stannis Baratheon. Ensuite, les prophéties n'ont cette valeur que pour ceux qui y croient. Je m'explique. Dans Game of Thrones, la religion est une chose terriblement complexe. On nous parle d'Anciens Dieux, de Nouveaux Dieux, de Dieu Noyé, de Dieu de la Mort, de Dieu de la Lumière. Et nous avons parfois des faits (magiques) qui semblent témoigner de leur existence, comme la résurrection de Jon Snow ou les Barals. Mais ces preuves sont-elles suffisantes pour confirmer, à 100%, l'existence des Dieux sus-mentionnés ? Bien sûr que non. Le génie de Game of Thrones consiste à nous mettre au même niveau que les habitants de Westeros. A nous de déchiffrer les signes, et d'en déduire l'existence ou l'inexistence des Dieux. Mais à aucun moment nous avons la preuve irréfutable de l'existence divine. Après tout, Melisandre n'est-elle pas un peu sorcière ? Peut-être voit-elle dans sa propre puissance la volonté d'un Dieu qui pourtant n'a jamais existé ? Et les prophéties, qui sont intrinsèquement liées à la question religieuse, doivent être considérées avec les mêmes égards. Donc, oui, en tant que fan, on peut être déçu du fait que Jon Snow ne soit pas celui qui détruit le Roi de la Nuit. Mais finalement ce n'est pas illogique, et ça reste dans l'esprit de Game of Thrones. C'est d'autant plus dans l'esprit de Game of Thrones que la série comme le livre propose une relecture, assez méta, du genre de la Fantasy. En Fantasy, on avait jusqu'à maintenant deux grands types de héros : le preux chevalier (comme Aragorn dans Le Seigneur des Anneaux) et le Barbare sanguinaire (comme Conan). Dès le début de l'intringue meurent Ned Stark (représentant de la première catégorie) et Khal Drogo (représentant de la deuxième). George R.R. Martin, avec ses deux morts, nous expliquait qu'il allait faire naître un nouveau type de héros de Fantasy. Or, quand on y réfléchit, Jon Snow est le stéréotype même du personnage de Fantasy, que George R.R. Martin s'était empressé de faire tuer au début de sa saga. Donc le fait que le héros tant attendu ne soit pas le héros qui résolve la grande menace des Marcheurs Blancs ne me choque pas outre mesure, bien au contraire, car cela reste dans l'esprit de la série. Nous présenter des personnages comme des héros, pour finalement les tuer, ou donner le meilleur rôle à des personnages secondaires. Pour ceux qui doutent du fait que Jon Snow était un personnage stéréotypé de Fantasy, je vous conseille de réfléchir à qui est Jon Snow : un personnage au passé mystérieux, qui fait toujours (sauf en saison 8) les bons choix, toujours du côté de la Justice et du Bien Commun, et autour duquel flotte un parfum de mysticisme et de prophéties (comme Harry Potter). Pour ceux qui critiquent le fait que ce soit Arya qui tue le Roi de la Nuit, je vous conseille la série de Tweet du vidéaste Mestre Thibaut, qui explique à quel point tout avait préparé Arya à cet événement. Pour ce qui est de son saut de Ninja, c'est un détail. Et se gâcher le plaisir d'un épisode aussi grandiose pour un simple détail, je trouve ça personnellement dommage. Mais peut-être suis-je finalement trop tolérant...

La Bataille de King's Landing : comme la charge des Dothraki, la stratégie de Cersei Lannister, visant devant les murailles de King's Landing, la Compagnie Dorée, n'a pas fait que des satisfaits, certains allant jusqu'à critiquer une faute de stratégie militaire. Personnellement, cela ne m'a pas choqué, et pour deux raisons. La première : encore une fois, il s'agit d'un détail. La seconde : il me semble qu'au contraire, c'était la stratégie à employer. Imaginons deux secondes que la Compagnie Dorée avait été placée à l'intérieur des murailles, que se serait-il passé ? Et bien l'Armée du Nord et les Immaculés auraient tenté de neutraliser les Lannister s'occupant des Balistes, donnant ainsi le champ libre à Drogon. Tandis que si la Compagnie Dorée était placée devant, les fantassins de l'armée de Daenerys ne pouvaient pas attaquer les Lannister manipulant les balistes, et du coup, idéalement, Drogon aurait eu plus de difficultés. C'était là, je pense, la stratégie de Cersei. Après, finalement, elle aura été inutile, étant donné que Drogon a cramé toute les balistes avant d'arriver par surprise. Mais le plan initial était pas si mauvais que ça, d'autant plus si l'on considère que la Compagnie Dorée sont des mercenaires (donc sacrifiables à souhait), et qu'ils font partie des guerriers les plus chevronnés du monde de Game of Thrones. Rajoutons à celà qu'il est extrêmement facile d'enfoncer les portes de King's Landing... J'ai également entendu deux reproches à cette bataille : le fait que la Compagnie Dorée ait été aussi inutile d'une part, et le fait que Yara Greyjoy ne soit pas intervenu d'autre part. Pour le premier reproche, nous sommes clairement dans l'esprit Game of Thrones. Il s'agit d'une série qui tente, au mieux, de tendre vers le plus de réalisme possible dans un univers de Fantasy. Et dans une bataille, malgré le fait que vous organisiez tout, que votre plan de bataille est solide, il peut arriver à tout moment un coup du sort qui défonce intégralement votre plan, qui le réduit à néant. C'est ce qu'il s'est passé avec la Compagnie Dorée. Moi aussi j'aurais souhaité voir un combat entre les deux armées, mais finalement, la fin de Compagnie Dorée, si elle n'a pas toutes mes envies de fan, elle n'est pas à jeter pour autant. Quant au fait que Yara Greyjoy n'ait pas participé à la Bataille de King's Landing, il s'agit en fait de logique. Pour rappel, Yara a perdu toute sa flotte dans l'épisode 2 de la saison 7. En quoi aurait-elle été utile ? Elle serait venue à King's Landing avec trois bateaux, manipulés par trois pelés et un tondu, pour finalement se faire écraser par la flotte beaucoup plus imposante de Euron Greyjoy ? Cela aurait été une faute stratégique assez incroyable. D'autant que les Fer-Nés sont surtout bons pour les batailles navales, leur histoire récente a montré qu'ils étaient assez inefficaces dans des combats terrestres. Rappelons par ailleurs que Yara Greyjoy vient à peine de reconquérir les Iles de Fer. J'imagine que les quitter pour participer à une bataille aurait également été une faute stratégique. 

L'hyperpuissance de Drogon : alors ça c'est un des plus gros défauts de l'épisode 5, et même si je suis d'accord que ce n'est pas cohérent, il s'agit une fois encore d'un détail. Mais on peut trouver des explications. Tout d'abord, je tiens à rappeler que les Dragons ont toujours été surpuissants. Je vous renvoie à la Bataille de Meereen (saison 6, épisode 9). On me rétorquera que Rhaegal s'est fait tuer en deux secondes, et que Drogon arrive à tout esquiver et tout détruire. Oui. Mais là est le véritable problème : c'est que ce qui casse la cohérence, ce n'est pas tant l'hyperpuissance de Drogon (qui reste fidèle au reste de la série) que les événements de l'épisode 4 qui ont conduit à la mort rapide de Rhaegal. En gros, si la mort de Rhaegal avait été emmenée avec plus subtilité, l'épisode 5 aurait gagné en cohérence. Mais on peut toujours, pour se rassurer, relier les fils de la cohérence. Se dire par exemple que Rhaegal était blessé (pour rappel, il avait du mal à voler suite à ses blessures lors de la Bataille de Winterfell). Qu'on a plus de chances un dragon quand ils sont plusieurs que quand ils sont un (le même principe qui explique pourquoi les prédateurs chassent généralement des troupeaux plutôt que des proies solitaires : cela augmente à la fois les chances de survie de l'animal chassé, mais aussi les chances de survie de l'animal prédateur). Ou encore, dans l'épisode 4 (bien que ce soit ici aussi incohérent), Rhaegal est attaqué par surprise, alors que dans l'épisode 5, c'est Drogon qui attaque par surprise. Pour ceux qui doutent encore du fait que c'est l'épisode 4 qui fait s'écrouler l'édifice de la cohérence, souvenez-vous d'une chose : Euron tire à de nombreuses reprises avec la baliste, sans jamais prendre le temps de la recharger. On le voit tirer sur Drogon. Plan suivant, on abaisse la baliste. Plan suivant, on le voit tirer sur les bateaux de Dany. A quel moment a-t-il rechargé ? 

La folie de Daenerys : beaucoup ont gueulé suite au coup de folie de Daenerys. Je voudrais ici reprendre les choses depuis le début. Daenerys Targaryen a toujours été un personnage complexe. Avec cependant une complexité plus facile à appréhender que celles de personnages comme Jaime Lannister... Mais je voudrais insister sur cette complexité. Daenerys Targaryen est une femme au grand coeur. Malgré cela, malgré son grand coeur, elle est aussi un personnage extrêmement sanguinaire. Pour rappel, elle n'a eu aucune réaction à la mort violente de son frère. On me rétorquera que c'était un crétin fini qui la méprisait, mais il restait son frère. Quand Khal Drogo lui promet de conquérir Westeros et de violer des femmes et tuer par milliers des hommes, elle sourit à pleine dents. Quand elle menace les Treize de Quarth, elle promet d'emmener la mort et la destruction. Quand elle crucifie les maîtres, elle crucifie également ceux qui s'étaient opposé à la crucifixion des enfants. Quand elle brûle Vaes Dothrak, elle tue également les veuves, même celles qui ne lui avaient rien fait. Et je ne mentionnerai même pas la mort des Tarly. Daenerys est un personnage violent. Mais pour bien saisir les facettes de ce personnage ambigüe, je vous renvoie à la conversation entre Tyrion Lannister et Cersei Lannister, dans l'épisode 7 de la saison 7. Quand Tyrion dit à Cersei que Dany veut rendre le monde meilleur, Cersei lui rappelle qu'elle voulait détruire King's Landing. Ce à qui Tyrion lui répond : "Elle se connaît. Son conseiller doit réfréner ses pulsions, et non les nourrir." Cet épisode nous permet de rappeler deux choses : Daenerys a déjà voulu détruire King's Landing, et en plus elle tente de réfréner ses pulsions, et son échec qui en fait un parfait personnage tragique. Pour ceux qui considèrent que son basculement vers la folie est trop rapide, rappelons d'autres événements. En l'espace de sept épisodes (de l'épisode 6 de la saison 7 à l'épisode 5 de la saison 8), Daenerys a perdu successivement deux dragons, Jorah Mormont (mort pour la protéger, par amour pour elle, ce qui doit lui donner un sentiment de culpabilité sans précédent), Missandei, sa légitimité au trône de fer et ses espérances amoureuses avec Jon Snow. Voilà de quoi la fragiliser psychologiquement. Et je pense que certains sous-estiment les ravages que peuvent créer un bouleversement psychologique aussi grave que celui de Daenerys. Quant à ceux qui jugent incohérent que ce même personnage, qui à cause de la mort d'un seul enfant avait enfermé ses dragons, tue aujourd'hui des innocents par centaine de milliers, je pense qu'ils sous-estiment la complexité des êtres humains, et notre capacité à être profondément contradictoires. Je voudrais également éclairer deux points. Tout d'abord, si bien évidemment Daenerys est à blâmer pour le massacre de King's Landing, elle n'est pas la seule à avoir sa part de responsabilité. Souvenez-vous : ses conseillers devaient réfréner ses pulsions. Or, Varys a comploté dans son dos, sans même faire preuve de la moindre empathie. Daenerys était brisée psychologiquement, et la première chose à laquelle il pense, c'est la remplacer. Quant à Tyrion, en ne lui parlant pas, alors qu'elle tombait dans la paranoïa, il n'a fait qu'agrandir son isolement. Ensuite, à ceux qui me rétorqueront que, même si le fait que Dany devienne la Mad Queen, cela n'est pas logique que cela se fasse alors qu'elle vient de gagner la guerre, je leur répondrais ceci : Dany, qui n'a eu que la peur alors qu'elle cherchait l'amour du peuple, a obéit au plan de Tyrion dicté en début d'épisode 5. Sauf que lorsque les cloches sonnent, ce n'est pas une reddition résultant d'une adhésion à Daenerys, mais une reddition demandé sur le coup de la peur. En d'autres termes, Daenerys a gagné la bataille, mais avant même de tout cramer, elle avait perdu encore plus le coeur de celles et ceux qu'elle était venue sauver. 

La mort de Cersei : un autre événement qui en a déçu plus d'un, mais que j'ai trouvé pleinement satisfaisant. Beaucoup ont reproché que Cersei meurt écrasée par le plafond de la crypte. Mais qui donc l'aurait tuée ? Jaime ? La série n'a jamais mentionné la prophétie du Valonqar. Ce n'est donc pas incohérent. D'autant plus que la dernière scène de Cersei et Jaime est déchirante. Arya ? Elle avait tué le Roi de la Nuit. Vous auriez donc voulu qu'elle tue tout le monde ? Tyrion ? Tyrion n'est pas un combattant, comment serait-il arrivé jusqu'à elle ? Nombreux étaient les personnages qui avaient une raison de tuer Cersei. Et chacune des fins possibles aurait pu décevoir les adeptes d'une autre fin alternative. Par ailleurs, quand on y réfléchit, la mort de Cersei reste dans l'esprit de la série. Qui a tué Joffrey Lannister ? Petyr Baelish et Olenna Tyrell, ceux qui avaient le moins de choses à lui reprocher. Game of Thrones a toujours joué sur cette déception des attentes des fans. La plupart des personnes de la liste d'Arya n'ont pas été tuées par Arya elle-même. Cette déception des attentes des fans est faite par souci de réalisme, comme pour rappeler que même quand on désire avec force quelque chose, on n'est jamais sûr de l'obtenir, et cette chose peut arriver d'une façon dont on ne se serait jamais douté. Donc oui, j'ai été satisfait de la mort de Cersei, d'autant que ses derniers instants ont rappelé son humanité. 

Bran, roi de Westeros : alors j'avoue, je ne m'y attendais pas, et j'ai d'abord ressenti de la déception. Puis, en y réfléchissant, j'ai trouvé ce choix logique. Pour comprendre mon raisonnement, qui je pense est le même raisonnement que les scénaristes, je vais vous poser une question. Qui parmi les survivants auraient pu devenir roi ou reine à la place de Bran ? Jon ? Après avoir tué Daenerys, accepter le trône aurait été profondément illogique, tant pour les raisons politiques évidentes que rappelle l'épisode, que pour son code d'honneur extrêmement solide. Je vois mal Jon accepter le trône après avoir tué l'amour de sa vie. Sansa ? Sansa hait par dessus tout King's Landing, où elle a vécu l'enfer pendant trois saisons. Elle n'a jamais autant souffert qu'à King's Landing, lieu où elle a perdu son père, avant d'être otage de Cersei. Je ne voyais pas Sansa aller autre part qu'au nord. Arya ? Elle ne veut pas être une Lady, n'a jamais souhaité l'être. D'autant qu'elle n'a aucune expérience du pouvoir. Même chose pour Gendry. Si c'est pour mettre un roi aussi inexpérimenté que Robert Baratheon, pourquoi faire ? Tyrion ? C'est un nain. On sait à quel point les nains sont méprisés à Westeros, et cela fragiliserait le pouvoir. D'autant que comme il le rappelle lui-même, on le déteste pour avoir servi ou trahi Daenerys, suivant les allégeances. Si Bran n'était pas le choix le plus évident, il n'en demeure pas moins qu'il était le moins mauvais choix possible. Non content d'être la mémoire du monde, il est également le seul dont on est certain qu'il ne tomberait pas dans l'hybris, dans la démesure. Certains reprochent à Bran d'être un homme sans sentiment. Et c'est là que se trouve, à mon avis, le plus gros problème d'écriture des trois dernières saisons. Bran, en devenant la Corneille aux Trois Yeux, n'a pas été privé de ses sentiments, comme c'est malheureusement montré dans la seconde partie de la saison 6 et l'intégralité de la saison 7. Brandon Stark, pouvant connaître l'histoire de tout un chacun, les envies, les peurs, les démons de tout le monde, devrait être un être doué de supra-sensibilité (ou de méta-sensibilité). Il n'a plus les sentiments de Brandon Stark, il a les sentiments de tout le monde. Il n'est plus Brandon Stark, il est tout le monde. Et d'ailleurs, j'ai trouvé que les scénaristes ont tenté de corriger l'image de Bran et son rapport à la sensibilité. Cela s'est vu notamment quand à il a dit à Theon Greyjoy qu'il était "chez lui" à Winterfell, soulignant que Theon est un un Stark. Ou quand il lui dit qu'il est un homme bon, et lui dit merci avec beaucoup plus de facilité qu'à Meera, dans l'épisode 1 de la saison 7. Même chose dans ce dialogue avec Tyrion dans l'épisode 4, à propos de son fauteuil roulant. Il lui explique qu'il avait aimé le fauteuil d'un Targaryen, et qu'il a voulu avoir le même. Preuve que Bran conserve des envies, conserve une humanité. On sent donc que les scénaristes ont compris leurs erreurs, et que Bran n'est pas un être dénué d'humanité, mais est en vérité la somme de toutes les humanités. 

Pour toutes ces raisons, j'ai apprécié la saison 8. Cette saison a des défauts évidents, mais je trouve que demeure une certaine injustice dans le jugement de certains fans. J'ai voulu donner mon avis sur certaines scènes précises, espérant ainsi vous faire voir cette saison sous un nouveau jour. Je tiens également à rappeler que Weiss et Benioff ont écrit cette fin sans l'aide de George R.R. Martin. Comment ne pas marcher sur des oeufs, avec un tel challenge ? L'exercice était délicat, et étant donnée l'extrême difficulté de l'exercice, je pense qu'ils s'en sont tirés avec les honneurs. La saison aurait mérité plus d'épisodes, c'est évident. Mais D&D ne sont pas de mauvais scénaristes. Un bon livre ne suffit pas à faire une bonne série. Il faut également avoir un certain talent d'adaptation. 

Une erreur ?

Mots-Clés : Game of ThronesGeorge R.R. Martinhbo

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Avis des internautes sur la série Game of Thrones (219)
pic

Dernier avis positif

Par ALD, il y a 7 mois

100% d’accord avec l’auteur de l’article que de félicite au passage pour la qualité de son analyse.
Le seul… » lire la suite

Sa note :

10
VS
pic

Dernier avis négatif

Par pip, il y a 2 mois

Les deux dernières saisons on ruinées les autres, dommage. Je suis vraiment déçus, je trouve que c'est un vrai gâchis.

Sa note :

2
Tu regardes Game of Thrones ? Laisse un avis !

Commentaires (55)

Par jeanLucasec, il y a 6 mois :

Mi-figue, mi-raisin

Répondre à ce commentaire

Par ellavorn, il y a 6 mois (en réponse à jeanLucasec):

Tu connais tes classiques.

Répondre à ce commentaire

Par Maisouimaisnon, il y a 6 mois :

g pa lu

Répondre à ce commentaire

Par LastManOnEarth, il y a 6 mois (en réponse à Maisouimaisnon):

L auteur est aussi fragile et naïf que possible. "Ouais bah si c'est pas cohérent c'est pas grave c'est joli".

Répondre à ce commentaire

Par grunge, il y a 6 mois :

Penser que les deux cocos n'avaient pas déjà été approcher par dislol depuis un moment pour parler d'un projet, SW ou autre, c'est incroyablement naïf.

Vu la rentabilité de GoT ça fais un moment que la chose devait se négocier.

Répondre à ce commentaire

Par djodjodjo57, il y a 6 mois :

"place aux discussions stratégiques" quand tu vois le résultat à Winterfell ^^ de grands stratèges c'est sûr

Répondre à ce commentaire

Par Alfred, il y a 6 mois :

Band of Brothers voila ce qui la surpasse de loin, et peut être même au cinéma ? Faut pas abuser la.. j'admets que c'est incroyable et que les personnes derrière tout ça ont travaille comme des fous mais comparé à des batailles spatiales ou rien que celles du Seigneur des Anneaux ça restera une série..

Répondre à ce commentaire

Par lavengeancedulapin, il y a 6 mois :

Alors si c'est vrai que tu regardes et réponds aux commentaires, peux tu nous dire deux choses : pourquoi autant d'articles sur GoT et si peu sur ce qui est censé être votre base : "les actualités high-tech et geek" ? Et pourquoi banir tous les utilisateurs qui vous posent ce genre de questions ?

Merci !

Répondre à ce commentaire

Par Gaetan, il y a 6 mois (en réponse à lavengeancedulapin):

Alors, pour répondre à ta question, étant donné que Game of Thrones vient de se terminer, et qu'il s'agissait tout de même de la série qui a connu le plus de succès, on peut considérer que cette saison 8 est d'actualité, d'où le très grand nombre d'articles relatif à ce sujet. Comme tu l'as dit, nous sommes un site d'actualité high-tech et geek, du coup quoi de plus naturel que de parler de cette série qui s'est achevée après neuf d'existence. Pour ce qui est des bannissements, j'avoue malheureusement ne pas être au courant personnellement. Je ne m'occupe pas de la gestion de la communauté. Mon seul travail consiste à écrire des articles. J'espère avoir répondu de manière satisfaisante à tes questions.

Répondre à ce commentaire

Par Eight, il y a 6 mois (en réponse à Gaetan):

D’abord félicitation et merci Gaetan pour ce très long article sur GOT.

Et merci de répondre à cette question sur l'overdose de GOT. Je l'avais déjà posé plusieurs fois (et apparemment je suis loin d'être le seul).

C'est vrai que c'est la fin de la série, qu'en plus il y a polémique sur la fin, mais le reste de doit pas en pâtir et c'est le cas.
Il y a des tas de choses qui passent à la trappe et l'actualité présenté reste très superficielle.
Toujours se contenter de prendre ce qui va faire le plus de vus (le plus populaire, polémique, sordide) est bien dommage.

Pour prendre un exemple très connu du monde geek: un certain Internet comic qui parodie justement l'univers geek. Il a duré plusieurs années et s'est terminé avec plus de 8000 pages, environ 2 heures d'animation, une dizaine d'album et un jeu vidéo est sorti il y a déjà un moment.
Je ne crois pas que vous en ayez déjà parlé. Il a commencé en 2013.

Le monde geek est vaste: vous avez littéralement tout internet dans vos mains, des milliers de livres, séries, jeux, anime, manga, présentation de toutes les découvertes scientifiques passés, présentes et futures.
Sauf qu'on final.... Vous ne vous différenciez pas tellement d'autre sites qui n'ont pas de public spécifiques.

Répondre à ce commentaire

Par Xob(o), il y a 6 mois (en réponse à Eight):

Hitek sait très bien ce qu'il fait et il le fait très bien.
C'est un magistral cercle vicieux.
Rien que cette semaine Hitek a réussi à nous sortir des images porno par erreur sur Twitch, un type qui fait le pénis hélico et une femmes qui dessine des gros seins. Pourquoi? Le sexe fait vendre.
Tant que ça rapport des views, y a pas aucune raison de s'améliorer.
Justement ne pas prendre des trucs trop spécifiques, mais plutôt des trucs que tout le monde connait permet de toucher plus de monde.

C'est la 1ere fois depuis 3000ans qu'on voit Hitek faire un article aussi long et construit. Ca en dit très long. En plus si personnel que ça irait bien mieux sur un blog que sur un site d'actualité. Je ne vois ici que le besoin d'un des rédacteur de défendre son point de vue mais qui a l'occasion d'en profiter pour le mettre ici pour toucher plus de monde.

Répondre à ce commentaire

Par Gaetan, il y a 6 mois (en réponse à Xob(o)):

Bonjour, j'ai lu votre commentaire, et souhaite répondre à certains points. Tout d'abord, ce n'est pas la première fois qu'un article aussi long est publié sur Hitek. J'en veux pour preuve, c'est que j'ai cette fâcheuse tendance à n'écrire que des articles à rallonge. J'essaie toujours de développer, d'argumenter, et avec mon style d'écriture un peu emphatique, mes articles font régulièrement entre 3000 et 5000 mots, là où un article ordinaire en fait aux alentours de 1500.

Autre point sur lequel je voudrais revenir : mon but, personnellement, n'est pas de faire du clic. Bien sûr, comme toute personne qui passe plusieurs heures devant son écran d'ordinateur à écrire un article, je souhaite être lu, si possible par un maximum de personnes. Mais mon but premier est avant tout de développer mes idées, de les partager avec le plus grand nombre. D'ailleurs, mes articles, s'ils traitent effectivement de sujets que tout un chacun est susceptible d'apprécier (GoT, manga, comics, etc), j'essaie toujours de prendre un axe suffisamment original, ou du moins intéressant, afin que le lecteur n'ait pas l'impression que je me fous de lui. Il en résulte que les articles que je rédige et que Hitek a la gentillesse de publier ne sont pas les plus lus, bien au contraire. Les lecteurs se dirigent plus naturellement vers un article qui traite de porno que vers un article qui traite de la comparaison entre l'Histoire de la période Muromachi et le film Princesse Mononoké. Tous, chez Hitek, nous écrivons des articles parce que nous aimons ça. Nous aimons partager des faits, des réflexions, des anecdotes, des blagues, des trucs bizarres qui circulent sur le web. D'ailleurs, en début d'année dernière, nous avons commencé à écrire de nombreux dossiers. Et, comme tu t'en doutes certainement, ce sont des articles qui attirent peu les lecteurs. Du coup on est face à un paradoxe difficile à résoudre : d'un côté les lecteurs veulent des articles moins putaclic, d'un autre côté, les lecteurs se dirigent avant tout vers les articles putaclic. Personnellement, en tant que rédacteur, je n'ai pas besoin de clic. Hitek, par contre, en tant que webzine, en a besoin. Ce que j'essaie plutôt maladroitement, c'est ceci : les lecteurs font vivre le journal de Hitek, et en cliquant ou non sur des articles, vous créez vous-mêmes les tendances, sur lesquelles tout webzine qui se respecte est obligé d'avoir un regard. J'espère avoir été suffisamment clair. Ce n'est pas un reproche que je fais au lectorat, je n'oserai pas. Je ne fais que vous donner mon point de vue sur l'agacement de certains lecteurs, que je trouve parfois contradictoires, paradoxaux. Voilà.

Répondre à ce commentaire

Par Xob(o), il y a 6 mois (en réponse à Gaetan):

Ton commentaire est bien triste. On sent que tu es quelqu'un de passionné.
Je précise que quand je sous entendais ça quand je disais que cet article est plus proche d'un travail d'un blog personnel (fait gratuitement par passion pour) que du journaliste. Ce n'était pas sensé être rabaissant. Et quand je dis que c'est la 1ere fois depuis 3000ans, ça signifie que c'est rare. Pas que c'est la 1ere fois tout court.

Comme tu le dis, Hitek a besoin de vus. Tu rejoints notre point de vue sur le sujet.
Par contre je doute que tous les rédacteurs soient aussi impliqué que toi dans leur passion quand je vois les fautes, les erreurs de recopiages sur d'autres articles, le manque de recherches et de données en plus des sujets trop récurrents.
Je trouve ça dommage que tes dossiers plus long, sérieux et travaillés soient si peu lu. Mais ça me paraît plutôt logique vu que ce n'est pas ce à quoi le lecteur lamba d'Hitek est habitué. Ca peut difficilement s'adresser aux mêmes personnes surtout quand ceci sont rares.

Changer de type de lecteurs serait trop désavantageux pour Hitek.
Si tu veux mon honnête opinion... Je crois que tu devrais te lancer en parallèle en solo. Tu trouveras des personnes qui seront plus que contente de te découvrir.

Par contre il y a une différence entre aller au delà du mainstream dans le monde geek, faire du putaclic et faire un dossier historique et culturel. De même on peut faire court et de qualité.Et ça serait bien que Hitek réalise ça. Les lecteurs geeks sont là. Et sont nombreux.

Répondre à ce commentaire

Par Comprendre interstellar en 4 leçons., il y a 6 mois (en réponse à Xob(o)):

Un journaliste écrit ce qu'il veut, même si on peut lui répondre ou pas, et tu n'es pas otage du contenu.

Répondre à ce commentaire

Par Xob(o), il y a 6 mois (en réponse à Comprendre interstellar en 4 leçons.):

Pas tout à fait exacte au niveau du code déontologique et des lois parlementaires. Un journaliste ne pas faire ce qui lui plait.
Mais ici tu as raison, je suis en tord, on peut tout à fait parler de journalisme.

Répondre à ce commentaire

Par Lecteur, il y a 6 mois :

Sur le plan de la stratégie militaire, l'usage de cavalier en charge a peu de pertinence.
L’atout d'une armée de cavalier réside dans la mobilité, quoi qu'il arrive. Une charge n'a aucun intérêt.
Pour prendre l'exemple des huns, armée de cavalier, leur avantage était l'emploi d'archer monté (ce que n'ont pas les Dothrakis) et leur stratégie consistait à désorganiser l'armée adverse en les prenant par surprise de différent côté, faisant volte-face pour les attirer, etc.

Concernant la deuxième bataille, les arbalètes étaient déjà protégées par des murailles... L'armée aurait dû profiter des rues réduites et de sa préparation du terrain (barricades, etc) pour bloquer et épuiser l'ennemi.

Clairement, le point a été mis sur le show bien plus que sur la stratégie militaire.

Répondre à ce commentaire

Par djodjodjo57, il y a 6 mois (en réponse à Lecteur):

Déjà des mecs qui se mettent devant un château pour le défendre y a un problème. Et double peine pour Winterfell ou ils se mettent devant les murailles et en plus devant la tranchée ^^

Répondre à ce commentaire

Par bosmer, il y a 6 mois (en réponse à djodjodjo57):

Cela semble pourtant logique pour Winterfell : il s'agit de retarder l'ennemi. Cela explique pourquoi ils ne vont pas attendre dans l'enceinte des murs, ils vont retarder au maximum l'arrivée des morts sur les murs. De plus, Winterfell n'est pas assez grand pour contenir des soldats en aussi grand nombre, on le voit bien avec les combats en fin d'épisode qui sont dans de endroits très étroits.

Quand aux tranchées, c'est censé être le repli ultime, aucune logique à se mettre derrière donc.

Avec autant d'ennemis et ayant pour objectif de les retarder et non pas de tous les tuer, il est donc logique de les attaquer par vagues.
1. Les Dothrakis.
2. Les armées du nord.
3. Les immaculés, ultime rempart devant les tranchées.
4. Les tranchées enflammées.
5. Les hommes sur les remparts.
6. Le combat dans l'enceinte des murs.

Répondre à ce commentaire

Par Varfandel, il y a 6 mois (en réponse à bosmer):

C'est toi qui a pensé la stratégie de défense de la ligne Maginot non?
Quel intérêt de les retarder alors que les défenses sont montées et que les armées sont statiques ?
Au delà de ça c'est un non sens d'envoyer de la cavalerie se faire démonter pour le plaisir. C'est une des unités les plus précieuses...
De la même façon personne ne défend vraiment sur les remparts qui tombe super facilement. On aurait pu avoir besoin de monde là haut...

Et enfin un problème qui n'est absolument pas évoqué c'est pourquoi quand on a une armée de zombie on attaque de front sur la seule porte gardée quand on peut escalader à main nue n'importe quel rempart?
Faut arrêter de défendre l'indéfendable!

Répondre à ce commentaire

Par Anarion, il y a 6 mois (en réponse à bosmer):

Non la meilleure stratégie aurait été :
Garnir autant que possible les remparts avec les hommes du nord.
Prévoir des compagnies de réserve au cas où un point des remparts commence à être submergé.
Garder les immaculés derrière la porte pour le cas où celle-ci cède.
Mettre les catapultes dans la cour.
Positionner les archer dans le donjon pour qu'il puissent tirer depuis le toit et depuis les meurtrières, comme ça ils peuvent tirer à la fois par dessus les murailles mais aussi sur des éventuels ennemis passant par la porte ou escaladant la muraille.
Ne pas mettre les civils dans la crypte quand on sait que la principale capacité de ton ennemi est de réveiller les morts.
Et enfin la cavalerie on la garde en réserve et au moment opportun on la fait charger par derrière en contournant les lignes ennemies ou sur les côté, dans un but de faire diminuer l'assaut sur la forteresse pour soulager ses défenses.
L'avantage aussi c'est que les deux dragons peuvent cramer tout ce qui est en dehors des remparts sans se soucier des dommages collatéraux tant que les cavaliers n'ont pas commencé à charger.
En plus leurs "hérissons" les espèces de trépieds hérissés de verre-dragon sont très efficaces, ça aurait été mieux de les mettre devant la muraille pour ralentir les ennemis et diminuer la puissance de la charge des morts vivants.
Et en plus mais c'est quoi ces châteaux qui n'ont pas de douves !!!
Les morts-vivants ne pouvant pas nager, le roi de la nuit aurait été obligé de les envoyer en masse se tasser les uns sur les autres pour faire des ponts, pendant ce temps là tu les pilonnes et ça en fait des centaines en moins avec en prime le bonus qu'ils ne peuvent attaquer que là où il y a ces "ponts". Où alors ils auraient dû attendre que ça gèle grâce à la tempête de neige.
Enfin bon moi c'est comme ça que j'aurai géré la défense, mais c'est sûr que c'est moins spectaculaire à l'écran.

Répondre à ce commentaire

Par djodjodjo57, il y a 6 mois (en réponse à bosmer):

Un château est censé être capable de subir un siège de plusieurs années donc y a largement de la place à l'intérieur. La preuve en ait qu'ils se plaignent eux-mêmes qu'ils manquent des gens sur les remparts quand les morts passent. Mais bon admettons qu'ils veulent sacrifier les immaculés et les Dotrakis.

La tranchée est faite pour stopper la charge adverse, la les immaculés se la sont pris en pleine tête. Qu'ils s'estiment heureux que les dernières lignes n'ont pas été poussés dans la tranchée d'ailleurs. En étant derrière la tranchés ils auraient pu bloquer l'avancé des premières lignes adverses grâce à l'allonge de leur lance, ce qui aurait fait un bloc distinct devant la tranchée facile à canarder par les archers et le dragon. Et non pas une mêlée incontrôlable ou alliés et ennemis étaient mélangés. Ils auraient pu tenir beaucoup plus longtemps de la sorte puisque c'est le but de faire durer.

De ce fait ils n'auraient pas eu à faire ce stupide pont qu'ils cassent (genre c'est l'invention du siècle ^^) pour se replier. Replis gêné par la tranchés d'ailleurs... Ben oui ça bloque les ennemis mais ça bloque aussi les alliées qui s y mettent devant...

Mais avant tout ça il fallait faire tirer les trébuchets encore et encore jusqu'à ce que les morts chargent. Inutile d'envoyer une cavalerie seule alors qu'on est en défense... On mettait les Dotrakis sur les côtés du château pour taquiner les adversaires qui sortent des rangs, ils sont mobiles et rapides et peuvent donc s'attaquer aux petits groupes. Quitte à les sacrifier autant qu'ils tuent quelques morts tant qu'à faire !

Une fois la tranchée devenu difficile à tenir il fallait organiser le replis derrière les remparts car quoi de mieux pour stopper des adversaires qu'un mur de 10m ? C'est plus solide qu'un soldat, ça meurt pas et c'est bien plus difficile à passer. Après ils peuvent s'amuser à brûler la tranchés si ça les amuses. Dans l'enceinte du château il faut alors renforcer les remparts et protéger les portes pour retarder l'entrée au maximum, et s'organiser dans les différents rues afin d'utiliser leur largeur pour contenir les attaques.

Ensuite au lieu de regarder comme des idiots les morts devant la tranchés qui n'avancent pas, il fallait la encore les canarder à coup de flèches. Et une fois qu'ils sont devant les murailles, continuer à balancer tout ce qui était possible pour les empêcher de grimper. Encore fallait-il mettre plus d'hommes sur les remparts...

Ensuite ben c'est le combat dans l'enceinte du château ou il faut utiliser les différents rues comme des couloirs afin de limiter au maximum l’afflux simultané d'adversaires. Et advienne que pourra !

Après je ne note pas le fait de mettre femmes, enfants et vieillards sans armes dans des cryptes alors qu'ils affrontent un mec qui réveille les morts. Passons ce détail.

Répondre à ce commentaire

Par Costher, il y a 6 mois (en réponse à djodjodjo57):

Je suis complétement d'accord avec commentaire sauf la dernière phrase sur les non-combattants dans la crypte, la série nous à montrer à plusieurs reprise que les mort devait se mettre à plusieurs pour brisés une porte en bois ils pouvaient se douter que d'un coup un seul mort avait assez de force pour brisé une tombe en pierre

Répondre à ce commentaire

Par djodjodjo57, il y a 6 mois (en réponse à Costher):

Ce point peut être discuté tout à fait ! Mais dans le doute faut-il prendre le risque, telle est la question ^^

Répondre à ce commentaire

Par Furiouze, il y a 6 mois (en réponse à Lecteur):

Pour les questions de stratégie militaire, France Culture a fait un très bon article là-dessus et comme d'autres gens l'ont souligné dans les commentaires, les choix qui ont été fait dans cette dernière saison sont effectivement très contestables : https://franceculture.fr/cinema/…

Répondre à ce commentaire

Par Hwoot, il y a 6 mois :

Merci.

Répondre à ce commentaire

Par Comprendre interstellar en 4 leçons., il y a 6 mois :

Ce que je vois la c'est un fan de la série qui se essaye de trouver une justification plausible à tout les mauvais choix.
Qu'Arya tue le NK est une volonté des showrunners, martin n'a peut être pas eu encore l'idée et le mettra dans son bouquin, ou pas.
Je vous invite à aller voir :" foreshadowing is not character development" sur youtube, vous comprendrez sans doute pourquoi les choix faits dans cette saison 8 sont mauvais/mal amené par rapport au reste de la série.
La charge des dothrakis est critiquable parce qu'elle se justifie uniquement pour faire un "plan de cinéma", et toute action stupide qui justifie un scénario, c'est mauvais.
Et Bran sur le trone, c'est tout à fait plausible, mais il nous manque trop de chose pour que ça soit crédible, et malheuresement on aura la réponse que dans les livres, ou jamais si ADOS sort un jour.

Répondre à ce commentaire

Par djodjodjo57, il y a 6 mois (en réponse à Comprendre interstellar en 4 leçons.):

Bran ben quoi ? Tyrion le dit, c'est les histoires qui font le monde et Bran ben il connait plein d'histoires ce mec. Vive les histoires. D'ailleurs il était pas emprisonné et condamné à mort pour trahison lui ? lol

Répondre à ce commentaire

Par Wasteak, il y a 6 mois (en réponse à Comprendre interstellar en 4 leçons.):

Des les premieres secondes de ta videos il affirme que le developpement de daenerys est du foreshading. Alors non, désolé mais elle mange un coeur cru, elle assassine des centaines de personnes, en fait souffrir des centaines d'autres, et tout ca a l'ecran.
L'episode 5 a juste prouvé a quel point on peut s'attacher a un personnage et croire qu'il est gentil juste parce qu'il dit faire le bien, alors que tout vilain a cette meme pensée.
Ce n'est pas du foreshading.

Répondre à ce commentaire

Par Wasteak, il y a 6 mois (en réponse à Wasteak):

foreshadowing*

Répondre à ce commentaire

Par Tsuchimi, il y a 6 mois (en réponse à Wasteak):

Non ce n'est pas ce qu'il dit.
Il contre-argumente ceux qui disent que le changement de Daenerys était prévisible car il y avait beaucoup d'indices dans les saisons suivantes. Et tout le sujet de sa vidéo est d'expliquer pourquoi empiler des indices ne justifie pas à eux tout seul une volte-face aussi brutal.

Répondre à ce commentaire

Par Tsuchimi, il y a 6 mois (en réponse à Tsuchimi):

*saisons précédentes

Répondre à ce commentaire

Par Wasteak, il y a 6 mois (en réponse à Tsuchimi):

Ceux ne sont pas des indices, on a des images, des paroles, claires.
Un foreshadowing connu est Anakin dans sw, mais ça n'a rien a voir avec le cas de daenerys.
Les gens sont trop habitués aux films/séries ou tout leur est expliqué clairement, alors des que ca devient un peu plus complexe, on perd la moitié

Répondre à ce commentaire

Par Comprendre interstellar en 4 leçons., il y a 6 mois (en réponse à Wasteak):

Ne confond pas sous-entendu et trou de scénario par pur fainéantise.
Il suffit de voir le nombre d'ellipses et de scènes importantes hors-champs pour voir que ça n'est pas des sous-lectures à faire, mais bien des scènes manquantes.

Répondre à ce commentaire

Par Wasteak, il y a 6 mois (en réponse à Comprendre interstellar en 4 leçons.):

On voit largement assez de scènes pour comprendre. Encore une fois le problème est que l'on a été habitué a être pris pour un enfant de 5 ans quand on regarde un film, et des que ça se complexifie un peu, il y a plus personne.

Répondre à ce commentaire

Par Comprendre interstellar en 4 leçons., il y a 6 mois (en réponse à Wasteak):

Le principe de GoT c'est justement qu'aux visionnages suivant le premier, on a une lecture différente surtout au niveau des dialogues pour mettre en perspective la narration.
Cependant, non, toi tu te contentes de cette saison 8, mais le dialogue de Tyrion et Bran épisode 2, pourquoi en nous le montre-t-il pas ? parce que ça fait une fin prévisible, et je crois pas que GoT ait un jour eu des scènes coupés en plein milieu comme ça sous prétexte d'un suspense.
Bran complètement absent de tout dialogue de la saison 8, pour permettre un "twist" , c'est tout le contraire de l'esprit de cette oeuvre.
La force de GoT c'est d'avoir des scènes et dialogues qui participent à la construction du récit, et non pas des scènes "hors champs" type hamburger ketchup hollywood pour maintenir un twist uniquement la pour "surprendre".

Répondre à ce commentaire

Par Locktar, il y a 6 mois :

Une question toute bête du coup: Selon vous, si Dany a cramé tout le monde, c'est parce qu'ils avaient pas sincèrement renoncer à Cersei mais seulement motivé par la peur. Et alors? Tu crois qu'ils vont l'aimer après le génocide? Et les autres peuples qu'elle veut "pacifier", ils vont avoir peur aussi, forcément vu ce qu'elle a fait. Du coup, elle va régner sur quoi si elle crame tout le monde? Des cendres et des eunuques?

Dany a toujours été sanguinaire envers ses ennemis et les tyrans. Tout ceux que vous avez cité avaient des choses à se reprocher. Son frère la traitait en objet. Les menaces de Khal Drogo? elle allait pas lui dire "non chéri, faut pas faire ça". On connait le comportement de Drogo, pas sur qu'elle ai eu le temps d'arriver à westeros si elle avait réagit. Même les veuves de Vaes Dothrak voulaient faire d'elle une chose qu'elle ne voulait pas: une pauvre veuve éplorée restant sur place.

Port-Réal avait peur? Tant mieux, personne n'aurait tenté de se soulever contre elle, son armée et son dragon. Elle a pourtant eu un bel exemple avec son père qui a fait cramé les gens qu'il fallait pas et qui a vu le peuple se rebeller (le père et le frère de ned).

Donc oui, Dany en mad queen, ce n'est pas une erreur. Le faire comme ça, c'est une erreur. Il fallait le faire autrement. Tyrion a beau dire qu'ils sont là pour la tempérer, ils ne l'ont jamais prouvé à l'écran. Il fallait le faire. Montrer que Dany commençait à basculer. Se montrer violente et se raviser quand ses conseillers lui font la remarque. Pourquoi ils n'ont pas fait ça? parce que "ils voulaient choquer le téléspectateur". Si tu montre ça, tu t'y attends plus ou moins et tu es pas choqué. Or, Weiss et Benioff ont fait cette série en pensant aux réactions avant de penser à la logique.

Répondre à ce commentaire

Par Nicocouille, il y a 6 mois :

Hein quoi ? Pas la peine de faire un débat, tout ceux qui ont vu cette saison disent la même chose.

Pas la peine de leur chercher des points positifs, GoT nous a chié dans la bouche. :OOOOOOO

Répondre à ce commentaire

Par kornsdevil, il y a 6 mois :

Le problème c'est pas que ARYA tue le roi de la nuit mais de la façon qu'elle le fait. Ce n'est pas possible qu'elle puisse faire cela donc sa rend la scène bizarre et perd toutes cohérence

Et on peut regrouper aussi la mort de cersei pour la même raison Cersey et le roi de la nuit voir même Danerys sont 3 gros personnage de l'histoire et leur mort est minable ils meurent sans panache, y a rien d'épique dans leur mort rien qui nous laisse sur le cul, donc cela gâche tout.

La mort de ned stark, de rob stark sont des vrai mort que peut espere un personnage principal d'une série.
Cersey, danerys et le roi de la nuit meurent comme des personnage secondaires.

Mais il manque aussi tout ce qui a donner le charme de Games of throne une série qui casse un peu les codes la on etait dans une série tout ce qui a de classique.

Pour Bran qu'il deviennent roi, c'est m'importe quoi car il le dit lui même qu'il n'est plus bran stark et qu'il ne veut pas devenir lord de winterfell.
par contre devenir roi pas de souci et bien non sa marche pas.
Avec déclaration sa veut bien dire que bran ne veut aucun pouvoir, donc forcement il peut pas être considere comme un prétendant.

Si la série nous fait comprendre sa pour a la fin nous dire le contraire sa gâche sa surprend mais c'est débile

Répondre à ce commentaire

Par Heartness, il y a 6 mois (en réponse à kornsdevil):

pour bran, c'est pas une question de choix mais de nécessité, ils ont dit la meme à jon pendant toute la saison 8, pareil il voulait pas être roi du nord mais il a pas eu le choix !
Et puis une théorie dit que Bran refuse d'être lord de winterfell justement pour avoir les six couronnes ^^
La mort de Ned Stark a du panache ? non
La mort de Robb a du panache ? bah bof hein, il prend 2 flèches, il est trahi par tous le monde, sa mère se fait salement égorgé et sa femme poignardée directement dans le ventre sachant qu'elle portait un bébé. J'ai pas vu le panache, surtout que la scène est courte.
Ah et première épisode de la saison d'après : ils enlèvent sa tête pour mettre celle de son loup à la place :)
Celle de sandor klegan a du panache pour le coup !

Après je suis globalement d'accord, meme si j'ai pas détesté cette saison, elle est quand même vraiment moins bien que les autres :/

Répondre à ce commentaire

Par A man, il y a 6 mois :

L'article est assez indigeste, dommage car il y a de bons arguments à défendre.

Ce qui n'est pas défendable; c'est de refuser quand on te propose un budget supérieur... Impossible de terminer une série comme ça en 6 épisodes, fissent-ils 1h30.

Répondre à ce commentaire

Par Razzylada, il y a 6 mois :

L'article est très intéressant, les arguments sont bons, cependant, il y a 2-3 points sur lesquels je reviens:
Certes, la musique était excellente, par contre dire "Ramin Djawadi a fait évoluer les anciens thèmes", pour moi c'est faux. Il ne les a pas fait évolué (pour certains), il a juste collé des bouts des anciens thèmes et rajouté des nouveaux bouts avant ou après. Voici une liste des thèmes qui reprennent littéralement (mais genre copié-collé) d'anciens thèmes, avec juste des ajouts avant ou après: Battle of the Skies, qui reprend 30 secondes de The Army of the Dead, de la saison 7. Break the Wheel, qui reprend "King of the North", de la saison 1, etc... Retravailler certains thèmes n'est pas un problème (il l'a fait quand même hein), par contre copier-coller 30 secondes d'un ancien thème et lui ajouter des extensions différentes, niveau "évolution", on a vu mieux. Après, l'album dans son ensemble est excellent.


Qu'il y ait eu de la préparation concernant la mort du roi de la Nuit tué par Arya, peut-être (par contre la prophétie de Mélisandre en saison 3 ne compte pas, ça c'est juste une ré-utilisation pour lui donner un nouveau sens), par contre c'est la mort du Roi de la Nuit qui est dérangeante tant elle semble facile.
Déjà moi quand j'ai découvert l'épisode, je me suis juste dit "Bon allez-y, sortez-le votre Deus Ex Machina pour tuer le RdlN, on sait qu'il ne va pas gagner", et plus j'attendais, plus je me disais que le Deus Ex Machina qui n'était toujours pas arrivé serait visuellement ridicule, et ça n'a pas loupé. Certes, faire en sorte que Jon se batte avec le RdlN aurait été plus cliché, mais franchement, l'épisode était déjà un ramassis de clichés/poncifs de la fantasy de base, un de plus un de moins... Donc à la rigueur autant faire une scène qui n'était pas ridicule.
Puis bon, le RdlN est mort vraiment parce que les scénaristes voulaient sa mort, franchement avec 2/3 neurones connectés, on se rend compte qu'il n'y avait aucun moyen raisonnable de faire perdre l'armée des morts: la seule résistance que celle-ci allait rencontrer serait à Winterfell, dans ce cas autant snobber Winterfell, ou à la rigueur envoyer une partie de son armée régler le coup (absence du RdlN = armée très difficile à vaincre), le reste du monde est conquis car peu de résistance rencontrée, et à partir de ce moment-là, c'était gagné. Mais non, ils devaient ABSOLUMENT tuer Bran dans la minute quoi, ils ont attendu 8000 ans pour déclencher la nouvelle Longue Nuit, par contre attendre 6 mois pour tuer Bran, c'est beaucoup trop dur. Surtout que le tuer maintenant ou dans 6 mois, lorsque tout le reste de la planète sera envahi, qu'est-ce que ça change? Puis le tuer ne nécessite pas forcément le RdlN, un autre Autre et ça serait passé crème. Puis, à partir du moment où le RdlN a été assez réactif pour chopper Arya en plein air, pourquoi il n'a pas été assez réactif pour la stopper lors du coup de dague, ou tout simplement utilisé son cerveau et jeté le couteau au loin au lieu de bêtement le laisser tomber, laissant totalement la possibilité à Arya de le rattraper?
Ensuite, tuer le RdlN = tuer les autres marcheurs? Détruire un marcheur blanc permet de détruire les morts qu'il a relevé, oui, ça a du sens: une fois mort, la magie du marcheur qui animait les cadavre n'est plus. Par contre, la seule intervention du RdlN par rapport aux marcheurs, c'est quand il les a transformé, mais derrière, ils vivent par leur propre magie. Tuer ton père ne te tue pas, pourquoi cela devrait être différent pour les marcheurs? Le RdlN n'a fait que changer des humains en marcheurs, mais en soit il ne les anime pas. Ils sont autonomes, ils suivent juste ses ordres parce qu'ils sont dans la même optique. Encore une nouvelle règle stupide inventée par la série pour simplifier les choses et tuer l'armée des morts dans une scène digne d'un mauvais jeu vidéo.

Répondre à ce commentaire

Par toxic mush, il y a 6 mois :

au revoir Hitek!! Cette article est nul a chier!! je ne sais pas pourquoi votre contenue c'est autent dégradé!! Mais un article ou il manque des mots dans les phrases ça ne vous ressemble pas!! Et je n'ose pas parler du contenu, écrit par un fan qui essaye de se persuadé que la fin de got est bien! mdr surement vous vous êtes laissé dépassé par votre notoriété grandissante!! et ceci est bien dommage a plus

Répondre à ce commentaire

Par Anarion, il y a 6 mois (en réponse à toxic mush):

Ololol j'écris un commentaire pour dire que je m'en vais parce qu'un article écrit pour lancer un débat ne dit pas ce que j'ai envie d'entendre.
Et en plus pour critiquer la forme de l'article en disant qu'il manque des mots, ça aurait été mieux de le faire en vérifiant sa propre orthographe parce que là ça pique les yeux.

Répondre à ce commentaire

Par Gaetan, il y a 6 mois (en réponse à toxic mush):

Bonjour, désolé que cet article t'ait tellement déplu que tu songes à arrêter de venir sur notre webzine. Mais puis-je néanmoins te poser une question ? Peux-tu expliquer en quoi cet article est-il "nul à chier" ? Tu peux ne pas être d'accord avec mon propos, mais se contenter d'une telle sentence sans aucune forme d'argumentation, c'est un peu léger, et assez méprisant relativement au travail que j'ai fourni. J'ai tenté d'argumenter, en me basant sur des faits vérifiables. Nombreux sont ceux qui, défendant ou invectivant cette nouvelle saison de GoT, ne se sont pas donné la peine de donner le moindre argument en sa faveur ou sa défaveur. Il me semble avoir travaillé avec sérieux. Du coup, ma question est sincère, et j'espère que tu trouveras le temps d'y répondre avec courtoisie. :)

Répondre à ce commentaire

Par Alostrael, il y a 6 mois :

Je vois que le niveau de tolérance des fans (ou ex-fans) est toujours très variable. "Je n'aime pas cet épisode, donc tous le monde devrais le détester aussi et si vous n'êtes pas d'accord avec moi, c'est que vous êtes des abrutis", voilà qui invalide tous commentaires...

Bien qu'il y ai des erreurs de scénario et des défauts (bien expliqué dans cet article) cette saison m'a plu car elle finie de façon très correcte (il n'y a pas beaucoup de série qui se permettent de finir aussi bien).

Ce qui m'a le plus surpris est en effet cette charge de Dothrakis totalement folle. Mon point de vue là dessus :

Répondre à ce commentaire

Par Alostrael, il y a 6 mois (en réponse à Alostrael):

Désolé pour l'erreur ^^

Donc nos Dothrakis :

Répondre à ce commentaire

Par Alostrael, il y a 6 mois :

Charge toujours comme des brutes sans se poser de questions (il n'y a qu'a voir la tête de Jorah qui essaye vainement de les suivres pour les faire rentrer dans le rang)

Tous ce qui les interesse c'est de se battre, peu importe l'ennemi qu'il ya en face. Pourquoi se soucier de stratégie quand la force d'une charge désorganisée à toujours fonctionnée?

Gonflés par la vue des épées enflammées, je me sens tout puissant et je vais aller découper du mobs, ça n'aide pas

Ce que je reproche un peu c'est le nombre de survivant Dothrakis à l'épisode 3 et le nombre que l'on peut voir à l'épisode 6. C'est étrange.
Autre points dérangeant c'est que tous nos petits barbares sont venus sur Westeros uniquement pour suivre Daenerys. Une fois morte, ils se promènent gentillement sur le port et dans le rue de King's Landing (peut être sont-ils surveillés par les Immaculés, mais pas de détails là dessus)

Répondre à ce commentaire

Par Anarion, il y a 6 mois (en réponse à Alostrael):

Ben dans la logique Dothraki, si tu tues le Khal, tu deviens Khal donc logiquement maintenant le nouveau Khal c'est John Snow.
En revanche je suis d'accord avec toi pour leur charge, généralement ils ne s’embarrassent pas de stratégies, ils foncent dans le tas, leur supériorité numérique et leur habilité de combattants et de cavaliers suffit sauf qu'ils n'ont jamais été confrontés à ce genre de combat.
Concernant leur nombre soit c'est une facilité scénaristique (ce qui est le plus probable), soit ils en avaient gardé une partie en réserve et ils ont oubliés de nous le montrer, soit une grande partie a fuit et pareil ils ont oubliés de nous le montrer.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 6 mois :

Ça a été dit et répété par pas mal de monde : le problème de la saison 8 ne se trouve pas dans les décisions finales, tout les choix controversés se défendent et suivent une certaines logique ; d'ailleurs une large part d'entre eux devraient se retrouver dans les livres.

On a eu des intrigues et des retournements insensés dans les saisons précédentes, à l'image de Benjen -deus ex machina- Stark ou de la rivalité Sansa/Arya, mais c'est pas le cas dans la saison 8 (et si on s'inquiète du traitement des balistes, il suffit de reprendre la bataille du mur en S4 pour voir que les balistes et GoT c'est une histoire d'amour à long terme).

Le vrai soucis c'est le rythme effréné, le manque de respiration, le fait qu'on ne voit pas les conversations qui comptent comme le dialogue capitale entre Tyrion et Bran à Winterfell ep2, on ne voit pas Danny refuser de s'alimenter (c'est dit, pas montrer), on ne voit jamais Bran faire acte de sagesse et on pourrait en trouver plein d'autres comme ça.

Bref, la destination est la bonne mais on a grillé pas mal d'étapes du voyage.

Répondre à ce commentaire

Par Aweuzegaga, il y a 6 mois :

"[...] est-on certain que cette technique militaire [...] n'est pas qu'une technique militaire occidentale [...] est-ce que lors de leurs guerres intestines, les cavaleries légères étaient réservées à l'attaque des flancs ? Il me semble que ces peuples n'ayant pas toujours d'infanterie, les cavaliers se rentraient dedans, tout simplement. [...]"

Quitte à faire un jeu de question-réponse en monologue il serait pertinent d'aller vérifier des faits au lieu de raisonner avec des "Il me semble"...

Et non l'organisation et les techniques militaires mongoles ne consistait pas à se rentrer dedans de face... Information vérifiable en quelques secondes...

Répondre à ce commentaire

Par Shyvah, il y a 6 mois :

Le problème de cette saison c'est tout simplement la mort du Night King et pas que la façon dont il meurt

Le Night King est là pour rappeller la stupidité profonde des habitants de Westeros à ce battre pour un trône, car devant la mort ils sont tous égaux.

La guerre du trône aurais du continuer en même temps que l'avancer du Night King, on aurais pu commencer la saison avec la mort de Jon Snow dans le Nord pour arrêter l'avancer du Night King, lui qui a déjà échappé à la mort.

En parallèle, Daenerys affronte Cercei, elle récupère son château mais hop, le Night King arrive au porte de Westeros et c'est finit, bataille final et les morts coule à flot.

Les Jaime, Samuel et compagnie tombe un par un.

Après tout ces événements, on peux reprendre la scène où Arya tue le NK, avec cette musique où on a l'impression que seul le compositeur avais compris l'importance de cette antagoniste.

Daenerys ce retrouve donc seul, sans Jon Snow, sans sir Joras, sans Missandrei, Ver gris, ils sont tous mort au combat. Et LA elle plonge dans la folie, et on finit sur cette phrase qui n'avais au final aucun sens, mais qui en prend si le NK fait son job :

WINTER IS COMING

Là tu as une fin douce amère...

Répondre à ce commentaire

Par Anarion, il y a 6 mois (en réponse à Shyvah):

C'est pas vraiment doux-amer ce que tu nous raconte là, ils sont tous morts et celle qui reste devient folle, c'est une fin tragique.

Répondre à ce commentaire

Par Shyvah, il y a 6 mois (en réponse à Anarion):

Tout le monde ne meurt pas il y'a forcément des survivants, mais je parle principalement de ceux qui veulent livrer combat.

Après même si c'est pas doux amer, je préfère une fin tragique qui colle à l'univers de GoT et une vrai utilité au NK...

Répondre à ce commentaire

Par Cariboux, il y a 6 mois :

Si l'auteur et les lecteurs veulent un avis d'expert concernant les stratégies militaire la voici :

https://franceculture.fr/cinema/…

Répondre à ce commentaire

Par phph, il y a 6 mois :

Oui.

Question suivant s'il vous plait

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Google Pixel 4 XL : le smartphone référence sous Android

Google Pixel 4 XL

Il y a 3 jours

Test Xiaomi Mi 9T Pro, un smartphone haut de gamme sans concession : fiche technique, prix et date de sortie

Xiaomi Mi 9T Pro

Il y a 3 jours

Test Asus ZenFone 6, le nouveau mobile haut de gamme avec caméra rotative : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ZenFone 6

Il y a 2 mois