Rechercher Annuler

Pornhub, Jacquie et Michel, Youporn... : le gouvernement français veut bloquer les accès à ces sites

De Guillaume Chagot - Posté le 8 octobre 2021 à 17h51 dans Insolite

Voilà des mois que le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel, aka le CSA, tente de forcer les sites pour adultes les plus célèbres de France et de Navarre à adopter des solutions concrètes pour empêcher les mineurs d'en visionner le contenu. Les semaines défilent et aucun changement ne se profile à l'horizon. Le gouvernement a donc décidé de sévir en adoptant un nouveau décret. 

quand le csa ne prend plus de gants

Ce jeudi 7 octobre 2021, le gouvernement vient de publier un décret "relatif aux modalités de mise œuvre des mesures visant à protéger les mineurs contre l'accès à des sites diffusant un contenu pornographique". Une initiative qui vise désormais à permettre au CSA de bloquer l’accès aux sites qui ne contrôlent pas l’âge de ses utilisateurs. Et par contrôle, le décret estime que le simple message demandant aux internautes de confirmer sur l'honneur leur majorité n'est pas suffisant. Ainsi, bon nombre de gros sites risquent bien de se faire taper sur les doigts en cas de non-conformité. 

Ce décret va permettre au CSA, lorsqu'il est informé par un internaute ou une association qu'un site pornographique permet à des mineurs d'accéder librement à son contenu, sans véritable vérification de son âge, l'instance va décider si, oui ou non, il convient de saisir le président du tribunal judiciaire de Paris. En agissant de la sorte, le CSA expose que le site en question n'est pas conforme avec le droit français et plus précisément l'article 227-24 du code pénal selon lequel toute plateforme exposant des mineurs à des contenus pornographiques peut être punie de trois ans de prison et 75 000 euros d'amende. La plateforme a alors 15 jours pour rectifier le tir. 

Si le site visé ne rentre pas dans les clous, les fournisseurs d'accès à Internet tels que Orange ou Bouygues Télécom pourront en bloquer l'accès via un "protocole de blocage par nom de domaine (DNS)". Les internautes tentant d'accéder au site puni seront alors redirigé vers une page Internet d'informations du CSA. Mais le problème de ce décret, c'est que les sites pour adultes peinent à trouver une solution viable pour vérifier la majorité de leurs utilisateurs. Et pour cause, il expose les internautes souhaitant en profiter à exposer leurs données personnelles et confidentielles à des sociétés souvent basées à l'étranger. De plus, il est impossible pour lesdites plateformes de vérifier réellement que le véritable propriétaire de la carte d'identité envoyée est bel et bien derrière l'écran. Un enfant pourrait ainsi emprunter la carte de l'un de ses parents pour s'en servir. 

la solution parfaite n'existe pas

Une initiative déjà testée en Grande-Bretagne, avant d'être abandonnée en 2019, après avoir été jugée inadéquate. De vives critiques avaient d'ailleurs été émises à son sujet, expliquant que fournir des données aussi sensibles comme des passeports ou des cartes d'identité pourrait entraîner la création d'un fichier où seraient recensés les adeptes de contenus pour adultes. Néanmoins, après lui avoir emboîté le pas, la France semble bien décidée à faire appliquer la réglementation en vigueur. Une solution qui s'expose toutefois à quelques problèmes. 

Le premier, c'est que la popularité de certains sites pour adultes engendre de trop fortes connexions au site du CSA et le fasse crasher. Le second, c'est que ces restrictions pourront être contournées en quelques secondes à peine par tout possesseur d'un abonnement VPN. Reste à savoir si le CSA fera appliquer à la lettre ce décret. D'autant que les alertes risquent d'être nombreuses après la décision rendue par le tribunal judiciaire de Paris ce vendredi 8 octobre. L'instance vient de rejeter les demandes de blocage réclamées par deux associations de protection de l'enfance à l'encontre de sites pornographiques dont Pornhub et Youporn. Des associations qui devraient ainsi répliquer rapidement par le biais de ce décret. 

Une erreur ?

Mots-Clés : site décretgouvernementCSAloidroitsolutionmineurmajeur

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (16)

Par tetard, il y a 2 mois :

Vive les VPN

Répondre à ce commentaire

Par Razorg, il y a 2 mois (en réponse à tetard):

Pas besoin, suffit juste de changer de DNS comme tous les sites tipiak soit disant bloqué.

Répondre à ce commentaire

Par Dobermann, il y a 2 mois (en réponse à Razorg):

Bonjour OpenDNS!

Répondre à ce commentaire

Par Haddoque, il y a 2 mois :

Les sites les plus pourris.

Répondre à ce commentaire

Par Stigma, il y a 2 mois :

Bas oui, avec toutes ces conneries, les jeunes ont une libido à la limite du zero, mdr :)

Répondre à ce commentaire

Par Xiaomi Campbell, il y a 2 mois :

Bienvenue en Republique socialiste où l'Eat se substirue un peu plus à l'individu en lui otant une responsabilité de plus .

Répondre à ce commentaire

Par Yop, il y a 2 mois (en réponse à Xiaomi Campbell):

En même temps, les gens sont passé maitres dans l'art de se déresponsabiliser

Ton gosse s'embrouille avec ses profs ? C'est la faute des profs.
Ton gosse trafique dans les quartiers ? C'est la faute de l'Etat qui abandonne les cités.
Ton chien a attaqué un gosse ? C'est la faute des parents qui ne surveillaient pas le gosse.
Un gars jette un mégot et met le feu à une forêt ? C'est la faute des pompiers qui tardent à intervenir.

Y en a un peu marre de ne jamais voir la racine du problème être pointée.

Répondre à ce commentaire

Par Je ne suis pas un robot, il y a 2 mois :

Ouais. Enfin si les parents faisaient un minimum leur travail, on en serait pas là.
C’est pas compliqué de mettre un contrôle parental sur un appareil et de bloquer des sites, Surveiller les contenus que ton enfant regarde ou tout simplement limiter l’utilisation d’Internet. Y a pas que le porno de dangereux sur internet.

Répondre à ce commentaire

Par Glandalf, il y a 2 mois :

Déjà c'est chiant de pas laisser les gens libres. Surveillez vos gosses un minimum... C'est pas à l'Etat de faire votre taf.

Et en plus désolé mais il vaut mieux que les gamins aillent sur ces sites où il n'y pas l'extrême de l'extrême plutôt que sur des sites encore pires où on trouve des choses vraiment sombres. Certes c'est pas l'idéal qu'un ado aille sur un site comme ça mais de toute façon c'est inévitable donc autant qu'il aille sur les sites les plus "softs"

Répondre à ce commentaire

Par Antonin Daaaniel, il y a 2 mois :

Comme rapporté, filer ses papiers ou sa cb, ça pose un risque de sécurité évident et des bases qui pourrait servir à faire du chantage, déjà que l'état et twitch arrivent pas à protéger leurs données, alors faire confiance à ces sites...
Par contre ces sites avaient proposés de mettre un profil mineur sur les install des mineurs, afin que les sites autoban tous identifiants de ce type qui y voudrait y accéder, et là perso je trouve ça super, hors y'a rien. En plus ça dégagerais les mineurs de youtube ce qui serait une très bonne chose car y'en marre de voir sous les vidéos scp, des kevin et sarah de 10 ans demander en masse "si c'est réel", alors.... qu'il s'agit d'une série animée....

Répondre à ce commentaire

Par akhnot, il y a 2 mois :

Allez quelqu'un se dévoue pour leur dire qu'il y a plein d'autres sites bien mieux.

Répondre à ce commentaire

Par tito, il y a 2 mois :

ils n'ont que ça à foutre le gouvernement ?, il n'y a rien de plus important ?! , quand un gamin veux regarder du porno, il le fait (il bidouille)

Répondre à ce commentaire

Par FALLET Maël, il y a 2 mois :

Le problème c'est surtout d'encore une fois couper les arbres sans s'attaquer à la racine. La raison de la propagation de la pornographie, comme de la drogue ou du nihilisme, c'est un profond malaise civilisationnel et social qui agite le pays depuis 300~400 ans, au cours desquels les conditions objectives de vie humaine, symbolique, amicale, amoureuse, familiale et nationale ont baissé.
La qualité de vie matérielle a augmenté fortement, au détriment de l'immatériel, qui vrai ou non, permet à notre gros cerveau qui a la conscience de sa propre mort, de trouver un palliatif ou des raisons à la vie s'il n'y a que la mort à la fin, de trouver un sens à tout ce qu'il fallait faire pour rester en vie. Or aujourd'hui il n'y a pas de direction, pas de sens, seulement un néant qui ne pousse ni ne retient personne, et laisse les masses dériver au bon gré des dictateurs en tout genres et aux périodes d'apathie.
Alors si la vie n'a officiellement ou en ressenti plus de direction particulière, si même l'idée que notre présence dans la continuité n'est même plus obligatoire pour que les suivants puissent vivre et survivre, il ne reste que le vide des années qui séparent la naissance de la mort. Dans une telle société, comment s'étonner que les gens préfèrent des palliatifs pas chers et de mauvaise qualité puisque de toute façon, la vie n'ayant plus de sens, ça ne changera rien au final.
C'est l'intérêt des religions d'ailleurs, qui permet à la plupart des gens qui ont peur d'être libre et de devoir assumer de penser et de choisir, d'avoir des certitudes qui leur permettent d'avancer et de croire à une utilité quelconque de leur existence. Et c'est en y croyant que les gens accomplissent des choses, ce qui s'apparente à une prophétie auto-réalisatrice, mais qui est surtout un moyen d'instaurer un cercle vertueux de la création matérielle ET immatérielle.

En bref, que ce soit par la religion, la philosophie ou la spiritualité, tant qu'une majorité de gens n'auront pas retrouvé une place saine dans la cité, la polis ne pourra que colmater les brèches avec un peu de porno par ci et un peu de CSA par là.

Répondre à ce commentaire

Par Threor, il y a 2 mois (en réponse à FALLET Maël):

Pavé César que ceux qui ne ton pas lu te salue,sinon sa va la morale de curé?

Répondre à ce commentaire

Par Dobermann, il y a 2 mois :

"La raison de la propagation de la pornographie, comme de la drogue ou du nihilisme, c'est un profond malaise civilisationnel et social qui agite le pays depuis 300~400 an"

Comparer le porno a de la drogue... N'importe quoi ! Compare le porno à de la bouffe plutôt, c'est un besoin aussi primitif que de se nourrir. Rien que cette phrase montre ton état d'esprit d'hypocrite de par ta religion quel qu'elle soit.

Répondre à ce commentaire

Par Kaboum, il y a 2 mois :

Ça a été retoqué par la justice.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.