Rechercher Annuler

Guerre en Ukraine : Elon Musk entre en action après l'appel du vice-premier ministre ukrainien

De Tahar Sadaoui - Posté le 27 février 2022 à 14h45 dans High-tech

Quelques jours après que la Russie a engagé les hostilités face à l'Ukraine, de nombreuses personnes à travers le monde ont commencé à se mobiliser afin de prendre part au conflit. Cette mobilisation se manifeste alors sous différentes formes, certains privilégiant une opposition directe face à Vladimir Poutine et le gouvernement russe à l'instar de la cyberguerre déclarée par Anonymous, là où d'autres choisissent d'apporter leur soutien à l'Ukraine en préservant des services vitaux pour la population.

 

l'information, le nerf de la guerre

Parmi les enjeux capitaux des conflits du XXIième siècle, la maîtrise de l'information reste une des priorités fondamentales. Le développement accéléré des technologies de pointe, des réseaux de transmissions de données, la place de plus en plus grande des médias dans la vie des sociétés sont des phénomènes qu'il n'est plus possible d'ignorer, car ils contribuent à modifier fondamentalement la stratégie, la politique, l'économie, le comportement des individus et finalement, l'art de la guerre dans son essence.

C'est pourquoi le maintien d'une connexion internet pour les militaires et la population ukrainienne est aujourd'hui une question primordiale. En réponse à l'appel d'un responsable ukrainien, Elon Musk a donc annoncé hier sur Twitter que son groupe SpaceX avait activé le service internet fourni par son réseau de satellites Starlink sur le territoire ukrainien, et que d'autres terminaux étaient en cours d'acheminement.

Car pour fonctionner, le service Starlink repose sur des paraboles. Le système pourrait aider la population à continuer d'accéder à internet, à communiquer et à obtenir des informations précieuses, même si leur connexion est interrompu au sol.

Starlink service is now active in Ukraine. More terminals en route.

February 26, 2022

Pendant que vous essayer de coloniser Mars, la Russie essaye d'occuper l'Ukraine ! Pendant que vos fusées atterrissent avec succès depuis l'espace, des roquettes russes attaques des civils ukrainiens ! Nous vous demandons de fournir à l'Ukraine des stations Starlink et d'inviter les Russes sains d'esprit à se lever.

Le service Starlink est maintenant actif en Ukraine. D'autres terrminaux sont en route.

l'influence d'un seul homme

Plus tôt samedi, Mykhailo Fedorov, vice-premier ministre de l'Ukraine et ministre de la transformation numérique du pays, avait donc pris à partie Musk sur les réseaux sociaux, lui demandant personnellement son soutien. Quelques heures plus tard, le milliardaire répondait favorablement sur Twitter, et il semblerait que SpaceX a lancé vendredi une cargaison d'une cinquantaine de satellites Starlink destinés à fournir une connexion internet à des clients dans le monde entier.

Même si l'on ne sait pas exactement combien de clients SpaceX sont en Ukraine ni à quel point Starlink est répandu là-bas, les cartes semblent indiquer un très bon niveau de couverture pour le service. SpaceX a lancé de nombreux lots de satellites orbitaux et a atteint une capacité opérationnelle, mais prévoit encore de lancer de nombreux autres satellites afin d'avoir la meilleure couverture possible. Une question demeure cependant, quant à la capacité au sol des utilisateurs en Ukraine de recevoir le service.

Comme le rapporte le Washington Post, cet échange sur Twitter faisait suite à un autre échange de la veille, dans lequel Musk proposait les services de SpaceX. Après que Dmitry Rogozin, chef de l'agence spatiale russe, a menacé que la Russie pourrait cesser d'utiliser les propulseurs de ces engins spatiaux pour booster périodiquement la Station spatiale internationale (ISS), Musk a indiqué que SpaceX pourrait le faire avec ses engins Dragon, qui volent régulièrement vers la station.

Une erreur ?

Mots-Clés : UkrainerussieguerreconflitVladimir PoutineElon MuskinternetStarlinkSpaceX

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (5)

Par Astra, il y a 5 mois :

Force aux ukrainiens

Répondre à ce commentaire

Par Joseph Campbell, il y a 5 mois :

En autres news, y'a aussi onlyfan, twitter et instagram qui ont déco les services de monétisation de leurs plateformes aux russes, y'a des cosplayeurs qui s'étaient plaint hier soir de ne plus avoir de revenus, mais la Russie a obtenu un nettoyage de ces posts twitter (car la plupart disaient qu'ils soutenaient l'ukraine, parfois financièrement, et ne voyait pas pourquoi ils devraient payer pour les actes de leur dictateur) et il y'a un blocage pour les russes de la plupart des plateformes d'après des stories sur insta, sauf s'ils ont un vpn je suppose car certains y sont encore.
Y'a quelques mois une asmr artist allemande s'était faite supprimée son compte insta quand elle était au kazakstan lors de la révolte, pour une mission de web design pour son 1er job, donc je suppose qu'on pourrait voir carrément des suppressions de compte pour tous ceux qui se trouveraient en russie.
On peut se demander ce qui va arriver aux cosplayeurs et artistes asmr qui ont pris la cause de l'ukraine sur ces plateformes que surveillent la russie, surtout qu'un grand nombre ont partagé des postes d'insultes de poutine et de partage de liens pour soutenir financièrement l'armée ukrainienne et les ukrainiens... Y'a un risque qu'ils soient envoyé en camps comme lors de la guerre froide....

Répondre à ce commentaire

Par Alinia, il y a 5 mois :

Sans prendre de parti pris, il faut quand même avouer qu'il est absolument terrifiant que les GAFAM plus certaines entreprises américaines aient le pouvoir de "geler" d'une certaine manière un État. Ce n'est pas la première fois que cela arrive, se souvenir de blocage du président américain Trump il y a deux ans. C'est, je trouve, quand même un certain "pouvoir" qu'ils ont qui devrait remettre en questions tous les pays en général.

Répondre à ce commentaire

Par Papy mougeot, il y a 5 mois (en réponse à Alinia):

Le "blocage" de Trump était pour éviter qu'il raconte n'importe quelle connerie non fondée via leur plate-forme, ils auraient dû le faire depuis le début. Car c'était une violation des règles qu'il avait accepté en s'inscrivant sur Twitter.

Et si les USA ou autres ne voulaient pas que Musk fasse ce qu'il fait (et dont l'action va être assez anecdotique au final), t'inquiète, ça se ferait pas.
Pour rappel, en 2020, TOUS les états ont dit "on se confine, vous calmez le travail en entreprise", toutes les compagnies ont acquiescé, GAFAM ou pas. Car elles n'avaient pas le choix.

Répondre à ce commentaire

Par Tranb, il y a 5 mois (en réponse à Alinia):

Il faut vivre dans le monde "réel" pas celui des "bisounours"...
Cela fait longtemps que les "états" n'ont plus vraiment de "pouvoir"...
C'est juste que ceux qui "obéissent" à ce pouvoir ne l'ont pas encore compris...
Enfin je parle de "l'occident" car les vrai "états" sont en
orient...
Je critique Poutine de tout mon coeur, mais lui il n'a pas peur de déclarer une guerre, et nous on fait quoi ? rien du tout...Pleutres

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.