Rechercher Annuler

Harry Potter Hogwarts Legacy : face aux propos polémiques de Rowling sur les transphobes, le studio prend une mesure drastique

De GomeWars Auteur - Posté le 3 mars 2021 à 11h46 dans Jeux vidéo

Depuis plusieurs mois maintenant, la saga Harry Potter est ternie par les propos transphobes de sa créatrice J.K. Rowling. La romancière britannique avait dû affronter les foudres des internautes, après des déclarations polémiques sur Twitter. Face à cette mauvaise presse, le jeu Hogwarts Legacy aurait décidé de prendre les choses en main. 

des personnages transgenres pour Hogwarts Legacy

Depuis le mois de septembre 2020, le jeu Hogwarts Legacy, alors annoncé à l'occasion d'un événement PlayStation, doit subir la mauvaise presse de J.K. Rowling, dont l'image est ternie semaine après semaine suite à la publication de propos transphobes. Warner Bros., l'éditeur du jeu, a été forcé d'annoncer ouvertement que le jeu n'est pas développé en collaboration avec la romancière. Néanmoins, certains souhaitent s'écarter au maximum de J.K. Rowling et de sa saga Harry Potter, et des projets qui en découlent, suite à ses prises de parole en public. Comme le rapporte Bloomberg, Avalanche Software, le studio derrière ce nouveau jeu de la saga, va étoffer son outil de création de personnage pour le rendre plus inclusif. 

Désormais, les joueurs pourront choisir d'opter pour une voix masculine ou féminine, peu importe leur choix de corps. De plus, ils pourront librement choisir si leur personnage est une sorcière ou un sorcier, modifiant au passage le dortoir dans lequel ils dormiront mais également la manière dont les PNJ s'adresseront à eux. Des changements qui visent à contrer les propos transphobes de J.K. Rowling, en prouvant que le studio se veut davantage ouvert d'esprit que l'autrice de la saga. Mais récemment, le studio a vu son blason souillé par les actions de l'un de ses membres. Son lead designer, Troy Levitt, tenait une chaîne YouTube sur laquelle il publiait régulièrement des vidéos anti-féministes. 

Bien que le jeu se veuille désormais plus inclusif, il est possible que des changements soient appliqués. Comme le précise Bloomberg, "il y a eu une résistance de la part de la direction au départ". Et avec une date de sortie repoussée à 2022, il est possible que le développement évolue de nouveau. Reste à savoir si ces changements seront bien accueillis par la communauté LGBTQ+. De plus, même si le studio et la Warner cherchent à se détacher au maximum des propos tenus par J.K. Rowling, la romancière britannique continuera de percevoir de l'argent pour chaque jeu vendu. Indirectement, soutenir Hogwarts Legacy, c'est soutenir J.K. Rowling. Le forum ResetEra a par exemple décidé de supprimer tout post visant à faire la promotion du jeu.

Trouvez-vous l'initiative de la Warner et d'Avalanche Software pertinente ? N'hésitez pas à nous répondre via le sondage ci-dessous et la section commentaire.

Une erreur ?

Source(s) : Kotaku

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Mots-Clés : Harry PotterHogwarts LegacyJ.K. RowlingoutilCréationpersonnagetransgenrewarner

Commentaires (47)

Par Billy, il y a 1 mois :

Bonne initiative je trouve

Répondre à ce commentaire

Par BeauJack, il y a 1 mois :

Sheshouney va s'amuser...

Répondre à ce commentaire

Par Tetsuko, il y a 1 mois :

South Park l’annale du destin les a devancés sur ce point, dommage !

Répondre à ce commentaire

Par Hodor, il y a 1 mois :

Oui en gros, on peux choisir d'être un homme ou une femme comme dans tout MMORPG qui se respecte et changer de sexe en cours de jeu (avant chez Blizzard c'était payant...). ¯\\_(ツ)_/¯

Répondre à ce commentaire

Par Yori, il y a 1 mois :

Tiens, je ne connaissais pas ResetEra et encore moins que c'était dirigé par des fascistes.
Comme quoi on peut critiquer JVC mais eux au moins ne font pas d'autodafé

Répondre à ce commentaire

Par Mad, il y a 1 mois :

Yes des trans au 19ème Siècle. Normal !


En attente des débiles qui vont me dire "Y avait pas de magie non plus. :)"

Répondre à ce commentaire

Par Sanyo, il y a 1 mois (en réponse à Mad):

Tu as cru que les trans ont attendu le 21ème siècle pour exister? Et les homos le 20ème ?
Autant leur initiative est débile, mais tes propos le sont également !

Répondre à ce commentaire

Par Mad, il y a 1 mois (en réponse à Sanyo):

Bah non troufion... Puisque le terme transexuel n'existait pas et que c'était avant toute défini comme une dysphorie de genre. Les personnes ayant ce "problème" ne se définissaient pas trans, cette lubie est venue sur le tard ! Avant d'attaquer les autres, faut faire fonctionner ses méninges !

Quel est le rapport avec l'homosexualité ? Tu fais partie de ces gens qui mettent les attirances sexuelles et les dysphories dans le même panier ?
Que vient foutre l'homosexualité qui existe depuis la nuit des temps avec cette dysphorie commune aux siècles derniers ?

Dingue comme vous êtes incapables de défendre une communauté minoritaire sans ramener la communauté homosexuelle qui ne veut pas de vous et de vos saletés SJW.

Répondre à ce commentaire

Par cenlikin, il y a 1 mois (en réponse à Mad):

Parce que le mot n'existait pas, le phénomène n'existait pas? C'est d'une logique imparable. Chapeau l'artiste.

Répondre à ce commentaire

Par Rickblood, il y a 1 mois (en réponse à Mad):

Tu le savais ? avant que Newton invente la gravité, les gens pouvais voler :O

Dire qu'une chose n'existe pas parce qu'on a pas nommé le concept c'est complètement débile ... Il y avait des transexuelle au 19ème, et même bien avant, il était juste pas possible de se faire opérer, mais des hommes se sentant femme, et vivant en tant que tel, ou inversement ça date pas du 20ème siècle... ne serait-ce que Einar Wegener en 1930 ...

Nul part il n'est dit que tu joue un trans, il est juste dis que tu peux choisir de jouer un "homme" ou "une femme", et choisir la voix que tu lui met.

Alors oui on est d'accord, c'est que de la com, parce que c'est juste absolument pas innovant et il y a déjà des tas de jeu où c'était possible. Mais je suis d'accord avec Sanyo ton propos est débile.

Oui on l'as défini comme "dysphorie" mais la définition d'un transexuel c'est une personne qui souhaite changer de sexe ou qui a changé de sexe. Certes la deuxième partie est plus compliqué avant le 20ème siècle, mais la première partie prouve bien que même si on l'avait pas encore défini, ça existait déjà ...

Répondre à ce commentaire

Par Neko, il y a 1 mois (en réponse à Rickblood):

"ça date pas du 20ème siècle... ne serait-ce que Einar Wegener en 1930"

heu...1930 c'est le 20ème siècle ;)

Répondre à ce commentaire

Par Rickblood, il y a 1 mois (en réponse à Neko):

Yup j'ai écris trop vite, cela dit on peut parler de communauté Iroquois en 1700 et quelques, on peut parler de la secte de Cybèle en grèce antique, les danseurs transgenre de l'ancienne Assyrie, ou encore les poèmes perses parlant de personnes transgenre ... !

Ce qui c'est développé au vingtième siècle c'est la sensibilisation à cette cause, et le fait qu'on l'ai nommé. Mais une fois de plus c'est pas parce qu'on l'avait pas nommé que ça existait pas avant ...

Répondre à ce commentaire

Par Abelforth, il y a 1 mois :

Les sorciers ne connaissent pas les dentistes donc la chirurgie pour changer de sexe je pense pas non plus

Répondre à ce commentaire

Par papy Mougeot, il y a 1 mois :

Je sais pas ce qui se serait passé si Victor Hugo ou Tolkien avait balancé des tweets pour partager toutes leurs pensées aussi... Vous pensez qu'eux aussi on ne lirait plus leurs bouquins à cause de 140 caractères ?

Répondre à ce commentaire

Par CourgetteFarcie, il y a 1 mois (en réponse à papy Mougeot):

Le problème c'est que twitter est rempli d'illettrés et d'analphabète, qui en plus invente des mots ou l'écriture inclusive.
Victor hugo aurait envoyé des punchlines en 140 caractères, il serait juste dans la fachosphère.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 mois (en réponse à CourgetteFarcie):

Oui l'auteur de Germinal, bien sûr ...

Répondre à ce commentaire

Par Lilasbelle, il y a 1 mois :

Au pire, on s'en fout non ? Ca change l'expérience de jeux à personne et ça permet à ceux qui le veulent de créer leur personnage comme ils le souhaitent. Honnêtement c'est du Win-Win.

Répondre à ce commentaire

Par BeauJack, il y a 1 mois (en réponse à Lilasbelle):

L'auraient-ils fait s'il n'y avait pas eu al polémique ? Pas sûr...
Du coup ça semble plus opportuniste qu'autre chose...Comme beaucoup d'entreprises et de marques me direz-vous.

Répondre à ce commentaire

Par RTS_Gamer, il y a 1 mois (en réponse à BeauJack):

Tout à fait, c'est une technique marketing.....

Répondre à ce commentaire

Par Rickblood, il y a 1 mois (en réponse à RTS_Gamer):

Bien évidemment, c'est carrément un coup de com ... il y a déjà plein de jeu qui ont fait ça, ça n'a rien d'innovant ou de nouveau, ça aurait même était stupide de pas le permettre que ça soit avec ou sans la polémique ...

Répondre à ce commentaire

Par RTS_Gamer, il y a 1 mois :

Rowling n'est absolument pas transphobe, elle a eu le malheur de dire une vérité scientifique (les femmes ont leurs règles, quelle horrible haine atroce !) qui n'a pas plût aux ayatollahs-obergruppenfuhrer-commissaires politiques des réseaux sociaux. Ca n'a rien à voir avec la transphobie !

Cette idéologie de sociétalisme hystérique de merde est à combattre parce qu'elle fait passer systématiquement pour des haineux des gens qui ne font qu'énoncer des faits réels, c'est hallucinant.
NO PASARAN !

Répondre à ce commentaire

Par DuRd3n, il y a 1 mois :

Y a quoi de transphobe à dire que seules les femmes ont leurs règles, honnêtement ?

Répondre à ce commentaire

Par Rickblood, il y a 1 mois (en réponse à DuRd3n):

En faite la partie "transphobe" c'était de sous entendre qu'un homme ne pourrait jamais être une femme et que ça n'avait aucun sens (parce que seul une femme peut avoir ses règles).

Je vais remporter le point godwin mais ce que t'as fais c'est un peu comme dire "pourquoi dire qu'hitler était raciste alors qu'il a juste dit que d'autre était responsable de l'état de l'allemagne". Ouais c'est pas faux en soit, mais c'est exclure tout le reste du sujet :)

Répondre à ce commentaire

Par RTS_Gamer, il y a 1 mois (en réponse à Rickblood):

" En faite la partie "transphobe" c'était de sous entendre qu'un homme ne pourrait jamais être une femme et que ça n'avait aucun sens (parce que seul une femme peut avoir ses règles). "

Ben pourtant, c'est biologiquement vrai. Soit la Nature est transphobe, soit les défenseurs de la cause LGBT qui attaquent Rowling sur ce point sont totalement endoctrinés idéologiquement et dépourvus de réflexion en rapport avec les réalités. Comme dirait un célèbre entrepreneur, la question elle est vite répondue.

Répondre à ce commentaire

Par Rickblood, il y a 1 mois (en réponse à RTS_Gamer):

Un mâle ne pourra jamais être une femelle, ça c'est un fait. On ne peut pas changer de sexe biologique totalement.

Mais un homme peut devenir femme. Qu'un francophone fasse l'erreur, c'est presque excusable parce qu'on utilise le terme homme et femme pour "mâle" et "femelle". Parce que "Homme" et "Femme" c'est ce qu'on appel un sexe "sociologique".

Mais pour une anglophone dont la langue utilise "male" et "female" pour le sexe biologique et pour la définition administrative, au lieu de "men" et "women" non ça n'est pas excusable.

Non un "male" ne peut pas devenir une "female", pas totalement, parce qu'en effet, biologiquement il lui manquera toujours quelque chose, mais un "men" peut devenir une "women", parce que ça n'est que sociologique, et que ces gens en ont besoin, et oui, prétendre le contraire, c'est transphobe, même si elle est juste trop stupide pour s'en rendre compte, ça ne l'excuse pas totalement pour autant.

Répondre à ce commentaire

Par RTS_Gamer, il y a 1 mois (en réponse à Rickblood):

"Mais un homme peut devenir femme. Parce que "Homme" et "Femme" c'est ce qu'on appel un sexe "sociologique".

", mais un "men" peut devenir une "women", parce que ça n'est que sociologique, et que ces gens en ont besoin,".

Tu confonds pas mal de choses. Le "groupe social" qui permet d'identifier des individus, en fonction de leur sexe, leur origine géographique, leur culture, leur profession.... c'est pertinent.

Le groupe des trans en tant que groupe social, avec ses codes culturels, ses pratiques.... existe bel et bien ; cependant, cette existence sociologique ne transforme pas magiquement leur corpus idéologique en une vérité absolue incontestable. Leur rapport même à l'identité de genre qui peut être fluide pour certains, démontre bien que l'on est dans le domaine des perceptions, et comme toute personne ayant un minimum travaillé dans les sciences humaines et sociales le sait, ces perceptions n'ont pas de valeur de vérité absolue. Si leur discours sur leur ressenti, déterminant leur identité, existe bel et bien, cela ne fait pas pour autant de cette affirmation une vérité scientifique. Autrement dit, ton "sexe sociologique" non cohérent avec le sexe biologique, c'est une ineptie scientifique, mais qui est perçue comme réelle, parce qu'il y a une perception (toujours ces fameuses perception) de progrès (enfin, juste pour eux, qui ne se sentent pas bien ans leur corps, l'usage même de la notion de progrès étant très discutable) dans cette affirmation.

Après, tu dis qu'ils en ont besoin... Mais là encore, c'est une question de perception, de ressenti, qui pourrait être discuté scientifiquement. On pourrait rapprocher cela du cas d'une personne originaire d'un pays x, qui s'identifierait à un autre pays y à plusieurs de milliers de km, par le fait des influences culturelles dans lesquelles il baigne. Si demain je me sens australien ou colombien, est-ce que mon ressenti déterminerait sociologiquement mon groupe d'appartenance culturelle, étatique... (à comparer avec la question du genre) ?

" et oui, prétendre le contraire, c'est transphobe, même si elle est juste trop stupide pour s'en rendre compte, ça ne l'excuse pas totalement pour autant."

Que ses propos aient pu être maladroits, on peut l'estimer, mais non, il n'y a rien de transphobe. C'est quand même assez phénoménal de voir l'omniprésence de cette stratégie rhétorique consistant à protéger une "idée" des remises en causes scientifiques pour verrouiller la légitimité d'un combat, et en assignant systématiquement un mot négatif à tous les détracteurs.... Là encore, on a de la matière analytique pour les chercheurs en sciences humaines et sociales

Répondre à ce commentaire

Par Mouais, il y a 1 mois :

"Des changements qui visent à contrer les propos transphobes de J.K. Rowling, en prouvant que le studio se veut davantage ouvert d'esprit que l'autrice de la saga."

En tout cas on sait ce que pense l'auteur de l'article pense de JK Rowling :)

Au passage faudra vraiment qu'un jour quelqu'un m'explique ce qu'elle a dit de transphobe

Répondre à ce commentaire

Par Biscornu, il y a 1 mois (en réponse à Mouais):

Elle n'a rien dit de transphobe, elle a simplement exprimé une réalité scientifique en disant que les trans n'avaient pas de menstruations comme les femmes, parce que leur anatomie n'est pas la même, tout simplement.

Répondre à ce commentaire

Par Rickblood, il y a 1 mois (en réponse à Biscornu):

en ajoutant que par conséquent un homme ne pourrait jamais être une femme. Ce qui est quand même dur à entendre pour des gens qui ne se sentent déjà pas bien dans leur corps ce qui est quand même un peu transphobe, et largement suffisant pour la justice populaire du net.

Franchement je cautionne pas le fait qu'elle se fasse autant mettre au piloris (bien qu'elle le mériterait pour bien d'autre raison), mais essayer de lui trouver des excuses en prétendant qu'elle a rien dit de mal c'est tout aussi stupide.

Répondre à ce commentaire

Par RTS_Gamer, il y a 1 mois (en réponse à Rickblood):

" en ajoutant que par conséquent un homme ne pourrait jamais être une femme."

Et donc, biologiquement, c'est un mensonge ?

"Ce qui est quand même dur à entendre pour des gens qui ne se sentent déjà pas bien dans leur corps ce qui est quand même un peu transphobe, et largement suffisant pour la justice populaire du net."

Mais le problème n'est pas ce que que ça soit dur à entendre ou pas, mais que ça soit scientifiquement vrai ou faux !


"Franchement je cautionne pas le fait qu'elle se fasse autant mettre au piloris (bien qu'elle le mériterait pour bien d'autre raison), mais essayer de lui trouver des excuses en prétendant qu'elle a rien dit de mal c'est tout aussi stupide."

Elle n'a rien dit de mal, c'est un fait. Ce n'est pas parce que certains ont décidé tout à coup que contredire leurs assertions idéologiques serait l'équivalent à être nazi, que ça en devient une vérité absolue. Les femmes ont bien leurs règles ; les trans peuvent s'identifier en ce qu'ils veulent, ça ne changera jamais biologiquement les réalités du corps humain. C'est bien ce qu'il y a de fascinant avec les idéologies : insister sur des choses fausses scientifiquement mais pourtant les mettre au même niveau que la science, voire au-dessus, en estimant que c'est un "progrès" (mdr). On dirait presque des platistes qui défendent leur conception idéologique de la Terre, manquerait plus qu'ils accusent leurs contradicteurs d'une phobie......

Répondre à ce commentaire

Par Rickblood, il y a 1 mois (en réponse à RTS_Gamer):

"Et donc, biologiquement, c'est un mensonge ?"

on est pas sur une histoire de mensonge ou pas, on est sur une notion de personne qui naisse dans un corps dans lequel ils ressentent un profond mal-être au point que ça pousser certains au suicide (moins depuis quelques années mais quand même) et une personnalité publique leur balance à la gueule "vous êtes né homme en vous sentant femme ? bah tant pis pour vos gueule ! vous serez toujours des hommes et puis c'est tout !". TOUT le monde sait qu'un homme devenant femme ne deviendra jamais une femme ... pas besoin de le leur rappeler, à moins d'avoir juste envie de provoquer. Surtout si c'est pour ajouter que soit disant ces hommes ne pourront jamais être femme "parce qu'ils ne comprendront jamais la violence que subit une femme dans la société" ... parce que c'est sûr un homme qui se sent femme et qui est au bord de se foutre en l'air parce que la société l'oblige à être un homme c'est JUSTE pour le fun qu'il veut se sentir femme ...

"Mais le problème n'est pas ce que que ça soit dur à entendre ou pas, mais que ça soit scientifiquement vrai ou faux !"

J'ai répondu à cette deuxième idiotie juste au dessus. On parle pas de gens qui font ça pour le fun, on parle de mal-être, au même titre qu'un dépressif, qu'un asperger, ou qu'un trouble sur le spectre autistique.

Pour le reste de ton argumentaire digne d'un sophisme crasse je répète : on parle de mal être psychologique qui date pas de notre siècle. C'est un fait, il y a des gens qui naisse d'un sexe, mais qui se sentent d'un autre. Maintenant c'est bien elle s'en prend aux hommes qui se sentent femme, mais elle dit rien aux femmes qui se sentent homme et qui ressentent le même mal-être ... ! Cette femme est un condensé d'idée et de notion à gerber, et son côté transphobe (qui n'est transphobe que dans les faits parce qu'en faite elle est trop stupide pour se rendre compte que c'est transphobe ... ce qui n'excuse pas ses paroles pour autant) n'est qu'une perle de plus au collier répugnant qu'elle représente : elle instrumentalise l'homosexualité, elle est raciste (pas envers les noirs non, mais envers les non-anglo-saxon), Faut arrêter de la défendre ... A moins que vous soyez avocat, ce dont je doute, et dans ce cas c'est votre devoir de la défendre ... mais dans le cas contraire, faut arrêter de cautionner les conneries qu'elle raconte.

Répondre à ce commentaire

Par RTS_Gamer, il y a 1 mois (en réponse à Rickblood):

" on est pas sur une histoire de mensonge ou pas, on est sur une notion de personne qui naisse dans un corps dans lequel ils ressentent un profond mal-être au point que ça pousser certains au suicide (moins depuis quelques années mais quand même) "

La question du bien-être est évidemment une chose à ne pas négliger. Pour autant, est-ce que ça signifie que l'on doit défendre une position scientifiquement erronée ? Là on est en plein dans une démarche de défense "religieuse"....

Et les suicides ? Mais c'est malheureux bien évidemment. Pour autant, pourquoi devrait-on taire une vérité juste parce que certains ne peuvent pas l'entendre ? Doit-on les laisser les gens baigner dans les "contre-vérités", juste pour ne pas offenser, par empathie ? Je crois au contraire qu'il vaut mieux "éduquer" l'humanité en général, tout en lui laissant une liberté de jugement critique en fonction des faits, des évènements, des réalités.

Et le fait de toujours tout ramener aux suicides, c'est là aussi assez éloquent. Tu connais le nombre de suicides annuels de gens qui ne se sentent pas bien dans leur peau en général ? Là encore, plutôt que de chercher à isoler le suicide chez les LGBT pour en faire un "argument" de défense de leurs "idées" (formule de ma part pas élégante au passage, mais explicite), il faudrait plutôt l'insérer dans une analyse globale sur le mal-être.

" et une personnalité publique leur balance à la gueule "vous êtes né homme en vous sentant femme ? bah tant pis pour vos gueule ! vous serez toujours des hommes et puis c'est tout !". TOUT le monde sait qu'un homme devenant femme ne deviendra jamais une femme ... pas besoin de le leur rappeler, à moins d'avoir juste envie de provoquer.[...] "

Sauf que la première fois où Rowling a expliqué que les femmes avaient leurs règles, y avait pas de but de parler de la communauté trans, juste de parler des problèmes de menstruations. Ce sont des militants trans qui sont venus chialer ensuite parce que ce qu'elle a dit n'était pas assez "inclusif"..... Donc tu vois bien que ce que tu identifies à de la provocation gratuite, ça ne l'était pas du tout... d'où l'importance de la contextualisation, plutôt que de commencer à attaquer les gens gratuitement en les accusant de phobie x ou y parce qu'ils auraient dit des trucs pas assez "progressistes" à leur goût....

" J'ai répondu à cette deuxième idiotie juste au dessus. On parle pas de gens qui font ça pour le fun, on parle de mal-être, au même titre qu'un dépressif, qu'un asperger, ou qu'un trouble sur le spectre autistique."

Bon déjà, le truc c'est que personne n'a dit que c'était pour le fun ; l'idiotie, c'est de nier les réalités scientifiques (et les considérer comme une idiotie) sous prétexte que ça ferait du mal à des gens. Et confondre un mal-être identitaire avec un trouble du neuro-développement.....

"Pour le reste de ton argumentaire digne d'un sophisme crasse"

MDR !

Déjà, la seule consistance "argumentative" de ton propos se fonde sur un mélange de maîtrise très faible des bases de la sociologie, la mobilisation du registre des émotions (une stratégie rhétorique très connue) avec le thème du suicide pour soulever l'empathie, et la dénonciation des méchants". Si tu cherches du sophisme crasse, relis-toi mon grand....

Deuxièmement, tu as beaucoup trop de lacunes en sciences humaines et sociales pour venir parler de sophisme, quand tu es incapable de comprendre l'importance des perceptions (pour rappel, ce sont des choses que l'on voit dans les cursus de certaines disciplines universitaires dès la 3e année....). Qu'un personne ressente quelque chose, cela n'en fait pas une vérité absolue dans le domaine scientifique !

Troisièmement, je répète : que le mal-être existe, on peut tout à fait le déplorer, mais ça n'autorise certainement à faire du "politiquement correct" et à taire des choses pour plaire à x ou y ! Je reprends volontiers mon analogie avec les platistes qui pourraient se sentir exclus pour leurs idées et développer de ce fait un mal-être (d'ailleurs une caractéristique générée par l'exclusion); c'est totalement du même acabit !

" mais dans le cas contraire, faut arrêter de cautionner les conneries qu'elle raconte. "

Bon déjà, je vais te le répéter parce que ça a du mal à rentrer : biologiquement, elle ne dit aucune connerie, c'est un fait scientifique vérifié qui n'est plus à démontrer. J'en ai rien à foutre que l'affirmation d'un fait biologique "offense" (la grande tragédie du XXIe siècle) des gens de la communauté trans ; pour autant, je ne cautionne pas les provocations, les agressions contre eux.

Ensuite, je ne cautionne justement pas les conneries que l'on trouve un peu partout en manipulant les sciences humaines et sociales : une personne qui se sent du genre opposé à son sexe, ça relève de l'unique perception, du ressenti, qui peuvent être totalement faussés par un biais émotionnel, culturel. Et c'est bien parce que je ne cautionne nullement ces conneries que je cautionne encore moins les attaques ad personam parce que des gens qui ont le malheur de contredire (le domaine des idées, et non des attaques contre les humains) telle ou telle communauté !

Donc peut être qu'avant de parler de mon sophisme crasse, tu devrais faire preuve d'un plus grand esprit critique et d'une plus grande rigueur analytique !

Répondre à ce commentaire

Par Ikki, il y a 1 mois via l'application Hitek :

Mouais. Saints row proposait la même chose. Ou même de parler en zombie.

Répondre à ce commentaire

Par Dieu_Steak, il y a 1 mois :

Il arrive un moment ou pouvoir personnaliser son avatar comme on l'entend ne devrait pas être un argument marketing pro-inclusif, le problème que j'ai avec ça c'est que, sous couvert de progressisme, ca devient une obligation dans un média qui se doit d'avoir des codes propres, différents de notre société. On fait un jeu ou la magie fait partie intégrante de l'histoire, alors qu'est ce qu'on s'en tape que jean-jacqueline, transgenre non binaire et polyamoureux de son état, puisse faire un personnage qui lui correspond a 100% ? sera t-il capable de faire de la magie pour autant DANS LE VRAI MONDE ? quand je joue a un JV je choisi de prendre une femme, pourtant je suis un homme et j'en fais pas toute une histoire. Je n’achèterai pas ce jeu par principe, je ne suis pas la communauté visé.

Répondre à ce commentaire

Par cenlikin, il y a 1 mois :

Pour ceux comme moi qui suivent la polémique de loin. Voici quelques morceaux choisie des déclarations de J.K.Rolling.
Vous me direz si vous pensez que c'est le discours de quelqu'un transphobe.

L’idée que des femmes comme moi, qui sont en empathie avec les personnes trans depuis des décennies, qui se sentent connectées à elles parce qu’elles partagent une vulnérabilité en tant que femmes (vulnérabilité face à la violence masculine), « haïssent » les personnes trans parce qu’elles estiment que le sexe est une réalité et a des conséquences sur nos vies… c’est un non-sens.

Je respecte le droit de toute personne trans à vivre sa vie de la façon qui lui paraît la plus sincère et confortable. Je manifesterais à vos côtés si vous étiez victime de discrimination à cause de votre transidentité. Et en même temps, ma vie a été façonnée par le fait que je suis de sexe féminin. Je ne pense pas que ce soit « haineux » de dire ça.

Répondre à ce commentaire

Par Séverac, il y a 1 mois :

Les propos de Rowling ne sont pas transphobes, à la limite ils pourraient être présentés comme.jugés transphobes par une poignée de malades mentaux mais pas plus.

Répondre à ce commentaire

Par Rickblood, il y a 1 mois (en réponse à Séverac):

Elle se fait quand même limogé pour ça ...

Maintenant c'est qu'une couche de crème sur tout le reste, son racisme latent entre autre (pardon, son "ultra-nationalisme" ... c'est vrai c'pas tout à fait pareil ...), ou sa tendance à instrumentalisé l'homosexualité quand elle n'as plus d'idée.

Franchement j'irais pas la plaindre.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 mois :

L'extrême droite : "Rowling est une putin de SJW avec son Hermione noire et son Dumbledore gay, elle ne devrait pas avoir le droit de s'exprimer"

Aussi l'extrême droite : "Les sjw en veulent à la liberté d'expression de Rowling parce qu'elle est pas politiquement correct"

Répondre à ce commentaire

Par J.K.R, il y a 1 mois :

J'espère qu'il y aura un mod pour retirer les trans.

Répondre à ce commentaire

Par Xerozen, il y a 1 mois :

Immersion niquée, bien joué.

Répondre à ce commentaire

Par Rickblood, il y a 1 mois (en réponse à Xerozen):

et en quoi ? il est dit qu'on va être "obligé" de mettre une voix masculine sur un corps féminin ou inversement ? Non ? Bon bah si c'est que ça qui te nique l'immersion ça devrait aller t'as qu'à pas le faire ...

Y en a qui vont préféré ça pour l'immersion, y en a qui n'ont rien à faire de l'immersion et que ça va juste faire marrer, et d'autre qui ne veulent pas de ça pour leur immersion et qui du coup ne le feront pas ...

Dans tout les cas l'immersion n'est niqué que pour les emmerdeur comme toi qui on décidé que "avoir le choix" ça allait niquer leur immersion ... C'est un peu comme se dire "dans un jeu D&D y a trop de choix d'alignement ... ça pourris l'immersion !" ...

Répondre à ce commentaire

Par Xerozen, il y a 1 mois (en réponse à Rickblood):

C'est bien continue de pleurer, j'adore le sel des ouin ouin de fragiles, il est si savoureux ~

Répondre à ce commentaire

Par Chuckchick, il y a 1 mois (en réponse à Xerozen):

C'est toi qui est en train de chialer parce que soit disant l'immersion est niqué

Tu fais le fragile et quand on te met un taquet pour te dire d'arrêter de pleurer pour rien tu dis que c'est l'autre le fragile ... y a rien qui t'embête ?

Répondre à ce commentaire

Par Xerozen, il y a 1 mois (en réponse à Chuckchick):

J'ai écrit 4 mots et le gars m'imagine chialer, c'est magique. Pour un gars qui chiale dans des romans que gneugneu je suis un emmerdeur, c'est d'une ironie rare. Un rageux label rouge <3

Continue, tu le fais si bien ~

Répondre à ce commentaire

Par Chuckchick, il y a 1 mois :

à part toi personne chiale. Tu prend tes désires pour des réalités.

Y a aucune rage y a juste un rappel au fait que ouais : t'es un emmerdeur mais ça c'est un fait x)

Tu fais pitié en fait, je vais te laisser à tes délires de troll raté <3
Troller c'est un art, et visiblement tu le maîtrise absolument pas.

Continue à t'exercer petit fragile, les mecs en manque de conflit qui essaie de faire rager les autres sans y parvenir c'est un vrai délice :)

Répondre à ce commentaire

Par Xerozen, il y a 1 mois (en réponse à Chuckchick):

En attendant tu continues de me répondre, soit exactement ce qu'un troll attendrait gentiment de toi ("don't feed the troll" pour les intellectuels hein ? ;) )
(Mais attention par contre, il ne m'a pas répondu directement le petit, il a lancé un autre fil de commentaires. Courageux mais pas téméraire. Un véritable super-héro ce justicier ! Allez, je vais faire un effort, je vais être bon joueur et considérer qu'il peut arriver à n'importe qui de faire erreur sur la manière de publier. Il faut bien que l'un de nous deux soit capable de faire preuve de clémence et de compréhension.)

Donc :
-soit tu es incapable de te retenir de me répondre mais tu es dans le déni complet, auquel cas il faut reconnaître que je suis tout de même sacrément efficace pour un troll débutant
-soit tu te donnes la peine de répondre tout en sachant que ça ne sert à rien, auquel cas tu es quand même un peu stupide (mais juste un peu, n'abusons pas, on va partir du principe que tu comprends)
-soit ton pauvre petit ego est trop blessé pour ne pas réagir, auquel cas, qui de nous deux est fragile ? A vue de nez, je dirait celui qui prend l'initiative d'attaquer l'autre en premier (tout en restant bien à l'abri derrière son écran, le courage encore hein <3), et à bien y regarder les commentaires, ce n'est pas mon cas ;)

Bref, continue de rager et de m'attaquer tout seul si ça te chante, tu me régales, je pourrais faire ça toute la journée.

Mais il va sans dire que si cela t'est si insignifiant, une réponse de ta part n'est pas requise. En général ce sont les plus petits chiens qui aboient en toutes circonstances pour répondre. Je préfère me contenter de vraies phrases, mais chacun son truc.
Je pense que je peux considérer que cette conversation est terminée. Après tout, ce n'est pas parce que tu m'attaques comme un enfant que je ne peux pas te considérer comme un adulte responsable et intelligent n'est-ce pas ? Ne t'inquiète pas, je saurai faire preuve de mansuétude à ton égard.

Sur ce, des bisous, beaucoup d'amour sur toi, et pense à boire de l'eau quand même, ça atténue la nervosité ;)

Répondre à ce commentaire

Par Xerozen, il y a 1 mois (en réponse à Chuckchick):

Simple résumé si ce pavé est trop difficile à lire : Ouin ouin
<3

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.