Huawei contre-attaque en déposant un nouveau nom de système d'exploitation

De Mickaël Auteur - Posté le 14 juin 2019 à 10h07 dans Smartphones

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Donald Trump, président des États-Unis, a fait trembler la Chine en interdisant à Huawei de commercer avec les entreprises américaines. De ce fait, le constructeur numéro 2 au monde dans la téléphonie mobile ne peut plus utiliser Android de chez Google ainsi que les technologies provenant des US comme le développement de processeur ARM. Le seul sursis donné par le président américain est la réintégration du géant dans un accord commercial entre la Chine et les États-Unis, mais ce n'est pas pour demain. Huawei a donc décidé de prendre un peu d'avance en déposant le nom de son nouveau système d'exploitation auprès d'une flopée de pays.

Un OS de secours basé sur l'AOSP

Le fait d'interdire Android de Google à Huawei a de quoi inquiéter les clients de la marque, or il faut rappeler qu'il existe l'AOSP (Android Open Source Project) une version complètement nue d'Android sans aucun service de Google, la véritable base du système d'exploitation mobile développé par des bénévoles du monde entier et soutenu par Google.

C'est justement à partir de cette base que Huawei a développé en secret son propre système d'exploitation baptisé Hongmeng ou Ark OS. Ce sont ces noms qui ont été déposés en Europe et dans 9 autres pays, signale l'Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI). Pour brouiller les pistes, le géant chinois a donc déposé deux noms auprès des bureaux de l'office de l'Union Européenne. On ne sait donc pas quel sera le nom final de ce système d'exploitation. Pour ce qui est du magasin d'applications, Huawei dispose du sien, AppGallery. Il en existe d'autres comme Aptoide qui s'attaque directement à Google et sa position dominante, sans compter que ce dernier est maintenant détecté comme une application non sécurisée.

Même si Hongmeng et Ark OS ont été déposés cela ne veut pas dire que l'OS est prêt à être déployé, c'est ce qu'affirme Andrew Williamson, vice-président en charge des affaires publiques et de la communication de Huawei. Il précise par la même occasion qu'il est encore en phase de test.

Des rumeurs parlent d'un million d'appareils produits intégrant ce nouvel OS, cependant aucune information supplémentaire à ce sujet ni même de déclaration de la part du constructeur n'ont été données, néanmoins il se pourrait que cet OS sorte en automne prochain, des informations à prendre avec des pincettes puisque rien n'a été confirmé officiellement. De plus, il se voudrait beaucoup plus sécurisé qu'Android et misera davantage sur la vie privée de ses utilisateurs, un pied de nez à Donald Trump et aux États-Unis. Il ne reste plus qu'à attendre de voir si les deux nations trouvent un accord ou si Huawei attaque en premier.

Une erreur ?

Mots-Clés : HongmengArk OSHuaweiChineusetats-unisEuropesystème d'exploitationosdépôt de nom

Source(s) : reuters.com

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (12)

Par Goubly, il y a 8 mois :

c'est bien d'avoir un OS de secours mais pour les puces ARM ils vont faire comment ainsi que tous les autres composants ?

Répondre à ce commentaire

Par LA RAB DU FUTUR, il y a 8 mois (en réponse à Goubly):

Way,,,, Bon,,,
Mes Tue Va Fer Quoi,,,, En 2o2o ?
Restez Ame Eric 1 Avec Ta 4G,,,,
Houx Passer Alla 5G Chez Lait Chie Noix,,,

Répondre à ce commentaire

Par Maxouillllle, il y a 8 mois (en réponse à LA RAB DU FUTUR):

Bientôt les soldes , prend un bescherelle ;)

Répondre à ce commentaire

Par Axo, il y a 8 mois (en réponse à Maxouillllle):

Mais en plus il lâche pas l'affaire.
ça fait 3 ans y a toujours un gars qui viens commenté comme ça, alors que c'est plus drôle du tout :'(

Répondre à ce commentaire

Par floflo, il y a 8 mois (en réponse à LA RAB DU FUTUR):

Ca met masse pub sur le site, mais ça laisse les trolls rentré ...

Répondre à ce commentaire

Par Mouais, il y a 8 mois (en réponse à Goubly):

Bah huawei produit les Kirin ils ont leur propres soc dopé à l'IA ils seront clairement pas perdant si leur OS s'impose comme une vraie alternative a Android

En tout cas hâte de voir cet OS !
J'espère qu'il offrira une bonne alternative à Android et qu'il clouera la nez a Trump et consorts

Répondre à ce commentaire

Par zboy, il y a 8 mois (en réponse à Mouais):

Je crois que Kirin est basé sur ARM

Répondre à ce commentaire

Par Mouais, il y a 8 mois (en réponse à zboy):

Oui mais arm est une société anglaise je vois pas pourquoi elle couperait les ponts avec Huawei ?
Il me semble qu'il n'y a que les sociétés américaines qui ne doivent plus avoir de lien avec Huawei

Répondre à ce commentaire

Par Naiade, il y a 8 mois (en réponse à Mouais):

Pas aussi simple que ça, Quand les USA ont haussés le ton par exemple beaucoup d'entreprises européennes qui ont la technologie pour produire les composants les plus petits avaient du coup stopper l’approvisionnement.
Les chinois veulent être complètement indépendant, c'est pas seulement des USA.
C'est pas pour rien que les chinois sont fichés pour espionnage industriel.

Et tout ce bordel là, c'est même pas une question économique à la base, juste d'égo.

Répondre à ce commentaire

Par Mouais, il y a 8 mois (en réponse à Naiade):

Oui mais là on parle d'un véritable interdiction dans le cadre USA-Huawei or il n'y a pas d'interdiction côté Europe-huawei c'est juste par précaution le temps de savoir si il y a bien renseignement transmis de la part de Huawei

Pour l'instant il n'y a aucunes preuves je ne sais d'ailleurs même pas comment les USA peuvent faire passer ce genre d'interdictions... En plus quand on connaît le passif des USA et de la NSA c'est bien ironique

Répondre à ce commentaire

Par Ghibli, il y a 8 mois :

c'est pas un peu vieux comme news...

Répondre à ce commentaire

Par aldoria, il y a 8 mois :

vous êtes en retard

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Samsung Galaxy Fold, le premier smartphone pliable du constructeur : fiche technique, prix et date de sortie

Samsung Galaxy Fold

Il y a 7 jours

Test Lexip Np93 ALPHA, une souris gamer française avec un joystick et des patins en céramique : fiche technique, prix et date de sortie

Lexip Np93 ALPHA

Il y a 7 jours

Test des Jabra Elite 75t, une mise à jour très réussie pour pour les écouteurs True Wireless

Jabra Elite 75t

Il y a 2 semaines