Les Animaux fantastiques 2 : les Crimes de Grindelwald

Ian McKellen tacle Les Animaux Fantastiques qui n'abordent pas clairement l'homosexualité de Dumbledore !

De Dan Auteur - Posté le 30 mai 2018 à 11h22 dans Cinéma

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Est-ce nécessaire de vous présenter Ian McKellen ? NON ! L'homme est connu pour sa carrière au théâtre et au cinéma, mais également pour son militantisme pour la cause LGBT. La preuve avec cette interview qu'il a accordée à Time Out et dans laquelle l'acteur britannique a réagi au fait que l'homosexualité de Dumbledore n'est pas abordée dans le deuxième volet des Animaux Fantastiques.

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)

Un choix scénaristique qui a provoqué la colère des fans

Une question qui avait beaucoup fait réagir ! En effet, le réalisateur du film, David Yates, avait, dans une interview à Entertainment Weekly, expliqué que la sexualité du directeur de Poudlard ne serait pas abordée de façon explicite dans Les Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald. Dans cet entretien, Yates expliquait que "les fans en sont conscients. Dumbledore avait une relation très intense avec Grindelwald quand ils étaient jeunes. Ils sont tombés amoureux des idées et de l'idéologie de l'un et de l'autre."

De son côté, l'auteure J.K. Rowling avait pourtant affirmé que ce deuxième opus de la saga montrerait au public "un jeune homme tourmenté et troublé". Et d'ajouter : "Il n'a pas toujours été sage... concernant sa sexualité... affaire à suivre...". Or, rien de cet aspect du personnage incarné par Jude Law ne sera montré à l'écran... Et c'est bien ce qui a créé une polémique au sein de la communauté de fans d'Harry Potter.

Ian McKellen assez sceptique sur ce choix

Les fans ont pu compter sur le soutien de Ian McKellen qui, cette semaine, a accordé une interview à Time Out et dans laquelle l'acteur se montre assez sceptique quant à ce choix scénaristique :

C’est très regrettable. Mais personne n’attend Hollywood pour commenter la société, n’est-ce pas ? Ça ne fait que très récemment qu’ils ont découvert qu’il y avait des noirs dans le monde. Hollywood a maltraité les femmes de toutes les façons possibles à travers son histoire. Les hommes gays n’existent pas. Ni dieux ni démons (film de 1998 qui aborde la vie de James Whale, réalisateur gay) a été le moment où Hollywood a commencé à admettre qu’il y avait des homos tout autour, même si la moitié d’Hollywood était gay.

Une critique que les fans de l'univers d'Harry Potter ont salué ! Et si vous le souhaitez, Sir Ian McKellen fait l'objet d'un documentaire intitulé Playing the part, qui retrace la carrière au cinéma et au théâtre de l'acteur, mais également de ces actions en tant que militant pour venir en aide à la communauté LGBT. Les Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald sortira le 14 novembre prochain au cinéma.

Une erreur ?

Source(s) : comicbook.com

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Avis des internautes sur le film Les Animaux fantastiques 2 : les Crimes de Grindelwald (6)
pic

Dernier avis positif

Par Murge, il y a 1 mois

Quel gâchis.

On a une bonne trame principale, des personnages intéressant et surtout des visuels incroyaux (vraiment… » lire la suite

Sa note :

8
VS
pic

Dernier avis négatif

Aucun avis négatif.

Laisse un avis !

Tu as vu Les Animaux fantastiques 2 : les Crimes de Grindelwald ? Laisse un avis !

Commentaires (51)

Par Savi, il y a 2 ans :

Ce mec est génial !

Répondre à ce commentaire

Par Dasher, il y a 2 ans (en réponse à Savi):

Sincèrement quand je lis vos commentaires, j’ai du mal à comprendre vos griefs (et ce sans offense) face à la possible l’homosexualité de Dumbledore.

Tout abord je dois avouer que ma position face à cette information est assez mitigée et je rejoins beaucoup sur le fait que JK Rowling aurait dû directement inclure l’orientation de son personnage dans le récit pour faire sens, mais je trouve néanmoins que cette info permet dans une certaine mesure de mieux comprendre le Dumbledore notamment sur ce qu’il aurait pu le poussé à suivre les idées controversées de Grindelwald alors qu’il nous est dépeint dans la saga harry potter comme un sorcier œuvrant pour le « bien ».

Pour ce qui est de la pertinence d’informer ou non de l’orientation sexuelle d’un personnage, je trouve cela personnellement important dans la mesure que même si celle-ci ne définit pas dans sont entier-té une personne elle n’en reste pas moins une caractéristique prépondérante. En effet, Si on se penche de façon assez générale sur l’indication de l’orientation sexuelles des personnages principaux de fiction (Tout médium confondue) on se rend compte que très souvent l’indication de leurs orientation nous est donné de façon indirecte par le bi de leurs interactions romantiques/sexuelles.

Exemple : Harry relation avec Ginny = Hetero,
Hermion relation Ron = hetero ,
Severus relation à sens unique Lily = Hetero,
Le capitaine jack Harckness relations avec Ianto et personnes d’autres genres voir espèces = Pansexuel
HanSolo relation Leia = Hetero,
Docteur who relation compagne = Hetero,
Loras Tyrell relations Renly Baratheon = Gay,
Natasha romanoff « Black widow » insinuation d’une possible romance Bruce banner « Hulk » = Hetero

Tout cela pour dire qu’il est assez facile de déduire l’orientation d’un personnage par son écriture, Et que par défaut on aura également tendance à considérer comme hétéro non pas par hétéro-centrisme, mais bien parce que l’hétérosexualité reste « la norme » de notre société. Et cela ce fait se trouve avéré dans la vie de tous les jours, en tout cas pour moi ça l'est. Et personnellement je me suis rendu compte de cette association par défaut lors d’une discussion assez bateau avec une nouvelle connaissance; je lui ai demandé de ramener son petit ami à l’une de nos prochaines soirée, et pour réponse elle me répondit juste que ça plairait à Laura sa petite amie, Information assez basique qui conduira comme même à un débat sur le fait « d’étalé sa sexualité » !
( si bien écrit sans que l’orientation du personnage ne devienne un prétexte ou comme récemment un argument de com ! (Coucou le fou de disney et sulu de star trek !!)
Et pour en revenir au question de diversité au sein des offres culturelles que d'autres dans les commentaires ont pu soulever. Effectivement personnellement je pense qu'il est important de pouvoir proposer une certaine diversité au sein d'une œuvre car elle est bien souvent le miroir de notre société et plus précisément de ce qui la regard ,des individus au caractéristiques variées.

Et encore une fois de ma propre expérience. Je fait du cosplay et pour ce qui ne connaissent pas cette pratique le but et de ressembler au mieux au perso choisi, que ce soit visuel ou du jeu d'acteur/mimiques/pose et le choix du personnel ce fait plus communément par l'affecte ou visuel, ce qui mon cas . Mais le "problème" qui ce posent souvent pour moi est la couleur de peau des perso, pas que ce soit un obstacle pour moi parce que si c'est un perso que j'affectionne je le ferai comme même ( # lady oscar, sailor moon, loki, miku ^^) Mais il n'empêche je reçois souvent des critiques pour les choix de personnages ayant une couleur de peau différente de la mienne. Ces personnes arguent que je devrais me restreindre au perso noir (même si j'en fait déjà aussi #tornade et bientôt suri) Et le choix de mais perso ce fait très souvent par des icone ayant très souvent bercé mon enfance, ce qui m'avait d'ailleurs amené à me questionner lorsque j'étais enfant sur pourquoi j'étais noir et non blanche comme la plupart de mais modèle.


Je tiens à dire que le but de ce commentaire et d'avants tout apporter une autre vision très personnelle aux points abordées par les commentaires

Je dois avouer que ce qui m'a en premier lieu pousser à écrire ce commentaire est un sentiment de tristesse et d'amertume face ma propre incompréhension du au "rejet " mais en vous lisant sincèrement je peut mieux comprendre le sentiment pour certains de "remplacement " et d'avoir l'impression d'être déposséder de quelque chose d'acquis (la représentation majoritaire) et je peut comprendre l'incompréhension dans la quel cela peut mettre certain.

Mais franchement je ne pense pas qu'un jour il y aura une inversion des standard tout simplement car même si les minorité tende à être plus visible elle resterons toujours des minorités.
J'espère que ce com pourra apporté une autre vision des choses à ce qui veulent, bien évidemment ce que j'ai dit reste subjectif et ouvert à débat.

Et personnellement connaitre vos différents ressenti serai vraiment intéressent ^^

Répondre à ce commentaire

Par Julien, il y a 2 ans (en réponse à Dasher):

"comme même"

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 2 ans (en réponse à Dasher):

Tu devrais intervenir plus souvent.

Répondre à ce commentaire

Par rscotch, il y a 2 ans :

Parce que dans ce contexte , on s'en tape ?

Répondre à ce commentaire

Par Comprendre Interstellar en 4 leçons, il y a 2 ans (en réponse à rscotch):

Parce que LGBT veut faire parler d'elle en permanence pour avoir un poid politique, non pas pour la pertinence du propos.

Répondre à ce commentaire

Par Gabten, il y a 2 ans (en réponse à rscotch):

Pas tout a fait. On s'en serait tapé si JK Rowling et autres n'avaient pas tenté de communiquer dessus.

Répondre à ce commentaire

Par Bandeboloss, il y a 2 ans :

pour ce qu'on en a à foutre de la sexualité d'un personnage...

Répondre à ce commentaire

Par Spider Marmotte, il y a 2 ans (en réponse à Bandeboloss):

D'autant qu'on pourrait plus se pencher sur son côté à s'isoler seul dans son bureau avec de jeunes élèves et le fameux sort de '' l'oubliette ''.

Répondre à ce commentaire

Par DeltaX, il y a 2 ans (en réponse à Spider Marmotte):

Le vrai scandale que la Gazette n'ose pas révéler !

Répondre à ce commentaire

Par Spider Marmotte, il y a 2 ans (en réponse à DeltaX):

Ben c'est normal '' Oubliette '', il doit y avoir pas mal de sorciers journalistes qui ont eu le droit à un geosncoup de baguette magique !

Répondre à ce commentaire

Par Eindir, il y a 2 ans :

Mouais enfin surtout que la sexualité de Dumbledore fait partie des trouze mille infos qu'a ajouter Rowling dans des interviews ou des tweets pour faire passer ses idées (bonnes ou mauvaises). Un peu comme le délire de la Hermione black quoi. Perso ça a beau venir de l'auteure, si c'est pas dans les livres ça n'a aucune valeur à mes yeux.

Répondre à ce commentaire

Par BLASPHEME, il y a 2 ans (en réponse à Eindir):

Auteur* plutôt Auteure avec un "e"....

Répondre à ce commentaire

Par Mouss, il y a 2 ans (en réponse à BLASPHEME):

y a bien un "e" au féminin , try again

Répondre à ce commentaire

Par Tim45, il y a 2 ans (en réponse à BLASPHEME):

En France, depuis 86, le Gouvernement considère que la féminisation des noms de métiers doit être encouragée dans les administrations et établissements publics. Cependant, l’Académie française, condamne la plupart de ces féminisations et ne recommande pas leur utilisation.
Du coup vous avez plus ou moins tous les deux raison ;)

Répondre à ce commentaire

Par MrOverD, il y a 2 ans :

C'est amusant, j'en parlais il y a quelques jours : qu'est-ce qu'on en a à foutre de la sexualité d'un personnage alors que ça n'apporte rien à l'histoire? Surtout dans un bouquin où ça n'est même pas un sujet abordé.
JKR, l'auteure du politiquement correct, oui

Répondre à ce commentaire

Par Julien, il y a 2 ans (en réponse à MrOverD):

Tu m'étonnes, tant que ça fait des thunes elle va pas se mettre une partie des fans à dos ! Alors elle va dans le sens de ce que les gens veulent entendre.

Répondre à ce commentaire

Par Blake, il y a 2 ans (en réponse à Julien):

T'es tellement à côté de la plaque que t'es tombé dans le ravin

Répondre à ce commentaire

Par Gogogo, il y a 2 ans :

Que la diversité soit représentée est importante, certes, mais se plaindre n’aide malheureusement pas. Vous ne direz alors : Comment faire avancer les choses ? Je vous répondrais : c’est vrai, la médiatisation surtout visant un large publique est une bonne solution, mais dans ce cas il faut le faire de façon intelligente et surtout non forcée.
Après, bien que certains le dénient parce que ce n’était pas écrit dans le livre, oui, la relation entre Dumbledore et Grindelwald est importante pour l’histoire. Mais elle ne l’est peut-être pas dans ce volet. Dans ce cas, inutile d’en parler. Point barre.

De même, il faut aussi arrêter d’être des hypocrites. On a des couples hétéros/des personnages blancs toutes les 10 secondes, mais quand un unique couple homosexuel/un personnage de couleur apparait, vous vous mettez à hurler en disant que c’est uniquement pour le politiquement correct ou que c’est les LGTB qui essayent de prendre le pouvoir ? Ca en dit long, non ?

Répondre à ce commentaire

Par quelqu'un qui vous est inconnu, il y a 2 ans (en réponse à Gogogo):

Totalement d'accord !

Répondre à ce commentaire

Par jerrykhan, il y a 2 ans :

Aujourd'hui pour être aimé de tous, il faut être homosexuel, féministe, musulman anti-trump et multiculturaliste (ah et j'oubliais : et antisioniste).

Répondre à ce commentaire

Par Spider Marmotte, il y a 2 ans (en réponse à jerrykhan):

Calme toi Celestin .

Répondre à ce commentaire

Par bigWigglyStyle, il y a 2 ans (en réponse à jerrykhan):

Tous = les média et Twitter ?

Parce que dans la vraie vie 99% des gens s'en foutent ...

Répondre à ce commentaire

Par SubScorpion, il y a 2 ans (en réponse à jerrykhan):

T'as oublié Vegan aussi et voter chocolatine

Répondre à ce commentaire

Par Gnondpom, il y a 2 ans (en réponse à jerrykhan):

Pauvre jerrykhan qui ne peut plus se vanter d'être un catho viril bien français (i.e blanc) qui aime casser du pd et noyer du bougnoule (aaah, le pont de l'Alma c'était le bon temps!)...c'est sûr que pour les Soraliens c'est l'enfer /rolleyes

Répondre à ce commentaire

Par jerrykhan, il y a 2 ans (en réponse à Gnondpom):

Hé oui je regrette ce bon vieux temps où on pouvait donner des coup de pieds au cul (pas aux bougnoules hein) mais à certains pseudo donneurs de leçons ici.

Répondre à ce commentaire

Par FavTab, il y a 2 ans :

J.K c'est pas la femme qui a dit que dumbledore etait gay en interview parcequelle a pas eu les couilles de le dire explicitement dans son livre ????

Répondre à ce commentaire

Par jerrykhan, il y a 2 ans (en réponse à FavTab):

ah zut j'ai aussi oublié vegan et platiste.

Répondre à ce commentaire

Par Julien, il y a 2 ans :

Bientôt ils imposeront des quotas de personnes LGBTYUIOP, des quotas de personnes en surpoids, des quotas de non-blancs, etc.

Répondre à ce commentaire

Par Aigle Solitaire, il y a 2 ans (en réponse à Julien):

C'est vrai quoi, de quel droit ils demandent de la visibilité ces monstres?


Il est loin le temps où on aurait mit tous ces hérétiques au bûcher, quelle tristesse....

Répondre à ce commentaire

Par Julien, il y a 2 ans (en réponse à Aigle Solitaire):

Ce n'est pas le propos. Moi je m'en branle de qui ils aiment prendre / par qui ils aiment se faire prendre.

Arrêtez de faire vos mijaurées.
La visibilité ils l'ont.

Mais, et pour coller au commentaire de LordB3Z en moins trash, qu'est-ce qu'il faut de plus ? Tout le monde sait qu'il est gay, l'auteure le dit à tout va pendant la promo des films, et alors quoi, il faudrait en parler pendant des plombes dans le film ? Il faudrait qu'il ait un rainbow flag dans sa valoche ?

Faites un tour sur Twitter et consort, et vous verrez la façon dont pensent les militants - certes extrêmes - de la cause LGBTQ+.
Pour eux, LGBTQ+ is the new normal. Et si t'es un "cis", comme ils disent, un mâle blanc cisgenre... malheur à toi.

Pas étonnant qu'ils veulent remplacer James Bond et tous les autres personages de la pop culture.

D'ailleurs il y en a même qui ne sont pas hyper chaud avec le fait que Dumbeldore soit gay : twitter[dot]com/sangliersympa/status/940315026753236997

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 2 ans (en réponse à Julien):

Le mec sort ses références de twitter...

Répondre à ce commentaire

Par Julien, il y a 2 ans (en réponse à Murge):

Mauvaise foi spotted.
Ce site représente bien la façon dont pense la populace.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 2 ans (en réponse à Julien):

Non, il ne représente que la façon dont pensent les extrémistes.

Répondre à ce commentaire

Par bastien341, il y a 2 ans :

A tout ceux qui viennent cracher leur haines des homos sans même lire l'article, SI il y a bien un intérêt pour l’histoire de parler de sa sexualité : "Dumbledore avait une relation très intense avec Grindelwald quand ils étaient jeunes".

Répondre à ce commentaire

Par batfan, il y a 2 ans (en réponse à bastien341):

Quand ils étaient jeunes, soit 30 ans avant le début de l'histoire racontée dans le film donc sans réellement d'importance.

Répondre à ce commentaire

Par bastien341, il y a 2 ans (en réponse à batfan):

Donc deux des personnages principaux du film ont une histoire commune mais on en parle pas parce que ça fait un peu trop longtemps pour toi ? ou bien plutôt parce que t'aime pas trop les homos ?

Répondre à ce commentaire

Par LordB3Z, il y a 2 ans :

Et ? il veut des preuves qu'ils est gay ? il veut une scene où il suce grindelwald ou quoi ?

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 2 ans :

"ah nan mon dieu protégez nous, un homo au ciné ! mes yeux vont fooondre" ...
Il y a un taux de fragilité chez certains c'est assez flippant ...

Mais allons au delà du plaisir du taunt :

Je suis assez surpris que certains prétendent ne pas percevoir l’intérêt narratif de l'homosexualité des deux personnages, tout spécialement quand l’interprète de Magnéto est mentionné dans le titre (on reviendra sur X-men).

Tout d'abords le fait que Grindelwald soit gay lui permet de justifier son idéologie :

Il considère que les sorciers sont supérieurs aux humains et doivent dominer ces derniers par la force et en tant qu'homosexuel qui ne subit aucune discrimination au sein du monde magique et qui est pleinement intégré socialement et politiquement, comment ne pas mépriser des singes qui discriminent, haïssent et violentent leur semblables dès qu'ils voient la moindre différence ?
Ainsi Grindy est la démonstration vivante que les sorciers sont supérieurs aux moldus d'un point de vue moral ce qui lui permet de justifier le recours à la force.
(c'est exactement la démarche de Magnéto qui, en tant que juif, a failli mourir dans un camps et qui depuis déteste l'homo sapiens)

Autrement dit ce ne sont pas tant l'homosexualité de Grindy ou la judéité de Magnéto qui sont importantes, ce qui est important c'est que leur spécificités sont parfaitement acceptées au sein de leur communauté et qu'ils vont se servir de ce fait pour justifier la domination d'êtres intolérants et violents et donc inférieurs.

Et c'est là qu'entrent en scène les gentils : Dumby et Pr.X font face aux mêmes problématiques que leurs homologues néfastes pourtant ils vont choisir la voie de la bienveillance et de la pédagogie ; ils sont l'incarnation des messages de leurs œuvres respectives : il ne faut pas se croire supérieur, le recours à la force ne doit se faire que pour protéger les faibles et la discrimination est moralement répréhensible et indéfendable sur le plan cartésien.


Mais au delà du message du film qui prend un sacré coup je crois qu'on perd surtout une histoire à fort potentiel dramatique :

Il n'est pas difficile d'imaginer la dramaturgie d'un couple qui se déchire pour des raisons idéologique plutôt que sentimentales et l'intensité des scènes qui auraient pus en découler.
Jude Law et Johnny Depp, deux grands acteurs dans des confrontations rhétoriques puis physiques qui feraient ressentir la difficulté de se battre contre un être aimé mais pour un idéal qui dépasse leur personne ça me vend du rêve.

M'enfin je dis ça mais au fond on sait tous que les "je vois pas l’intérêt blablabla" ne sont que des tartufferies...

Répondre à ce commentaire

Par Kal, il y a 2 ans :

je connais pas l'histoire donc à moins que ce soit un point important, je ne vois pas pourquoi ce serait spécialement abordé ?

Pourquoi un gay devrait être forcément défini par sa sexualité ?
Ne sont ils pas des êtres humains comme nous ?

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 2 ans (en réponse à Kal):

Non, ce sont des sorciers. (voir ci-dessus)

Répondre à ce commentaire

Par Kal, il y a 2 ans (en réponse à Murge):

Ok d'accord je ne savais pas.
Alors pour le coup c'est effectivement un point que se doit d'être abordé

Répondre à ce commentaire

Par DuRd3n, il y a 2 ans :

C'est bon on aura compris que Dumbledore adore tripoter des grosses baguettes avec son rectum. On peut passer à autre chose ?

Répondre à ce commentaire

Par Jeunette, il y a 2 ans :

J'aime les fraises

Répondre à ce commentaire

Par dez, il y a 2 ans :

Une mise au point s'impose.
Les animaux fantastiques 2 est un film de divertissement. Le but est de se divertir pas de refléter une population.
Pour les choix des personnages, deux règles s'imposent.
Tout d'abord, la plus importante est la cohérence. Si on fait un film qui se passe en France au XII siècle, il est logique que les personnages soient blancs.
La seconde règle, ce sont les choix de l'auteur ou du réalisateur dans le cas d'un film. Il arrive assez régulièrement qu'un message plus ou moins subtil soit inclus dans l’œuvre. Mais si l'auteur fait un personnage d'une certaine façon juste pour se faire bien voir, c'est ridicule.

Dans le cas présent, les livres reflètent la pensée de Harry et donc assez logiquement il n'est pas mention de la sexualité de ses professeurs. J'imagine que les collégiens ne se posent trop de question sur ce que font leurs professeurs au lit.
Dans le septième livre, on parle d'une relation entre Dumbledore et Grindelwald. Mais là, pour autant qu'on le sache, ils auraient très bien pu avoir le même type de relation que Harry et Ron. Ils s'envoyaient des lettres, faisaient des projets pour dominer le monde mais rien n'indique un quelconque sentiment autre que de l'amitié.
Donc, il n'est pas étonnant que les gens soient un tantinet surpris quand on leur dit brusquement que Dumbledore est gay.

Là, le film se déroule très longtemps après qu'ils soient devenus ennemis. On s'attend donc à des combats, des manœuvres en coulisse. On peut s'attendre à ce que Gridelwald rappelle que Dumbledore voulait le plus grand bien pour le déstabiliser et lui faire perdre en crédibilité. Mais quand est-ce qu'il aurait été possible de parler de leur relation?
Vous imaginez le dialogue: "Non laisse ces moldus, d'ailleurs je t'aime toujours". Je trouve ça assez bancal.

Maintenant, si quelqu'un est ulcéré par le choix du réalisateur, qu'il n'aille pas voir le film.
Et si McKellen veut absolument beaucoup de films avec des homosexuels dans les rôles principaux, il est libre de devenir réalisateur!

Répondre à ce commentaire

Par Eeyoe, il y a 2 ans :

Y a pas d'impossibilité. Y a toujours un moyen de le montrer faut pas se leurrer, les flashbacks, via sa réticence à aller se battre lui-même contre Grindelwald et que Dumbledore l'explique, c'est un pur choix. Et je trouve ça dommage vu le potentiel à exploiter comme ça a déjà été expliqué
Surtout que JK parle beaucoup mais y a jamais eu de perso LGBT montré dans cet univers et c'est bien dommage avec un tel public

Répondre à ce commentaire

Par Yami, il y a 2 ans (en réponse à Eeyoe):

Je partage ton point de vue Eeyoe.
N’oublions pas que toute la philosophie de vie de Dumbledore repose sur sa foi aveugle en le pouvoir de l’amour, comme il le dit si bien à Harry. Ceci étant, Grindelwald reste -aux dires de JKR- son seul et unique amour. On ne peut en conclure qu’une chose : Dumbledore n’a jamais pu oublier Grindelwald et toute sa vie a été impactée par cet amour impossible, même en ces temps troubles de leurs affrontements.
C’est cet amour qui définit de façon non négligeable le personnage, pas son orientation sexuelle (même si ça leur ajoute tout un charme auprès d’une partie des fans, dont je fais partie).
Ce n’est pas un film romantique, on ne s’attendait pas à un dévellopement de 40min sur leur relation, ne confondez pas tout. Mais je pense qu’elle méritait sa place tout de même, parce qu’elle a une importance dans la compréhension de Dumbledore, que justement on ne pouvait pas avoir dans Harry Potter, question de cohérence.

Ce que je regrette, c’est que si Dumbledore ou Grindelwald avaient été une femme (ouille ça fait mal hein ?) cet aspect de leur relation aurait sans doute été montrée, au moins brièvement, par quelques répliques, un flash back... voir même bien plus. Et c’est là dessus que c’est injuste.

Répondre à ce commentaire

Par Caosmos, il y a 2 ans :

Il est assez incroyable que la problématique (elle n'en est pas vraiment une à mon sens) de montrer ou non une relation homosexuelle via média de masse, soit encore un problème. Faut grandir les gens, à un moment, il faut accepter que tout ce que vous savez et tout ceux en quoi vous croyez... bah c'est du bullshit xD

Répondre à ce commentaire

Par Blerk, il y a 2 ans :

Sauf qu'en fait... On s'en branle qu'il préfère les bites ou les chattes. Le seul moment où ça aurait de l'intérêt, c'est si l'histoire de Dumbledore et de Grindelwald était abordé de manière profonde.

Répondre à ce commentaire

Par Darsit, il y a 2 ans :

Sinon, on en parle de la couverture de l'article avec Dumbledore et ... Gandalf ?!!

Répondre à ce commentaire

Par RTS_Gamer, il y a 2 ans :

Est-ce que l'on s'interroge sur la sexualité de Gandalf, de Frodon, de Gimli ? De tout un tas d'autres personnages dans d'autres sagas ?

A croire que la sexualité est devenu un thème central, et que les revendications sociétales sont devenues le fer de lance, l'objet même du film, au détriment du scénario en lui-même.

C'est comme si l'on devait toujours tout ramener à la religion ou au régime alimentaire des personnages. Je crois que même si chaque personnage a une personnalité bien à part, il serait bien de ne pas trop se focaliser sur ces aspects. Un film de Sc-fi, d'aventure, de guerre, où ce genre d'éléments est trop souvent mis en avant, est un film engagé certes, mais qui privilégie l'engagement au détriment de l'intrigue générale.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Samsung Galaxy Fold, le premier smartphone pliable du constructeur : fiche technique, prix et date de sortie

Samsung Galaxy Fold

Il y a 1 mois

Test Lexip Np93 ALPHA, une souris gamer française avec un joystick et des patins en céramique : fiche technique, prix et date de sortie

Lexip Np93 ALPHA

Il y a 1 mois

Test des Jabra Elite 75t, une mise à jour très réussie pour pour les écouteurs True Wireless

Jabra Elite 75t

Il y a 2 mois