Il assure être l'inventeur du Bitcoin et se retrouve à payer des milliards de dollars en Bitcoin

De GomeWars Auteur - Posté le 29 août 2019 à 11h47 dans Insolite
6réactions !
6 commentaires

Le 15 décembre 2017, le Bitcoin atteignait une valeur historique : 16 721,77 dollars. Sa valeur n'a fait que fluctuer au fil des années, avant de se stabiliser aux alentours des 9000 dollars depuis quelques mois. Une monnaie qui attire les convoitises, et notamment celle de Craig Wright, qui se présente comme l'inventeur du Bitcoin. Attaqué en justice par le frère de son ancien collègue, Wright se retrouve à devoir 5 milliards de dollars en Bitcoin, rien que ça. 

5 milliards de dollars de Bitcoin à reverser

En 2015, une enquête menée par l'Australian Taxation Office mettait en lumière les connexions entre Wright et le Bitcoin, la cryptomonnaie la plus célèbre du monde. L'année suivante, l'entrepreneur australien révèle être l'homme derrière le pseudonyme de Satoshi Nakamoto, l'inventeur du Bitcoin. La cryptomonnaie aurait été créée en 2009 grâce aux efforts conjoints de Wright et Dave Kleiman, un informaticien décédé en 2013. 

Bien décidé à mettre la main sur la mine d'or que représente le Bitcoin, Wright a partagé plusieurs preuves, dont les origines douteuses ont rapidement été démasquées. Néanmoins, l'australien l'assure, il est le créateur du Bitcoin. Ces révélations ne sont pas tombées dans l'oreille d'un sourd et a motivé le frère de Kleiman à attaquer Wright en justice afin de reprendre la part de Bitcoin minée par les deux australiens, dont la totalité aurait été conservée par Wright et dont la moitié revient à son frère.

Selon Kleiman, le minage de Wright et de son frère aurait généré un million de Bitcoin. L'affaire a été amenée devant les tribunaux en 2018 et la cour a rendu son verdict cette semaine. Le jugement est en faveur de Kleiman mais Wright assure ne pas pouvoir payer, puisqu'il ne pourrait pas accéder à ses Bitcoin. 

Soucieux de l'utilisation illégale que pourrait engendrer le Bitcoin, Wright aurait, en 2011, crypté ses Bitcoin et divisé en plusieurs parties les clés de chiffrement, qui auraient été données à Kleiman qui aurait eu la charge de les envoyer à diverses personnes. Les différentes parties des clés devraient lui être renvoyées début 2020, a-t-il assuré à la cour. 

Mais comme le rapporte The Guardian, l'histoire de Wright a été jugée "inconcevable" par le juge Bruce Reinhart : 

"Durant son témoignage, le comportement du Dr Wright ne m'a pas marqué comme quelqu'un qui dit la vérité. Lorsque l'histoire lui est favorable, le Dr Wright semble avoir une excellente mémoire et une attention particulière pour les détails. Dans l'autre cas, le Dr Wright reste belligérant et évasif."

Le juge a par ailleurs indiqué en début de séance que la court ne serait pas tenue responsable du nombre de Bitcoin que devrait rembourser Wright à Kleiman, ou de si l'identité de Wright, comme étant Satoshi Nakamoto, était avérée. Selon les premiers calculs, la fortune du vrai Nakamoto s’élèverait à 10,45 milliards de dollars. Puisque la moitié doit être reversée au frère de Kleiman, Wright ne lui doit que la bagatelle de 5 milliards de dollars de Bitcoin. Wright est-il le véritable inventeur du Bitcoin ? Pour le moment, difficile de le prouver. 

Une erreur ?

Mots-Clés : inventeurminageBitcoinSatoshi NakamotoCraig WrightDave Kleimanjustice

Source(s) : Gizmodo

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (6)

Par Billy, il y a 10 mois :

Le mec a vu une faille, il s'y est immiscé. Il a juste zappé que derrière c'était la case prison...

Répondre à ce commentaire

Par witmeur27, il y a 10 mois :

Ce n'est pas compliqué, puisque l'on peut remonter l'historique des transactions, on peut voir les premières transactions effectués et ainsi l'"identifiant" de Nakamoto. Pour prouver que tu es Nakamoto, tu annonces "je suis Nakamoto et je vais le prouver puisque je peux faire une transaction avec cet ID" et si c'est le cas alors voila la preuve, sinon c'est du bullshit!

Répondre à ce commentaire

Par Interstellar en 4 leçons, le King des incels., il y a 10 mois (en réponse à witmeur27):

Bravo à toi, tu viens de résoudre l'affaire Nakamoto. Tu pourra envoyer ton cv à n'importe quelle boîte de cyber sécurité, tu devrais avoir aucun mal à te faire embaucher.

Répondre à ce commentaire

Par Dobermann, il y a 10 mois (en réponse à witmeur27):

Le mec qui à rien compris à l'intérêt du bitcoin intraçable...

Répondre à ce commentaire

Par Sousuke, il y a 10 mois (en réponse à Dobermann):

Bien au contraire, le bitcoin et autres crypotomonnaie sont entièrement traçable, c'est le principal même de la bloc-chaine. Toutes les actions effectuées avec cette argent est écrit de "a" a "z".

Répondre à ce commentaire

Par Ejoh, il y a 10 mois (en réponse à Dobermann):

Tout le contraire d'intraçable. Le registre qu'est la blockchain enregistre tout. Les cryptomonnaies ne sont pas anonymes elles sont pseudonymes.
C'est à dire que si je t'envoie des bitcoins, on pourra lire dans la blockchain "Ejoh à donné X bitcoins à Dobermann".

Pour le reste, comme tu dois fournir une copie de ta carte d'identité pour ouvrir un portefeuille Bitcoin, le site sur lequel nous aurions ouvert nos comptes connaitrait nos identités réelles

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Realme X50 Pro, un smartphone 5G qui veut faire bouger le haut de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Realme X50 Pro

Il y a 3 jours

Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 2 mois

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 2 mois