Rechercher Annuler

ISS : un nouvel accident dévie la station spatiale internationale

De Lucas Mollard - Posté le 17 octobre 2021 à 14h03 dans Science

Voyager dans l'espace est un rêve pour beaucoup d'entre nous. Voir la Terre depuis la Lune, assister à 16 coucher de Soleil par jour depuis l'ISS doit être quelque chose de vraiment formidable. Mais ce rêve, accessible seulement à une poignée d'élus, a failli se transformer en cauchemar pour tous les habitants actuels de la Station Spatiale Internationale. Explications.

ISS : un accident d'un propulseur russe

On parle beaucoup de voyage dans l'espace depuis le début de l'année 2021. Déjà, à cause de la course au tourisme spatial des trois milliardaires Elon Musk, Richard Branson et Jeff Bezos, créateur d'Amazon dont nous avons consacré un article sur son vol spatial ici. Mais d'ordinaire, l'espace est jusqu'à présent réservé aux scientifiques et astronautes, spationautes, cosmonautes, taïkonautes de tous les pays. Le plus grand projet commun jusqu'à présent, l'ISS, permet de réunir les ambitions de chacun des pays membres en un lieu sécurisé. Enfin, plus tellement depuis début juillet, où la station a déjà vécu deux accidents importants.

En effet, en juillet dernier, le plus terrible accident de la station s'était produit. Un dysfonctionnement avait fait tourner la station sur elle-même d'environ 540 degrés, la désaxant petit à petit de l'axe terrestre par rapport à son orientation normale. La panne survenu ce week-end est similaire à celle de juillet, sinon qu'elle est de moindre importance. Un vaisseau spatial russe Zoyouz MS-18, amarré au module Nauka de l'ISS, a causé une déviation de la trajectoire de la station similaire, mais plus légère avec seulement 57 degrés d'écart. Les techniciens avaient tenté un allumage des propulseurs, qui ne devait être qu'un test avant le départ, mais les moteurs sont restés actifs bien plus longtemps que prévu. Pour rassurer le public, la Nasa a déclaré :

 La mise à feu des propulseurs s’est poursuivie de manière inattendue après la fin de la fenêtre d’essai, entraînant une perte de contrôle d’attitude de la Station spatiale internationale à 5 h 13.

Bientôt un film tourné dans l'espace ?

Heureusement, le problème a été résolu en l'espace d'une trentaine de minutes. Les responsables ne savent pas ce qui a pu provoquer un tel problème. L'allumage a été anormalement long, et les propulseurs se sont subitement coupés ensuite. Pour Timothy Creamer, astronaute de la NASA, la piste privilégiée est que les propulseurs avaient consommé l'intégralité du carburant. Heureusement pour ceux restés à bord, la capsule Soyouz devrait revenir sur Terre ce week-end. Car à son bord se trouve non seulement le cosmonaute Oleg Novitskiy, ayant passé 6 mois dans l'espace, mais également une équipe de civils qui était là pour le tournage d'un film

Car ils seront nombreux à revenir sur Terre ce week-end. Le cosmonaute russe sera accompagné lors du trajet retour d'une équipe de tournage originaire du même pays, avec le réalisateur Klim Shipenko et l'actrice Yulia Peresild. Ces derniers viennent de passer presque deux semaines à bord de la Station Spatiale Internationale pour tourner le tout premier film dans l'espace, nommé Challenge. Un film russe qui a coiffé au poteau son homologue américain avec Tom Cruise, dont le projet a malheureusement pris du retard. On vous en parle plus en détail dans un article à lire ou relire ici.

Une erreur ?

Mots-Clés : ISSstation spatiale internationalerussiePropulseuraccidentEspacefilmTournage

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (3)

Par Grançois le chevalier, il y a 1 mois :

Ouf ! ils ont vraiment eu de la chance ! Certains diront que c'est encore de la faute des Russes tout ça !

Répondre à ce commentaire

Par clad, il y a 1 mois :

Celui qui a écrit ce torchon est totalement ignare au sujet de l'astronautique.
NON, l'ISS n'a AUCUNEMENT dévié de sa trajectoire.
Il s'agit d'un problème d'ATTITUDE, ça n'a rien à voir avec la trajectoire qui n'a pas bougé d'un iota suite à cet incident.
Mais quand on écrit des trucs absurdes du genre :
"la désaxant petit à petit de l'axe terrestre par rapport à son orientation normale", il y a vraiment trop de trucs basiques à expliquer à l'auteur de l'article pour qu'il cesse de raconter strictement n'importe quoi...

Répondre à ce commentaire

Par Ioni, il y a 1 mois :

2 problèmes de propulsion de vaisseaux russes en l'espace de 4 mois. Ils faut commencer à se poser des questions sur le contrôle qualité de Roscosmos.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.