Rechercher Annuler

Les jeux vidéo ont-ils détrôné les jeux de rôle ?

De Antoine Barré - Posté le 2 juin 2016 à 16h33 dans Jeux vidéo

[Attention, dans cet article, une distinction sera effectuée entre les jeux de rôles "conventionnels", qui seront donc bêtement nommés "jeux de rôles" et ceux dont le support est en premier lieu dans les jeux vidéo, qui seront appelé "RPG", quelle que soit l'origine du jeu]

Fallout 4, Far Cry Primal, The Witcher III, Dark Souls III, autant de titres qui sont sortis dernièrement en jouant sur la carte du jeu de rôle accessible à tous et à toutes, au point de nous faire oublier les premières inspirations de ces jeux. Les jeux de rôle "papier" ont pourtant connu une nouvelle renommée avec le début, fin avril 2015, d'Aventures, un jeu de rôle dont les parties sont filmées, voire streamées et regroupant quelques Youtubeurs connus du paysage-web français, à savoir Frédéric Molas et Sébastien Rassiat (Joueur du Grenier), Krayn et enfin Bob Lennon (Fantabobgames). Tout ce petit monde est dirigé par Mahyar, figure bien connue des jeux de rôles et ayant contribué à la rédaction ou à la traduction de livres, jeux ou magazines liés au jeu de rôle.

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)

La facilité des RPGs

Personnellement, je suis devenu Maître de Jeu pratiquement par accident : je tâtonnais vaguement dans le jeu de rôle depuis quelques temps, quand plusieurs de mes amis, des étoiles pleins les yeux après avoir vu les premiers épisodes d'Aventures, sont venus me voir pour me demander de masteriser sur du Donjons & Dragons (3.5 !). J'ai accepté, pour le plaisir, le fun et l'opportunité de faire souffrir "mes" joueurs en les plaçant dans des situations des plus inextricables.

Toutefois, rapidement, j'ai découvert l'envers de la médaille : préparer une partie de jeu de rôle, quel qu'il soit (D&D 3.5, l'Appel de Cthulhu, etc...) prend généralement beaucoup de temps, quel que soit le support : que ce soit sur une table, dans le but de réunir les joueurs autour, ou sur des sites ou des logiciels tels que Roll20 (utile, quand tout le monde se trouve à 400 kilomètres les uns des autres !). Et, même au dernier moment, il manque encore et toujours quelque chose !

jdr
Il faut plusieurs heures de travail avant de commencer un scénario avec "Le groupe se trouve devant un petit fort. Vous pouvez voir qu'une des deux tourelles flanquant l'entrée est à demi-effondrée. La porte est en bois massif, et vous ne pouvez voir ce qui se trouve de l'autre côté."

Donc, rapidement, on ressent de la lassitude en voyant que les scénario sont longs à mettre en place, qu'il faut conserver tous les détails quelque part (j'ai sur-consommé les calepins et les documents Word, cette année...), choisir LA bonne musique pour accompagner tel ou tel moment, choisir les ennemis, préparer des pièges... Cela devient si frustrant que l'on finit par abandonner, l'espace de quelques temps, la création du scénario, afin de, pourquoi pas, reprendre la dernière sauvegarde d'un RPG, genre Oblivion. On ne va pas endiguer l'invasion de Merhunes Dagon en se tournant les pouces. En même temps, on se motive et on se donne bonne conscience en se disant "Au pire, cela me donnera des idées pour le scénario."

paint
"Aller, monsieur Van Gogh, on fait pas suer et on revient dans le monde réel avant que je ne vous balance des toupies au visage..."

Et là, nous sommes piégés. C'est bien plus simple de jouer à un jeu dans lequel tout est pré-mâché, dans lequel nous n'avons qu'à suivre les directives de l'équipe de MJ que sont les développeurs. Au fil du temps, on se laisse aller à la facilité, allant jusqu'à préférer prendre une quête d'un jeu afin de créer un scénario sans effort.

Imagination et procrastination

Jouer aux RPG (et pas uniquement ces jeux) va sans aucun doute stimuler votre imagination, mais en partant du principe que tout le monde n'est pas un MJ, et que l'on a parfois envie de la faire travailler, comment faire ?

Il existe une solution, qui peut convenir à tous et à toutes : les forums roleplays, qui proposent de nombreux univers (Harry Potter, Le Seigneur des Anneaux, fantasy, S.F., NSFW...), assez pour contenter les plus exigeants. Sur le "papier", leur principe est simple : il suffit de créer un personnage, en précisant directement quels sont ses traits, son caractère, voire même ses compétences, avec la possibilité de les voir évoluer au fil du temps. On a alors l'occasion de pouvoir écrire de bout en bout l'histoire de ce personnage, tout en ayant l'opportunité de travailler son style d'écriture, et de placer quelques références de bon aloi.

baldr

Mais cela prend du temps d'écrire les posts RP (les réponses aux autres rôlistes inscrits sur le forum, et qui participent à une partie de l'histoire de votre personnage, tout comme vous participez à celle des autres). Et l'on finit par repousser le moment où l'on répondra, encore et encore, préférant faire autre chose plutôt que de perdre une soirée à écrire une trentaine de lignes. Comme, pourquoi pas, jouer aux jeux vidéo ?

De ce point de vue, c'est sûr, on peut le supposer, les jeux vidéo ont supplanté les jeux de rôles. Mais qu'en pensent les principaux concernés, les rôlistes ?

La parole aux rôlistes

La plupart du temps, les rôlistes découvrent le jeu de rôle durant leur adolescence, poussés par la curiosité, l'envie de découvrir de nouveaux univers auxquels sont attachées des règles strictes, et parfois obscures. Cela permet, d'une certaine façon, de se joindre à une communauté (parfois bien trop stigmatisée...) et surtout de jouer avec l'imagination parfois débordante dont on peut faire preuve à cet âge-là. 

Que recherchent-ils, quels sont leurs motivations ?

Tout d'abord, c'est la multitude de possibilités offertes par les jeux de rôle. Il existe tellement d'univers différents qu'il faut être exigeant pour ne pas trouver son bonheur. De plus, c'est la liberté de création et d'interprétation qui les attirent : au contraire d'un RPG où les actions du joueur sont limitées (même si certains jeux, tel que Fable II, proposent de très nombreuses interactions avec les PNJs, allant jusqu'à offrir la possibilité d'en forcer 5 à participer à une orgie...), les jeux de rôles, qu'ils soient sur papier ou sur forum, offrent bien plus de choix. Vous voulez éviter de combattre ce Troll qui garde le pont et vous bloque le passage ? Aucun problème, il est sans doute possible d'engager la conversation avec lui. Si il semble toujours réticent à vous laisser passer, vous pourrez toujours lui jeter l'Halfelin du groupe en pâture, avant de courir.

cthlh
Quoi que vous fassiez, les parties de Call of Cthulhu se finissent généralement ainsi.

La motivation principale reste l'évasion dans un univers dans lequel il est possible de créer littéralement n'importe quel type de personnage, tout en étant encadré par des règles. Une Demi-Elfe Noire qui se travestie ? Un chasseur de primes qui se défonce quotidiennement pour empêcher sa mémoire absolue de le rendre fou ? Un Homme-Félin à l'aspect féminin et au comportement ambiguë ? Un journaliste d'investigation membre d'une société secrète révérant le panthéon nordique ? Vous pouvez ! C'est l'avantage des jeux de rôle : le libre-arbitre qui est proposé. Une véritable liberté de choix, où l'on n'est restreint que par son imagination.

Mais, est-ce que le jeu de rôle a un avenir ?

Toujours selon eux, oui, bien entendu ! Plus encore, selon eux, il reste encore un média apprécié, en raison du fait que les supports se sont petit à petit déplacés sur Internet (avec Roll 20, notamment). De plus, certains événements et conventions geeks ont des stands d'animations de jeux de rôle qui proposent des initiations aux différents univers aux néophytes voulant essayer. 

De plus, ne se concentrer QUE sur les jeux de rôles "papiers" et "forums", ce serait oublier l'importance des jeux de rôle grandeur nature, qui permettent des reconstitutions de batailles, parfois historique comme ce fut le cas pour célébrer le bicentenaire de la Bataille de Waterloo.

waterloo

Enfin, pour étayer cette thèse, le fait que des jeux de rôles, comme Donjons & Dragons et L'Appel de Cthulhu, sortent toujours de nouvelles éditions (D&D V.5 et l'Appel de Cthulhu V.7), montre que les jeux de rôles ont encore un avenir. Au moins pour les quinze à vingt prochaines années.

Nous remercions les forums Orcande et Les Enfants de la Force pour leur participation.

Chargement du sondage, veuillez patienter. Les sondages sont pour le moment indisponibles sur l'application smartphone d'Hitek.

Une erreur ?

Mots-Clés : jeux de rôleRPGjoueur du grenierbob lennonDonjons et Dragonscthulhu

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (25)

Par Tatu, il y a 6 ans :

Intéressant point de vue. Est-ce possible de réconcilier réellement les jeux de rôles et les jeux vidéo ?
A voir, en 2017 sortirait Call of Cthulhu sur consoles et PC, ce serait l'occasion de voir si cela est possible.
Mais ce qui serait VRAIMENT sympa serait une réédition du Temple du Mal Elementaire (D&D 3.5, sur PC), en ne touchant pas au gameplay, juste en mettant les graphismes à jour.

Répondre à ce commentaire

Par Kei, il y a 6 ans (en réponse à Tatu):

Les jeux de rôle sont plus libres que n'importe quel jeu vidéo open world.
La différence entre les deux styles c'est que :
- Le jeu de rôle est contraignant dans ses règles mais cela permet finalement une totale liberté des actions des joueurs. De plus, le jeu de rôle possède la carte et le moteur graphique les plus puissants au monde, l'imagination
Mais faut arriver à réunir des joueurs.

- Le jeu vidéo est facilement accessible dans sa prise en main et on ne passe pas 4 ans à créer les personnages de chacun. Par contre la liverté d'action est très limitée (oui oui; désolé aux fans de The Witcher et Skyrim). De plus; le multijoueurs dans le jeu vidéo à tendance rolistique est assez souvent ultra limité et très souvent mauvais.

Je suis fan de l'univers de Warhammer 40000 et, par expérience, les jeux sont trop souvent linéaires avec une fausse liberté de choix, d'action et de mouvement.
Par contre; sur le jeu de rôle "Dark Heresy" j'ai passé d'inoubliables soirées avec de bons moments de rire.
Exemple :
Moi : Bon; je décide de me déguiser en femme et de passer devant les gardes en les draguant.
MJ : Heu t'es prêtre et t'as 10 en déguisement... T'es sûr?
Moi : Ouais *jet de dés* Bon bah 1 succès critique !!
MJ : Bon... le prêtre travelo s'avère super sexy déguisé en femme au point que même la plus belle femme de la planète aurait l'air d'un thon à côté...

Répondre à ce commentaire

Par Remilia Scarlet, il y a 6 ans (en réponse à Kei):

Les MJ de nos jours sont les développeurs de mods en fait (et les dev de JV bien sur)

Mais bon c'est sur qu'il n'y a pas la réactivité et le fun d'une bonne partie avec biere entre potes.

Je pense que c'est 2types de funs différents et que on les confonds surtout parce qu’ils utilisent le même univers comme toile de fond (et que l'un est inspiré de l'autre)

Répondre à ce commentaire

Par StrayPaolo, il y a 6 ans :

Oui, c'est une évidence.
Y'a quelques mois, j'ai dit à un enfant de 15 ans que j'allais à une soirée D&D, il m'a répondu : "C'est quoi ça, le truc où on écrit sur du papier ? C'est nuuuul".

Personnellement j'espère que les deux genre réussiront à cohabiter car j'adore pouvoir inventer mes propres scénarios mais j'ai pas forcément une super imagination et les FF sont les meilleurs jeux auxquels j'ai joués. <3

Répondre à ce commentaire

Par Maided, il y a 6 ans (en réponse à StrayPaolo):

Et puis faut dire que mettre une tarte à un PJ récalcitrant c'est toujours mieux irl ;)

Répondre à ce commentaire

Par Tatu, il y a 6 ans (en réponse à Maided):

Le must reste quand même le MJ Ex Machina, qui résout tous les problèmes.
Y compris celui de la chance INSOLENTE de l'Halfelin du groupe, qui parvient jusqu'au niveau 9 sans crever. Bon, et puis, là, un dragon, bon... Voilà...

Répondre à ce commentaire

Par Maided, il y a 6 ans (en réponse à Tatu):

Ou une tortue invisible qui passe au moment ou le dit perso est au bord d'un précipice...c'est traite une tortue invisible...(c'est du vécu ^^)

Répondre à ce commentaire

Par Tatu, il y a 6 ans (en réponse à Maided):

Non, une tortue est trop grosse pour faire chuter un Halfelin. Alors que le dragon peut boulotter ledit Halfelin en un rien de temps.

Répondre à ce commentaire

Par n'importe qui, il y a 6 ans (en réponse à Tatu):

Ou encore le petit coffre ouvert en debut de partie? qui ne contenais rien? enfin, rien d'autre qu'une malediction vous rendant emophile et impossible à soigner totalement... ce qui explique tous les jets de dès et les multiples soins que le healer a du faire depuis que vous vous etes coupés avec une feuille...

Répondre à ce commentaire

Par Bleh, il y a 6 ans (en réponse à StrayPaolo):

C'est triste de constater que la jeunesse ( dont le fais partis ) sous-estime le JDR papier... J'ai 22 ans, et j'ai fais pas mal de JDR papier justement entre 15 et 18 ans, et j'en garde de très bon souvenirs, mieux que des souvenirs de jeux vidéo ! D’autant plus que notre MJ était vraiment doué et motivé, il passait des heures à préparer les séances qu'on faisait chaque semaine, il était aussi très bon dessinateur, ce qui fait qu'il nous dessinait les races, les paysages, nos personnages, les armes ect, c'étais génial... Et sa plus grande qualité pour être MJ, c'étais sa non-pitié ! Il adoré nous tendre des pièges et voir comment on allait réagir, à chaque séance on pouvait presque être sur qu'un d'entre nous allait mourir x) ! Quand j'y repense c'est incroyable qu'un tel univers puisse naître dans la tête d'un ado de 15 ans.

Répondre à ce commentaire

Par Maided, il y a 6 ans :

Pour moi le JDR a un avantage que les autres n'ont pas :

Le contact humain et ça c'est irremplaçable pour ce type de jeux.
Même si vidéo conférence, audio etc... la proximité humaine est indispensable.

Un peu la même différence entre le sexe en vrai et le cybersex ;)

Répondre à ce commentaire

Par Jigoku, il y a 6 ans (en réponse à Maided):

tu sais que de nos jours on peux jouer en ligne, se parler et même jouer en local sur le même canapé ?

Répondre à ce commentaire

Par Tetios, il y a 6 ans (en réponse à Jigoku):

_Ta gueule c'est magique !
_Non, c'est internet !

Répondre à ce commentaire

Par Maided, il y a 6 ans (en réponse à Jigoku):

Pas pareil du tout pour moi.
Tu reste à regarder un écran, même si tu peux parler à ton pote qui est à côté de toi l'interaction entre personnes n'est pas du tout la même.
Rien que les regards échangés ça change complètement la donne.

Je reprends mon exemple du cybersex : tu peux faire du cybersex en ayant la personne à côté de toi si je prends ton raisonnement ;)

Répondre à ce commentaire

Par Kei, il y a 6 ans (en réponse à Maided):

Tu compares un contact sexuel avec un échange de regard?
T'es sûr?
Vient par là que je te montre la différence entre le sexe et le cyber sexe.

Perso je joue a Dark Heresy via un logiciel de jeu de rôle et Teamspeak.
Ca me permet de jouer avec des gens des 4 coins de la France. ;)

Répondre à ce commentaire

Par Thanno, il y a 6 ans :

Je pense pas que le jeu vidéo et les Jdr papier sont en concurrence direct. C'est deux façon de voir les choses. Perso, je fais beaucoup de Jdr Grandeur Nature, du Jdr Papier et jeu vidéo, dans chacun ont y trouve un plaisir différent et pas forcement comparable.
J'ai bien une préférence pour le Gn de part son immersion complète quand ça se passe bien, se retrouver dans une mélée de 400 personnes en GN, c'est mieux que sur un ecran

Répondre à ce commentaire

Par MffKing, il y a 6 ans :

Vous avez oublié le jeu de rôle... dans le jeu-vidéo ! Comme les serveur full-RP sur Minecraft (Herobrine.fr, ...), sur gmod, sur WoW et sur à peu près tout les jeux qui se porte bien au RolePlay.

Répondre à ce commentaire

Par Aranrod, il y a 6 ans :

Personnellement je joue à des rpg et des jdr papier et j'aime beaucoup les deux (prochaine étape les GN ^^).
Mais je préfère quand même les jdr papier pour plein de raisons différentes.
Tout d'abord parce que je masterise et que j'aime faire souffrir mes joueurs (et ça sur un rpg c'est pas possible ^^) Ensuite j'aime créer mes propres univers de jdr avec mes propres règles (et ça tout le monde peu le faire, c'est vraiment pas sorcier^^), j'adore D&D mais le gros problème c'est qu'il y a trop de règles et quand on commence ce genre de jeu les premières parties sont toujours très compliquées, on passe le plus clair de la partie le nez dans les livres de règles et ça casse complètement le rythme du jeu et tout le monde fini par décrocher... l'avantage de créer ses propres règles c'est qu'il y a pas de coupure dans la partie, on a fait un système de règles ultra simpliste basé sur des D100 (un peu à la donjon et jambon... pour ceux qui connaissent pas c'est à voir absolument :)
Autres raisons pour laquelle je préfère les jdr papier c'est parce que j'aime passer du temps à farfouiller partout pour mes prochains scénar, je passe un temps fou à créer des donjons, des villes, des pays ou même des planètes entière comme c'est le cas en ce moment. Et j'adore ça !!!
Et en effet un mj qui n'aime pas passer du temps à chercher ce genre de chose va pas tenir longtemps, même s'il existe toute une panoplie de site pour nous aider (comme celui -ci par exemple http://donjon.bin.sh qui permet de créer des donjons, des trèsors, des villes, des noms... bref tout ce qu'il faut pour tout créer).
Dans les rpg, il y a le côté "je me prends pas la tête car tout est créé" mais on est loin d'être libre, pas autant que dans un jdr papier en tout cas. Et le fait que l'on se trouve dans l'ambiance du jeu assez vite est assez sympa en général, j'avoue que pour mettre les joueurs d'un rpg papier dans la bonne ambiance ça demande plus d'effort au mj mais là encore il existe des sites pour nous aider (celui-ci est mon préféré http://www.ambient-mixer.com).
Du coup pour finir, je ne pense pas qu'il y ait une véritable compétition entre les deux styles de jeu, chacun ont des avantages et des inconvénients mais chacun à sa propre communauté qui soutient son genre (même si beaucoup de joueurs sont dans les deux camps ^^)
Mais rien que pour le plaisir de martyriser mes joueurs je continuerai de masteriser !!!! Mouarf Mouarf Mouarf !!!

Répondre à ce commentaire

Par RTS_Gamer, il y a 6 ans :

" De plus, ne se concentrer QUE sur les jeux de rôles "papiers" et "forums", ce serait oublier l'importance des jeux de rôle grandeur nature, qui permettent des reconstitutions de batailles, parfois historique comme ce fut le cas pour célébrer le bicentenaire de la Bataille de Waterloo."

=> Attention, la reconstitution historique n'a rien à voir avec un GN ;)
Dans le GN tu as un rôle et tu fais tes quêtes (je simplifie au max), dans la reconstitution historique, tu "reconstitues" le passé, que ce soit en mode mainstream que hardcore (pour simplifier, reconstitution simplifiée et reconstitution au détail près de l'époque avec par exemple pas d'utilisation d'un modèle de lampion de 1864 pour une reconstitution d'un évènement de 1863). De plus, en GN, tes armes sont en mousses, alors qu'en reconstitution, tu as des vraies armes (et pas que, tuniques, chapeaux....) fabriquées sur le modèle de l'époque, avec un vrai travail de recherche historique derrière ;)

Répondre à ce commentaire

Par Angerfist, il y a 6 ans :

Ça me fait penser aux bouquins : "un livre dont vous êtes le héros"
Je lisais ça étant jeune ^^
C'était vraiment sympa, c'est un peu du jeu de rôle mais en solo :p

Répondre à ce commentaire

Par Hierominus Balthazar , il y a 6 ans :

Ce serait faire preuve de stupidité que de dire que les jeux vidéos n'ont eu aucune influence sur les JDR, mais les JDR qu'ils soit papiers ou " numériques " où les GN ont une particularités qui font qu'ils ne seront ni délaissés par les joueurs nus remplacés par les jeux vidéos. Cette particularité qui en est l'essence même et la liberté totale d'action comme vous le disiait si bien dans l'articles. Cette possibilité d'incarner qui l'on veut, d'agir comme l'on veut, d'incarner un personnage, d'imaginer son histoire, son caractère, et se demander " Tiens, comment je réagirais si j'étais lui, à cet instant précis ? ", fait que les rolistes seront toujours là. De plus avec les avancées en terme de réalité virtuelle me font espérer, qu'un jour, nous pourrons faire des JDR en réalité augmenter.
Sur ce, bonne chance dans vos péripéties !

Répondre à ce commentaire

Par batossai88, il y a 6 ans :

j'ai 30 ans et j'ai jamais pu testé un JDR papier :( :( :( :( :( :( :( :( :( :(

Répondre à ce commentaire

Par Alextreme27, il y a 6 ans :

Vue la qualité des rpg actuels (sauf quelques exceptions)... Surtout pour quelqu'un ayant connu les rpg des années 90, le rpg n'a rien fait du tout au jdr.

Répondre à ce commentaire

Par Dampyre, il y a 6 ans :

Depuis que je fais du jdr (ça fait pas loin de 20 ans), je n'ai pas trouvé UN "rpg" (console ou PC) qui arrive à me tenir. Aucun ne supporte la comparaison et tous finissent par m'ennuyer... Pourtant, avant de faire du jdr, je pouvais passer des heures sur Secret of Mana (par exemple).

Cela dit, je tiens à donner trois mentions honorables, pour avoir réussi à tenir plus longtemps (j'ai joué quelques semaines au lieu de quelques jours/heures/minutes): Guilwars, Allods et The Secret World. Mais c'étaient des pis-aller face aux jdr.

Répondre à ce commentaire

Par Galdwyn, il y a 6 ans (en réponse à Dampyre):

Amen ! J'ai quasi le même parcours (un poil plus vieux :P )

Je rajouterai 2 mmorpg qui m ont vraiment marqué...attention c'est la partie "c était mieux avant"

1 EQ premier du nom - pourquoi ? première fois que je devais m investir et réfléchir à ce que je faisais avec mon avatar le côté "hardcore" (exemple : les CR, la perte de ton équipement, les travels qui durent 20 à 30 min etc etc)

2 D&D online... - pourquoi ? Clairement une communauté de rolistes on s est tapé de vraies bonnes barres et grâce au vocal intégré, on faisait roleplay les donjons...que de bonnes soirées à passer du temps à écouter notre barde chanter pendant tout le donjon "son mon baaaarde, quelle baaarbe..." :)

Sinon, je n'ai jamais retrouvé l'ambiance et tout le travail que j'ai effectué du côté papier/crayon (ADD, Nephililm, Cartoon etc etc)

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.