Rechercher Annuler

Les Anneaux de Pouvoir : l'actrice de Galadriel révèle sa réaction quand elle a compris l'identité de Sauron

De Mélanie - Posté le 15 octobre 2022 à 9h52 dans Séries TV

Alors que l'épisode final de la saison 1 des Anneaux de Pouvoir est sorti hier, l'actrice de Galadriel est revenue sur sa plus grande révélation. 

une révélation douloureuse

Terminée ! La première saison des Anneaux de Pouvoir est définitivement finie, pour le plus grand malheur des fans. Il n'y aura plus de rendez-vous du vendredi devant Amazon Prime Video pour mater les aventures d'Elrond, Durin, Galadriel, Halbrand, Nori, Isildur ou encore Arondir. La série dérivée du Seigneur des Anneaux s'est achevée en beauté aujourd'hui avec le final, qui contenait la révélation tant attendue des téléspectateurs de savoir quel personnage est en réalité Sauron. L'interprète de Galadriel, Morfydd Clark, révèle comment elle a appris ce twist, et ce qu'elle en a pensé

The Eye of Sauron pic.twitter.com/sHBBshzD8o

October 14, 2022

Rappelons-le, Les Anneaux de Pouvoir est un préquel à la trilogie du Seigneur des Anneaux qui se déroule des milliers d'années avant cette dernière, lors du Deuxième Âge. L'un des rares personnages que nous connaissions déjà du Seigneur des Anneaux de Peter Jackson est Galadriel (Clark), qui s'est jetée à corps perdu dans une lutte sans relâche contre Morgoth et Sauron suite à la mort de son frère Finrod. Depuis le premier épisode, les fans se doutent que le Seigneur des Ténèbres se trouve parmi les nouveaux protagonistes : peut-être l'Étranger (Daniel Weyman) ou Halbrand (Charlie Vickers). Il s'avère que la bonne réponse est la seconde, pour le grand malheur de Galadriel ! Un twist que l'interprète de l'Elfe a appris en amont du tournage de l'épisode 8, ce qui a rendu compliqué le fait d'être complice avec son partenaire à l'écran, comme elle l'a révélé à nos confrères de Collider.

Donc, je l'ai découvert, et Charlie a découvert qu'il jouait Sauron et on me l'a dit quand nous étions en train de filmer nos moments à Númenor, mais nous n'avons eu l'épisode 8 que très tard. Nous ne savions donc pas comment elle allait l'apprendre, ce qui était à la fois frustrant et excitant. Nous ne savions pas non plus à quel point ils allaient devenir proches. Quand j'ai découvert qu'Halbrand était Sauron, nous ne savions pas comment ils se sentiraient après la bataille dans les Terres du Sud et tout le reste. C'était donc assez pénible d'en savoir plus que Galadriel et de se dire "Oh non, tu vas être triste".

Et en employant le terme "triste", Morfydd Clark amoindri le choc et la souffrance auxquels Galadriel va devoir faire face dans la saison 2. Alors qu'elle avait enfin accordé sa confiance à quelqu'un, elle doit se sentir trahie et humiliée. Nul doute que dans le futur, sa rage va causer beaucoup de dégâts, à la fois à elle-même et aux autres...

Une erreur ?

Mots-Clés : GaladrielsauronspoilerAnneaux de pouvoirseigneur des anneauxAmazon PrimeTolkienHalbrand

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (10)

Par Berlioz, il y a 4 mois :

on s'en doutait, mais vraiment cette série quel bordel, même ce twist est éclaté au sol

Répondre à ce commentaire

Par Jonah, il y a 4 mois (en réponse à Berlioz):

Surtout que c'est pas un twist...

Répondre à ce commentaire

Par Toongeo, il y a 4 mois :

Au moins c'est maintenant clair, cette série n'a plus rien a voir avec le Seigneur des Anneaux. Le scenario écrit par les showrunners est une toute autre histoire que celle écrite par Tolkien :

Après la défaite finale de Morgoth lors de la guerre de la Grande Colère, Sauron fait acte de contrition devant Eönwë, le Maia qui commandait l’armée des Valar venus assaillir Angband. Le repentir de Sauron semble sincère et il est prêt à faire pénitence de ses actes passés. Eönwë, obéissant aux ordres de Manwë (qui voulait juger Sauron pour ses crimes), ordonne à Sauron de se rendre en Valinor pour y recevoir la sentence des Valar. Mais, craignant leur colère, celui-ci préfère s'enfuir et retombe peu de temps après sous l'emprise du mal.


L’Anneau unique.
Sauron s’installe ensuite au Mordor, un pays cerné de montagnes qu’il transforme en une terre d’effroi et de ténèbres, et entame la construction de Barad-dûr, sa sombre et puissante forteresse. Prenant une belle apparence, il séduit les Elfes d’Eregion sous le nom d’Annatar (en quenya, « le Dispensateur »). Sous sa direction et ses conseils, les Elfes d'Eregion deviennent de remarquables forgerons et créent les Anneaux de Pouvoir, Sauron espérant avec ceux-ci dominer les Elfes, les Hommes et les Nains. Il forge en secret l’Anneau unique pour lui-même, en y infusant une grande partie de son pouvoir, ce qui lui permettra de dominer les autres anneaux de Pouvoir. Cependant, il ne prend pas part à la création des trois anneaux des Elfes, Narya, Nenya et Vilya, ce qui le pousse à les désirer plus que tout autres, car ils sont les plus puissants, hormis l’Unique. Vers la même période (vers 1600 S. Â., « l’année terrible ») s’achève la construction de Barad-dûr. Lorsque Sauron passe l’Unique à son doigt, l'Elfe Celebrimbor en est alerté et découvre sa trahison. Les elfes portant les Trois anneaux elfiques prennent peur et les cachent. Sauron, désirant s'en emparer, déclenche une guerre contre les elfes, qui aboutit 90 ans plus tard à la destruction de l’Eregion. Il récupère la majeure partie des Anneaux les plus puissants, avant d'en distribuer sept aux Nains et neuf aux Hommes (les hommes porteurs des anneaux deviendront les Nazgûl, les plus fidèles et terribles serviteurs de Sauron). Toutefois, il ne peut découvrir la cachette des Trois. Peu après la chute de l’Eregion, Sauron est mis en déroute par l'armée de Gil-galad, le Haut-Roi des Noldor, aidé par une armada des Hommes venus de Númenor.

Sauron se révèle alors ouvertement, rassemblant autour de lui les Orques et les autres créatures de Morgoth. Après avoir pris le titre de Roi des Hommes, il subit la colère des Númenoréens : Ar-Pharazôn, le puissant roi de Númenor, mis au défi par les prétentions de Sauron, débarque en Terre du Milieu à la tête d’une grande armée pour le soumettre. Avec malice, Sauron se présente seul et désarmé devant le roi et semble capituler face à sa puissance. Capturé et emmené à Númenor, Sauron s’insinue dans les bonnes grâces du roi et profite de son orgueil et de son désir d’immortalité pour le persuader de lancer un assaut contre Valinor, lui faisant croire qu'il est de taille. Sauron pense ainsi se débarrasser de la présence de Númenor en Terre du Milieu, car il sait bien qu’une attaque contre les Valar est pure folie ; de plus, il espère qu’un tel acte d’ingratitude contre eux détournera les Valar du devenir de la Terre du Milieu, et qu’ainsi il pourra asseoir sa domination sans interférence extérieure.

Lorsque l’armada d’Ar-Pharazôn débarque sur les plages de Valinor, Ilúvatar, père des dieux, intervient à la demande de Manwë et provoque un cataclysme qui engloutit l’île de Númenor au fond de l’océan, et sépare à tout jamais Valinor de la Terre des mortels. Le corps matériel de Sauron est détruit lors de la submersion de l'île, mais son esprit retourne après un certain laps de temps en Mordor, désormais incapable de revêtir une belle apparence pour séduire les Hommes et les Elfes.

Après avoir réuni ses forces, Sauron attaque le royaume du Gondor, fondé par les exilés Númenóréens, mais il est finalement défait à la bataille de Dagorlad par les armées de la Dernière Alliance des Elfes et des Hommes. S’ensuit le siège de Barad-dûr, qui dure sept ans et qui se termine lors d’une sortie en masse des forces ténébreuses, menées par Sauron lui-même. Ensemble, Gil-galad et Elendil parviennent à l’acculer mais meurent dans l’action, et c’est Isildur, le fils d’Elendil, qui l’anéantit en lui coupant le doigt qui portait l’Anneau unique.

Répondre à ce commentaire

Par Maria, il y a 4 mois (en réponse à Toongeo):

Oui sauf que encore une fois Amazon n’a pas les droits du Silmarillion, donc ils ne peuvent pas utiliser le nom d’Annatar, ni suivre scrupuleusement les évènements qui y sont décrits.
Donc il va falloir faire une croix sur les cohérences avec tous les écrits de Tolkien. Inutile de s’exciter à chaque épisode, Les anneaux de pouvoir sont une libre adaptation des écrits de Tolkien, fait en fonction de la seule partie dont ils ont les droits.

Répondre à ce commentaire

Par Ace, il y a 4 mois (en réponse à Maria):

Ouais enfin, ils auraient pu faire un effort et faire en sorte que ça colle avec les films de Jackson car bon là, on se demande comment Arwen va naitre que le marie de Galadrielle est mort dans cette version et qu'ils n'ont pas eux d'enfants. Je ne parle même pas de la raison qu'ils avanceront pour justifier les autres anneaux vu que là, ce sont les elfes qui les ont faits en premiers dans cette version. Je ne vais également pas parler du reste, tellement cette série est à l'ouest. Il y adapter (comme Jackson) et faire n'importe quoi (comme Rings of power)

Répondre à ce commentaire

Par Yop, il y a 4 mois (en réponse à Ace):

Ouai 'fin faut qu'on arrête de comparer aux bouquins.
On semble l'oublier, mais les films de Jackson sont bourrés de libertés aussi.

Dans les bouquins, Faramir c'est un Gandalf-like ; loin d'être de perso des films, c'est Glorfindel himself qui escorte les hobbits, pas d'elfes dans le Gouffre de Helm, on a un retour de Saroumane et Sam et Frodon ne se séparent pas sur la fin.
Dans les films, pas de Tom Bombadil, pas de nettoyage de la Comté, et les aigles interviennent à la première embrouille sans trop d'explication.
Et cerise on the cake : Glorfindel/ Asfaloth c'est le cheval d'Arwen !
Le pu*ain de cheval quoi.

On peut aussi parler des ellipses qui n'existent quasiment pas dans les films - alors que c'est censé se dérouler sur plus d'une année - et du conseil d'Elrond qui est expédié en 10 minutes montre en main, alors que c'est un G20 sur plusieurs semaines normalement.

Et alors pour le Hobbit, c'est la fête du slip avec Tauriel, Radagast, Azog et j'en passe, et toutes les intrigues associées.




Donc c'est peut être une série pas ouf, mais un peu marre d'entendre les puristes faire ceux qui ne pardonnent pas quand ils ont pardonné avec Jackson hein

Répondre à ce commentaire

Par Floppy Diks, il y a 4 mois (en réponse à Ace):

Qu'ils fassent déjà l'effort de rendre leur série un peu plus rythmé et moins ennuyeuse à regarder et on sera déjà pas mal.
Les incohérences sur la chronologie et l'arbre généalogique de chaque perso, à part les fans hardcore qui ont le Silmarilion en guise de livre de chevet, tout le monde s'en branle royalement.
On veut une série plaisante à regarder qui raconte une histoire intéressante et qui, au vu des moyens déployés, en mette plein la vue.

Répondre à ce commentaire

Par 1841, il y a 4 mois (en réponse à Toongeo):

Merci pour ce résumé, sachant que je n'aurai vraisemblablement pas le courage de lire tous les livres ! :-)

Répondre à ce commentaire

Par M.kiwi, il y a 4 mois via l'application Hitek :

Les fans du Seigneur des anneaux sont encore pire que ceux de Star Wars ou Star Trek, "ouin ouin ouin Tolkien il a écrit que Galadriel posée le pied droit tourné un quart sur le côté gauche en direction des plaines de Lithlad et dans la série elle le pose parallèle au mont Destin"
Fatiguant... (Message à la personne qui viendra défendre L'ŒUVRE de Tolkien : j'en ai rien à f0utre, merci)

Répondre à ce commentaire

Par Mazlog, il y a 4 mois (en réponse à M.kiwi):

J'ai hurlé bordel

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.