Rechercher Annuler

Madame Web : Dakota Johnson confie ses doutes sur le projet durant le tournage

De Marie-Mathilde Peyralbe - Posté le 28 janvier 2024 à 18h05 dans Cinéma

Alors que la sortie du nouveau long-métrage de Sony est imminente, le projet n'en finit plus de se dévoiler. Après cet aperçu des costumes des personnages du long-métrage, la comédienne principale du projet, à savoir Dakota Johnson, vient de s'épancher avec une honnêteté désarmante sur ses doutes et appréhensions survenus durant le tournage de l'œuvre.

Une grande dame des studios

Pour rappel, la super-héroïne bien-aimée voit le jour dans les comics Marvel en 1980, et ce, grâce au scénariste Denny O'Neil et au dessinateur John Romita. Née à la fois paralysée et aveugle (ça ne s'invente pas) dans la petite ville chargée d'histoire de Salem, la protagoniste s'inscrit comme une adjuvante de Spider-Man. Le film adapté, dont la sortie est prévue pour la Saint-Valentin, s'inscrit d'ailleurs comme le quatrième long-métrage Sony dans l'univers de l'homme-araignée. Le projet est mis en images par la cinéaste S. J. Clarkson, qui en rédige le scénario aux côtés de Claire Parker, Matt Sazama et Burk Sharpless.

Cassandra

Le pitch de Madame Web s'articule autour de Cassandra, ambulancière éponyme, qui, un beau jour, se découvre de curieux dons... Plus précisément, elle est en mesure de prédire de événements avant que ces derniers n'adviennent dans la réalité. La soignante ne tarde pas à croiser le chemin de Mattie Franklin, Julia Carpenter et Anya Corazon, trois jeunes femmes qui, plus tard, prendront les noms de Spider-Woman ou Spider-Girl. Les malheureuses sont prises pour cible par un intriguant antagoniste baptisé Ezekiel Sims. Cassandra se lance alors dans une périlleuse quête visant à aider ses cadettes à résister aux terribles attaques de ce dernier.

Les craintes de Dakota Johnson

Dans un entretien accordé au magazine Entertainment Weekly, celle que l'on a notamment pu voir dans le très bon Sale Temps à l'hôtel El Royale s'épanche sur les difficultés rencontrées sur le set. Johnson indique que Madame Web marque en fait sa première réelle expérience sur "fond bleu", soit en présence d'autant d'effets spéciaux

[...] quelqu'un crie "Explosion !" et tu dois agir comme s'il y en avait une.

L'actrice américaine, fille de Melanie Griffith, qualifie l'expérience globale de "psychotique", faisant état de ses craintes quant au résultat final. Sur le tournage, elle explique s'être souvent demandé si le tout allait être de qualité et revient sur ses incertitudes au niveau de sa performance : "j'espère avoir bien fait mon travail !". Malgré les difficultés survenues, doublées de son appréhension, Dakota Johnson a trouvé un soutien sans faille auprès de la cinéaste en charge du projet, vers qui elle se tournait souvent et notamment afin de bien comprendre quelles scènes relevaient de la réalité ! L'occasion pour la star de saluer le travail acharné de sa collaboratrice, totalement immergée dans le long-métrage. Si l'actrice principale ne se voyait initialement pas en super-héroïne, c'est bien le don de Cassandra qui l'a enthousiasmée et convaincue de prendre part à l'aventure.

Je me suis dit "Oh, j'aimerais vraiment voir ce super-héros. J'adorerais voir une jeune femme dont le pouvoir est son esprit."

Si les effets spéciaux ont donné du fil à retordre à la comédienne, les cascades nécessaires au film ont, à l'inverse, représenté une véritable partie de plaisir. Johnson a, de son propre aveu, assuré sur cette partie précise du tournage. 

Je peux faire des choses assez folles dans une voiture.

L'actrice révèle s'être retrouvée au volant de divers véhicules tout au long du film, présageant de sympathiques séquences. Celle qui a réalisé toutes les cascades de ce type sans doublure ajoute, non sans humour, que Tom Cruise, déjà mis à mal par la performance de cette nonagénaire, n'a qu'à bien se tenir !

Une erreur ?

Mots-Clés : Madame WebMarvelTournagefilmComics

Moi c'est Marie-Mathilde (mes parents n'ont pas réussi à choisir). Auteure-scénariste, j'ai été plongée dans la marmite de potion cinématographique par ces derniers - et notamment ma mère, qui m'a emmenée au cinéma voir Le Seigneur des Anneaux à l'âge de quatre ans. Quand j'étais petite, j'épluchais les magazines sur le 7e art. Même si je ne suis toujours pas bien grande, me voilà désormais passée de l'autre côté du miroir, et sans pilules de surcroît ! Aussi bien émue par Orgueil et Préjugés que Kill Bill, grande amatrice de thrillers et autres récits d'enquêtes, j'aime particulièrement écrire sur ce qui se rapporte à la littérature, aux séries et au cinéma - et me tiens toujours à l'affût des nouvelles sorties.

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (2)
photo de profil de <strong>Faith</strong>

Par Faith, il y a 6 mois :

J'y crois pour elle, c'est une actrice malheureusement sous-cotée... L'ombre de 50 nuances sans doute

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Ayufan</strong>

Par Ayufan, il y a 6 mois (en réponse à Faith):

Pire actrice ever plutôt, faut arrêter de dire sous-côté alors qu'elle est sur-côté...

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.