Rechercher Annuler

Mangas : les traducteurs officiels dénoncent le harcèlement en ligne dont ils sont victimes

De Lucas Mollard - Posté le 28 mars 2021 à 20h29 dans Mangas/Comics

Lire un manga, c'est encore mieux quand comprend ce que racontent les personnages. Malheureusement, le japonais n'est pas une langue facile à apprendre. Afin de publier les livres en France, il est nécessaire d'engager des traducteurs officiels dont le but est de retranscrire l'essence du manga en y restant fidèle. Malheureusement, à l'heure des "Scantrads" amateurs, les traducteurs voient de plus en plus de haters sonner à leur porte...

Traducteur : un métier difficile

Le métier de traducteur a longtemps été moqué en France, notamment à cause des doublages hasardeux de certains animés comme Ken le Survivant, Nicky Larson ou encore l'OAV de Jojo's Bizarre Adventure. Pour rappel, la politique de l'époque était "les dessins animés c'est pour les enfants." Il était normal alors d'y retirer toute présence violente aux yeux de nos petites têtes blondes. Aujourd'hui le problème est différent.

C'est le média BFMTV qui a publié sur son site une grande enquête sur le conflit entre Scantrad (les traductions amateures) et traducteurs officiels. En effet, les traductions amateurs sont disponibles parfois avec moins d'une semaine de délai entre la traduction et le chapitre original. Là où la version officielle doit souvent attendre plusieurs mois voire quelques années pour qu'il y ait suffisamment de matière à constituer un tome. Ce qui pose forcément un conflit lorsque que les scantrads décident en premier d'un terme ou du nom d'un personnage.

Des cas de harcèlement en ligne des traducteurs

Dans l'article de BFMTV, on apprend que malheureusement, beaucoup de traducteurs officiels de manga sont victimes de harcèlement de la part de fans mécontents de la "version officielle française". Il y a eu le cas récemment avec la traduction de Jujutsu Kaisen, dont le nom d'une des attaques est "Kokusen". Certains fans ont reproché à Fédoua Lamodière, traductrice officielle du titre, d'avoir traduit cela en "Rayon noir". La scantrad, elle, utilisait le terme "éclair noir."

La traductrice explique que cette déstabilisation est compréhensible. Le japonais est une langue complexe et très vague, faisant une grande place à l'interprétation. D'où la confusion quand le lecteur est habitué à la traduction amatrice, souvent littérale. Aussi, il n'existe pas une scantrad par manga mais de multiples. Et tous ne se mettent pas d'accord entre eux, multipliant les interprétations.

Traduction : entre littéral et sens profond

Plusieurs traducteurs expliquent que malheureusement, la petite communauté de fans hardcore d'un manga ont du mal à faire la différence entre leur jugement et la réalité. Ahmed Agne, traducteur, explique : " Pour juger de la qualité d’une traduction, il faut être professionnel. C’est inhérent au scantrad : les gens s’approprient une œuvre et des personnages, ils prennent des habitudes de lecture, et souvent, ils ont du mal à y renoncer." C'est compréhensible, et en même temps, les éditeurs n'ont aucun intérêt à récupérer le travail de pirates...

Ce qui donne évidemment des situations étranges. Quand vous vous êtes habitué à lire dans Dragon Ball Super que le personnage principal maîtrise "l'Ultra Instinct", il devient difficile de s'acclimater au terme "Réflexe Transcendantal" ce qui a valu à Fédoua Lamodière une énorme vague de haine sur Twitter. Cette dernière a répondu dans un thread, tant elle avait l'impression de s'adresser à un mur.

[Zoom sur une adaptation]
Migatte no Gokui => Le réflexe transcendantal
À dérouler \u2935\ufe0f pic.twitter.com/nCSbMn9EZe

July 4, 2019

Mais l'affaire devient plus inquiétante quand le mécontentement engendre une campagne de harcèlement en ligne. BFMTV rappelle en effet que le traducteur de Tokyo Revengers a dû quitter Twitter, suite à des messages profondément haineux à son encontre, de la part de fans n'appréciant pas certains de ses choix de traduction. 

Ces témoignages relayés par le média français surgissent alors qu'il y a quelques semaines, le gouvernement japonais a durci le ton face aux scantrads, qui deviendraient un phénomène pour le moins inquiétant au Japon

Une erreur ?

Source(s) : BFM TV

Mots-Clés : mangaScanscantradharcèlementhaine en lignehaterfanJujutsu KaiserUltra instinctvf

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (18)

Par IrmaTV, il y a 8 mois :

Perso je défendrais toujours la VF dans les mangas/animé. Il n'y a pas de problème synchro-labiales comparé aux films/séries.

Répondre à ce commentaire

Par Darek, il y a 8 mois via l'application Hitek (en réponse à IrmaTV):

Ben moi je déteste la VF... Voix souvent pourries ou les mêmes réutilisées à outrance, implication top de la part des japonais pour qui c'est un art, nom des attaques qui pètent bcp plus la classe... Les animé en VF, pour ceux qui aiment l'œuvre, je comprends pas.

Répondre à ce commentaire

Par Tao paille paille, il y a 8 mois (en réponse à Darek):

Ça parait classe... car c'est dans une langue étrangère ?
J'ai jamais compris ce refus de la traduction, beaucoup des noms utilisés sont des jeux de mots, donc refuser leurs traductions revient à refuser une partie des jeux de mots, souvent très important dans les mangas et utiliser pour donner des liens entre les persos.
Alors oui, Joueur du Grenier se moquait de Gaspard Savoureux dans le petit chef... mais c'était un jeu de mot du même ordre en japonais. Donc il aurait fallu garder le nom japonais juste car "ça fait classe" ?

Répondre à ce commentaire

Par pilolitao, il y a 8 mois (en réponse à Tao paille paille):

Je répondrais en sortant votre logique.
Le manga Miyamoto kun no Monogatari, en référence à Genji no Monogatari qui est un roman très important dans l'histoire littéraire japonaise.
Le titre français de ce roman est "Le dit du Genji", on pourrait aussi traduire littéralement par "L'histoire de Genji".
Du coup, en toute logique, le manga aurait dû s'appeler "Le dit du Miyamoto" ou "L'histoire de Miyamoto".
Et ben non, on a eu droit à "How to become a seductor".

Répondre à ce commentaire

Par BugsBunny, il y a 8 mois (en réponse à Tao paille paille):

Concernant les nom propre et uniquement les nom propre, je trouve qu'il ne faudrais pas les traduire ou les changer car quand on parle ensuite avec des etranger d'une oeuvre on ne sais plus qui est qui. Sa mène a des incompéhension et c'est chiant. Jeu de mot ou pas jeu de mot pas besoin de changer le nom de famille on peu precisé grace au asterix qui explique le jeu de mot du prenom. Dans la réalité si tu t'appelle Gaspard Savoureux tu va pas dire a un anglais que tu t'appelle Gaspard Tasty à la limite tu va lui expliquer apres que savoureux = tasty mais tu va pas changer ton nom selon le pays ou tu vas.

Répondre à ce commentaire

Par dtc, il y a 8 mois (en réponse à Darek):

On va reprendre les arguments 1 par 1:
- "Voix souvent pourries" : Qu'entend tu par souvent pourries ? Genre des comédiens de métier qui ont de mauvaises voies ? Des japonais meilleurs comédiens que les français ? C'est un peu présomptueux et laisse entrevoir l'inculture du sujet rien que par cette affirmation.

- "implication top de la part des japonais pour qui c'est un art" : Alors je te rassure, les français c'est aussi un art ou l'on à été les précurseurs, et qui on a tout de même très souvent les meilleurs versions traduites au monde. Par contre c'est bien de dire "La VF c'est de la m*rde" mais est-ce que tu as déjà regardé une œuvre non japonaise doublé par des japs ? Attention tu vas être surpris de voir que c'est décevant notamment sur la synchro labiale quasi inexistante du a une langue beaucoup plus syllabique.

- "nom des attaques qui pètent bcp plus la classe" : Un effet d'aura du à la langue que tu ne comprends pas et qui possède beaucoup de "K" et de "G" et donne des consonnances plus guerrière je te l'accorde. Mais réfléchissons 1 instant quand un auteur fait des noms d'attaque japonais compréhensif par des japonais : l'intention de l'auteur est clair : La version original des attaques doit être compris par le lecteur maitrisant cette langue original. Donc si l'on veut garder l'intention de l'auteur, il est souvent logique de traduire les noms d'attaque pour qu'il soit tout autant compréhensible. Dire que l'attaque est mieux en jap sans traduction, c'est toi qui fait de la trahison de la volonté de l'auteur.

Les animes/manga en VF, la plupart sont bien traduis. Alors certes souvent c'est en deça de la VO, mais le boulot reste tout de même admirable et respectable.

Répondre à ce commentaire

Par pepiin, il y a 8 mois :

La traduction officielle de One piece reste tout de même immonde. Fluide, Pippo et j'en passe.

Pour le nom des attaques, je comprends pas le besoin de traduire. Pareil pour les transformations. Laisser le terme original avec un astérisque et la trad est tellement mieux.

Répondre à ce commentaire

Par hoy, il y a 8 mois (en réponse à pepiin):

Je trouve le nom pippo infiniment plus sympa à entendre que Usopp qui donne juste la gerbe à entendre

pareil pour tous les GOMU GOMU NO qui fonctionnent quand tout est en japonais, mais quand tu entends du français et soudainement ça, ouais non c'est de la merde

Répondre à ce commentaire

Par pepiin, il y a 8 mois (en réponse à hoy):

Je préfère Ussop, tout simplement car on ne doit pas traduire un nom propre.

Pour les attaques je me limite pas à One piece mais pour tous les mangas. Déjà les traducteurs sont incohérents, vu que tu laisses dans certains mangas en original (Dragon ball par exemple, on a échappé à la vague de la tortue) et d'autres tu traduis. Dans un même manga tu as des attaques traduites comme le rasengan ou le chidori mais le Sharingan tu laisses, pourquoi ?

Je préfère largement un Hiken qu'un poing de feu. Je préfère un rasengan que orbe tourbillonnante etc.

De manière général j'ai vraiment du mal avec les traductions officielles de certains mangas (One piece en tête).

Répondre à ce commentaire

Par Percolator33, il y a 8 mois (en réponse à pepiin):

Dans le manga "Dragon Quest : Dai no Daiboken", la première traduction en tout cas, je sais pas pour la seconde, mais ils avaient gardé le nom japonais pour les techniques magiques. Et ça avait tellement de sens: rien qu'au nombre de syllabes on comprenait qu'un sort était plus ou moins puissant, et tous les sorts d'une même famille avaient la "même base" (exemple pour le feu: mera, merami, merazoma). J'ai toujours trouvé ça dommage qu'ils aient pas gardé ces termes originaux, par exemple dans Dragon Quest XI...
Les nouvelles traductions font un peu random et vide de sens, mais je comprends ce que les traducteurs du jeu ont voulu éviter : que le joueur soit tout simplement obligé de connaître par cœur le nom de toutes les magies en japonais pour pouvoir finir le jeu.

Répondre à ce commentaire

Par alexdahu, il y a 8 mois (en réponse à Percolator33):

malheureusement la faute revient aux traducteurs de DQ 8 sur ps2 qui avait fait une trad immonde et qui est resté maintenant en français ... coucou les gluants.... et pareil les magies avait été respecté dans la version j'ai lu par contre les attaques c'étaient un mix. la version tonkam est plus fidèle en tout point mais pour l'adaptation en anime ils ont préféré tout traduire , ce qui est dégueulasse.....

Répondre à ce commentaire

Par Yop, il y a 8 mois :

Réflexe transcendantal ?
Ok, admettons.
Mais l'animé nous dit d'un autre côté "Ultra Instinct".

Rayon noir VS Eclair noir ?
On pourrait l'appeler Rasengan noir ou Kaméhameha noir ; si la traduction textuelle n'est pas pertinente, autant ne pas changer celle déjà assimilée.
Je veux dire, ça ne change pas l'histoire de savoir qu'il dit "Orbe tourbillonnante " plutôt que "Sphère hélice".
C'est juste de la branl**** intellectuelle.

Après, de là à harceler, les gens sont fous.
Sauf quand le traducteur fait zéro différence entre é/er et ce/se. Là c'est criminel !

Répondre à ce commentaire

Par Croquettenjaille, il y a 8 mois (en réponse à Yop):

Non mais en même temps, on va pas aller demander aux traducteurs officiels de lire toutes les trad amateurs afin de savoir quels termes ils vont pouvoir utiliser ou non. Fin je sais pas, si c'est pour faire ca, autant ne pas payer une traductrice et juste recopier les versions amateurs en enlevant les possibles fautes d'orthographes et avec une remise en page du texte..

Fin, je dis pas que les trad officiels sont parfaites, loin de là, certains choix sont vraiment hasardeux je trouve mais bon, au final cela ne reste qu'une facon de voir l'oeuvre et franchement, c'est pas ca qui va m'empecher de profiter d'un anime ou manga

Répondre à ce commentaire

Par Dida, il y a 8 mois :

Je souhaite bien du courage aux traducteurs, ça ne doit pas être un métier facile, surtout avec la langue japonaise qui, comme le dit l'article, peut être difficile à traduire tant certains mots peuvent avoir plusieurs significations. Ca veut donc dire que personne n'a réellement tort dans l'affaire. Juste des gens trop habitués aux premières traductions (donc non officielle) qu'il y a eu. Après, de là à envoyer de la haine aux gens parce qu'on est pas d'accord euh... grandissez ? Ca fait peur franchement.

A côté de ça... Je me rappelle avoir lu certains mangas avec de grosses erreurs de traduction. Par exemple un personnage qui, dans sa phrase, se trompe de nom. Il utilise le nom d'un personnage lambda au lieu de celui du concerné. Et oui c'était bien une faute... Ca fait tâche quand tu as le manga dans les mains et que tu vois ça quoi :/ Personne ne relit ? Ca n'avait plus du tout aucun sens dans l'histoire (et j'ai lu le même passage dans plusieurs langues, seule la version française avait une telle erreur).

Toutefois pour Jujutsu... les autres langues parlent bien de "flash" noir. Donc plus proche d'éclair que de rayon (puis même dans le visuel, ça se rapproche plus d'un éclair). Mais bon, ça reste un détail...

Répondre à ce commentaire

Par dtc, il y a 8 mois :

Ce qui est le plus énervant dans l'histoire est le fait que ces abrut** qui se permettent d'insulter des gens qui ne font que leur boulot ne donnent une mauvaise image de la communauté.

Autant je peux comprendre qu'il y ait un débat sur le sujet de la traduction, c'est toujours complexe, mais se permettre d'aller dans l'agressif c'est absurde.

Aujourd'hui trop de gens se permettent sur les réseaux sociaux d'être ultra-violent juste pour un désaccord sur un avis, et je pense qu'il va falloir commencer à punir très sévèrement ces gens là et ne plus limiter à demander aux réseaux sociaux de juste les museler.

Des débats sur des histoires de traduction dans d'autre domaine y'en a souvent (exemple : la dernière traduction de 1984), mais je n'ai pas vu de comportement aussi virulent envers les traducteurs de ces domaines au delà de la critique gratuite.

Répondre à ce commentaire

Par Manigoldo, il y a 8 mois :

En même temps....Twitter quoi !! Faite comme quoi quitter ce réseau/caniveau toxique, entre les discutions avec des gens de 12ans, ou les décérébrés qui pense que débattre sur le thème du "le lait avant ou après les céréales" est important....Quitter cette merde

Répondre à ce commentaire

Par Mdrt, il y a 8 mois :

Je n ai rien a reprocher au traducteur mais plutôt aux maisons d édition qui veulent aseptisée les propos des personnages et rendre sa plus français. Je ne comprends pas la nécessité de vouloir tout traduire surtout des noms propres comme Katakuri ou Peros Peros. Donc s est vers sa que j ai un coup de gueule.

Répondre à ce commentaire

Par NoFutur2077, il y a 8 mois :

Bah il n'y a pas que les trad off, perso je fais des fantrads pour m'occuper le soir, de ressources de jeu gratuites et j'ai plus de remarques insultantes que de remarques constructives et je ne parle même pas des remerciements, si y'en a 1 tous les 30 000 téléchargements c'est un exploit.
On vit surtout une époque où les gens préfèrent insulter que contribuer.
Par contre y'a aussi des usines à trolls chargées de gâcher la vie des acteurs culturels en occident, y'a qu'à regarder où se trouvent les serveurs des sites de scans et connaitre la logique de protections de l'état visé pour savoir que y'a une connection, déjà durant la guerre froide ça se battait culturellement de la sorte ...

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.