Rechercher Annuler

Marvel : 9 comics géniaux qu'il faut absolument adapter sur grand écran

De Aubin - Posté le 21 juillet 2022 à 11h50 dans Cinéma

Avengers : Infinity War et Avengers : Endgame sont les dernières grosses réunions du Marvel Cinematic Universe (MCU) en date. Deux mastodontes adaptés de l’immense classique des comics Infinity Gauntlet. A l’heure actuelle on ne sait pas vraiment dans quelle direction va se tourner Marvel Studios. Quel sera le prochain grand crossover qui sera porté à l’écran ? On sait que la Secret Invasion, énorme morceau des comics, va être adaptée en série. Mais qu’en est-il des autres grandes histoires de Marvel Comics ? Voici quelques propositions. 

Annihilation

Annihilation est un scénario publié par Marvel Comics en 2006. Ecrit par Keith Giffen, cet immense classique des comics Marvel a eu un impact sans précédent. Le comics Annihilation raconte la conquête de Annihilus, qui essaye de s’emparer du monde avec son armée d'insectes, la vague d’Annihilation. Annihilus est le seigneur de guerre de la Zone négative. Cet insecte géant génétiquement modifié est responsable de la destruction de Xandar dans l’univers Marvel. C’est lui qui annihile les Nova Corps et l’entièreté de la planète Xandar. C’est de ce carnage qu’est né le Nova ultime, Richard Rider. Si dans le MCU, c’est Thanos qui endosse le rôle de Anihilus et détruit Xandar, Nova n’a pourtant pas encore fait son apparition.

Le récit Annihilation est extrêmement lié aux Gardiens de la Galaxie, aux 4 Fantastiques et au Nova Corp. Annihilus est un antagoniste solide, ultra puissant, qui joue dans la même catégorie que des Thanos, Ultron ou Kang. Il serait le grand méchant parfait pour être étalé sur plusieurs années à l’instar du Titan Fou. En plus, il permettrait d’inclure la zone négative au sein du MCU. Et c’est un scénario facile à intégrer dans l’univers Marvel, notamment via des films comme Les Gardiens de la Galaxie Vol. 3 ou le reboot de Les 4 Fantastiques.

Secret Empire

En 2018, Nick Spencer imagine une histoire où Captain America passe du côté obscur. Les lecteurs et le monde des super héros découvrent que Cap est en fait un agent de l’Hydra sous couverture depuis des années. Sauf que grâce à sa réputation de héros à la bannière étoilée, Steve Rogers parvient à devenir le président des Etats-Unis. Une fois à la tête de la plus grande puissance mondiale il décide d’imposer un régime totalitaire propre à l’Hydra. Dans une Amérique dirigée par la haine et les supers vilains quelques héros tentent encore de résister.

Cette histoire, qui est une métaphore de la montée du nazisme avant la Seconde Guerre mondiale, est un récit brillant. Une histoire passionnante où les rapports de force sont inversés. Cap n’est plus le grand défenseur de la liberté, mais un tyran fou, prêt à tout pour imposer son régime, persuadé que c’est la bonne chose à faire. Nick Spencer utilise les certitudes de Steve Rogers, son côté qui ne doute de rien, déjà mis en avant dans Captain America : Civil War, en imaginant un monde dans lequel le super soldat se fourvoie, et tente d’imposer un système corrompu, persuadé qu’il s’agit du bon.

Siège

En 2010, le grand Brian Michael Bendis met en scène Siège, un énorme crossover qui fait suite aux événements de Dark Reign. A la suite de la Secret Invasion, Norman Osborn devient le nouveau directeur du S.H.I.E.L.D. En effet, puisqu’il porte le coup de grâce aux Skrull, il gagne la confiance du gouvernement américain. Il crée alors une nouvelle agence de surveillance à son image : le H.A.M.M.E.R. Il devient donc le nouveau chef des Avengers et engage des super-vilains et des anti-héros pour s’entourer. Il crée alors les Dark Avengers composés de Venom (qui se fait passer pour Spider-Man), de Daken (qui se fait passer pour Wolverine), de Bullseye (qui se fait passer pour Hawkeye), de Opale (qui se fait passer pour Miss Marvel), de Arès et de Sentry.

Sauf qu’évidemment, les vrais héros commencent à organiser une résistance. Une résistance qui gagne en importance jusqu’au Siège. Une conclusion dans laquelle Norman Osborn décide d’attaquer Asgard, qui s’est écrasée sur Terre. Thor et les Avengers apportent alors leur soutien aux Asgardiens dans une confrontation ultra violente à travers laquelle Sentry pète littéralement un câble. Siège et plus largement Dark Avengers, serait l’occasion de raconter une histoire sombre et violente dans laquelle les super-vilains auraient la part belle.

House of M

Encore Brian Michael Bendis. En 2005, l’écrivain signe peut-être la meilleure histoire de tous les temps concernant les X-Men. House of M raconte comment La Sorcière Rouge, devenue folle, se sert de ses pouvoirs à mauvais escient. Elle tue une partie des Avengers. Les héros survivants décident de mettre au point un plan pour neutraliser Wanda. Mais cette dernière, trop puissante, déjoue sans difficultés les agressions de ses anciens alliés. Elle décide alors d’utiliser ses pouvoirs d’altération de la réalité pour créer un monde alternatif où les mutants n’existent pas. Dans cette réalité alternative, Magneto est le chef du monde. Toutefois, Wolverine se souvient de la réalité originelle et décide de mener son enquête pour ramener le monde à la normal.

House of M est un des immenses classiques des comics Marvel, et mérite une adaptation fidèle et sombre sur grand écran. Surtout que vu le virage que Wanda a pris dans Doctor Strange in the Multiverse of Madness, le crossover House of M n’est pas si loin. Reste encore à introduire les X-Men dans le MCU.

Avengers vs X-Men

En 2012, Brian Michael Bendis (encore lui) et John Romita Jr proposent Avengers vs X-Men. Dans cette histoire, Cyclope découvre que la force du Phoenix a pris possession du corps de la jeune Hope. Si les X-Men décident de protéger la jeune fille, les Avengers estiment qu’elle est trop dangereuse, et veulent l’incarcérer.

S’en suit une confrontation musclée entre les deux camps. Un clash sans précédent entre les deux plus grandes équipes de l’écurie Marvel. Evidemment, pour que cette histoire prenne vie sur grand écran, il faut déjà ramener officiellement les X-Men dans le MCU.

World War Hulk

En 2006, Greg Pak et John Romita Jr signent l’une des meilleures histoires de Hulk toute génération confondue. Tout commence avec Planet Hulk, qui a été partiellement racontée dans Thor : Ragnarok. Pour protéger l’humanité de la folie de Hulk, les Illuminati décident d’envoyer Hulk sur une autre planète. Le géant de Jade atterrit donc sur Sakaar, la planète du Grand Maître dans le MCU. Sur cette belle planète, il trouve des amis dont Korg et Miek, mais surtout, il trouve l’amour. Hulk a un enfant et vie une belle existence d’amour et d’eau fraîche. Mais les choses dérapent quand l’amour de sa vie, Caiera, meurt dans l’explosion de son vaisseau. Hulk blâme alors les Illuminati et décide de rentrer sur Terre pour exercer une vengeance sans concession.

Le géant vert revient sur la planète bleue avec comme volonté de tout détruire. Le guerrier affronte les plus grands héros de l’univers Marvel : une partie des X-Men, Iron Man, Ghost Rider, Flèche Noire, Doc Samson, les 4 Fantastiques, etc… Le comics se conclue dans une apothéose de dingue où Sentry défi Hulk dans un affrontement titanesque. World War Hulk est une histoire basique mais extrêmement satisfaisante. Le MCU pourrait se servir de ce récit pour offrir un long-métrage sous forme de série B musclé et violent !

Les Guerres Secrètes

En 1984, le premier Secret Wars sort aux USA. Ecrit par Jim Shooter, cette histoire raconte comment le Beyonder, un être cosmique omnipotent, décide de téléporter les plus grands héros et les pires vilains hors de la Terre, sur une planète inhabitée. Son but est de se divertir en obligeant les deux camps à s’affronter jusqu’à la mort.

Hulk, Captain America, Wolverine, Spider-Man, Iron Man, etc… les voilà tous transportés sur cette mystérieuse planète. En face, on peut compter les présences de L’Homme Absorbant, de Fatalis, d'Ultron, de Titania, de Dr Octopus, du Lézard ou encore de L’Homme Molécule. Les Guerres Secrètes marque également la toute première apparition de Venom, mais également la présence de Galactus. Bref, une orgie de super-héros et de super-vilains à travers une histoire explosive.

Secret Wars

En 2015, Jonathan Hickman propose une autre version des guerres secrètes, qui n’a de rapport que le nom. Dans cet énorme crossover, deux univers entrent en collision. En effet, la Terre 1610, celle des Ultimates, entre en collision avec notre Terre-616. Des morceaux de ces deux univers sont mystérieusement sauvés et créent un nouvel univers appelé Battleworld.

Secret Wars permet ainsi de connecter l’univers Ultimate et l’univers normal. L’occasion pour les auteurs de ramener des personnages comme Miles Morales, Old Man Logan ou le Nick Fury noir dans la continuité classique. Secret Wars est surtout une aventure ultra violente et très ambitieuse, où Fatalis a pris le contrôle de Battleworld. Un petit groupe de résistant essaye de le renverser.

Fear Itself

En 2011, Matt Fraction et Suart Immonem mettent en scène Fear Itself. Cette série décrit le combat des super-héros Marvel contre le Serpent, le Dieu de la peur asgardien, frère de Odin. Celui-ci tente de récupérer le trône d’Asgard des mains de Odin. Aidé par Sin, Crâne Rouge et les Dignes, le Serpent crée des armes enchantées qu’il éparpille sur Terre. Plusieurs personnages tels que le Fléau, la Chose, Wolverine, Iron Man, Iron Fist, Red She-Hulk, etc… Entrent en contact avec ces armes asgardiennes corrompues et deviennent des suppôts du Serpent.

Fear Itself est une histoire intéressante qui permet de mélanger les prérogatives des histoires asgardiennes avec des thématiques plus terre à terre. Voilà pour ces quelques comics à adapter coûte que coûte sur grand écran. On vous laisse nous dire en commentaires si vous voyez d'autres histoires qui méritent d'être adaptées ! 

Une erreur ?

Mots-Clés : MarvelMarvel ComicsMCUMarvel Studiosmarvel cinematic universeSecret Warssecret invasionWorld War Hulk

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (7)

Par Cinéphile94, il y a 2 mois :

Moi j'aimerai bien qu'ils proposent une nouvelle adaptation de Age of Ultron...

Répondre à ce commentaire

Par Bibalo, il y a 2 mois :

Spider-Island !

Répondre à ce commentaire

Par Ranguren, il y a 2 mois :

Manque Onslaught, un des meilleurs crossovers de l'histoire Marvel. Besoin d'introduire les X-Men et 4 fantastiques notamment.

Répondre à ce commentaire

Par Mister LaFleur, il y a 2 mois :

Vu la qualité que prends Marvel Studios pour adapter certains run, ils peuvent nous éviter ces adaptations qui sont juste énorme en comics. Je pense à Planet Hulk / Thor Ragnarok, Le Massacreur de Dieux/ Thor Love& Thunder.... Non merci Marvel, arrêtez le massacre...

Répondre à ce commentaire

Par Theg047, il y a 2 mois :

Adapter mais pas reproduire. J'aimerais voir ces histoires aux cinémas mais si c'est pour les dénaturer comme Love and Thunder, je préfère pas. Gorr le boucher des dieux n'était pas la menace qu'il aurait du représenter pour les asgardiens, olympiens et autres panthéons. Il aurait du terrifier les dieux, les traumatiser et leur faire prendre conscience de leur propre mortalité. Et bien evidemment représenter un obstacle majeur pour Thor et l'obliger a se remettre en question.

Répondre à ce commentaire

Par Khonrad, il y a 2 mois :

Et SI ... c'était pas Disney aux commandes ...

Répondre à ce commentaire

Par Gilles, il y a 2 mois :

La description de House of M ne correspond pas au comic. Wanda perd la raison, détruit le manoir des avengers et tué au passage ant man, le valet de cœur et Hawkeye.
A ce moment là magnéto intervient et enlève sa fille qu'il emmène voir le professeur Xavier pour lui demander de l'aider à à rendre la raison à sa fille. Alors que le professeur essaie de l'aider les vengeurs débarquent et dans la cohu Wanda Lance un sort et tout le monde se réveille dans un monde où les mutants dirigent le monde et la famille de magnéto en est la famille régnante. La plupart des héros que nous connaissons vivent leur vie rêvée mais un héros sent que quelque chose cloche et c'est le début de la fin de L'ère M. Dans la bataille finale Wanda prononcé la phrase "plus de mutant". Heureux le Dr strange présent lancé un sort qui protège les mutants présents mais le mal est fait, il n'en reste plus que 280 sur terre au lieu de millions auparavant. Fin du run.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.