Dossier : les meilleurs romans policiers british

De Gaetan Auteur - Posté le 14 août 2019 à 17h48 dans Art

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Cette année, le célèbre roman anglais Dix petits nègres de la géniale Agatha Christie, fête ses 80 ans. L'occasion pour la rédaction de Hitek de rendre hommage, tant à ce roman formidable, qu'à ce genre si riche qu'est le roman policier, surtout quand il écrit par un ou une britannique. Nous avons concocté pour vous une petite sélection non exhaustive de romans policier d'Outre-Manche à lire cet été. Et pour rendre le plaisir plus grand encore, n'hésitez pas à accompagner votre lecture d'une bonne tasse de thé et une part de pudding. 

1 - Le Chien des Baskerville - Arthur Conan Doyle 

Il aurait été imprudent de notre part de ne pas commencer cette sélection par une aventure de Sherlock Holmes d'Arthur Conan Doyle. Faut dire que le détective résidant au 221B Baker Street est très certainement le héros anglais le plus célèbre au monde ! Sherlock Holmes a même dépassé le stade du mythe littéraire, puisqu'il est devenu, au fil des années, l'un des personnages les plus bankables de la Pop Culture. Mais attribuer le caractère impérissable des Aventures de Sherlock Holmes d'Arthur Conan Doyle à ses nombreuses adaptations télévisuelles (les excellentes Les Aventures de Sherlock Holmes avec le très regretté Jeremy Brett et Sherlock des géniaux Steven Moffat et Mark Gatiss) et cinématographique (les deux films avec Robert Downey Jr.), ce serait sous-estimer grandement les nombreuses richesses de l'oeuvre originale. 

Et quoi de mieux, pour (re)découvrir la richesse de Sherlock Holmes que de se (re)plonger dans la lecture du Chien des Baskerville, publié en 1905. A Dartmoor, dans le Sud-Ouest de l'Angleterre, la famille des Baskerville est menacée par un chien démoniaque, crachant du feu. Sherlock Holmes et son ami le Docteur Watson sont sollicités pour protéger le dernier descendant des Baskerville, Sir Henry, récemment arrivé du Canada. Si cette aventure de Sherlock Holmes est aussi passionnante, outre son incroyable intrigue, c'est parce qu'Arthur Conan Doyle nous emmène à la frontière entre les genres. Celui que l'on considère comme étant un des pères du roman policier (avec Edgar Allan Poe) fait cohabiter ici roman policier et roman fantastique. Si le célèbre détective est convaincu que derrière cette histoire de chien démoniaque se cache une activité humaine criminelle, l'inquiétude monte crescendo tout au long du roman. L'ambiance si caractéristique du Chien des Baskerville, son rythme soutenu et son intrigue passionnante participent à faire de ce roman le meilleur de toute la saga Sherlock Holmes, mais aussi, et surtout, un des meilleurs romans britanniques de l'Histoire. A lire de toute urgence !

2 - Dix Petits Nègres - Agatha Christie

Comme nous l'avions dit en introduction de cet article, Dix Petits Nègres d'Agatha Christie fête cette année son quatre-vingtième anniversaire. L'histoire est connue de tous : dix personnes qui ne se connaissent pas sont invitées pour quelques jours de vacances sur l'Île du Nègre. Les dix invités seront alors tués les uns après les autres, comme dans la chanson Dix Petits Nègres dont les paroles sont accrochées dans chaque chambre. Tout le talent d'Agatha Christie pourrait se résumer dans ce seul roman publié en 1939 : chaque personnage pourrait être le coupable, et la tension narrative ressentie par le lecteur est au moins aussi profonde que la peur qui règne sur l'Île du Nègre. 

Aujourd'hui encore, Dix Petits Nègres continue à inspirer de nombreux artistes, transposant parfois son intrigue dans d'autres genres qui n'ont rien à voir avec le roman policier. Ce fut le cas, par exemple, avec Les Huit Salopards de Quentin Tarantino, qui a su brillamment mêler le genre western spaghetti, le roman d'Agatha Christie et l'ambiance du film d'horreur The Thing de John Carpenter. Si vous ne l'avez pas déjà lu, nous vous recommandons très vivement la lecture de ce chef d'oeuvre écrit par la créatrice d'Hercule Poirot et de Miss Marple. Indémodable et indispensable !

3 - Le Meurtre de Roger Ackroyd - Agatha Christie 

Du fait de notre profond amour pour les livres d'Agatha Christie, nous nous permettons de vous en donner un deuxième, pas moins révolutionnaire dans sa construction que Dix Petits Nègres. Il s'agit du Meurtre de Roger Ackroyd, qui demeure l'un des tout meilleurs romans policiers de l'Histoire. Cette aventure du détective belge Hercule Poirot est un véritable tour de force narratif. Roger Ackroyd, industriel de King's Abbott, confie un terrible secret à son ami le Dr. Sheppard : la veuve qu'il désirait épousait avait tué son mari un an auparavant, et s'est suicidée pour échapper à un terrible chantage. Elle lui avait appris cette sombre affaire dans une ultime lettre. Peu après cette discussion entre Roger Ackroyd et le Dr. Sheppard, Acroyd est retrouvé poignardé. Le Dr Sheppard demande alors à Hercule Poirot, son voisin, de mener l'enquête, afin de trouver le coupable de l'assassinat de Roger Ackroyd. 

SPOILER ALERT : Si vous ne voulez pas vous gâcher le plaisir de la lecture, nous vous déconseillons de lire ce paragraphe. Si Le Meurtre de Roger Ackroyd est un roman si révolutionnaire dans sa construction, c'est bien évidemment grâce à sa conclusion terriblement audacieuse. Agatha Christie parvient à faire ce tour de force : le narrateur n'est autre que l'assassin. Et le lecteur ne s'en rend compte que dans les dernières pages. Ce seul twist final nous permet de nous rappeler qu'Agatha Christie est au firmament du genre. 

4 - La Quiche fatale - M.C. Beaton 

On compare souvent M.C. Beaton à Agatha Christie, et Agatha Raisin, la protagoniste de cette  saga de romans, à Miss Marple. Toutefois, les similitudes entre les deux auteurs sont finalement assez superficielles, et suffisamment peu nombreuses pour que nous nous permettions de les énumérer. En effet, les deux écrivaines sont des auteures britanniques spécialisées dans le roman policier. Il est vrai également qu'Agatha Christie et M.C. Beaton sont toutes les deux très appréciées par les amateurs de littérature policière britannique à l'ambiance très cosy. Et il est vrai enfin que Miss Marple et Agatha Raisin sont deux détectives amateurs, à la retraite et célibataires. Mais le véritable génie de M.C. Beaton se trouve en vérité, non pas quand elle fait du Agatha Christie, mais au contraire, quand elle offre, par l'entremise d'Agatha Raisin, le reflet déformé, en négatif, de Miss Marple. Là où Miss Marple est une enquiquineuse à la politesse exacerbée et l'esprit aiguisé, Agatha Raisin est une quinquagénaire maladroite, tricheuse, buvant du gin à longueur de journée, fumant comme un pompier, et tombant amoureuse de tout ce qui bouge. Ayant l'art et la manière de toujours se mettre dans des histoires incroyables, qui la conduisent bien souvent à devoir se disculper elle-même de meurtres qu'elle n'a, bien évidemment pas, commis, Agatha Raisin est personnage génialement attachant. De plus, l'atmosphère british très cosy des romans et l'humour dévastateur de M.C. Beaton ont contribué à faire de cette saga une des séries policières phare de ces dernières années. 

Dans La Quiche Fatale, le premier volume de cette série qui en compte à ce jour dix-sept, Agatha Raisin vient de déménager dans un cottage de la campagne anglaise. Récemment retraitée d'une agence de communication, elle, qui était jusque là habituée au tumulte de la vie londonienne, s'ennuie ferme. Pour bien s'intégrer à son village, elle décide de participer à un concours de quiche (du genre que l'on retrouve dans les épisodes d'Inspecteur Barnaby). Mais quand l'arbitre de la compétition meurt après avoir mangé sa quiche, Agatha Raisin doit mettre en lumière l'effroyable vérité : elle a triché, et a acheté sa quiche chez un traiteur. Pour échapper à la honte, elle décide de mener l'enquête, afin de découvrir l'assassin. Un roman hilarant !

5 - Qui prend la mouche - M.C. Beaton 

Fort du succès de la série Agatha Raisin de l'écossaise M.C. Beaton, les éditions Albin Michel ont choisi cette année de publier la première série policière de l'auteur : Hamish MacBeth. Les deux premiers tomes de cette saga, qui en compte à ce jour trente-cinq, sont d'ores et déjà sortis en France, et les troisième et quatrième devraient sortir à l'automne. Dans Qui prend la mouche, nous faisons donc connaissance avec Hamish MacBeth, policier du village de Lochdubh, dans le nord de l'Ecosse. Le jeune policier, qui manque sévèrement d'ambition professionnelle, passe ses journées à boire des cafés avec les gens du village, quand il ne tente pas de courtiser son grand amour, Priscilla Halburton-Smythe. Mais lorsque Lady Jane, vieille peau acariâtre et médisante, venue à Lochdubh pour un stage de pêche à la mouche à l'école de pêche de John et Heather Cartwright, est retrouvée morte étranglée dans un loch, mettant en péril aussi bien l'école des Cartwright que la tranquillité des stagiaires et des habitants de Lochdubh, Hamish MacBeth se lancera dans sa première grande enquête criminelle. 

Ce premier volume des aventures de Hamish MacBeth est particulièrement plaisant à lire. Si, comme nous l'avons dit, le style de M.C. Beaton est assez caractéristique, et s'il serait faux de voir son oeuvre comme étant celle de la nouvelle Agatha Christie, force est de constater qu'elle est très attachée à celle que l'on pourrait qualifier de Reine du Roman Policier. Après lui avoir rendu hommage, ne serait-ce que dans le prénom de son héroïne Agatha Raisin, cette première aventure de Hamish MacBeth rappelle, par moments, certains aspects de Dix Petits Nègres. Mais ce qui fait le succès de cette série n'est pas tant la complexité de l'histoire (on est bien loin des plus grands chefs d'oeuvre de l'auteur du Crime de l'Orient Express et de Mort sur le Nil) que son ambiance, ses personnages attachants, son humour, et sa manière de jouer avec les clichés du roman policier. Quant à l'ambiance, on appréciera cette ode aux Highlands, avec leur charme si particulier. Si vous deviez choisir une B.O. adéquate pour votre lecture, des musiques telles que Scottish Suite de Dan Ar Braz ou le Ian Morrisson Reel d'Alan Stivell conviendraient mieux que Someone Somewhere in Summertime de Simple Minds ! Bref, un roman idéal pour les dimanches pluvieux !

6 - Rendez-vous avec le crime - Julia Chapman 

Nouvelle égérie du roman policier british, Julia Chapman semble être amenée à pouvoir rivaliser avec M.C. Beaton dans le domaine du policier anglais cosy. Avec sa saga Les Détectives du Yorkshire, dont le premier tome Rendez-vous avec le crime fait actuellement l'objet d'une offre découverte (9,90 euros au lieu de 14,90 euros), Julia Chapman s'est fait un nom dans le domaine que l'on est pas près d'oublier. Après une quinzaine d'années d'absence, Samson O'Brien revient à Bruncliffe, son village natal du Yorkshire, pour ouvrir une agence de détective. Mais l'ancien policier y est accueilli assez froidement... Il loue un rez-de-chaussée à Delilah Metcalfe, une génie de l'informatique ayant créé un site de rencontres, et qui tente tout pour échapper à la faillite. Mais, peu à peu, des morts viennent ponctuer la vie paisible des habitants de ce village anglais où tout se sait dans les cinq minutes. Et le point commun entre tous ces morts est le site de rencontres de Delilah. Samson et Delilah vont devoir s'unir pour résoudre ce mystère. 

Comme pour chacun des livres de cette sélection, on se régale avec cette ambiance cosy typique des romans policiers britanniques. Si, à force de lectures de livres du genre, on est de moins en moins enclins à la surprise (on a malheureusement pas un Meurtre de Roger Ackroyd à chaque fois !), l'ambiance est absolument délicieuse. De plus, on ne peut qu'apprécier les personnages, particulièrement bien écrits. Armée d'un humour bien british (quoiqu'un peu moins fou que celui d'Agatha Raisin), la série Les Détectives du Yorkshire (quatre volumes actuellement) saura vous occuper pendant vos soirées d'hiver. 

7 - L'assassin du train - Jessica Fellowes 

Décidément, la famille Fellowes semble regorger d'artistes talentueux. On connaissait déjà Julian Fellowes pour la géniale série britannique Downton Abbey, dont il est le créateur (il a également écrit un excellent roman, Parfait imparfait, qui devrait plaire aux fans de Downton Abbey.) On découvre maintenant sa nièce, Jessica Fellowes, qui s'est magistralement illustrée dans le roman policier so british avec sa série Les Soeurs Mitford, dont L'assassin du train est le premier volume. En 1919, pour échapper à sa vie de misère à Londres, Louisa se fait embaucher comme bonne d'enfant par la famille Mitford, grande famille aristocratique de l'Oxfordshire.  Elle tisse des liens puissants avec les sœurs Mitford, et plus particulièrement Nancy, jeune fille éprise d'aventures, dont elle devient la confidente. Un jour, une infirmière, Florence Nightingale Shore, est assassinée à bord d'un train. Nancy et Louisa tenteront de trouver l'assassin de l'infirmière. 

Plus que l'enquête en elle-même, ce roman présente plusieurs intérêts. En premier lieu, Jessica Fellowes flirte avec l'Histoire, puisque les sœurs Mitford ont vraiment existé. Ensuite, l'enquête est basée sur des faits réels : l'assassinat de Florence Nightingale Shore a bien eu lieu, et l'enquête n'a jamais été résolue. Enfin, comme son oncle Julian Fellowes dans Downton Abbey, Jessica Fellowes semble être passionnée par les relations entre les classes sociales. Car Les Soeurs Mitford c'est aussi la rencontre une jeune prolétaire avec la High Society anglaise. Si l'on ajoute à ça son ambiance légèrement surannée (période d'entre-deux-guerres oblige), on tient là un très bon roman ! Nous vous conseillons la lecture du second volume, plus passionnant encore que le premier !

8 - L'Appel du Coucou - Robert Galbraith 

Cormoran B. Strike est un ancien militaire, revenu d'Afghanistan amputé d'une jambe. Devenu détective privé, il déprime, d'autant plus que sa carrière de détective semble au point mort. Mais un jour, John Bristow, frère d'une célèbre mannequin retrouvée morte au pied de son immeuble, et dont, selon la police, tout porterait à croire qu'elle se soit suicidée en se défenestrant, frappe à sa porte. Il est persuadé que sa sœur ne s'est pas suicidée, mais qu'elle a été assassinée. Cormoran B. Strike, accompagné de sa nouvelle assistante, Robin, une génie de l'informatique, va mener l'enquête, et voir ce qui se cache derrière le voile de glamour de la haute société londonienne. 

Si la série Les Enquêtes de Cormoran B. Strike nous fait définitivement abandonner ce côté si cosy que nous aimons dans les romans policiers anglais, force est de constater que cette saga signée Robert Galbraith est passionnante, notamment grâce à son rythme extrêmement soutenu. Faut dire que derrière Robert Galbraith se cache une auteur bien connue des geeks : J.K. Rowling, qui emprunte ici un nom d'emprunt. Ce n'est pas la première fois que la géniale auteur de Harry Potter s'essaie à un registre plus adulte. Ce fut le cas avec le très remarqué roman Une place à prendre. Quatre tomes sont actuellement parus (dont trois en France). A noter par ailleurs, qu'à l'instar d'Une place à prendreLes Enquêtes de Cormoran B. Strike a été adapté pour la télévision par la BBC, sous le titre C.B. Strike

Une erreur ?

Mots-Clés : Agatha ChristieArthur Conan DoyleSherlock HolmesAgatha RaisinM.C. BeatonHamish MacBethJ.K. Rowling

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (5)

Par Billy, il y a 4 jours :

Vivement les vacances !

Répondre à ce commentaire

Par Jessica18, il y a 3 jours :

Hi, I am a young beautiful girl .. but still lonely. I do not like to sit here. If you want to know me closer, write me there==>> hotdatgirl.site/id5396

Répondre à ce commentaire

Par huge d, il y a 3 jours (en réponse à Jessica18):

hi, i m a huge ugly man. I would like to meet you! And if you are blond with a big poitrine, ca m intéresse!

Répondre à ce commentaire

Par Luzzi, il y a 3 jours via l'application Hitek :

"Qui emprunte un nom d'emprunt", really?

Répondre à ce commentaire

Par EPstein, il y a 3 jours :

Bonjour, j'ecris juste pour vous dire que je suis pedophile et que j'adors les petites filles....

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Critique Once Upon a Time… in Hollywood : synopsis, date de sortie et actualité sur le film

Once Upon a Time… in Hollywood

Il y a 2 jours

Test Asus Rog Strix Scope : une nouvelle référence pour les FPS ? (fiche technique, prix et date de sortie)

Asus Rog Strix Scope

Il y a 5 jours

Test Huawei Mate 20 Pro, un capteur de 40 mégapixels et un grand écran OLED : fiche technique, prix et date de sortie

Huawei Mate 20 Pro

Il y a 1 mois

Note : 9,4