Rechercher Annuler

Néobanques : avantages et inconvénients de ces banques en ligne disruptives

De GomeWars Auteur - Posté le 3 mars 2021 à 14h26 dans High-tech Article sponsorisé

Arrivées il y a quelques années sur la toile, les néobanques visent à digitaliser et faciliter les opérations bancaires. De nouveaux acteurs qui se sont rapidement démocratisés en proposant des services attractifs à moindres coûts. Bourrées de qualités mais pas dépourvues de défauts, les néobanques sont désormais nombreuses et il convient d'étudier leurs offres avant de choisir celle convenant le plus à vos besoins. L'occasion pour nous de vous mettre sur la voie en vous présentant en long et en large les néobanques. 

les avantages de la banque traditionnelle sans ses inconvénients

Rapides, fluides, accessibles et peu coûteuses, les néobanques sont le parfait allié des technophiles. Bien que leur éventail de services soit généralement restreint, ces banques en ligne mettent l'accent sur la simplicité. Ainsi, si vous souhaitez effectuer des dépôts, des virements et des paiements, ces banques seront parfaites pour vous. Souvent accompagnées d'applications intuitives, gratuites et fluides, elles font fleurir les opérations simples. Néanmoins, si vous désirez souscrire un crédit ou un découvert, il vous faudra malheureusement vous tourner vers une banque traditionnelle. 

Accessibles à tous 

La grande force des néobanques, c'est avant tout leur accessibilité. Généralement sans condition de revenus, ces dernières offrent parfois un cadeau de bienvenue, à l'instar d'Orange Bank. Cette néobanque française offre jusqu'à 80 € pour toute première ouverture de compte. Quelques minutes seulement sont nécessaires pour en profiter puisqu'il suffit d'entrer des données dans un formulaire, de choisir une offre, signer un contrat, envoyer des justificatifs et effectuer un premier versement. Mais la banque d'Orange et Groupama n'est pas la seule néobanque à se vouloir accessible et alléchante. 

Du côté de chez Nickel, vous pouvez profiter de ses services depuis un buraliste. 5 minutes suffisent pour créer un compte et repartir avec un RIB et une carte Mastercard. Seul bémol, le coût du service de 20 € par an. Néanmoins, vous pouvez en bénéficier même si vous êtes interdits bancaires. Le gros plus, c'est que vous pouvez déposer et retirer des espèces chez un buraliste, moyennant quelques frais (2% du montant pour les dépôts et 0,5 € le retrait).

le cashback

Gagner de l'argent en en dépensant, voilà le secret du cashback. Et chez la néobanque allemande Vivid, vous pouvez gagner jusqu'à 25% de cashback sur vos dépenses quotidiennes. Jusqu'à 150 € peuvent être récupérés mensuellement, grâce aux 0.1% récupéré sur les achats réalisés en Europe et les 1 à 3% sur les achats en dehors de l'Europe pour les clients Vivid Prime. Le cashback est ensuite stocké dans l'un de vos comptes. Dépenser pour gagner de l'argent, voilà la promesse de plusieurs néobanques, à l'instar de SoShop ou encore Yeeld. 

Des partenariats avec des grandes marques qui séduisent puisque ce genre de services fleurissent. Néanmoins, ils viennent au dépend de services plus généraux qui ont tendance à intéresser davantage d'internautes. Si l'argent poussait sur les arbres, ça se saurait. Pas de miracle derrière ce cashback, simplement des partenariats qui peuvent vous être avantageux. Reste à savoir si vous serez clients de ce genre de proposition. 

les assurances et extensions de garantie

Les néobanques, c'est également une ribambelle d'assurances et d'extensions de garantie à votre disposition. N26 permet notamment aux propriétaires de sa carte Black de profiter d'avantages indéniables, à l'instar d'assurances lors de déplacements, d'une couverture en cas de vol ou d'extensions de garantie sur les produits électroménagers, audiovisuels et informatiques. 12 mois supplémentaires qui vous sont accessibles pour tout achat effectué à l'aide du compte lié à cette carte Black. Ces services, qui raviront les globe-trotters, sont également retrouvés chez d'autres néobanques, avec parfois quelques différences. 

Chez ZEN par exemple, votre produit endommagé, non reçu ou défectueux est immédiatement remboursé. Une garantie à laquelle vient s'ajouter une extension de garantie d'un an pour tout produit électronique acheté dans l'Union Européenne. Et même si votre produit a dépassé sa période de garantie initiale, vous pouvez le couvrir au-delà grâce à une protection supplémentaire. Une aubaine, d'autant que les extensions de garantie disponibles chez les revendeurs habituels sont payantes. De belles économies qui ne coûtent finalement rien. 

les cryptomonnaies accessibles facilement

Les années passent et les cryptomonnaies prennent de la valeur. Le cours du Bitcoin flambe et le grand public daigne enfin lorgner sur ce monde encore obscur pour beaucoup. Des investissements qui peuvent s'avérer payant, encore faut-il que les placements soient bien pensés. Chez Revolut par exemple, l'achat de cryptomonnaies et le trading gratuit sur des actions cotées aux NYSE et au Nasdaq sont possibles. De plus, un agrégateur de comptes y est disponible, vous permettant ainsi de regrouper tous vos comptes bancaires externes directement sur une seule application. Bémol du service : le service client ne se fait qu'en anglais. 

Scénario similaire auprès de la néobanque britannique Wirex. Crytpomonnaies et monnaies traditionnelles y sont toutefois mises sur un pied d'égalité. Conversion en temps réel sur le point de vente, frais de change nuls, cashback en bitcoin, bref, une ribambelle d'avantage pour quelques inconvénients : des frais de retraits élevés, une néobanque exclusivement en anglais et un service client difficilement joignable. Là encore, plusieurs choix s'offrent à vous si vous désirez opter pour une néobanque ancrée dans le monde des cryptomonnaies. 

Des conversions de devises gratuites

L'intérêt d'une néobanque réside aussi dans l'attractivité à l'étranger. Et certaines vous facilitent la tâche en proposant des conversions de devises gratuites. Bien que toutes ne le proposent pas, ce service peut être retrouvé chez de nombreux noms de la fintech. Chez Revolut toujours, le compte standard gratuit permet de payer dans 150 devises sans devoir de commission. Quelques exceptions existent toutefois, à l'instar du baht thaïlandais et de la hryvnia ukrainienne. 

Du côté de chez ZEN, utiliser la carte de la néobanque, c'est dire adieu à d'éventuels frais. Et pour cause, les frais de conversion sont inexistants, de même que les frais de retrait à l'étranger. Vous pourrez donc malmener les distributeurs du coin sans vous soucier de faire flamber votre compte en banque. Acheter en ligne peut même être synonyme d'économies puisque la conversion automatique dans votre devise vous fait généralement gagner de l'argent. Restez simplement dans les limites de votre abonnement et vous ne risquez rien. 

Une erreur ?

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Mots-Clés : néobanquesavantagesinconvénientsbanquelignecashbackdeviseconversioncryptomonnaies

Commentaires (4)

Par Billy, il y a 1 mois :

Une fois que t'as goûté aux néobanques tu peux difficilement t'en passer

Répondre à ce commentaire

Par MicdoodleCore, il y a 1 mois :

your post is interesting, thanks for sharing.

Répondre à ce commentaire

Par Et?, il y a 1 mois :

Boursorama il y a du cashback amazon, carrefour,...

Répondre à ce commentaire

Par 123456, il y a 1 mois :

Avantage et inconvenient.

Aucun inconvenient on dirait

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.