Rechercher Annuler

Netflix crée la polémique en s'attaquant au monde des influenceurs

De Tiphaine Elsener - Posté le 23 avril 2021 à 19h09 dans Séries TV

La plateforme Netflix est habituée aux polémiques. Il faut dire qu'en touchant autant de personnes à travers le monde, cette dernière se confronte à des avis et des cultures aussi diverses que variées, et ce qui plaît dans un pays peut ne pas plaire dans un autre. Récemment, nous avons surtout entendu parler de la polémique concernant le film Mignonnes. Une autre polémique vient cependant d'effacer la précédente, et cette fois-ci, elle concerne le milieu des influenceurs.

Netflix crée la polémique avec son programme sur les influenceurs

Notre histoire du jour se déroule dans la petite ville pittoresque de Byron Bay, une ville côtière située dans l'État de la Nouvelle-Galles du Sud, au sud-est de l'Australie. La ville est surtout connue, d'ordinaire, pour ses plages, la possibilité d'y surfer, et pour le style de vie décontracté de ses habitants. Cette dernière a gagné en popularité lors de ces dernières années, puisque de très nombreux influenceurs et personnalités hollywoodiennes s'y sont rendus, et ont médiatisé leur passage dans la ville.  

La plateforme Netflix a compris que Byron Bay avait un réel potentiel, non seulement pour les influenceurs, mais aussi pour tout ceux qui ont envie de s'évader un peu en cette période de pandémie. La société a donc eu l'idée de créer une téléréalité au sein de ce petit paradis, téléréalité qui porte le nom de "Byron Baes". Seulement voilà : les plans de Netflix ont été très mal accueillis par les locaux. Ben Gordon, propriétaire d'un café à Byron Bay, a déclaré pour le Sydney Morning Herald

C'est une multinationale qui essaie d'exploiter le nom de la ville alors que la communauté n'en veut pas et cette multinationale pense qu'elle peut simplement venir et nous utiliser comme une marchandise.

Ce patron de bar est loin d'être le seul à penser cela. De nombreux habitants sont mécontents de la perception de Byron Bay dans le monde, comme vous allez le constater.

La colère des locaux

Tous les locaux affirment que les gens qui viennent séjourner à Byron Bay renvoient ensuite une vision irréaliste de la ville, qui donnent envie à encore davantage de monde de venir découvrir les environs. Cet afflux de personnes constitue une série de nouveaux défis sociaux, mais aussi et surtout environnementaux. Le maire de Byron Shire, Simon Richardson, a d'ailleurs lui-même déclaré que l'émission était offensante pour tous les habitants. Il a précisément tenu comme propos, pour le compte de l'Australian Broadcasting Corporation :

Nous avons presque une représentation de ce que nous sommes, à la manière du Truman Show, où tout est idyllique et superficiel, où l'arrière est un parking vide.

Suite à la décision de Netflix de créer une nouvelle émission sur les influenceurs en ce lieu précis, une pétition a été levée, et a déjà récolté plus de 8 000 signatures. Les signataires, qui sont en majorité des habitants du coin, demandent à ce que les autorités locales se concentrent sur le soutien à la communauté, sur l'érosion côtière et l'augmentation du chômage notamment, avant de penser à gérer une image publique totalement faussée par une énième téléréalité.

La réponse de Netflix

La plateforme Netflix a tenté de répondre à la vive colère des locaux en expliquant pourquoi le projet d'une nouvelle téléréalité avait été mis sur pied. Pour la plateforme, Byron Baes est une émission qui se veut "authentique et honnête", et qui veut "embrasser le drame, le conflit et le chagrin". Un porte-parole de Netflix va plus loin en expliquant

Notre objectif est de lever le rideau sur la culture des influenceurs pour comprendre la motivation, le désir et la douleur derrière ce besoin très humain d’être aimé. La raison du choix de Byron Bay comme emplacement a été motivée par les attributs uniques de la région en tant que creuset d’entrepreneuriat, de style de vie et de pratiques liées à la santé (...).

Etant donné que Byron Bay a réussi jusqu'à maintenant à conserver son statut de "petite ville" (en bloquant notamment toutes les propositions d'installations de fast-food comme McDonald's ou KFC), il est probable que la pétition lancée par les locaux pour éviter à tout prix qu'une téléréalité s'y installe gagne encore en ampleur dans les jours à venir.

Une erreur ?

Mots-Clés : netflixdocumentaireInfluenceursPolémiqueproblèmeByron BaesEcologieByron Bayaustralie

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (9)

Par Radpasdi, il y a 5 mois :

Je comprends la polémique, si une téléréalité posait ses valises dans le lieu où j'ai vécu durant mon enfance en menaçant l'écosystème local, j'aurais franchement le seum.

Répondre à ce commentaire

Par Pikajoe, il y a 5 mois :

J'adore l'argumentaire de Netflix qui conviendrait a un documentaire ...pas une télé réalité... en gros de la merde 100% orientée et scriptée

Répondre à ce commentaire

Par Aurora, il y a 5 mois :

Le terme influenceur m'a toujours dérangé.
N'est influencé que celui qui veut bien l'être, et avec un peu de réflexion ces gens ne servent à rien et n'ont aucune légitimité en tant qu'"influenceur".
Et ils sont là presque uniquement pour faire de la pub pour des produits très bas de gamme, drop shipping, etc..
C'est un peu comme si j'avais besoin d'eux pour faire mes courses au Lidl! Et encore, on trouve de bons produits au Lidl :)

Répondre à ce commentaire

Par Yop, il y a 5 mois (en réponse à Aurora):

Pas trop d'accord. On est tous influencé, même inconsciemment. On se fait tous endormir par les mots "Promotion", "Gratuit", "Ventes flash", "Prix cassé" et "Bonne affaire".

Tout le principe du marketing, c'est justement le subliminal. Et donc l'infuence.

On a déjà tous essayé de lutter contre l'influence ; comme lire dans la diversion et la manipulation d'un magicien, avant de se faire berner.
Ils ne font peut être pas nos courses, mais ils ont autant de poids dans nos choix de produits que les avis clients. Et ça peut être déterminant.

Répondre à ce commentaire

Par F4f_ender, il y a 5 mois :

Si les "influenceurs" pouvaient disparaître ce serait un bien pour le net et les jeunes.

Répondre à ce commentaire

Par Amanite, il y a 5 mois :

Toujours pas une émission de tv réalité où on envoie ces influenceurs dans une bonne grosse exploitation agricole, dans le fin fond du Pas-de-Calais ou du Berry....j'adorerai les voir les tongs dans le lisier, à fourcher du crottin, à épandre, à se faire courser par des oies ou à se prendre un coup de jus en touchant les fils d'une pâture x'D

Répondre à ce commentaire

Par Claude Speed, il y a 5 mois (en réponse à Amanite):

Ça a été fait en 2004 et ça s'appelait La Ferme Célébrités

Répondre à ce commentaire

Par Galactical, il y a 5 mois via l'application Hitek (en réponse à Amanite):

Grave !!! Il ne faut surtout pas comparer ton concept avec la ferme celebrité car s'etait trop cucul la praline. Là ils leur faudraient une pure emission d'immersion !! On les mets dans les situations quotidiennes des citoyens ruraux par exemple mais en mode "ils se demerdent" et ils n'ont plus la possibilité de faire machine arrière sinon terminé la credibilité.. Et fini les t-shirt taille S couleur rose bonbon pour montrer leur petits muscle de branleur. Fini le taillage de barbe a la walégaine et terminer les 36 cremes par jours et le petit lissage bresilien et les UV pour les petites tasses. Attention, je ne parle pas des petits influenceurs a deux balles, il nous faut les plus grosses têtes de con qui vivent a dubaï là, la ville la plus superficielle du monde, fuyant la realité du commun des mortels et faisant de la sorcellerie pour demonté la carrière de leurs soit disant "bests friends". La maintenan c'est levez vous tot le matin bande de feniasse et servez a quelque choses pour une fois dans votre vie et on les coupent des reseau sociaux, histoire de ce recentrer sur soit.....Il y a la moitier qui part en depression apres une semaine d'emission , tellement leurs existences superficielles et inintéressantes seraient remis en question dans leur petit cerveau mdr... Il y aurait peut être de belles surprises avec quelques uns qui donneraient toutes leurs thunes qu'ils ont volées depuis des années aux menagères collées sur insta et autre reseaux H24 et leurs energies au services de la population pour une fois (j'ai bien dit "" "peut-être""... hein on a le droit de rever dans se bas monde :p) Et la pour une fois je regarderai avec un pur seau de pop corn à la main je me le promets.. Un vrai spectacle.

Répondre à ce commentaire

Par fritz, il y a 5 mois :

les influenceurs, cette foutue maladie...

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.