Rechercher Annuler

Netflix : voici pourquoi on peut s'attendre à encore plus d'animes sur la plateforme

De Tahar Sadaoui - Posté le 31 mars 2022 à 19h35 dans Séries TV

Récemment, nous vous avions présenté cette sélection d'animes devant sortir sur Netflix avant l'été, l'occasion de constater les efforts entrepris par la plateforme de streaming pour investir dans ce secteur, de plus en plus populaire. Et justement, si la montée en popularité des animes durant ces dernières années n'est clairement plus à prouver, de récentes révélations permettent de se rendre compte de son impact et de sa portée actuelle.

la vision de netflix

Il y a quelques jours se tenait l'AnimeJapan 2022 à Tokyo, l'un des plus grands évènements au monde dédié à l'animation japonaise. À cette occasion, Netflix a dévoilé près de 40 titres d'animes qui seront diffusés sur le service en 2022, comprenant des séries, comme par exemple Thermae Romae Novae, sortie tout juste cette semaine.

Mais la plateforme de streaming propose également des films d'animation, à l'instar du film Bubble, présenté pour la première fois lors du Berlinale (Festival international du film de Berlin) de cette année, ou encore Drifting Home, produit par le Studio Colorido, connu pour avoir déjà adapté le manga Burn the Witch en film d'animation 2020, et plus récemment pour leur participation à la série Star Wars : Visions (sur l'épisode Tatooine Rhapsody).

Et comme le rapporte Variety, Netflix a donc fourni des aperçus des titres à venir durant cet évènement, partageant notamment de nouvelles illustrations pour The Seven Deadly Sins : Grudge of Edinburgh, ainsi que la bande-annonce de la deuxième saison de Ghost in the Shell SAC_2045. Et après toutes ces révélations, Kohei Obara, directeur en charge de la création d'animes chez Netflix, a démontré l'importance qu'ont les animes au sein du catalogue de la plateforme de streaming. Il déclarait :

Les animes sont une des pierres angulaires de notre investissement au Japon, regardé par près de 90% de nos membres ici l'année dernière. Parallèlement, l'intérêt pour les animes a augmenté dans le monde entier, et plus de la moitié de nos membres dans le monde les ont regardé l'année dernière. Qu'il s'agisse de diversifier notre catalogue ou de faire revenir les [animes] favoris des fans, nous voulons continuer à développer la découverte et l'amour de nos membres pour les animes, à la fois au Japon et dans le monde entier [...].

Avec plus de la moitié des abonnés à la plateforme ayant regardé au moins un anime en 2021, il ne fait aucun doute que cette industrie est devenue un acteur à part entière dans le secteur du divertissement, se traduisant ainsi par une augmentation significative de la taille de son marché.

la nouvelle conquête de l'ouest

Comme le rappelle Le Journal du Geek, un étude de marché réalisée en 2019 par l'Association pour l'Animation Japonaise estimait la valeur du secteur à plus de 24 milliards de dollars. Et ces chiffres, datant de près de trois ans maintenant, ne sont pluss forcément significatifs de la montée en popularité qu'ont connu les animes grâce à de récentes œuvres telles que Demon Slayer (dont l'anime venait tout juste de sortir), Jujutsu Kaisen ou encore Tokyo Revengers.

Car avec la pandémie mondiale, de nombreuses personnes se sont essayées aux animes durant les multiples périodes de confinement, découvrant ainsi un format qui est alors très propice au binge-watch (les épisodes d'animes durant en moyenne moins de 25 minutes, contrairement aux épisodes de séries "classiques", allant généralement de 45 minutes à une heure).

En parallèle, on peut aussi expliquer cette explosion de l'intérêt pour les animes par le simple fait qu'il n'a jamais été aussi facile d'y accéder qu'à l'heure actuelle : entre d'un côté le développement des plateformes de simulcast dédiées, s'organisant entre elles pour pouvoir face aux investissements massifs des nouvelles plateformes de streaming bien décidées à avoir des parts de marché dans le secteur, l'offre n'a jamais été aussi riche qu'en ce moment.

 

On pourrait bien évidemment mentionner le rôle des réseaux sociaux dans la propagation du genre sur internet, et même du travail effectuée en amont par les précédents classiques du genre tels que Dragon Ball, Naruto ou encore One Piece, ayant ouvert la voie il y a des années, et qui permettent aux œuvres actuelles d'être aussi populaires aujourd'hui.

Une erreur ?

Mots-Clés : netflixaniméabonnésutilisateursfilmsSériesstreaming

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (4)

Par Astra, il y a 5 mois :

Weeb is the new sexy☺

Répondre à ce commentaire

Par news comics, il y a 5 mois :

Netflix va avoir un sacrée concurrence avec la fusion de Wakanim & crunchyroll :/

Répondre à ce commentaire

Par BugsBunny, il y a 5 mois :

si c'est pour massacré la hype des animes comme on a eu pour jojo non merci

Répondre à ce commentaire

Par Lulzlesnoob, il y a 5 mois :

Si ils étaient pas en retard de ouf sur certains anime ça pourrait marcher
Parce que rester bloqué sur les premières saisons de SnK ou Kimetsu, c'est pas fou quand tu peux voir la fin ailleurs

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.