Réduire Fermer

St Agatha, par le réalisateur de SAW IV

Genre qui séduit autant qu'il effraye, l'horreur continue de remplir les salles de cinéma du monde entier. Une saga est parvenue à s'inscrire comme une référence du monde du thriller horrifique : Saw. Le réalisateur de Saw II, III et IV revient sur le devant de la scène avec son nouveau film intitulé St Agatha. Dans St Agatha, Darren Lynn Bousman, réalisateur de Saw II, III et IV relate les mésaventures d'Agatha, une jeune femme enceinte en quête d'un refuge. Débarquée dans un couvent isolé, Agatha va se rendre compte que son îlot de paix recèle de secrets et surtout, d'horreurs.

En savoir plus

Ouverture dans une nouvelle fenêtre.

Le nez humain est capable de distinguer 1 000 milliards d'odeurs

De Lucile - 21 mars 2014 à 12:14 dans Culture

i_nez-vignetet.jpg

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Une étude américain publiée le 20 mars, sur le site Science Mag a affirmé que l'Homme était capable de distinguer 1 000 milliards d'odeurs différentes alors que jusqu'à présent, la science annonçait le chiffre de 10 000 odeurs.

"Notre analyse montre que la capacité humaine à faire la distinction entre les variations d'odeurs est beaucoup plus étendue" affirme Leslie Vosshall, une des chercheuses du laboratoire neurogénétique de l'université Rockfeller à New York, à l'origine de l'étude. Pour réaliser cette dernière, les chercheurs ont soumis 26 personnes à différentes combinaisons assez complexes de 128 molécules odorantes multiples qui ne peuvent évoquer uniquement, l'herbe, des produits chimiques ou des agrumes. Les scientifiques ont ensuite demandé à ces volontaires de faire 264 comparaisons de ces combinaisons avec des odeurs qu'ils connaissaient. "Nous ne voulions pas que ces odeurs soient facilement reconnaissables ainsi la plupart des mélanges que nous avons créé étaient très désagréables et étranges" explique la scientifique.

odeur

On arrive donc à un résultat assez impressionnant, puisqu'ils ont déterminé qu'un sujet moyen était capable de faire la distinction entre au moins 1 000 milliards d'odeurs différentes. Andreas Keller, le principal auteur de cette recherche, indique que ce nombre est presque trop bas du fait qu'il y a beaucoup plus d'autres molécules odorantes dans le monde qui peuvent se mélanger de façons innombrables. Il estime également que nos ancêtres par exemple, devaient probablement recourir à leur odorat beaucoup plus souvent. Le développement de l’hygiène corporelle et la réfrigération ont nettement limité les odeurs dans notre monde moderne. Notre cerveau est extrêmement complexe. Ce genre d'étude peut donc nous éclairer sur la manière dont ce dernier traite les informations.

Découvrez la HitekBox

Mots-Clés : ScienceEtudeNezodeurs

Source(s) : Science Mag

Signaler une erreur dans l'article

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (2)

Par Lily, il y a 5 ans :

Oo ah ouais quand même ! J'aime bien le scientifique qui trouve que 1 000 milliards, c'est pas assez x)

Répondre à ce commentaire

Par Thaâr, il y a 4 ans :

1000 milliards de 1000 sabords...

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Huawei P Smart 2019, un smartphone au rapport qualité-prix très intéressant : fiche technique, prix et date de sortie

Huawei P Smart 2019

Il y a 1 semaine

Note : 7,6
Test Sony Xperia XZ3, un design qui évolue dans le bon sens pour le haut de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Sony XZ3

Il y a 2 mois

Note : 8,8
Test Resident Evil 2 : un excellent remake venu d'entre les morts

Resident Evil 2

Il y a 2 mois

Note : 8,75