Nintendo Switch : voici pourquoi la console risque d'être très bientôt crackée après ces deux découvertes !

De Mickaël Auteur - Posté le 11 juillet 2017 à 11h20 dans Jeux vidéo
314réactions !
15 commentaires

Terrible nouvelle pour Nintendo, sa nouvelle console de salon hybride est aux mains de différentes équipes qui souhaitent cracker la Switch, la première découverte est un émulateur NES permettant de faire tourner des jeux à partir de la nouvelle console de Nintendo et la seconde découverte est celle du Kernel qui permettrait, dans un futur proche, de cracker entièrement la console pour y faire tourner des jeux, mais aussi des applications.

Un émulateur NES

Il faut savoir que le mode Online de Nintendo donne accès à un jeu NES par mois et que ce mode Online sera bientôt payant puisqu'il le sera à partir de janvier 2018 au tarif de 19,99 euros par an.

Pour faire fonctionner les jeux NES, Nintendo aurait apparemment pris le soin d'équiper la Switch d'un émulateur depuis bien longtemps. En effet, cette équipe de hackers a trouvé un émulateur baptisé Flog dont la firme japonaise n'a jamais mentionné l'existence.

Flog, l'émulateur NES, devrait faire fonctionner Super Mario Bros 3, Dr Mario ou encore Balloon Fight, c'est ce qu'annoncent les hackers. On peut dire que Nintendo nous réserve encore quelques surprises avec cette Switch. Au final, les jeux NES du Nintendo Switch Online n'intégreraient pas directement un émulateur. De ce fait, les fichiers seraient beaucoup plus petits à télécharger, en général une centaine de Ko.

La Nintendo Switch bientôt crackée

Mauvaise nouvelle pour Nintendo, après la découverte de l'émulateur, une autre équipe de hackers a trouvé le Kernel de la console, c'est-à-dire le noyau interne du système d'exploitation qui serait celui de FreeBSD, comme celui de la PS4, avec un OS personnalisé. C'est un certain Derrekr6 que l'on connait pour son travail de hack sur la Wii U et la 3DS, qui a confirmé cette information sur Twitter.

Avec cette découverte majeure, les hackers vont pouvoir travailler sur le lancement de code non signé pour ensuite pouvoir charger leurs propres applications et outils. De plus, il indique qu'il n'y a pas de Kernel Address Space Layout Randomization (KASLR).

Par la suite, on peut imaginer pouvoir lancer des applications et autres homebrews comme sur la Nintendo Wii, DS et autres consoles de la firme, voire même lancer des jeux ce qui serait une catastrophe pour Nintendo, mais surtout pour les éditeurs et studios qui sont encore en train de peser le pour et le contre sur le développement de jeux sur la Switch. Il serait aussi possible d'installer d'autres émulateurs et même de changer le système d'exploitation au profit d'une distribution Linux.

Néanmoins, Nintendo peut rapidement remédier à ce souci en publiant une nouvelle mise à jour de la console. De plus, il ne faut pas oublier que la firme nippone a fait rentrer la Switch dans un programme baptisé Bug Bounty qui rémunère les utilisateurs ayant trouvé des failles de sécurité sur la console.

Rappelons que ce n'est pas la première fois que la Switch est prise pour cible par les hackers, un développeur nommé LiveOverFlow qui avait utilisé la même faille que celle d'iOS 9.3 pour hacker la console via son navigateur Web. Cela ne permet que d'analyser la structure de la Nintendo Switch et son fonctionnement.

Une erreur ?

Source(s) : Tom's Hardware Twitter ROM Game Gentside

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Mots-Clés : nintendo switchhackémulateurCrackderrekr6liveoverflowhomebrewÉmulationflogkernel

Commentaires (15)

Par Loic, il y a 3 ans :

ça ne m'étonne que très peu quand on voit comment depuis la Wii les consoles de Nintendo se font cracker ! Mauvaise nouvelle pour Nintendo mais bonne nouvelle pour nous on va peut-être pouvoir compléter la partie multimédia de la console avec un VLC par exemple ainsi qu'un vrai navigateur Web etc. les ventes de la console risque d'augmenter si elle est crackée

Répondre à ce commentaire

Par Baalouga, il y a 3 ans :

Illustrer un article sur un émulateur NES caché avec un jeu Mega-CD. Bravo le veau

Répondre à ce commentaire

Par Hitek, il y a 3 ans (en réponse à Baalouga):

Il y a émulateur NES, mais avec la possibilité de hombrew d'autres émulateurs pourraient être installé donc un Mega-CD, Megadrive etc. ;)

Répondre à ce commentaire

Par Baalouga, il y a 3 ans (en réponse à Hitek):

ça change de titre en tout cas ^^

Répondre à ce commentaire

Par Zazash, il y a 3 ans :

C'est pas parce qu'ils ont le kernel qu'ils vont bientôt pouvoir le cracker. Avoir le kernel permet simplement de l'étudier pour trouver des failles plutôt que de tenter de trouver des failles directement sur la console comme ça l'a toujours été auparavant.

Répondre à ce commentaire

Par oups, il y a 3 ans (en réponse à Zazash):

craquer la switch ? mouais autant jouer sur pc .. si c'est pour se retrouver avec du 720 qui pique bof.. ça marche mieux sur pc non ?

Répondre à ce commentaire

Par Zazash, il y a 3 ans (en réponse à oups):

Tu ne peux pas jouer sur PC à la switch. Et elle fait du 1080 60fps pour tous les jeux sauf zelda botw qui tourne a 30fps.
Après la switch est une console portable avant d'être une console de salon et personne s'est jamais plains de la 3Ds ou de la PSvita niveau graphisme alors qu'ils affichent entre 300 et 540p. La switch est juste parfaite il faut arrêter d'être médisant. Après elle peut ne pas plaire à tout le monde

Répondre à ce commentaire

Par Sayanji, il y a 3 ans :

Puta Puta Puta PUTACLIC :D

Répondre à ce commentaire

Par carotine, il y a 3 ans :

Beaucoup de bruit pour pas grand chose, ils ont trouvé le nom du kernel, même pas le code source.

On est pas loin de la Fake-News, pour un site qui dois essentiellement dépendre de ça régie publicitaire c'est peut être pas un bon choix éditorial.

Répondre à ce commentaire

Par Hitek, il y a 3 ans (en réponse à carotine):

Il y a un commencement à tout et s'ils ont trouvé le kernel ce n'est qu'une question de temps pour l'étudier et trouver une faille pour pouvoir lancer du code :)

Répondre à ce commentaire

Par Zazash, il y a 3 ans (en réponse à Hitek):

Vous auriez pu faire un article plus complet car le même jour et des mêmes sources ils ont récupérer le Kernel ainsi que découvert qu'il n'y avait pas de Kernel Address Space Layout Randomization accompagné d'un beau screen de la preuve http://logic-sunrise.com/images/…

Répondre à ce commentaire

Par Hitek, il y a 3 ans (en réponse à Zazash):

Article mis à jour merci pour le Kernel Address Space Layout Randomization

Répondre à ce commentaire

Par Blane, il y a 3 ans :

Il est ou le coup dur ? Ca n'empêchera pas de vendre des switch !

Répondre à ce commentaire

Par D. Trump, il y a 3 ans :

Interessant. Remarque, une grande partie de ce que le hack pourrait apporter me semblaient déja difficilement contournables de base.

S'ils sont futés chez Nintendo, isl s'arrangeraient pour avoir certains de ces trucs là sur leur plateforme via une update ou autre

Répondre à ce commentaire

Par diabolo96, il y a 3 ans :

Moi qui suit beaucoup le info sur les jailbreak des console je peut vous dire que c'est vrai que ce né pas facile mais pas tres dure non plus par l'exemple la ps4 a etait hacker plusieurs foit et ils on eu le fameux (privilège administrateur) et quand tu la tu peut tout faire avec ,mais le probleme et que ce qui s'y arrive pour la plus part ne les donne pas au public pour plusieurs raisons dont les plus important sont :
-les poursuites judiciaire
-par égo démesuré
-il ne veulent pas le donné gratuitement

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test realme X50 Pro, un smartphone 5G qui veut faire bouger le haut de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Realme X50 Pro

Il y a 4 mois

Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 5 mois

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 5 mois