Rechercher Annuler

Netflix, Canal+, TF1... : découvrez les grands gagnants de la nouvelle chronologie des médias

De Yann Sousa - Posté le 24 janvier 2022 à 11h26 dans Cinéma

Plus le temps passe et plus la chronologie des médias apparaît comme inadaptée et plus en accord avec nos usages. En effet, celle-ci décrète, depuis maintenant plusieurs années, qu'il existe un circuit par lequel tous les films accessibles au cinéma doivent passer. D'abord, ils sont diffusés en salles, puis ils pourront atterrir sur Canal+, avant d'enfin être accessibles sur les plateformes de SVOD (Netflix, Amazon Prime Video, Disney+...), 36 mois après avoir été rendus disponibles au cinéma...

LES NOUVEAUX DÉLAIS VOUS PERMETTRONT DE VOIR LES FILMS PLUS TÔT 

Aujourd'hui même, une nouvelle chronologie des médias s'apprêtent à être signée. Elle devrait permettre aux films d'être accessibles plus tôt sur différents supports, allant des services de streaming aux chaînes de télévision. Quels sont les changements prévus par cette nouvelle chronologie des médias ? On vous explique tout dans cet article.

Comme nous vous le faisions remarquer en préambule, après avoir été diffusés au cinéma, les films font l'objet d'un calendrier très strict que les grands groupes se doivent de respecter. Ceci explique notamment pourquoi certaines productions sont disponibles tardivement sur Netflix, ou encore pourquoi tous les films du MCU ne sont pas encore accessibles sur Disney+, alors même que les séries le sont...

Mais une nouvelle chronologie s'apprête à chambouler le milieu de l'audiovisuel. Celle-ci serait en discussion depuis maintenant plusieurs mois, et devrait être ratifiée dès ce lundi 24 janvier 2022. 

Et les grands gagnants sont...

  • Canal+ : les films seront rendus disponibles 6 mois après leur sortie au cinéma 
  • Netflix : les films seront rendus disponibles 15 mois après leur sortie au cinéma
  • Disney+ et Amazon Prime Video : les films seront rendus disponibles 17 mois après leur sortie au cinéma
  • Chaînes de télévision (TF1, M6...) : les films seront rendus disponibles 22 mois après leur sortie au cinéma (avec période d'exclusivité ou de co-exclusivité jusqu'à 36 mois)

Deux grands gagnants se dessinent à l'annonce de cette nouvelle chronologie des médias. Il s'agit de Canal+ et Netflix. Si ces plateformes se sont vu accorder un délai plus court que les autres, c'est avant tout parce que les deux groupes se sont engagés à financer le cinéma français. 

De leur côté, Disney+, Amazon Prime Video et les chaînes de télévision estiment avoir été boudés. Bien que leur fenêtre de diffusion soit désormais plus avantageuse, ils ne semblent pas satisfaits que Netflix leur passe devant. Disney a d'ailleurs déjà fait savoir qu'il ne souhaitait pas signer cet accord, en ces termes. 

À l'heure actuelle, nous ne savons pas ce qui a été prévu pour les sorties de films en VOD et en DVD. Pour rappel, ces supports pâtissent de plus en plus de l'accessibilité des productions sur les services de streaming et, a fortiori, du fait qu'elles atterrissent sur les plateformes de piratage...

Une erreur ?

Mots-Clés : netflixcanal plusTF1chronologie des médiasfilmsDisney PlusAmazon Prime VideoM6televisionCinema

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (5)

Par Gym, il y a 5 mois :

Franchement, je comprend pas pourquoi les films ne sont pas directement présents sur les plateformes de streaming après qu'ils ne soient plus diffusés au cinéma

Répondre à ce commentaire

Par Redson, il y a 5 mois (en réponse à Gym):

Pour augmenter sa rentabilité à travers la vente de DVD et diffusion sur les télé et rendre attractif l'investissement dans le cinéma. Si un film est directement sur plateforme, sa rentabilité ne se fera qu'a travers les cinémas. Ca permet de financer le cinéma Français qui n'a pas les mêmes moyens que les studios Américain.

Répondre à ce commentaire

Par Aki, il y a 5 mois :

Pfff... 15 mois et 17 mois c'est encore beaucoup trop long. 12 mois max ca va mais pas plus. Le privilège de canal+ conservé encore... Mais j'avoue ne pas être étonné. Ca aide toujours d'avoir des copains au gouvernement... Je comprend pourquoi Disney et compagnie ne veulent pas signer. Et ne me dites pas "oui mais le financement du cinéma français ceci cela...". Ca fait des années que le cinéma français ne fait que des films franchement moyens faisant la propagande de la bienpensance dans le meilleurs des cas... Bref vive le VPN !

Répondre à ce commentaire

Par Tassedecafé, il y a 5 mois (en réponse à Aki):

Je comprendrai jamais ces gens qui passent leur vie à vomir leur haine du cinémas FR (et c'est probable qu'ils ne regarde jamais de films fr. mais ils les détestent quand même...)

Il y a vraiment des gens qui militent pour que la culture française disparaisse.

Répondre à ce commentaire

Par drgs, il y a 5 mois :

Ils ont vraiment rien compris à notre époque...
après une sortie au cinéma et lorsqu'un film n'est plus disponible en salle, le seul moyen de le voir et donc de trouver le film illégalement....

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.