Une nouvelle espèce de dinosaure découverte en Amérique du Sud semble tout droit sortie de No Man's Sky

De GomeWars Auteur - Posté le 7 février 2019 à 11h53 dans Science

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

De nouvelles espèces de dinosaures sont découvertes chaque année. Fraichement sortie de terre, elles doivent encore être identifiées, reconstituées numériquement et dévoilées à la face du monde. La dernière en date nous provient directement d'Amérique du Sud et possède des caractéristiques surprenantes, notamment au niveau de ses pics. Une créature qui semble tout droit sortie du jeu No Man's Sky

de belles épines

En 2013, le CONICET et l'Universidad Maimónides, épaulés par d'autres institutions, ont découvert dans la formation géologique de la Bajada Colorada Formation, dans le nord de la Patagonie, en Argentine, des fossiles atypiques. Cette découverte a été publiée cette semaine dans la revue Nature. La particularité de ce dinosaure réside dans ses longues épines dorsales. Présentes également le long de son cou, les épines de cette créature, baptisée Bajadasaurus pronuspinax, devaient lui servir à se défendre. Même si leur véritable utilité n'a pas encore été définie par les paléontologistes, ces derniers ont plusieurs idées en tête : régulation de la température corporelle, parade amoureuse, protection de réservoirs de graisse situés entre les épines. 

Ce sauropode herbivore aurait foulé notre Terre il y a 140 millions d'années, durant le Crétacé inférieur, aux côtés de l'Iguanodon, du Spinosaure ou du Baryonyx, pour ne citer que les plus connus. Ces épines dorsales intrigantes pouvaient mesurer jusqu'à 150 centimètres. 

"Nous pensons que les épines longues et pointues sur le cou et le dos du Bajadasaurus devraient servir à dissuader de potentiels prédateurs. Toutefois, nous pensons que si cette structure était purement osseuse ou couverte uniquement de peau, elles auraient pu se briser ou se fracturer facilement à cause d'un choc ou attaquées par d'autres animaux. Cette idée nous suggère que ces épines auraient pu être protégées par une gaine de kératine cornéenne, similaire à celle observée sur les cornes de plusieurs mammifères." indique Pablo Gallina, auteur de l'étude, dans un communiqué.

Malgré tout, les paléontologues ne sont pas tous d'accord avec cette théorie. En effet, certains planchent davantage en faveur de l'apparat que de la défense. Les épines serviraient davantage à attirer les femelles qu'à empaler un potentiel prédateur. Pour en avoir le cœur net, les chercheurs devront réaliser plusieurs tests et éventuellement, parvenir à certaines conclusions. Tout juste découvert, le Bajadasaurus pronuspinax reste entouré de mystères. Néanmoins, cette découverte permet d'entrevoir les remarquables créatures qui ont foulé la Terre des centaines de millions d'années avant nous. 

Une erreur ?

Mots-Clés : no man's skyBajadasaurus pronuspinaxamerique du suddinosaure

Source(s) : Gizmodo

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (9)

Par Billy, il y a 6 mois :

Belle bête ça !

Répondre à ce commentaire

Par Trax, il y a 6 mois :

Je ne vois pas le rapport avec No man's sky

Répondre à ce commentaire

Par Majin Broly, il y a 6 mois (en réponse à Trax):

Ni avec la Bretagne

Répondre à ce commentaire

Par Skylidose, il y a 6 mois (en réponse à Trax):

C'est juste que les sites anglophones ont fait exactement le même article, ils ont juste fait une traduction sans réfléchir ou modifier

Répondre à ce commentaire

Par Goulkanik, il y a 6 mois :

Ah la la... les faussaires ont une imagination sans borne.

Répondre à ce commentaire

Par Platiste, il y a 6 mois :

Et vous croyez à ça ?
Les dinosaures n'ont jamais existé, c'est impossible d'avoir eu des trucs pareil sur terre !
Bientôt on va vous sortir un dragon et des licornes !

Répondre à ce commentaire

Par Schibrôss, il y a 6 mois (en réponse à Platiste):

Évidemment que oui. Si tu trouves un ossement (quelqu'il soit), c'est bien qu'il existait.
Quand la nature se sera débarrassé du pire virus qu'elle a pu avoir (c-à-d nous), les prochains qui trouveront nos ossements penseront qu'on a jamais existé ?
Ce qui est sûr, c'est que certains genres de l'espèce humaine qui se posent encore cette question devraient se cultiver davantage et arrêter de croire à la théorie du complot.

Répondre à ce commentaire

Par Rourc, il y a 6 mois (en réponse à Schibrôss):

Il a surement raison on vie dans un simulation, crée par des reptiliens c'est tellement plus crédible que des gros lézards.. Cultive toi un peu :P

Répondre à ce commentaire

Par Jamjam, il y a 6 mois :

Faut tout de même préciser que pour l'instant, les auteurs n'ont pas mentionné de possibles artefacts taphonomiques sur les fameuses épines neurales courbées vers l'avant, ce qui est quand même LE caractère unique et étrange de ce fossile. Selon l'analyse du fossile, il s'agit d'un Dicraeosauridae proche parent d'Amargasaurus connu pour ses épines neurales bifides extrêmement longues et recourbées vers l'arrière.

Il n'est pas exclu que le processus épineux de l'unique vertèbre cervicale retrouvée de Bajadasaurus a pu être déformé lors de la fossilisation ou même lors de la vie ou peu après la mort de l'animal... Le papier ne mentionne tout simplement pas ces hypothèses et donc il faut rester prudent et attendre des réponses et/ou analyses approfondies du fossile pour savoir si ses processus épineux étaient réellement courbés vers l'avant et non vers l'arrière comme chez les autres sauropodes proches.

Ensuite, on pourra spéculer sur l'intérêt évolutif d'une telle structure, même si, d’emblée, la position la plus prudente me semble être un caractère sexuel secondaire et non une arme.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Critique Once Upon a Time… in Hollywood : synopsis, date de sortie et actualité sur le film

Once Upon a Time… in Hollywood

Il y a 4 jours

Test Asus Rog Strix Scope : une nouvelle référence pour les FPS ? (fiche technique, prix et date de sortie)

Asus Rog Strix Scope

Il y a 1 semaine

Test Huawei Mate 20 Pro, un capteur de 40 mégapixels et un grand écran OLED : fiche technique, prix et date de sortie

Huawei Mate 20 Pro

Il y a 2 mois

Note : 9,4