Rechercher Annuler

Contraception masculine : une nouvelle méthode étrange utilise des aimants sur les testicules

De Quentin Lorichon - Posté le 5 août 2021 à 15h27 dans Science

La contraception masculine n'a pas tellement évolué finalement par rapport à d'autres grandes innovations des années 2000. A part le préservatif, il n'y a toujours pas de contraceptifs masculins grand public. Si la pilule masculine existe, cette dernière n'est toujours pas commercialisée en France, et la vasectomie n'est pas un acte anodin, elle nécessite, en effet, une chirurgie. Cependant, des chercheurs en Chine ont peut être trouvé une nouvelle méthode, qui cependant n'a vraiment pas l'air agréable. 

une contraception basée sur le magnétisme 

C'est dans une nouvelle recherche publiée dans la revue Nano Letters, que la nouvelle méthode de contraception masculine est décrite. Elle implique l'injection de nanomatériaux magnétiques qui sont ensuite acheminés via des aimants jusqu'au scrotum, où ils provoquent un chauffage des testicules. L'hyperthermie provoquée a suffi à arrêter temporairement la production de spermatozoïdes, et même à rétrécir les testicules pendant 30 à 60 jours, avant de revenir à la normale. Cependant, les essais ont été réalisés uniquement sur des souris. 

La technique semble avoir de l'avenir, malgré la frayeur qu'elle peut engendrer chez les hommes. Même de petites augmentations de température peuvent diminuer le nombre de spermatozoïdes, et les chercheurs espèrent tirer profit de cette réaction pour stopper la spermatogenèse. 

trouver une nanoparticule magnétique non toxique 

Si les recherches effectuées sur cette nouvelle méthode de contraception est à saluer, trouver une particule injectable et non toxique n'est pas chose aisée. Les études ont été élaborées à partir de nanoparticules d'oxyde de fer, désagréables pour le corps mais guidées par des champs magnétiques vers leur cible. Jusque là, ils ont découvert que les nanoparticules enrobées d'acide citrique étaient les plus efficaces, au détriment d'être les moins nocives.

Le traitement infligé aux rongeurs n'a duré que 15 minutes. Le champ magnétique alternatif est appliqué aux testicules de cinq mammifères pour les chauffer à la température requise. Par la suite, les mâles ont été enfermés dans des cages avec des femelles pour qu'ils puissent tenter de se reproduire à différents moments. Pendant sept jours, elles ne pouvaient plus engendrer de petits. Au fur et à mesure, les animaux sont lentement revenus à des niveaux de fertilité normaux, avec environ 12 petits par gestation au jour 60. 

D'autres tentatives de fertilité réversibles ont eu lieu, notamment le slip chauffant basé sur la méthode thermique. Le principe est à peu près le même, bien que bien moins effrayant que celle basée sur le magnétisme. L'augmentation de la température des testicules est provoquée grâce à la chaleur corporelle à l'aide d'un sous-vêtement adapté. Des ateliers de couture et des tutoriels sur internet sont organisés pour le confectionner soi-même à moindre coût. Le prototype est équipé d'anneaux par lesquels on passe son pénis et ses testicules. Ceux-ci remontent alors dans le pubis et sont maintenus à une température de 37 degrés. En le portant 15h par jour, le taux de spermatozoïdes faibli suffisamment. 

Quoi qu'il en soit, nous ne pouvons pas mesurer la douleur des souris pendant les tests. Mais qui sait, des volontaires vont peut-être vouloir franchir le pas pour faire avancer la science ?

Découvrez le top 15 des choses à savoir sur le sperme ! 

Une erreur ?

Mots-Clés : contraceptionSciencePréservatifsouristestsspermatozoïdesMagnétisme

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (36)

Par Veneno, il y a 11 mois :

Pas l'air très agréable leur histoire, surtout qu'on ne peut pas vraiment mesurer le degré de douleur des souris

Répondre à ce commentaire

Par Reda, il y a 11 mois (en réponse à Veneno):

Si on peut mesurer la douleur avec une analyse sanguine , lors d'une inflammation (douleur) des protéines sont générées par le corps ( protéine C réactive ).

Répondre à ce commentaire

Par pilipe, il y a 11 mois :

Pourquoi s'embêter alors qu'il y a déjà la pilule pour les femmes ?

Répondre à ce commentaire

Par Galoupo, il y a 11 mois (en réponse à pilipe):

Il existe certaines femmes dont le corps ne supporte pas les hormones, et d'autres dont les hormones synthétiques ne fonctionnent tout simplement pas. Avec la pilule ou n'importe quel autre moyen de contraception qu'un stérilet en cuivre, la femme qui a un rapport va tomber enceinte, si son corps ne reconnait pas les hormones synthétiques. Il suffit qu'en prime le stérilet en cuivre ne soit pas une option, et l'homme doit garder le préservatif. Il y a beaucoup d'autres cas où il serait plus aisé qu'un homme puisse lui aussi avoir un moyen de contraception autre que le préservatif (dans le cas où les deux ont fait des tests pour ne pas se refiler de cochonneries bien évidemment). Un moyen de contraception masculine aiderait certains couples.

Répondre à ce commentaire

Par Galoupo, il y a 11 mois (en réponse à pilipe):

Et j'ajouterais que ce serait équitable entre hommes et femmes, mais là encore la question fait débat : en tant que femme, la contraception (la pilule surtout) a été une révolution puisqu'elle est désormais maîtresse de son corps et de ce qu'elle veut en faire (enfanter ou non). Une partie des féministes réclament une contraception masculine pour que chacun puisse choisir (ce qui semble égalitaire), mais d'un autre côté, si l'homme a à sa disposition un moyen de contraception, il serait responsable du fait que sa femme enfante ou non (d'où le fait qu'une autre partie des féministes n'envisagent pas cette solution : un changement aussi important dans le corps d'une femme ne doit pas être occasionné par un oubli de l'homme, par exemple, ou qu'il en soit en tout cas le seul décisionnaire).
Il s'agit d'une question complexe. Chacun aura son avis sur le sujet :)

Répondre à ce commentaire

Par pilipe, il y a 11 mois (en réponse à Galoupo):

Merci pour votre message, très instructif. Concernant l'égalité, j'ai mon opinion la dessus. Vu que l'homme n'a pas son mot à dire pour si la femme doit gardé le bébé ou non, donc une inégalité, je ne vois pas pourquoi il serait plus égalitaire que l'homme est lui aussi un moyen de contraception.

Répondre à ce commentaire

Par dwarf72, il y a 11 mois (en réponse à pilipe):

Je trouve cette remarque complétement infondé.

Pourquoi l'homme dans un couple n'aurait-il pas le droit de décider tout autant que sa femme de garder ou non l'enfant ?

Bien évidemment c'est quand même plus à la femme de décider de ce qu'elle veut faire de son corps car c'est quand même elle qui va subir les désagrément d'un avortement (qu'il soit médicamenteux ou par aspiration), mais l'homme à le droit d'être en accord ou non malgré tout.

Je pense que notre société encore très patriarcale ne souhaite pas évoluer car les hommes gouvernent en majorité. Si c'était les hommes qui avaient les désagrément des femmes (hormones, règles, stérilet) je pense que les choses auraient déjà bien évolué.

Je tiens à préciser que je suis un homme et j'ai fait une vasectomie car c'est le seul moyen de contraception qui m'ai été proposé.

Répondre à ce commentaire

Par julien, il y a 11 mois (en réponse à dwarf72):

Parce qu'imposer à la femme de garder le bébé alors que c'est son corps, c'est patriarcal.
Et le patriarcat, c'est mal, m'voyez.

Répondre à ce commentaire

Par pilipe, il y a 11 mois (en réponse à dwarf72):

Ah bon infondé ? Dites ça aux hommes dont la femme a avorté alors qu'eux voulaient garder le bébé, ou l'inverse.
La loi ne permet pas aux hommes d'avoir leur mots à dire à ce propos. Oui on peut donner son avis, mais cela ne sert à rien, au final c'est la femme qui décide. D'ailleurs vous le dites vous même dans votre commentaire.

Répondre à ce commentaire

Par Trax, il y a 11 mois (en réponse à pilipe):

Puis avec ton raisonnement, on serait encore à l'âge de Pierre.
Pourquoi inventer la voiture alors qu'on avait déjà la calèche ?
Pourquoi inventer la calèche alors qu'on sait déjà marcher ?

Répondre à ce commentaire

Par pilipe, il y a 11 mois (en réponse à Trax):

Aucun rapport. La voiture était une évolution de la calèche. La c'est en rien une amélioration de l'existant mais plus pour faire reposer la contraception sur l'homme plutôt que sur la femme.

Répondre à ce commentaire

Par Putride, il y a 11 mois :

C'est pas big pharma qui va m'injecter des cochonneries dans mes testicules tout comme les femmes qui ne sont pas obligés de prendre la pilule et risquer une thrombose (entre autre). Faite confiance a la capote et a celui qui tien le tuyauterie, au pire bah on dis que la population est vieillissante mdr :D

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 11 mois :

Pourquoi s'embêter alors que la pilule contraceptive pour homme existe déjà ?

Malheureusement les labo pharmaceutique refusent de la commercialiser, ces misandres prennent les hommes pour des animaux trop débiles pour être capable d'assumer ce genre de contraception.

Répondre à ce commentaire

Par Boarf, il y a 11 mois (en réponse à Murge):

Don't feed the troll .

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 11 mois (en réponse à Boarf):

Tu peux pleurnicher au troll tant que ça te chantes, ça changera pas la réalité de la vie véritable.

Si l'industrie pharmaceutique refuse de commercialiser la pilule contraceptive pour homme c'est bel et bien parce qu'elle estime que les hommes sont trop bête et/ou trop lâche pour cette responsabilité.

Répondre à ce commentaire

Par Pablo Picasshole, il y a 11 mois (en réponse à Murge):

La pillule masculine a deja été commercialisé, donc l'industrie pharmaceutique n'a jamais refusé de le faire . Si la pillule féminine est ce qui est le plus utilisé c'est parce-que on connaît depuis au moins 2 millénaires des plantes et donc des molécules qui coupent le cycle d'une femme mais surtout parce qu'il est plus facile de bloquer un cycle menstruel que de bloquer la production de spermatozoïdes .

Du coup si on suit ta logique :
" Si l'industrie pharmaceutique refuse de commercialiser le préservatif pour femme c'est bel et bien parce qu'elle estime que les femmes sont trop bête et/ou trop lâche pour cette responsabilité. "

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 11 mois (en réponse à Pablo Picasshole):

D'où tu sors ces âneries ?

Facile à développer ou pas, la pilule masculine existe bel et bien mais elle n'est pas disponible dans le commerce.

A l'inverse du préservatif féminin qui est dispo, depuis longtemps.

Je comprend que la misandrie de l'industrie pharmaceutique, qui prend visiblement les hommes pour des attardés irresponsables, te trigger et déclenche chez toi des réactions irrationnelles mais de là à mentir aussi crasseusement ...

Répondre à ce commentaire

Par Pablo Picasshole, il y a 11 mois (en réponse à Murge):

Et oui la capote féminine existe dans le commerce mais ne se vend pas.
A croire que les planning familiaux tenus par les femmes considerent que les femmes sont trop stupide ou lâches pour la conseiller .

Peux tu me prouver la misandrie de l'industrie pharmaceutique quand les femmes representent en moyenne 56% du personnel et que cela monte a plus de 70% dans les grands groupes comme Pfizer ?
Ah ça doit être sûrement parce que c'est un mechant monsieur qui doit être à la tête quand même et qu'il s'assure que son groupe cherche bien à rabaisser la femme . Ah ben non il y a des femmes chez les dirigeants de Pfizer .

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 11 mois (en réponse à Pablo Picasshole):

Je te remercie de reconnaitre que le préservatif féminin existe et est commercialisé.

Ca démontre que tu n'as aucun scrupule à écrire du pur bullshit avec assurance et que ta parole n'a aucune valeur.

Mais c'est tout de même "honnête" de ta part de reconnaitre que tu mens comme tu respires.

Du coup le reste de tes propos ...

Répondre à ce commentaire

Par Pablo Picasshole, il y a 11 mois (en réponse à Murge):

Oh ca alors, Michael ui fait de l'attaque ad hominem alors qu'il a parfaitement compris que j'utilisais son propos debile de base tel quel , dans le but de devier du sujet ... Du jamais vu ...

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 11 mois (en réponse à Pablo Picasshole):

L'industrie pharma refuse de commercialiser la pilule mascu, c'est un fait avéré.

Le préservatif féminin est disponible dans le commerce c'est un fait avéré.

Et en te basant sur ces faits contradictoires t'espérais vraiment monter une analogie cohérente ?

C'est tellement débile, et à tellement de niveaux.


Soit t'es sincère et t'es un idiot, soit tu connais rien du sujet sur lequel tu t'exprimes et t'es un menteur idiot, soit t'es conscient de ta démarche et t'essais maintenant de noyer le poisson ce qui ferais de toi un menteur malhonnêtes.

(et je passe sur ton incompréhension visible de la notion de misandrie qui donne une saveur toute particulière à ton discours)

Répondre à ce commentaire

Par Maniax, il y a 11 mois (en réponse à Murge):

Ta une source qui affirme que les entreprises ne commercialisent pas la pilule pour homme pour ce motif ?

Répondre à ce commentaire

Par Pablo Picasshole, il y a 11 mois (en réponse à Maniax):

Nous sachons !

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 11 mois (en réponse à Pablo Picasshole):

L'industrie pharmaceutique refuse de commercialiser la pilule masculine par peur d'un flop commercial.

Elle invoque un "problème culturel" et chacun pourra juger cet euphémisme de communiquant.

Déjà c'est contradictoire avec le préservatif féminin qui se vend mal mais qui est tout de même commercialisé.

Ensuite le "problème culturel" bien que ce soit soumis à interprétation c'est que les labo prennent les hommes pour des attardés qui sont incapable de prendre un traitement à heure fixe ce qui est débile compte tenus du nombre de traitements quotidien que n'importe quel malade chronique doit prendre.

Mais pire encore ils s'imaginent que les hommes pourraient croire cette contraception nuirait à leur virilité ... et faut tellement être un crétin pour tenir ce genre de raisonnement qu'on ne peut que déduire la condescendance dédaigneuse que les labo portent envers la gent masculine.

Franchement faut être le dernier des néandertalien pour refuser la pilule masculine.


Après toi et ton petit copain, vous en avez le droit et c'est très noble comme combat, mais je m'interroge sur votre acharnement viscérale à défendre l'industrie pharmaceutique...

Je m'en garderai bien mais ce ne serait pas surprenant que certain y voient l'acharnement irrationnel, d'aucun dirait hystérique, des gens trigger par un simple petit mot

(on peut plus rien dire avec cette bienpensance qui te tombe dessus en meute dès que leur fragile sensibilitée est heurtée...)

Répondre à ce commentaire

Par Pablo Picasshole, il y a 11 mois (en réponse à Murge):

Tu avances des propos mais tu ne les prouves pas encore une fois .

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 11 mois (en réponse à Pablo Picasshole):

Si tout ce qui te restes c'est un "prouves le" de médiocre c'est que tu reconnais tout seul que tu n'as plus le moindre argument.

Mais venant d'un type assez malin pour commencer par un "don't feed the troll" on peut se demander si tu n'en as jamais eu.

Répondre à ce commentaire

Par Pablo Picasshole, il y a 11 mois (en réponse à Murge):

Ok Baptiste .

Répondre à ce commentaire

Par Lulzlesnoob, il y a 11 mois :

"A part le préservatif, il n'y a toujours pas de contraceptifs masculins grand public, mis à part la pilule masculine ou la vasectomie"

Donc on part sur "y'a rien à part le préservatif" MAIS "y'a quand même aussi deux autres trucs"
Cette phrase n'a juste aucun sens (on peut retirer vasectomie car c'est carrément autre chose, mais la pilule du coup ça marche, donc on a quand même 2 contraceptifs, et la pilule masculine est récente donc y'a eu de l'avancée)

Répondre à ce commentaire

Par julien, il y a 11 mois :

Symptothermie pour ma femme et moi depuis qu'elle a souhaité arrêter son contraceptif hormonal (pilule), et qu'elle ne voulait pas de stérilet au cuivre, ni d'implant.

Que ce soit pour homme ou pour femme, les hormones c'est de la merde.

Répondre à ce commentaire

Par Boarf, il y a 11 mois :

Entre ca et l'autre qui propose de te remonter les burnes, non merci .
Capote pour les mecs et torsion testiculaire pour celui qui oublie !

Répondre à ce commentaire

Par lola, il y a 11 mois :

Moi je connais une autre méthode magnétique, mais irréversible. Il faut juste 2 gros aimants néodyme, histoire de ne pas se rater!

Répondre à ce commentaire

Par Murgovaure, il y a 11 mois via l'application Hitek :

La meilleure contraception reste la vaccination. Vous pouvez rigoler mais les informations tombent aux usa en ce moment et si la presse française se décide à faire son travail comme il faut (ça nous aurait épargné le pass sanitaire), les questions de stérilisations dues au vaccins devraient arriver bientôt en France.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 11 mois (en réponse à Murgovaure):

Nous sachons !

Répondre à ce commentaire

Par Maniax, il y a 11 mois (en réponse à Murgovaure):

Source : tkt frère.

Répondre à ce commentaire

Par Reda, il y a 11 mois :

le meskine Magneto ne peut pas avoir d'enfant :(

Répondre à ce commentaire

Par Suce_Moi_Le_Jagon, il y a 11 mois :

C'est doux la moquette!

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.