Raised By Wolves : faut-il voir la série SF de Ridley Scott ?

De Gaetan Auteur - Posté le 10 septembre 2020 à 10h41 dans Séries TV
30réactions !
1 commentaire

Débutée le 3 septembre sur HBO Max, Raised By Wolves est la nouvelle série SF du légendaire réalisateur Ridley Scott (AlienBlade RunnerGladiator), qui produit la série et réalise les deux premiers épisodes. Nous avons pu voir les trois premiers de cette nouvelle série, et nous vous donnons notre avis sans spoil. Mais d'abord, on regarde à nouveau la bande annonce.

Le grand retour de Ridley Scott

Tout d'abord, il convient d'admettre que nous attendions avec beaucoup d'impatience cette série HBO Max, et ce depuis sa première bande-annonce. En effet, elle était la promesse d'un retour glorieux de Ridley Scott au genre qui l'a fait connaître : la Science-Fiction. Si une certaine partie des fans d'Alien ne lui ont pas pardonné le diptyque Prometheus Alien : Covenant, reconnaissons-lui toutefois qu'il est le réalisateur à avoir donné ses plus belles lettres de noblesse à la SF, avec Alien, le huitième passager et Blade Runner. L'auteur de ces lignes confesse par ailleurs avoir beaucoup aimé Prometheus et Alien : Covenant, ne serait-ce que pour leur mise en scène, absolument splendide. 

L'action de Raised By Wolves se déroule aux alentours de l'an 2200. Après qu'une guerre nucléaire, entre des croyants (l'église des Methraic) et des rebelles athées, ait dévasté la Terre, la rendant inhospitalière, l'humanité a envoyé des arches vers l'exo-planète Kepler-22b, choisie pour être le nouveau domicile de l'espèce humaine. Mais avant que les arches Methraic ne débarque sur Kepler-22b, une navette athée, portant à son bord deux androïdes, Mother et Father, protecteurs de six embryons humains, atterrit sur l'exo-planète

Dès son pilote, on comprend que Raised By Wolves, créée par Aaron Guzikowsky (que l'on connaît surtout pour avoir écrit le scénario de l'excellent Prisoners de Denis Villeneuve), traitera tous les thèmes chers à Ridley Scott, que le réalisateur a traités tout au long de sa longue carrière : le post-humanisme (Blade RunnerPrometheus), la religion (Kingdom of HeavenAlien : Covenant), la rébellion (Gladiator, La Chute du Faucon NoirExodus), les colons (1492 : Christophe Colomb, La Chute du Faucon NoirKingdom of Heaven). Par sa capacité à revisiter toutes les obsessions de Scott, on sent à quel point Raised By Wolves a été créée, pensée, comme un hommage au réalisateur de Seul sur Mars

Comme d'habitude chez Ridley Scott, Raised By Wolves marque par sa mise en scène belle à se damner. Mais loin de reposer sur ses acquis, Ridley Scott semble saisir l'occasion pour révolutionner son cinéma et ses propres codes esthétiques. Cela se ressent notamment au niveau de la photographie. Une photographie extrêmement froide, à tel point que l'on ne saurait dire avec une absolue certitude si les déserts de Kepler-22b sont faits de sable, le sol semblant presque glacé. 

Une série misanthrope 

Cette esthétique glaciale permet à Scott de mettre en évidence la profonde misanthropie du récit de Guzikowsky. Une misanthropie chère à Scott, déjà en exergue dans Alien, le huitième passager et Blade Runner, avant d'atteindre le point de non-retour dans PrometheusAlien : Covenant et dans le beaucoup trop sous-estimé Cartel (à voir dans sa version longue). Ce sont les personnages de Mother et de l'humain Marcus, respectivement interprétés par la danoise Amanda Collin (grande révélation de la série) et Travis Fimmel (que l'on connait pour son rôle de Ragnar dans la série Vikings), qui permettent à Guzikowsky de faire exploser la misanthropie de Ridley Scott, dès le final aussi glaçant que sanglant de l'épisode 1. 

A ce stade de notre visionnage, nous ne savons pas jusqu'où nous mènera Raised By Wolves. Si la série est pleine de promesses, son rythme assez lent ainsi que la radicalité de son discours pourraient rebuter certains spectateurs. Par ailleurs, sa volonté d'explorer toute la richesse thématique du cinéma de Ridley Scott pourrait également, à la longue, porter préjudice à la série, la rendant peut-être indigeste par moment. 

En tout cas, nous avons été particulièrement séduits par ce que nous avons vu, et nous vous recommandons de regarder Raised By Wolves. La série sera diffusée en France dès le mois de décembre, sur WarnerTV. 

Une erreur ?

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Mots-Clés : ridley scotthboHBO MaxRaised by Wolvesscience fictiondenis villeneuve

Commentaires (1)

Par Sid le Paresseux, il y a 3 mois :

J'ai vu les premiers épisodes aussi, et c'est vraiment du pain béni pour sir Ridley ! D'ailleurs, je sais pas si vous avez fait gaffe, mais le troisième épisode a été réalisé par Luke Scott, son fils !

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test realme X50 Pro, un smartphone 5G qui veut faire bouger le haut de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Realme X50 Pro

Il y a 5 mois

Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 6 mois

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 7 mois