Onavo Protect : le VPN gratuit de Facebook qui vous espionne !

De Dan Auteur - Posté le 15 février 2018 à 11h15 dans Informatique

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Si vous êtes un utilisateur de Facebook sur Android ou iOS, peut-être avez-vous remarqué une nouvelle fonctionnalité : un VPN gratuit baptisé Onavo Protect. Situé dans le menu, si vous cliquez sur "Protect", cela vous dirige sur l'AppStore ou le PlayStore.

Si on s'intéresse à la description de l'application, on peut lire "cette puissante application vous protège, ainsi que vos mots de passe et vos informations privées des sites mobiles non sécurisés, des logiciels malveillants et des sites de phishing qui peuvent voir et partager vos informations privées". C'est beau. Sauf qu'un peu plus loin il est précisé : "Onavo fournit également des services d'analyse pour les développeurs". Eh oui, si sur le papier l'application semble prendre soin de votre sécurité, en réalité, elle espionne vos habitudes sur Internet. C'est ce qu'on appelle le data mining.

Le VPN de Facebook pour le data mining

Si vous téléchargez l'application, vous aurez également le droit à un message vous précisant que faisant partie de Facebook, Onavo va utiliser les informations pour "améliorer les produits Facebook, collecter des caractéristiques intrinsèques sur nos produits et services qui produisent de la valeur et construire une meilleure expérience". A l'époque du rachat d'Onavo par le réseau social de Mark Zuckerberg, Facebook n'avait pas caché son but d'exploiter les données des utilisateurs.

Et il y a de quoi s'inquiéter ! Comme l'a fait remarquer le Consumenntenbond néerlandais, une fois installée, l'application va créer un Virtual Private Network (VPN) sur le smartphone et crypter le trafic internet. Si la majorité des VPN ne fait que dévier le trafic sans altérer les données, Onavo Protect fonctionne de façon différente. En effet, le VPN de Facebook va analyser en continu le trafic internet de l'appareil et partager les données avec le réseau social et ses partenaires publicitaires.

Notre conseil : ne jamais installer Onavo sur votre smartphone ou tablette car Facebook utilise déjà assez vos données sans avoir recours à votre permission alors ce n'est pas la peine de lui en donner davantage concernant votre navigation sur Internet. Le mieux reste encore d'opter pour un VPN payant, mais attention, là encore, même si votre activité en ligne est cachée aux yeux de votre FAI, la société qui vous fournit ce service sera quand même en mesure de voir ce que vous faites. D'ailleurs, on vous donne des conseils pour choisir un bon VPN dans cet article

Une erreur ?

Mots-Clés : facebookVPNOnavo ProtectespionnageData Mining

Source(s) : sploid.gizmodo.com

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (7)

Par Savi, il y a 7 mois :

Punaise ... Il en faut toujours plus à Facebook !

Répondre à ce commentaire

Par BALANCE TH0N P0RC NUMERIQUE, il y a 7 mois (en réponse à Savi):

FACEB00K V0US M'AIDER D0IS DENT V0TE INTIMITÉ T0UTE LA J0URNEE.... MES V0US DITES RIEN.... ???
...
BANDE 2 SALLES H0P....!!!!

Répondre à ce commentaire

Par Transmetropolitan/Spider Jérusalem, il y a 7 mois :

Quelqu'un a une idée sur la qualité du V.P.N. de opera pour android ?

Répondre à ce commentaire

Par baazul, il y a 7 mois :

J'imagine que leur application récupère déjà un bon paquet de donnée.

J'utilise Maki comme application à la place de l'appli facebook et instagram.

Répondre à ce commentaire

Par Kazer2.0, il y a 7 mois :

Sinon, ProtonVPN, basé en Suisse, l'un des pays avec les lois pour la vie privé les plus dures, donc t'es tranquille.

Répondre à ce commentaire

Par Neozenith, il y a 7 mois :

"[...] en réalité, elle espionne vos habitudes sur Internet. C'est ce qu'on appelle le data mining."

Vous êtes sérieux là ?!
Pour votre culture : https://fr.wikipedia.org/wiki/…
Si le data mining est effectivement beaucoup utilisé aujourd'hui pour connaître les habitudes de consommation, c'est également très utilisé pour réaliser extraire des résultats des études scientifiques, valider de nouveaux médicaments, etc.

Répondre à ce commentaire

Par NoFailure, il y a 7 mois :

*baille*
Quoi ? Un service proposé par Facebook qui récupère nos données ? Noooon ! Impossible. Ils n'oseraient jamais utiliser nos données voyons.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Samsung Galaxy Tab S4, une nouvelle tablette concurrente de l'iPad Pro : fiche technique, prix et date de sortie

Samsung Galaxy Tab S4

Il y a 1 semaine

Note : 8,2
Test Shadow of the Tomb Raider : une aventure rythmée un peu vieillotte

Shadow of the Tomb Raider

Il y a 1 semaine

Note : 8
Test Dragon Quest XI : gameplay, présentation et notre avis sur le jeu

Dragon Quest XI

Il y a 3 semaines

Note : 7,25