Rechercher Annuler

Star Wars : voici les origines tragiques du général Grievous

De Tahar Sadaoui - Posté le 22 mai 2022 à 15h31 dans Mangas/Comics

Alors que la nouvelle série Star Wars Obi-Wan Kenobi s'apprête à sortir sur Disney+ d'ici moins d'une semaine maintenant, les fans attendent avec impatience de pouvoir retrouver Ewan McGregor dans son rôle de Maître Jedi. Mais ce n'est pas le seul protagoniste de la prélogie à signer son grand retour dans la franchise avec cette série, puisque Hayden Christensen reprendra également son rôle d'ancien padawan et nouveau Seigneur Sith sous les traits d'Anakin Skywalker/Dark Vador. C'est donc l'occasion de revenir sur un des antagonistes cultes de la fin de la prélogie ainsi que de la série animée Star Wars : The Clone Wars, je parle bien évidemment du célèbre général Grievous.

un passé tragique

Après ses apparitions dans le film Star Wars, épisode III : La Revanche des Sith (2005) et la série The Clone Wars, de nombreux fans de Star Wars ont été déçus par la mort du général Grievous, certains estimant même que le personnage était assez unidimensionnel. Cependant, lorsqu'on regarde au-delà des œuvres sorties sur petits et grands écrans et qu'on se plonge dans le roman graphique d'anthologie Star Wars : Visionaries de 2005, on y apprend que le général Grievous est un réalité un méchant aux motivations tragiques, dont le passé est imprégné de tragédie et de manipulation.

Star Wars : Visionaries comprend 11 comics, écrits et dessinés par des artistes ayant travaillé sur le film La Revanche des Sith. On y retrouve alors une histoire en particulier, intitulée Les Yeux de la révolution, écrite et dessinée par Warren Fu, où le général Grievous est présenté comme un seigneur de guerre Kaleesh, connu sous le nom de Qymaen jai Sheelal. Ce dernier cherche à mettre fin à la guerre avec les Yam'riis de Huk, qui ont envahi la planète Kalee. Dès son plus jeune âge, Sheelal était déjà considéré comme un guerrier Kaleesh, ayant fait couler le sang de nombreux Yam'riis, et devint par la suite un guerrier admiré de son peuple ainsi qu'un redoutable leader, vouant une haine féroce envers les Yam'riis. 

Cependant, en dépit de ses nombreux efforts, les Yam'riis ont réussi à manipuler les sénateurs corrompus de la République Galactique, faisant en sorte que les Jedi interviennent en faveur des Yam'riis afin que le Sénat soutienne leur souveraineté sur Kalee, et finiront alors par imposer de lourdes sanctions aux Kaleeshs. Et alors que Sheelal, qui avait déjà changé de nom suite au meurtre de sa compagne, devenant ainsi Grievous, ce dernier fut de nouveau victime d'une énième machination à son encontre. Le comte Dooku fit saboter son vaisseau, et Grievous perdra tous ses proches, finissant lui-même aux portes de la mort.

Grievous n'avait alors plus d'autres choix que d'accepter la proposition qu'on lui faisait, à savoir devenir le chef de la plus grande armée droïde que la Galaxie n'ait jamais connue, mais surtout devenir un cyborg. C'est ainsi que naquit la haine incommensurable de Grievous envers la République Galactique, et il y voyait ainsi l'opportunité de pouvoir se venger d'eux.

L'histoire du comics se terminait par l'acceptation ultime du général Grievous et sa transformation en l'emblématique cyborg apparu dans La Revanche des Sith. Le comte Dooku donnera à Grievous son premier sabre laser, et se moquera de la cybernétique monstrueuse du général Grievous en l'appelant "un droïde", rabaissant sa sensibilité et lui rappelant implicitement qu'à partir de maintenant, il n'était rien d'autre qu'un pion pour le Seigneur Sith. Fou de rage, Grievous détruira les divers droïdes qui l'entourent, censés imiter ses proches disparus, comprenant alors qu'il n'est plus le noble guerrier Kaleesh d'autrefois, mais simplement le général d'une armée sans âme.

Avec Les Yeux de la révolution, Warren Fu s'est éloigné de la représentation habituelle du général Grievous comme un méchant déshonorable et lâche, présentant un personnage avec plus de profondeur et une véritable histoire tragique. Bien que Star Wars : Visionaries ne soit plus considéré par Disney comme étant canon, il y a pourtant de nombreux éléments qui mériteraient d'être gardés, pouvant être adaptés avec succès à certains personnages de l'univers Star Wars, notamment Grievous et sa sombre histoire.

Et pour découvrir ce cosplay du général Grievous aussi réaliste que terrifiant, consultez notre précédent article sur le sujet, juste ici.

Une erreur ?

Mots-Clés : Star Warsvisionariesles yeux de la révolutionGrievousgénéral Grievoussheelalkaleeshyam'riistar wars legends

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (2)

Par Booob, il y a 1 mois :

Je connaissais pas du tout cette histoire de Grievous !!

Répondre à ce commentaire

Par Exelsior, il y a 1 mois :

Je savais qu'il s'était fait piégé par les siths et transformé en cyborg après l'attentat. Mais je croyais qu'ils lui avaient effacé la mémoire au passage pour en faire une marionnette plus simple à contrôler.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.