Rechercher Annuler

Pornhub : un changement majeur qui pourrait mettre en danger le site

De Yann Sousa - Posté le 11 décembre 2020 à 14h42 dans Insolite

Pornhub est à genoux. Le temple sacré du contenus pour adulte a du soucis à se faire. En effet, depuis les récentes accusations dont à fait l'objet le site, ses partenaires ont décidé de se retourner contre lui.

Payer sur pornhub devient une affaire complexe

Serait-ce la fin pour Pornhub ? En tout cas, le site pour adulte va avoir du mal à se relever face aux nouvelles mesures qui ont été prises à son encontre. C'est à la suite d'un article du New York Times que des faits troublants ont été dévoilés. Selon le journal, une partie des 6,8 millions de vidéos publiées chaque année sur Pornhub montrerait "des abus perpétrés sur des enfants et de la violence non consentie".

À la suite de ces allégations, les partenaires du site pour adultes, soucieux de leur image, ont alors décidé de mener leur propre investigation. Hier, le groupe financier Mastercard a alors finalement rendu ses conclusions. 

Notre enquête au cours des derniers jours a confirmé le fait que le site enfreignait nos normes interdisant les contenus illicites.

Par conséquent, il ne sera plus possible d'effectuer des paiements en ligne sur le site à l'aide d'une Mastercard. La firme encourage d'ailleurs les autres grands groupes financiers à faire de même, et à donc se lancer comme elle dans la chasse aux contenus illégaux, aussi sur d'autres sites.  

De son côté, Visa a lui aussi décidé de suspendre ses liens avec Pornhub le temps de l'enquête. 

Nous nous efforçons avec vigilance d'éradiquer les activités illégales sur notre réseau, et nous encourageons les établissements financiers avec qui nous coopérons à vérifier régulièrement que les commerçants avec qui ils travaillent respectent nos normes.

Le site se défend

Concernant Pornhub, le site réfute toutes les accusations portées par le New York Times. Mis à mal par ce scandale, il déplore par la même occasion les récentes décisions de Mastercard et Visa, qu'il caractérise comme "extrêmement décevantes".

Pour rappel, le site pour adultes avait pris, il y quelques jours en arrière, des mesures pour tenter de lutter contre les contenus illégaux possiblement diffusés sur sa plateforme. Il avait par exemple interdit aux utilisateurs non-identifiés de pouvoir télécharger des vidéos. De même, des restrictions au niveau de la mise en ligne de contenus ont été prévues. Désormais, seuls les partenaires et les modèles pourront agrandir le catalogue de vidéo. Une décision lourde de conséquences sachant que le site était auparavant alimenté par de nombreux anonymes.

Pornhub déplore alors des conséquences "terribles pour les centaines de milliers de modèles qui comptent sur notre plateforme comme source de revenus ". Reste désormais à savoir comment va réagir Mindgeek, la maison mère de la plateforme, qui regroupe aussi d'autres sites pornographiques tels que YouPorn ou encore RedTube. 

Une erreur ?

Source(s) : New York Times New York Times

Mots-Clés : payementsmastercardVisa

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (8)

Par Capoera, il y a 2 ans :

Mouais, ça à l'air d'être surtout de la com de la part des groupes financiers...

Répondre à ce commentaire

Par Starlord, il y a 2 ans :

C'est con, il y avait des films sympa,un peu dirigé quand même...
Mais souvent, je voyais ou il voulait en venir, on me la fait pas à moi!

Répondre à ce commentaire

Par trulu, il y a 2 ans :

Si les groupes financiers veulent vraiment etre irréprochables ils n'ont plus qu'à interdire leur service de paiement aussi bien sur ce qui est erotique que porno comme onlyfan par ex .Pas de distinction concernant le style de sexe .
Sinon c'est de la foutaise leurs actes .

Répondre à ce commentaire

Par PirBip, il y a 2 ans (en réponse à trulu):

Bah oui, parce que c'est bien connu que ceux qui ouvrent des comptes OnlyFans, ce sont des gens qui diffusent du contenu pédopornographique ou qui subissent des violences sans consentement !

C'est à se demander quand est-ce que la matière grise va être disponible à l'achat.

Répondre à ce commentaire

Par tabernacle, il y a 2 ans (en réponse à PirBip):

1)Déjà vous devriez savoir que onlyfan est un site porno .Si vous n'êtes pas au courant vous devriez savoir que certains abonnés de ce site enregistrent soit les live ou font sauter les drm des vidéos qu'ils achètent sur ce site . Ensuite ils diffusent sur un maximum de site porno concurrent ces vidéos piratées et se font de l'argent avec.
2) L'inde a essayé d'interdire l'accès aux sites porno , il y en a tellement que ce pays a abandonné .Ca veut dire que si vous voulez lutter contre la pedopornographie , pour bien faire les choses vous devriez filtrer des milliers de site porno .
3) et je ne parle pas des sites deepweb ( des pages cachées sur des sites à l'apparence correct ) ou du darknet.
4) il y a eu un reportage sur arte ( ca se regarde ici aussi avec un proxy ) concernant la traite estudiantine dans les pays del'europe l'est avec une élève qui faute de pouvoir obtenir une bourse était obligée de faire des sexcam avec une entreprise spécialisée .Cette entreprise spécialisée qui opère sur la plupart des site porno facile d'accès était tenue par les mafias locales et c'était tout le pays qui était complice de ça .
Chez nous au québec il y a les sites de sugar daddy et nos frais de scolarité ont en partie augmenté durant la période où ces services ont commencé à émerger :
http://www.lecollectif.ca/vers-la-democratisation-de-la-prostitution-etudiante/
Ce n'est pas étrange ?
Ca paye nos études , le porno ?
Il faut savoir que certaines pornostar ont fait des études et que pour certaines leur filmographie x leur ont porté préjudice à tel point qu'elles n'ont pas pu exercer le métier pour lequel elles ont fait leurs études ( on les a rejetés car ça faisait de la mauvaise publicité pour l'employeur ) .Elles ont été obligé , après avoir claquée de la thune dans des diplomes supérieur au bac ( votre référence ) qui ne servait au finale à rien de se relancer dans le tapin cinématographique pour gagner leur vie .
La dangerosité de ce système est que pour gagner de la thune elles font de la pub , elles racollent pour des sites pornos des nouvelles têtes, des jeunes en leur faisant miroiter des rêves.
4) si on devait faire les choses correctement on devrait criminaliser la pornographie et l'érostisme ( tout les studios quelqu'il soit et même les particuliers ). Ce serait radicale sur le plan de la dissuasion .

Répondre à ce commentaire

Par PirBip, il y a 2 ans (en réponse à tabernacle):

Alors, c'est très intéressant, toute cette réponse, et je suis loin d'être ignare sur le sujet des débordements qu'engendrent la pornographie en général (et notamment ce que vous évoquez avec la pornographie estudiantine forcée dont les revenus sont détenus par les mafias, comme vous l'expliquez), bien que j'admire le fait que vous ayez sourcé le propos avec un reportage que je regarderai volontiers. Même si ce n'est qu'un des nombreux problèmes ultra-nombreux que pose la pornographie en tant qu'industrie.

Mais tout de même, quelques réponses :
- Oui, je sais qu'OnlyFans est utilisé --entre autres-- pour du contenu pornographique et érotique. Jusqu'à preuve du contraire, le contenu qui y est posté ne rentre pas dans ce que je dénonçais, à savoir le contenu pédopornographique ou de violence sans consentement (sauf à considérer les personnes qui le font malgré eux-elles car unique porte de sortie financière, auquel cas je suis d'accord).
- Pour criminaliser la pornographie et l'érotisme, il faudrait établir des limites termes très stricts. Où se situe la limite entre érotisme et art, par exemple ? Est-ce qu'une Marianne peinte sur un tableau avec la vue de son sein nourricier est, par exemple, un contenu érotique ? Doit-on considérer le nu comme systématiquement pornographique ou érotique si un individu se retrouve nu contre son gré? En l'absence de règles claires ou de jurisprudence, quelles sont les personnes aptes à juger du caractère pornographique ou érotique, c'est-à-dire quels spécialistes? Qui criminalise-t-on, les clients, les producteurs, les acteurs, tous, ou personne dans le doute? Quel est l'impact attendu, sachant que plusieurs précédents de prohibition tels que celle de l'alcool, des drogues, ou de la prostitution n'ont jamais fait cesser ces vente ou ces "services", voire ont pris de l'ampleur? Enfin, saura-t-on abandonner la criminalisation si jamais cette mesure est inefficace ?

Je ne dis pas que la pornographie, c'est le monde des Bisounours, loin s'en faut. J'ai assez lu d'articles à vomir sur des réalisateurs qui témoignaient de leur métier, ou des dérives précédemment citées. Mais d'une part, la question de la criminalisation du contenu pornographique-érotique est une guerre d'opinion (je suis personnellement contre), d'autre part ça ne répond pas à ce que je disais.

Répondre à ce commentaire

Par tabernacle, il y a 2 ans :

( on devrait faire pareil chez nous mais bon )
Vous avez en france une boite de prod du nom de d*rc*l par ex. Pour un même film ils font de l'érotisme et du porno.
Vous faites passer un message clair en arrêtant ce type de film sur vos chaines de télé HD le soir après minuit .
Vous les virez , ils iront voir ailleurs , point barre.
Ce que je veux dire c'est de donner l'exemple , appliquer des lois intimidantes .Il est évident que comme la pédopornographie , l'alcool & co ,il est impossible de mettre un terme définitif à ces actes .
Faire passer le message en commencant par la base , c'est à dire l'accès grand publique que ce genre de c*nnerie n'apporte rien .
Et je suppose que ces boites de productions erotico-pornos bénéficie de subvention audiovisuelle, cinématographique de l'état, que le contribuable paye des impots pour ça ...( sans commentaire )
Vous avez une drôle de logique en france , vous allez en 2021 interdire l'accès aux sites pornographiques à tout le monde MAIS vous continuerez je suppose à diffuser des films d*rc*l après minuit en clair avec les scénes porno coupées au montage ...


Vous parlez d'acteurs ? c'est une blague ?un abus de langage je suppose , non parceque ils n'ont aucun jeu d'acteur ces personnes là .
Un acteur ,un vrai, c'est un gars qui sait faire ressentir des émotions sans forcément passer à l'acte , sans faire de geste il est explicite grâce à ses expressions du visage .
Vous avez déjà regardé un film porno ou érotique ?Vous prenez nationale geographique nature et même les animaux ont un meilleur jeux de rôle .
C'est insulter les vrais artistes cinématographiques du 7 eme art que de les comparer à des sextoy en chair ( porno ) .




Répondre à ce commentaire

Par PirBip, il y a 2 ans (en réponse à tabernacle):

Me concernant, l'intimidation ne marche pas. Exemple en date : le partage gratuit entre pairs d'oeuvres protégées par le Copyright. Vous n'êtes pas sans savoir qu'en France, un organisme s'appelant la Hadopi (Haute Autorité pour la Diffusion des Oeuvres et la Protection des droits sur Internet) avait eu comme effet, notamment à cause du retard technologique accusée par ces organismes de... ne pas ralentir le partage, et faire tourner les pairs vers d'autres méthodes de téléchargement. Le coup d'arrêt de ces partages a été entre autres la VOD qui permet pour une somme dérisoire d'avoir accès à un catalogue de films qui nécessitait avant le support physique (cher).

"je suppose que ces boites de productions erotico-pornos bénéficie de subvention audiovisuelle, cinématographique de l'état, que le contribuable paye des impots pour ça ..."
C'est faux. Selon ce texte explicatif à propos des subventions publiques pour le cinéma (lien : https://www.cairn.info/revue-legicom-1999-1-page-63.htm ), les subventions ne concernent pas le secteur pornographique. Et c'est très explicite là-dessus, sur les cinq fois où on trouve le mot "pornographique", c'est pour préciser qu'ils ne toucheront rien. Rassurez-vous, nous ne payons pas le porno avec nos impôts. Nous ne sommes pas encore arrivé à ce niveau de cynisme en France.

Beaucoup de "je suppose" pour pas grand chose.

Et malgré tout, quand j'évoque la criminalisation, vous pondez un paragraphe sur le fait que j'ai dit "acteurs". C'est vraiment la seule chose qui vous intéresse, dans tout ce que j'ai dit ? Et puis c'est vous qui lancez la comparaison, personne n'en a quelque chose à faire de mon avis sur le sujet. Les performances demandées sont largement différentes entre les deux domaines. Et puis vous parlez des vrais acteurs, excusez-moi, des acteurs au jeu horrible voire inexistant, ce n'est pas l'apanage du pornographique ou de l'érotique. La seule différence c'est qu'ils sont habillés (encore que,dans Pirhana 3D...).

Et dans la série "ce ne sont pas des acteurs", il y a un certain acteur qui a commencé dans ce domaine, avant de changer complètement de voie, de tourner dans des dizaines de films, dont 6 films où il est auteur, scénariste et interprète d'une saga. Je vous laisse trouver de qui il s'agit.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.