Rechercher Annuler

Star Wars : les 8 étapes clefs du plan sur 1000 ans de l'extermination des Jedi par les Sith

De Quentin Lorichon - Posté le 9 mai 2023 à 17h12 dans Cinéma

La trilogie préquel sorti au tout début des années 2000 a permis à Star Wars d'apporter de la profondeur au personnage d'Anakin Skywalker et de développer la période de la Guerre des Clones, véritable tournant dans la chronologie Star Wars. Mais la sortie récente du livre Star Wars : Timelines permet aux passionnés d'avoir toutes les dates importantes qui s'étendent sur des milliers d'années. C'est également l'occasion de s'apercevoir que la disparition des Jedi suite à l'Ordre 66 est en réalité le fruit d'un plan long de 1000 ans. Explications. 

l'univers considérablement étendu de star wars 

La fiction créée par George Lucas s'est considérablement développée depuis la sortie au cinéma de la toute première trilogie. En effet, l'univers n'a plus rien à voir avec les films des années 1970-80 en terme de grandeur. La trilogie séquelle et le dessin animé Clone Wars ont permis de donner de la profondeur à certains personnages et à l'univers galactique avant de passer le flambeau à Disney. La firme a fait à son tour une flopée de séries et de films spin-off en plus de la nouvelle trilogie. Les bandes-dessinées publiées sous la maison d'édition de Marvel permettent également d'aller explorer des époques très lointaines, comme la période de la Haute République.

Anakin et są padawan Ahsoka dans Clone Wars.

La sortie récente de Star Wars : Timelines permet de mettre en lumière des dates clés. En réalité, la victoire des Sith, qui a permis l'avènement de l'Empire Galactique, est le fruit d'un judicieux plan qui aura duré près d'un millénaire. Voici les étapes clés à retenir. 

#1 la défaite de dark bane, point de départ du plan de 1000 ans

Lors de la trilogie séquelle, on apprend que les Jedi pensaient que les Sith avaient disparu depuis 1000 ans. 1000 ans, c'est ce qui correspond à la défaite de Dark Bane et plus généralement de l'Empire Sith. Les Siths avaient réussi à prendre Coruscant. Mais la soif de pouvoir des Siths amenèrent les fidèles de Dark Bane à échouer à cause des tensions entre diverses factions, permettant aux Jedi de profiter de la situation. Dark Bane, seul survivant, instaure la règle de deux : un Maître, incarnant le pouvoir, et son apprenti, pour le désirer. Il prend alors un apprenti, Dark Zannah. Néanmoins, pour respecter cette nouvelle norme, il se fait tuer par son apprenti, qui prendra à son tour un apprenti. Cela évite les guerres entre Siths et permet à l'ordre de perdurer dans l'ombre de la République Galactique. Cette règle de deux portera ses fruits, plus de 1000 ans après grâce à Dark Sidious. 

#2 le temple jedi sur coruscant était établi sur un ancien sanctuaire sith 

Pour les aficionados, ce n'est une surprise pour personne que le temple Jedi était bâti sur une ancienne bâtisse du côté obscur datant d'une époque très lointaine où les Siths régnaient sur la Galaxie. En "écrasant" le côté obscur par le côté lumineux grâce à un gigantesque bâtiment, les jedi voulaient donc pouvoir faire en sorte que le côté lumineux puisse faire disparaître le côté obscur. Grossière erreur. D'après le roman Tarkin, écrit par James Luceno, Palpatine expliquait que le côté obscur a réussi à imprégner la structure du temple Jedi, restreignant la capacité des Jedi à percevoir la Force et donc le côté obscur. C'est pourquoi le seigneur Sith était si à l'aise afin de camoufler ses véritables pouvoirs permettant au passage de duper les plus puissants Jedi de la galaxie comme les Maîtres Yoda et Windu. 

Le temple Jedi à Coruscant dans Star Wars.

Il est à noter que les différents temples Jedi étaient répartis un peu partout dans la Galaxie durant la période de la Haute République (époque qui s'étend de 200 à 1000 ans avant les évènements de La Menace Fantôme). Un important temple était également construit à Jedha, une lune riche en cristaux Kyber vue dans Rogue One. 

#3 concentrer tous les pouvoirs à coruscant 

Durant la période de la Guerre des Clones, Coruscant était la capitale de la République. Mais avant, les pouvoirs de la Haute République étaient dispersés. L'un des objectifs principaux des Siths étaient de faire en sorte que la Haute République centralise tous ses pouvoirs dans une seule planète. Quoi de mieux que d'affaiblir un ennemi lorsque tous ses cadres et ses structures sont dans un seul et même lieu ? C'est malheureusement ce qu'il s'est passé au fur et à mesure des siècles, de la défaite de Dark Bane à La Guerre des Clones.

Coruscant, la capitale de la République Galactique dans Star Wars.

C'est exactement pareil pour les Temples Jedi qui étaient dispersés dans toute la Galaxie. Celui de Coruscant avait absorbé tous ceux répartis sur différentes planètes. C'était devenu un véritable bâtiment administratif, plus qu'un lieu de méditation. On pouvait y trouver les archives Jedi, recensant toutes les données sensibles de l'Ordre, mais aussi le centre d'entraînement où étaient présents la plupart des padawans. Le Conseil Jedi s'était aussi établi, permettant également d'atteindre plus facilement les plus puissants. Massivement présents autrefois sur Jedha, la planète qui accueillait diverses organisations et sectes ne comptaient plus un seul Jedi puisque certaines personnes sensibles à la Force qui n'étaient pas Jedi pouvaient s'opposer à l'Ordre. Rien d'officiel, mais il y aurait pu avoir des tensions entre diverses sectes et les Jedi, les poussant à quitter la planète. 

#4 lier l'ordre jedi à la république

Les Jedi sous l'ère de la Haute République ont appris à distinguer l'Ordre et le pouvoir exécutif de la République. Ce sont deux entités bien distinctes, fonctionnant indépendamment de l'autre, censés offrir une stabilité parfaite. Ils étaient les gardiens de la paix et de la justice. Mais au fil du temps, ils finissaient par être le bras armé de la République. Depuis leur établissement à Coruscant, la capitale, il est logique de croire qu'ils sont devenus liés au bon vouloir politique. Le régime avait des soldats appelés les forces judiciaires, mais les Jedi ont repris ce rôle, notamment depuis les fortes tensions avec les séparatistes. Et ce fut encore pire avec l'apparition des soldats clones, puisque les Jedi étaient devenus des généraux, dirigeant chacun une faction de clones, qui étaient censés être l'armée de la République. 

L

Ce plan méticuleux a permis à Palpatine de jouer sur les sentiments lors de son discours célèbre au Sénat, en accusant les Jedi de haute trahison. Ils étaient voués à disparaître en même temps que la République puisque étroitement liés au régime.

#5 l'influence à distance 

Avant leur dévoilement au grand jour, les Sith ont surement eu recours à l'influence à distance via le côté obscur de la force. Dans la bande-dessinée Obi-Wan #1, un flashback nous montre le jeune Jedi à l'époque de son enfance. Il ressent le côté obscur qui émane d'un de ses amis dont les rêves l'influencent à quitter l'Ordre Jedi. Dans Clone Wars, le Comte Dooku et Barriss Offee, la Padawan de Luminara, disent avoir vécu des expériences similaires, faisant croire que les Sith usent de leur pouvoir pour influencer les Jedi à distance. 

#6 palpatine, ou l'art de la politique 

Ce sixième point a un lien direct avec le 4, puisque Palpatine, après son entrée au Sénat, pouvait jouir d'une solide formation en politique grâce à Dark Plagueis, un point souligné par le roman Tarkin, qui explique que le maître de Dark Sidious était persuadé que la victoire des Sith passait dans un premier temps par la voie politique. C'est sur ce terrain là que les Jedi allaient pouvoir être battus.

Le chancelier Palpatine, alias Dark Sidious dans Star Wars.

C'est également le début de la phase finale du plan de 1000 ans afin d'instaurer un nouvel ordre Sith. Palpatine allait pouvoir gravir les échelons grâce à une éloquence et des manigances dignes d'un politicien. Son objectif est d'autant plus facile puisque l'Ordre Jedi a centralisé tous ses pouvoirs sur Corsuscant, de même que pour la République.

#7 le rapprochement avec anakin, ou le respect de la régle de deux 

Cette importance politique va permettre à Palpatine de se rapprocher d'Anakin, de le prendre sous son aile et de le manipuler. Ce rapprochement permet à Dark Sidious d'avoir un pied dans l'Ordre Jedi et ainsi surveiller ses faits et gestes. Évidemment, la prise d'otage de Palpatine par le Général Grievous n'était qu'un leurre, et cela a permis à l'ex-padawan de Dark Plagueis de se débarrasser de son apprenti, le Comte Dooku, et ainsi avoir le champ libre pour prendre Anakin comme nouvel apprenti, toujours dans l'optique de respecter la règle de Deux instauré par Dark Bane 1000 ans auparavant.

Dark Sidious et Anakin Skywalker dans Star Wars.

Palpatine jouera sur les sentiments d'Anakin pour le manipuler, comme le rejet du jedi par l'Ordre, qui refuse de lui accorder le rang de maître. La mort prochaine de Padmé est également une aubaine pour Dark Sidious, qui lui certifie que le côté obscur a le pouvoir de la sauver. La machine est lancée. 

#8 l'apparition des clones, ou le game over 

Il n'est malheureusement plus possible de revenir en arrière à ce stade final. A ce moment, Palpatine est chancelier et obtient les pleins pouvoirs. Il dirige tout et son plan se déroule donc à merveille. Cet immense complot qu'est la Guerre des Clones permet à Dark Sidious de duper les Jedi. Les clones étaient l'appât parfait. Ils ont été conçus sur une planète très éloignée dans la bordure extérieure, loin de toutes les décisions politiques de la République. Ils ont déstabilisé les Jedi et ceux-ci sont devenus des soldats de la Grande Armée de la République et ne sont plus devenus cet Ordre indépendant du bon vouloir politique.

Les clones à la fin de Star Wars : épisode II, l

Le roman Star Wars, Episode III : la Revanche des Sith, qui permet d'étendre l'œuvre cinématographique à laquelle est basé le livre, résume parfaitement cette situation. 

La Guerre des Clones a toujours été, en soi, dès le début, la revanche des Sith. C'était un appât irrésistible. Elles se sont déroulées dans des endroits reculés, sur des planètes qui appartenaient principalement à "quelqu'un d'autre". Ils étaient menés par des mandataires dont on pouvait se passer. Et elles ont été conçues comme une situation gagnant-gagnant.

La guerre des clones est le piège parfait pour les Jedi. En se battant, les Jedi ont perdu. 

L'Ordre 66 déclenché par Dark Sidious permet aux puces inhibitrices des soldats clones de se retourner contre leurs généraux Jedi. C'est la fin de la République et des Jedi, et le début du nouvel Empire Sith. 

Palpatine est un personnage central dans Star Wars. Il est celui qui instaure l'Empire Galactique en faisant régner à nouveau les Sith sur la galaxie. Mais on ne sait pas grand chose de lui avant les évènements de la Menace Fantôme. Cet article permet de savoir quand et comment est devenu l'apprenti de Dark Plagueis. 

Une erreur ?

Mots-Clés : Star WarsJediSithpalpatineDark Sidiousanakin skywalker

Actuellement étudiant à l’ISFJ Paris, j’intègre l’équipe d’Hitek en septembre 2022 pour deux ans après un stage de fin d’année en 2021. Je suis passionné par les jeux vidéo, le cinéma en général et les nouvelles technologies. J’aime rapporter l’information sous toutes ses formes et j’apprécie le fait de découvrir de nouveaux titres vidéoludique pour enrichir ma culture personnelle.

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (6)

Par Cindulah, il y a 11 mois :

Habiles ces Sith, que la force soit avec eux

Répondre à ce commentaire

Par Heisenberg, il y a 11 mois :

Ils ne sont pas si dangereux finalement, Hitler a réussi en quelques années seulement.

Répondre à ce commentaire

Par ser, il y a 11 mois :

Et le déclenchement de la guerre des clones poussant le sénat à lui donner de plus en plus de pouvoirs

Répondre à ce commentaire

Par Papy-Mougeot, il y a 11 mois :

"La trilogie séquelle et le dessin animé Clone Wars ont permis de donner de la profondeur à certains personnages et à l'univers galactique avant de passer le flambeau à Disney. "
Et la trentaine de films et de comics datant d'avant la prélogie aussi.

"D'après le roman Tarkin, écrit par James Luceno, Palpatine expliquait que le côté obscur a réussi à imprégner la structure du temple Jedi, restreignant la capacité des Jedi à percevoir la Force et donc le côté obscur. C'est pourquoi le seigneur Sith était si à l'aise afin de camoufler ses véritables pouvoirs permettant au passage de duper les plus puissants Jedi de la galaxie comme les Maîtres Yoda et Windu. "

Euh... donc les Jedi n'arrivaient pas à ressentir la Force mais pouvaient se sentir entre eux à travers tout l'univers, grâce à cette même Force ?

Et le point 7... ben c'est un coup de bol. Ou alors du côté obscur de la Force. Normalement, Palpatine ne connaît pas Anakin. Et même si, la probabilité pour que :

des Jedi atterrissent sur cette planète, rencontrent ce gamin, le "reconnaissent" et acceptent d'enfreindre leurs propres règles pour l'éduquer et le ramènent à Coruscant juste à côté de lui
doit être ridiculement faible par rapport à celle de gagner à l'Unimillions (l'Euromillions de Star Wars).
Donc Palpatine avait sûrement prévu son coup d'était sans avoir d'autre acolyte que Darth Sith. Ou Dooku (ah ouais, y avait pas une règle sur 2 et pas plus ?).

Répondre à ce commentaire

Par Nainportequoi, il y a 11 mois (en réponse à Papy-Mougeot):

A la base quand ils trouvent anakin l'apprenti de palatine est dark maul, qui après avoir été tranché laisse sa place à dooku dont anakin prendra la relève. La règle de 2 est donc respectée car palatine n'a toujours qu'un disciple a la fois.

Répondre à ce commentaire

Par Vobiwan, il y a 11 mois :

J'ai arrêté dès le premier point dark bane ne perd pas la guerre et les sith non lassé de la philosophie sith il décide de réunir tout les sith et de les tuer pour reinstaurer la regle des deux.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.