Rechercher Annuler

Twitch : plusieurs streamers bannis pour avoir joué à un jeu Nintendo

De Tiphaine Elsener - Posté le 20 novembre 2020 à 10h59 dans Jeux vidéo

La plateforme Twitch est au coeur de l'actualité de ces derniers jours. Après avoir choyé les streameuses les plus populaires de la plateforme, puis officialisé un partenariat avec Monstercat (en faisant évoluer le statut d'affilié), la plateforme fait désormais parler d'elle après que plusieurs streamers aient été bannis pour avoir joué au tout dernier jeu Nintendo. Nous revenons sur cette affaire qui a trait aux droits d'auteur et à une certaine incompréhension de part et d'autre.

Plusieurs streamers bannis de twitch

Plusieurs streamers ont reçu une interdiction de poursuivre leur activité de streaming suite à une violation du droit d'auteur pour avoir joué à Hyrule Warriors : L'Ere du Fléau (Age of Calamity en VO) devant du public. Le jeu est pourtant déjà légalement sorti dans certaines parties du monde.

Certains streamers avaient hâte, en effet, de présenter Hyrule Warriors : Age of Calamity à leurs fans. Le jeu est en effet attendu par une partie des joueurs, puisqu'en dehors de son gameplay, peut être considéré comme un préquel à The Legend of Zelda : Breath of the Wild, ce qui le rend d'autant plus attrayant. Le nouveau jeu retrace en effet les événements de la guerre contre Ganon, le Fléau, qui a eu lieu 100 ans avant Breath of the Wild. 

Etant donné que le jeu était déjà paru en Australie et au Japon, certains streamers y ont joué afin de le présenter le plus tôt possible, et ainsi, attirer du public. Cependant, et malgré le fait que Hyrule Warriors soit déjà disponible, les streamers ont été avertis et interdits de jouer au jeu. Au moins six streamers partenaires de Twitch ont reçu un message de la plateforme leur indiquant qu'ils n'auraient pas dû jouer à ce jeu avant 48h au minimum, puisqu'ils ont pour le moment diffuser le contenu d'un "jeu vidéo inédit". Cette information n'a pas plu à tous les streamers, qui ont déclaré, de leur côté, posséder une copie légale du jeu.

La bataille de Twitch pour faire respecter les droits d'auteur

Cette controverse intervient alors que la plateforme Twitch mène une guerre sans merci contre les utilisateurs qui ne respectent pas les droits d'auteur. On le sait depuis quelques mois maintenant, Twitch lutte par différents moyens pour tâcher de faire respecter ce qu'impose le DMCA (Digital Millennium Copyright Act). Grâce au DMCA, les ayants droits ont en effet la possibilité de signaler une infraction concernant un droit d'auteur à un site internet, lequel se doit de vérifier le moment qui pose problème, et de prendre les décisions qui s'imposent. En cas d'infractions répétées, l'utilisateur peut être banni définitivement de la plateforme

Nombreux étaient les internautes qui s'étaient déjà plaints de sanctions auparavant, jugeant que l'outil de détection Twitch n'était pas forcément très efficace. Dans le cas de Hyrule Warriors: Age of Calamity, les utilisateurs qui ont connu des sanctions après y avoir joué ont reçu les contacts de Nintendo pour tenter d'obtenir gain de cause. Pour le moment, aucun des streamers qui a subi une interdiction de streamer partielle ou totale n'a communiqué sur un éventuel changement de décision de la part de Twitch, qui aurait été provoquée par Nintendo. Nous ignorons donc pour le moment si effectuer une telle démarche leur permettra d'inverser le cours des choses

Les réactions des streamers

Sur Twitter, les streamers ayant reçu un message de Twitch ont été pour la plupart assez réactifs, et ont souhaité partager ledit message à leur communauté. Ce faisant, ils ont pu expliquer à tous ceux qui les suivaient leur absence plus ou moins prolongée dans le milieu du stream. En voici quelques exemples :

BRO DID I JUST GET BANNED ON TWITCH FOR AGE OF CALAMITY?! pic.twitter.com/kKdEX6Yhkm

November 19, 2020

BRO EST-CE QUE JE SUIS JUSTE BANNI DE TWITCH POUR L'ERE DU FLEAU ?!

I just received a copyright takedown and my account is suspended for 48 Hours from streaming Age of Calamity despite it being out in Australia, Japan, part of Europe and all of Europe in 30 minutes? Holy shit what?

November 19, 2020

Je viens de recevoir une interdiction pour atteinte aux droits d'auteur et mon compte est suspendu pendant 48 heures pour avoir diffusé L'Ere du Fléau alors qu'il est sorti en Australie, au Japon, dans une partie de l'Europe et dans toute l'Europe dans 30 minutes ? Put*** de me***, quoi ?

Trying to figure out what is going on... hang tight everyone.

November 19, 2020

En train d'essayer de comprendre ce qui se passe ... accrochez-vous tout le monde.

Une erreur ?

Source(s) : Screenrant

Mots-Clés : nintendoHyrule Warriorsdroit d'auteurjeu inéditsanctiontwitchbannistreamerAge of CalamitystreamDMCAplateformestreaminginterdictionavertissementinfractionloi

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (3)

Par Massipo, il y a 11 mois :

Twitch on a l'impression que c'est un chat devant une porte, ça veut, puis ça veut plus. Il faudrait qu'ils se mettent d'accord sur ce qu'ils interdisent ou non avant de faire des partenariats :)

Répondre à ce commentaire

Par clement446, il y a 11 mois :

J'ai l'impression de revivre le début du durcissement des droits d'auteurs sur YouTube

Répondre à ce commentaire

Par Nalaa, il y a 11 mois :

Le jour où vous comprendrez que le DMCA vient ici de Nintendo et pas de Twitch (tout comme pour les musiques) et que Twitch sont simplement obligé de faire respecter la loi sinon ils se tapent un procès, vous arreterez peut etre de leur mettre la faute et vous vous retournerez sans doute sur nintendo qui sont ceux qui ont rédigés la demande de DMCA pour bannir ces streamers...
Mais bon c'est tellement plus facile de taper avec la masse sans chercher une vraie source d'information...

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.