Ragna Crimson : l'extermination de dragons n'aura jamais été aussi jouissive que dans ce manga bourré d'action

De GomeWars Auteur - Posté le 15 février 2019 à 9h48 dans Art

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Créature légendaire retrouvée dans bon nombre de mythologies, le dragon fascine. Présent dans la culture populaire sous bien des facettes, il est un véritable symbole de puissance. Antagoniste principal du manga Ragna Crimson, le dragon va devoir mettre de côté ses plans de destruction à plus tard, un chevalier ayant préféré signer un pacte avec l'ennemi pour décupler sa force. 

Un bon dragon est un dragon mort

Dans Ragna Crimson, Ragna, faible chasseur de dragons, assiste une jeune prodige du nom de Léonica. Prêt à tout pour défendre la fillette, il entrevoit toutefois une étrange vision, celle de sa mort, communiquée par un homme mystérieux venu du futur. Cet échange va lui offrir la force nécessaire à l'accomplissement de son souhait le plus cher : exterminer tous les dragons. Dans ce monde ravagé par ces bêtes mystiques capables de revêtir bien des formes, Ragna ne peut compter que sur deux choses : sa lame en argent et la lumière du Soleil. 

© Daiki Kobayashi / SQUARE ENIX CO., LTD.

Ce manga, signé Daiki Kobayashi, ne manque pas de scènes relativement crues et explicites, dans lesquelles nos ennemis les dragons sèment chaos et destruction. Le sang coule à flots, les têtes sont tranchées - ou arrachées - et les humains ne sont rien de plus que de vulgaires mises en bouche pour ces ennemis à écailles. Toutefois, Ragna Crimson laisse filer une certaine pointe d'humour, qui ressurgit à des moments cocasses. Certaines scènes rappellent d'ailleurs Fairy Tail de Hiro Mashima, non pas pour les dragons, mais bien l'humour potache qui y règne. 

© Daiki Kobayashi / SQUARE ENIX CO., LTD.

Plus fin que chez son homologue, cet humour permet à Ragna Crimson d'alléger ses pages, alors que les combats s'enchaînent. Des bouffées d'air frais qui servent également à faire avancer l'intrigue, sans pour autant se reposer uniquement sur les affrontements. Disponible en France dès le 15 février du côté de chez Kana, le tome 1 de Ragna Crimson peut être retrouvé en librairie, ou directement sur Amazon

Une erreur ?

Mots-Clés : Ragna CrimsonDragonDaiki KobayashiKanachevalierargent

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (3)

Par Kilo, il y a 8 mois :

Y a un côté Fairy Tail en effet;..

Répondre à ce commentaire

Par c'est moi, il y a 8 mois :

Shonen générique numéro 843.
L'inverse aurait été plus original (et plus fun de mon point de vu)

Répondre à ce commentaire

Par Nipponzilla, il y a 8 mois :

Je m'attendais à un shônen sympa mais sans plus, mais je vois que Ragna Crimson a quand même un petit quelque-chose qui vaut la peine de s'y intéresser... c'est bon à savoir ! Du coup, je lui laisserais surement sa chance.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Asus ZenFone 6, le nouveau mobile haut de gamme avec caméra rotative : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ZenFone 6

Il y a 4 semaines

Test Borderlands 3 : trop d'humour tue l'amour

Borderlands 3

Il y a 1 mois

Test Asus TUF Gaming H7, un casque sans fil surround virtuel 7.1 multiplateforme : fiche technique, prix et date de sortie

Asus Tuf Gaming H7 Wireless

Il y a 1 mois