Reconfinement : faut-il rouvrir les librairies pour lutter contre Amazon ? [SONDAGE]

De Gaetan Auteur - Posté le 1 novembre 2020 à 14h28 dans Insolite

Depuis le vendredi 30 octobre, la France est confinée pour une seconde fois, suite à l'allocution d'Emmanuel Macron. Tous les commerces non-essentiels à la vie de la Nation ont donc été fermés. Mais la question des librairies indépendantes est rapidement devenue un débat de société. 

Une fermeture très contestée

Depuis vendredi, toutes les librairies de France ont dû fermer leurs portes. Mais rapidement, une annonce du gouvernement a mis le feu aux poudres : la FNAC pouvait rester ouverte, du fait que l'enseigne vend du matériel informatique, essentiel au télétravail préconisé dans ce contexte de crise sanitaire. 

Suite à l'annonce, de nombreux libraires, appuyés par une partie de la classe politique, ont fait savoir leur réprobation au gouvernement, qui a rétro-pédalé, interdisant les grandes surfaces et les grandes enseignes à ouvrir leurs rayons culturels. Cette mesure n'a évidemment pas contenté les libraires, qui ont fait savoir, par l'intermédiaire du Syndicat de la Librairie Française (SLF) leur indignation, rappelant que la fermeture des rayons culturels de FNAC offrait un boulevard à Amazon, grand vainqueur de la crise sanitaire. 

Vendredi soir, le journaliste François Busnel, présentateur de l'émission La Grande Librairie (sur France 5) et rédacteur en chef de l'excellente revue America, a plaidé pour la réouverture des librairies sur le plateau de C à Vous

Le 30 octobre, un collectif de 250 écrivains, éditeurs et libraires ont écrit une tribune dans le journal Le Monde, intitulée : "Ouvrir toutes les librairies, comme toutes les bibliothèques, c'est faire le choix de la culture". Pour les signataires de la tribune, parmi lesquels l'auteur de bandes dessinées Enki Bilal (La Trilogie NikopolBug) et le Prix Nobel de Littérature Patrick Modiano, se disent "prêts à assumer nos responsabilités culturelles et sanitaires". Parce que l'ouverture des librairies, et l'accès à la culture, est nécessaire aujourd'hui. 

Aujourd’hui, Internet devient le principal réseau de vente de livres. Que toutes les librairies soient contraintes de fermer est totalement incompréhensible. Comme vous le savez, les librairies jouent un rôle que nul autre ne peut tenir dans l’animation de notre tissu social et de notre vie locale, pour la transmission de la culture et du savoir et le soutien à la création littéraire. Elles sont en outre un des plus efficaces remparts contre l’ignorance et l’intolérance.

Impact culturel, impact économique, vous l'aurez compris, la fermeture des librairies pose un véritable problème de société. Cependant, certains libraires ne se joignent pas aux contestations de leurs collègues, et font part des nombreux problèmes liés aux mesures sanitaires qu'ils sont censés respecter en cette période de crise. Dans un thread posté sur Twitter, la page "La libraire fâchée" a expliqué pourquoi elle ne se joindrait pas aux contestations du SLF :

L'autrice du post, qui préfère rester anonyme, a ainsi expliqué que les libraires sont "sur les rotules", parce que "les librairies sont pleines à craquer", et que "les distances de sécurité ne sont pas respectées". Par ailleurs, elle explique que les libraires ne sont pas contents "de venir travailler pour cette paye, le SMIC", alors qu'ils sont pour la plupart "ultra diplômés".

Bruno Le Maire, Ministre de l'économie, a fait savoir lors de son passage sur France Inter que le gouvernement et les professionnels du secteur étudieront dans quinze jours la possibilité "d'adapter les dispositifs".

En attendant, comment faire pour acheter des livres pendant le confinement sans privilégier Amazon ? Les professionnels du secteur recommandent le système du Click & Collect, déjà très utilisé lors du premier confinement. Le principe est simple : commander son livre sur le site internet de notre librairie de quartier, et aller chercher le bouquin sur rendez-vous. Toutefois, ce système n'est pas viable selon François Busnel, qui rappelle que lors du premier confinement, le Click & Collect n'a que très partiellement limité la casse. Beaucoup se rendent dans une librairie sans savoir à l'avance ce qu'ils veulent acheter. Par ailleurs, la fermeture des librairies a conduit au report (nécessaire, compte tenu des circonstances) des prix littéraires (Goncourt, Renaudot), essentiel au chiffre d'affaire des librairies françaises. 

26 commentaires

Une erreur ?

Source(s) : Le Monde

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Mots-Clés : coronavirusconfinementreconfinementLibrairiesdébatsondage

Commentaires (26)

Par Sid le Paresseux, il y a 3 mois :

A fond pour la réouverture. Faut vraiment qu'on arrête de se foutre de nous : l'école et le boulot, ça va, pas de virus, par contre la petite librairie de quartier où il y a trois pelés et un tondu c'est un cluster potentiel ? BULLSHIT !

Répondre à ce commentaire

Par Bobby, il y a 3 mois (en réponse à Sid le Paresseux):

Exactement,

De plus, le virus ne va pas disparaître, à part faire baisser le nombre de cas, le confinement ne sert à rien, à part tuer l'économie, et personne n'a envie que le pays s'engouffre dans une crise économique.

Il faut apprendre à vivre avec le virus: se désinfecter les mains, mettre le masque, garder ses distances etc... Il faut compter sur la responsabilité individuelle, et ne pas hésiter à sanctionner de 10 à 20% du revenu mensuel ceux qui se foutent totalement des règles sanitaires.

Sans compter les inégalités ahurissantes du confinement. À deux dans un appartement de 135 m2, ou à deux dans un 15 m2, ce n'est pas pareil du tout.

Répondre à ce commentaire

Par Netsuko, il y a 3 mois (en réponse à Bobby):

Justement, le confinement n'a pas pour but de supprimer l'épidémie mais d'empêcher les hôpitaux d'être surchargés et donc de ne plus pouvoir soigner ceux qui en ont besoin.
Et si personne ne veut de crise économie, personne ne veut non plus des centaines de milliers de morts si le virus circule librement et les hôpitaux sont débordés.

Répondre à ce commentaire

Par Bobby, il y a 3 mois (en réponse à Netsuko):

Tu as tout à fait raison.

Sauf qu'on a eu une première vague, et qu'à moins d'être totalement **** on savait tous qu'une deuxième vague allait arriver, surtout qu'un mois avant que ca reparte en Europe, Israel se reconfinait pour la deuxième fois, ainsi que d'autres pays d'Asie, comme Singapour, donc on le savait.

Les états européens qui nous jouent les "olalala on l'a pas vu venir, si seulement...". La grogne des personnels hospitaliers est donc tout à fait justifiée, on avait largement le temps de prévoir des lits et une infrastructures supplémentaires. Les hôpitaux sont donc déjà surchargés et de sombres décisions sont parfois prises.

Et si c'est la merde en Europe de l'Ouest de manière générale, la France en prend encore plus dans la face, avec une série de violence dont elle se serait bien passé en cet instant.

Répondre à ce commentaire

Par Keumin, il y a 3 mois via l'application Hitek (en réponse à Bobby):

Le problème c'est qu'il n'y a pas de deuxième vague. Pourquoi il y aurait une deuxième vague en Europe et non pas en Chine alors qu'il y a beaucoup plus de monde, que certains endroits en Chine sont dans la misère et donc ne peuvent pas se soigner correctement ? Les tests en France plus qu'ailleurs sont des faux-positifs car le protocole de test est augmenté pour multiplier le nombre de cas pour plonger la population dans la terreur et les faire obéir. Dictature par la peur. Pour information, en Chine nous avons déjà un vaccin depuis plusieurs mois. Mon fils de 10 mois serait d'ailleurs vacciné mercredi prochain.

Répondre à ce commentaire

Par azda, il y a 3 mois (en réponse à Keumin):

Nope, le test ne peux pas faire de faux positifs

Répondre à ce commentaire

Par Shadow, il y a 3 mois (en réponse à azda):

Je suis loin d'être d'accord avec Ayetèque, mais effectivement, il existe de nombreux cas de faux positifs (des cotons-tiges directement sortis du sachet et testés positifs sans avoir été mis en contact avec le virus).

Le protocole de tests laisse à désirer, beaucoup ne sont pas fait en condition stériles comme il faut. Il faut également préciser que le test actuel détecte tout Coronavirus, pas que le Covid-19, et il en existe des formes régulières dont la gravité ne dépasse pas celle de la grippe.

Le problème est que le test est trop spécifique (détecté uniquement les traces spécifiques du Corona, qui peuvent être présentes chez d'autres formes virales) autant qu'il ne l'ai pas assez (détecte le virus Corona, mais est incapable de préciser si il s'agit du Covid-19).

La faute est que les tests ont été faits à la va-vite en mars-avril, et qu'il n'ont pas vraiment été améliorés en France, où on s'est concentrés sur une recherche de vaccin, alors que d'autres pays ont des tests bien plus précis.

Petite anecdote : J'ai fais la somme des 3 dernières semaines et, si tout les tests étaient réellement positifs, on aurait déjà plus de 7 millions de personnes contaminés, hors les chiffres sont bien différents de cela.

Répondre à ce commentaire

Par Yop, il y a 3 mois via l'application Hitek (en réponse à Keumin):

Si t’as l’occasion de lui faire le vaccin contre la connerie aussi, ce serait cool. Ça lui évitera de débiter ce genre de connerie...

Répondre à ce commentaire

Par Netsuko, il y a 3 mois (en réponse à Keumin):

Vous êtes complètement a coté de la plaque.
Vous avez un vaccin Chinois contre le virus Chinois, tant mieux pour vous.

Mais oser dire que les tests sont truqués en France pour propager la peur, il fallait oser.

Quand à l'état réel de la Chine, quel est il? La Chine a menti depuis le début, cachant tout, masquant tout, annonçant seulement 4500 morts alors qu'elle a été la première exposée à ce virus inconnu, alors pourquoi aurait-il fait moins de mort en Chine qu'ailleurs?

Répondre à ce commentaire

Par Tao paille paille, il y a 3 mois (en réponse à Netsuko):

La Chine est le pays le plus transparent sur la Covid et très tôt après le début de l'infection. Car ils ont compris que c'était leur meilleur mouvement sur le plan médiatique. Donc non... sur ce point là, on ne peut pas les traiter de menteurs. Et truquer des données épidémio, c'est très compliqué, bien plus que les mesures qu'ils ont prises.
Et oui rouvrir les petits commerces pourraient être le bon mouvement. Si vous allez dans un supermarché, vous allez croiser ceux qui viennent faire leurs courses, les fondus du PQ, ceux qui cherchent un boulon, juste un truc à lire, etc.
Si les enseignes spécialisées étaient ouvertes, vous auriez théoriquement moins de contact avec différentes personnes.

Mais ce n'est pas qu'un problème épidémio, on parle également de bilan politique, d'économie et j'en passe. Faut trouver une formule qui incommode le moins de personnes possibles.

Répondre à ce commentaire

Par Netsuko, il y a 3 mois (en réponse à Tao paille paille):

Oser associer les mots "Chine" et "transparent", il fallait oser.
Depuis le début la Chine cache tout sur le virus, elle a caché sa propagation, sa mortalité, sa découverte.
Des preuves? Il y a officiellement 4500 morts en Chine du covid. Il y a 10 000 décès du covid en Allemagne, pays qui s'en est très bien sorti! Il y a donc deux fois moins de morts en Chine qu'en Allemagne alors que la Chine est 16 fois plus peuplée et que le virus est apparu en Chine et qu'il s'est répandu librement au début car il était inconnu.
Qui y croit?

Répondre à ce commentaire

Par Et?, il y a 3 mois :

Ce confinement c'est du foutage de gueule. On a vraiment rien appris de la 1er vague et en 6mois d'accalmie nos politiciens n'ont absolument rien préparé.

On doit permettre à tout le monde de pouvoir travailler, il suffisait juste de construire un protocole adapté à chaque environnement. Les aides de l'État pour les commerçants impactés c'est juste de la poudre de perlinpinpin. Les caisses sont vides.

Bref, au 3eme jour il y a déjà des problèmes. Cela va donner quoi dans 5mois quand on sera toujours confiné ?

Répondre à ce commentaire

Par NIob, il y a 3 mois (en réponse à Et?):

C'est vrai qu'on dirait vraiment qu'ils cherchent les solutions au moment du pire.

Répondre à ce commentaire

Par azda, il y a 3 mois (en réponse à Et?):

C'est exactement ce qu'ils ont fait. Le confinement n'a pour but que de vous empecher de vous retrouver en famille/amis car c'est là le vecteur de transmission le plus probable.
Qui porte son masque quand il est avec ses/des proches?

Les gens ne respectent rien, c'est d'une absurdité sans nom ! Y a 2 semaines j'ai un mec de mon club de sport qui a organisé son anniv, y avait ~30 personnes...Y a 2j une pote envoie un message a moi et 4 autres personnes pr faire un apéro parce qu'on habite a proximité directe.

Les gens sont abrutis, donc on subi leur comportement de merde

Répondre à ce commentaire

Par Shadow, il y a 3 mois (en réponse à azda):

Tu sais que la propagation du virus se fait principalement dans les transports en commun / lieu de travail ?

Je ne nie pas qu'il peut il y avoir effectivement des cas provenant de soirées ou d'apéros entre amis mais, sérieusement, vous pensez vraiment que ça vient de ça ?

Exemple : à la Faculté d'Angers, 300 étudiants de médecine étaient assis côte à côte dans un Amphi avec 30° à l'extérieur et clim coupée pour éviter la propagation du virus.

Résultat : plusieurs dizaines de cas avérés. Il s'agissait des premiers jours de cours, et les soirées habituelles avaient été annulées par les BDE pour éviter les soucis, pourtant des cas se sont propagés et la faute à été mise sur les soirées étudiantes Angevines, qui n'avaient pas encore eu lieu. Je ne dis pas que le porteur initial ici ne l'avait pas eu en soirée, personne ne sait, mais ce n'est pas une soirée qui a fait fermer la Fac dès septembre, c'est bien les cours en amphi.

De plus, je suis un habitué des transports en communs mais, depuis septembre, je ne veux même plus m'approcher d'une gare : on enlève son masque pour fumer sa clope à côté du train, on crache par terre, on boit son café sur les quais au milieu d'adolescents qui attendent leur TER pour aller à la Fac. Pire, on enlève son masque dans le train pour pouvoir téléphoner ou manger son sandwich. Et je ne parle là que des TER, pas des bus, trams ou métros où la situation doit être encore plus catastrophique (dans le dernier bus que j'ai pris, on était serrés-collés, avec des bouchons énormes causés par des travaux où il n'y a jamais d'ouvriers).

Alors ARRETEZ de dire que c'est la faute des jeunes, des gens qui s'amusent, qui sont irresponsables. Ce ne sont pas les SEULS fautifs, il ne faut pas oublier cette gestion CALAMITEUSE de nos transports en communs, de nos infrastructure routières, dont on sait déjà qu'elles sont des sources d'épidémies TOUS LES HIVERS.

Accusez les bars, les loisirs, les magasins d'être responsables de l'épidémie, c'est ignorer la véritable source du problème.

De plus, si les transports en communs n'étaient pas responsables, comment se fait-il que, durant l'été, soit la période où les transports en communs sont les moins remplis car tout le monde est en vacances, le nombre de cas étaient plus faibles ?

Je suis désolé par avance de la dépression qui va s'installer à l'annulation des marchés de noël, des visites au père noël, des fêtes sans la famille car le gouvernement aura décidé de nous bloquer le mois de décembre, alors que eux-même iront voir leur famille (Je vous rappelle que Mr MACRON à passer la moitié de l'été à faire du jet-ski pendant qu'il avait été conseillé aux famille de ne PAS partir en vacances)

Alors que notre gouvernement prenne ses responsabilités, reconnaisse n'avoir RIEN fait pendant 6 mois pour aider à endiguer cette épidémie ou pour aider les personnes dans le besoin, et ARRÊTEZ d'accuser ceux qui ont essayer de s'amuser comme il pouvait malgré cette année de crise.

Osez dire que vos amis et votre famille ne vous manque pas, et qui si l'occasion se présentait, vous n'iriez pas les voir pour passer un moment avec eux.

Répondre à ce commentaire

Par Shadow, il y a 3 mois (en réponse à azda):

Et petite question : vous portez votre masque tout du long en club de sport ?
Celui devant lequel je passe laisse les gens les enlever car, sinon, "ils se sentent pas bien" !

Alors n'essayez pas de rejeter la faute sur les autres.

Répondre à ce commentaire

Par Bidule, il y a 3 mois (en réponse à Shadow):

Merci, ça fait plaisir un tel discours.

Répondre à ce commentaire

Par NIob, il y a 3 mois :

Faudrait peut-être alors interdire à Amazon de vendre ces produits. Aux même titres que l’interdiction qu'on eu aujourd'hui les grandes distributions.

Répondre à ce commentaire

Par Yop, il y a 3 mois via l'application Hitek (en réponse à NIob):

Sauf qu’on a pas tous la chance d’habiter en centre ville avec son petit libraire sympa au coin de la rue. Si j’veux un bouquin spécifique, à part amazon, perso j’ai pas de solution.. si on y va comme ça, on ferme toutes les grandes surfaces et on garde que les epiceries fines ? On ferme tous les fast food et on garde que les ptits restos du coin ? L’économie aussi va prendre cher, non pas parce que une grosse multinationale va perdre du pognon, mais parce que ses employés vont se retrouver sans emplois. Et ei le chômage augmente, c’est tout un pays qui trinque. Si on limite amazon, on fera que foutre encore plus des gens dans la merde, car ils vont perdre leur job. Oui, ca va peut être sauver un petit commerçant ( et encore que lui ne touchera qu’un public cible dans un rayon défini ), mais ca va en foutre combien d,autre dans la merde ? Il faut faire la balance...

Répondre à ce commentaire

Par NIob, il y a 3 mois (en réponse à Yop):

Oui c’est clair, je disais ça dans l'optique de la pandémie. Quitte à fermer les librairies, autant priver tout le monde d'acheter des livres :/

Répondre à ce commentaire

Par Yop, il y a 3 mois via l'application Hitek (en réponse à NIob):

En gros, c’est ça. Soit tout le monde, soit personne. Mais ça me semble impossible à mettre en oeuvre..

Répondre à ce commentaire

Par Keumin, il y a 3 mois via l'application Hitek :

Macron il y a 6 mois : "Nous serons prêts pour la deuxième vague." 6 mois plus tard : "Nous avons tous été surpris par cette deuxième vague." il dit tout et son contraire, avez-vous remarqué certains sourires retenus lorsqu'il a fait son intervention pour annoncer le confinement ? Il chie littéralement sur les français. C'est un fou dangereux au même titre que tous les européistes.

Répondre à ce commentaire

Par Lazarias, il y a 3 mois :

Les Français et leurs détournements de cibles: LOL.
Ce n'est pas Amazon le problème, tout le monde est bien content de compter dessus pour gagner du fric au moindre achat.
Logiquement, vous êtes les employeurs d'un certain Macron si l'on en croit vos élections?
Donc ce qu'il faut rouvrir, ce n'est pas les librairies mais ce sont les portes de son palais pour le licencier par la force si nécessaire ce dictateur criminel de guerre, non?
Ah c'est vrai, j'oubliais, les minables protestataires nommés gilets jaunes et autres qui, comme tout bon gueulards à pancartes, font du lèche vitrine sur les champs devant la Fnac alors que le palais est à 1,2km de là en bas de la rue.
67 millions de d'individus, ce font mettre en bas du dos par 2 personnes en costard pour 6000 vieux cloués au lit, pour 1 virus si faible que l'on peut presque prétendre qu'il n'existe pas....c'est moche.
De Gaule avait raison...

Répondre à ce commentaire

Par Bidule, il y a 3 mois (en réponse à Lazarias):

Il faut arrêter la drogue. x-D

Répondre à ce commentaire

Par Lazarias, il y a 3 mois (en réponse à Bidule):

Si seulement, mais c'est de la bonne ;)

Répondre à ce commentaire

Par Bidule, il y a 3 mois :

Il y a pas la réponse "je m'en fous" :-/
Personnellement environs 90% de ma collection de livres a été constitué via les brocantes, on trouve très souvent des romans introuvables ailleurs, souvent provenant de vieille collection et à des prix qui ne dépasse rarement 1€ et j'y trouve toujours un livre de mon genre préféré (la SF) que je n'avais pas.
C'est à tel point que j'ai dus dépassé le millier de bouquins (hors comics et mangas) depuis deux ans et que hélas je n'ai plus vraiment de place pour en ajouter dans ma collection.
Que ce soit les librairies ou les sites comme Amazon, c'est très rarement que j'ai dus les utilisés.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test realme X50 Pro, un smartphone 5G qui veut faire bouger le haut de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Realme X50 Pro

Il y a 7 mois

Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 8 mois

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 8 mois