Rechercher Annuler

Les robots sexuels pourraient bien finir par vous tuer

De Tiphaine Elsener - Posté le 17 juin 2021 à 11h09 dans High-tech

À l'aube de l'ère robotique, de nouvelles problématiques concernant les IA et les robots nous impactent directement. Aujourd'hui, nous voulions évoquer le compte-rendu de plusieurs chercheurs, qui se sont penchés sur les dangers que représentaient les robots sexuels. Nous vous en proposons, à notre tour, un résumé détaillé

Un risque élevé de piratage

Comme de nombreuses machines de ce type, un robot sexuel peut très bien être piraté. Un pirate pourrait ainsi, facilement, prendre le contrôle du robot, et l'amener à réaliser des choses potentiellement graves, comme s'attaquer physiquement à une personne, ou la tuer

Les hackers mal intentionnés pourraient profiter d'un éventuel état de faiblesse lié à un moment intime pour attaquer l'utilisateur de robots sexuels. Il s'agit d'une possibilité qui fait réfléchir les chercheurs depuis quelques temps déjà, étant donné qu'il y a déjà eu des antécédents. En 2017 par exemple, nous avions évoqué le fait que le vibromasseur Svakom Siime Eye, doté d'une caméra, connaissait d'importantes failles de sécurité. Le moment d'intimité que vous pouviez partager avec une personne via ce vibromasseur pouvait très facilement être enregistré à distance, et pire encore : un hacker malveillant pouvait même contrôler l'objet à distance et activer la caméra à n'importe quel moment.

Plus récemment, en janvier 2021, des pirates informatiques sont parvenus à pirater des cages de chasteté connectées destinées aux hommes. Ces "verrouillages intempestifs" empêchant le membre masculin de "respirer" donnaient lieu à une rançon de la part des hackers, qui demandaient 750 euros aux utilisateurs pris au piège, pour se libérer. Le problème est que ce type de piratage pourrait bientôt devenir légion, puisque les mêmes failles de sécurité existent actuellement pour les robots sexuels.

Les dangers du piratage

Nicholas Patterson, maître de conférence spécialiste de la cybersécurité et travaillant pour le compte de l'Université de Daikin en Australie, a déclaré pour nos confrères de Newsweek

Les pirates peuvent pirater un robot ou un dispositif robotique et avoir le contrôle total des connexions, des bras, des jambes et d'autres outils attachés comme, dans certains cas, des couteaux ou des appareils de soudage.

Vue de l'intérieur d'un robot sexuel.

Pour appuyer ses propos, le maître de conférence reprend

Souvent, ces robots peuvent peser plus de 200 livres (90 kilos) et être très forts. Une fois qu'un robot est piraté, le pirate en a le contrôle total et peut donner des instructions au robot. La dernière chose que l'on souhaite est qu'un pirate ait le contrôle d'un de ces robots. Une fois piratés, ils pourraient être utilisés pour effectuer des actions physiques pour causer des dommages.

Comment, de ce fait, parviendra-t-on à endiguer la menace dans le futur ? Plusieurs chercheurs répondent : 

Les progrès technologiques signifient que nous sommes sur la voie d'un monde dans lequel il sera possible de décoder les processus mentaux des personnes et de manipuler directement les mécanismes cérébraux qui sous-tendent leurs intentions, leurs émotions et leurs décisions ; où les individus pourront communiquer avec d'autres personnes simplement par la pensée ; et où de puissants systèmes informatiques reliés directement au cerveau des personnes faciliteront leurs interactions avec le monde de telle sorte que leurs capacités mentales et physiques seront grandement améliorées. 

Les avantages cliniques et sociétaux possibles des neurotechnologies sont vastes. Pour les récolter, nous devons orienter leur développement de manière à respecter, protéger et permettre ce qu'il y a de meilleur dans l'humanité.

d'autres potentielles problématiques

Lors du Deuxième congrès international sur l'amour et le sexe avec les robots (oui, ce congrès existe bel et bien) en date de 2020, Oliver Bendel, chercheur suisse et spécialiste du sujet, alarme quant aux risques d'ordre sexuels que peuvent prendre les humains en partageant des moments érotiques avec des robots.

Le chercheur affirme en effet que, puisque les robots sont infatigables contrairement aux humains, un utilisateur pourrait facilement atteindre un stade d'épuisement dangereux pour sa santé. Passer du bon temps avec un robot pourrait donc vous coûter cher si vous n'arrivez pas à fixer les bonnes limites. Oliver Bendel alerte en effet quant au fait que certaines personnes pourraient même perdre la vie en se laissant aller à toutes les folies possibles avec des robots, ou finir par être gravement blessés. Au-delà du piratage, il faudra donc prendre garde à la dépendance que peuvent susciter les robots sexuels.

Et si le sujet des IA vous intéresse, nous vous recommandons de découvrir la dernière prouesse réalisée par une IA, qui a été capable de créer des génomes humains.

Une erreur ?

Mots-Clés : robots sexuelstueurstechnologieIAintelligence artificiellepiratagehackerpirate informatiquerobotsrobotique

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (13)

Par RapidoEtRazmo, il y a 1 mois :

Des problématiques du XXIe siècle qui vont de plus en plus se poser, sur le plan moral comme physique !

Répondre à ce commentaire

Par Yozora, il y a 1 mois :

Aucun robot sexuel n'est disponible sur le marché et je pense même que l'image montré dans l'article est un fake. On est encore très loin des compagnons robot comme on peu se l'imaginé.

Après pour ce qui est du piratage : chaque objet connecté est forcément exposé à des risques, seul le firmware interne permet la sécurité quand il est bien fait

Répondre à ce commentaire

Par 1234567, il y a 1 mois :

Bordel quand tu vois la tronches des robots, ça résume bien l'image de la femme type au yeux des gros pervers esseulés haha

Vivement une vraie IA pour que ces gens chelous se fassent aussi rembarrés par des robots.

Répondre à ce commentaire

Par Glandalf, il y a 1 mois :

Au moins je pourrais mourir soulagé

Répondre à ce commentaire

Par lecapitainejack, il y a 1 mois :

l'image de l'intérieur est de la cgi d'un artist3D lol

Répondre à ce commentaire

Par tchampiiii, il y a 1 mois :

serieux truc de ouf

"Les pirates peuvent pirater un robot ou un dispositif robotique et avoir le contrôle total des connexions, des bras, des jambes et d'autres outils attachés comme, dans certains cas, des couteaux ou des appareils de soudage."

des robots sexuelles avec des couteaux , qui veut sa mdr ahaha
meme pas j'approche , il reste les putes de luxe.
moi j'ai pas besoin de plus.

Répondre à ce commentaire

Par JeanMichmich, il y a 1 mois :

Que vous le vouliez ou non, ça arrivera tôt ou tard

Répondre à ce commentaire

Par tito, il y a 1 mois :

le mythe du golem tuant son créateur a été réactualisé avec des robots sexuel :D , pourquoi pas, cela s'appelle la sélection naturelle ... si tu es suffisamment con pour te mettre en danger, tu mérites ta fin.

Répondre à ce commentaire

Par Felis, il y a 1 mois :

Faut quand même avoir un sacré grain pour utiliser ces robots et même des poupées! Les psy ont du boulot pour encore longtemps!

Répondre à ce commentaire

Par Hodor, il y a 1 mois :

Faudra ken son robot dans une cage de faraday :D

Répondre à ce commentaire

Par tchampiiii, il y a 1 mois (en réponse à Hodor):

mdr

Répondre à ce commentaire

Par obyoneone1, il y a 1 mois :

Des Homéoputes ! nous voilà dans l'Incal avec John Diffoul. Au secours !

Répondre à ce commentaire

Par Jigoku, il y a 1 mois :

vous savez même pas sur quoi vous écrivez putain ...

https://www.tomsguide.fr/le-robot-sexuel-vu-de-linterieur/

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.